AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de ElBaathory


ElBaathory
  29 mai 2016
Alors que je devais, dans le cadre du challenge Un genre par mois, lire le sixième tome d'Outlander, je n'ai pas trouvé le temps nécessaire à cette lecture. J'ai donc opté pour une autre romance historique écossaise. Malheureusement même si l'auteure utilise tous les codes de ce genre, je n'ai pas été autant conquis que j'aurais pensé l'être.

L'histoire débute en l'an 1181, où nous faisons la connaissance de Judith, jeune fille anglaise, orpheline de père assistant au festival écossais ayant lieu aux frontières de l'Angleterre et de l'Écosse. Lors de ce festival elle croisera le chemin de France Catherine, une jeune écossaise. Celle-ci deviendra vite sa meilleure amie malgré les rivalités ancestrales entre ces deux pays. Échangeant leurs moindres secrets, dont celui de notre héroïne, les deux femmes se promettront de veiller l'une sur l'autre tout au long de leur vie. C'est ainsi que Judith se verra confier l'accouchement de sa jumelle et déménagera temporairement dans les Highlands. Au travers de ce voyage, l'auteure nous dévoilera le personnage de Ian, laird du clan Maitland. Derrière sa brutalité et sa fierté, Judith succombera à ce dernier et une certaine attirance non avouée les poussera l'un vers l'autre.

L'histoire en elle-même n'a vraiment rien de bien original, j'ai d'ailleurs eu l'impression de relire sous certains aspects le premier tome de la série Outlander. Je ne sais pas si l'auteure s'en est fortement inspirée mais malheureusement sa plume souffre beaucoup de cette comparaison. Je n'ai hélas pas retrouvé l'ambiance si mystique que j'affectionne particulièrement lorsque je me plonge dans les contrées lointaines d'Écosse.
De plus, même s'il s'agit de romance historique, je m'attendais à beaucoup moins de romance. Les trop rares fois où les conflits politiques sont abordés, cela est fait de manières beaucoup trop succincte, et c'est trop peu travaillée pour que le lecteur se sente un minimum concerné. J'ai seulement été spectateur d'une romance qui avance bien trop lentement entre une anglaise au passé scandaleux et un laird, comme il se décrit lui-même, sans coeur.

Malgré cet aspect fleur bleue, j'ai apprécié ce duo de personnages aux caractères bien trempés qui créeront beaucoup de situations risibles et drôles, apportant une certaine touche de fraîcheur par moments. J'ai apprécié lorsqu'ils s'ouvraient l'un à l'autre sans la moindre pudeur mais je n'ai pas forcement apprécié le côté trop lisse et parfait de chacun. Inexorablement la moindre situation ou échange se finissait bien, j'aurais aimé un peu plus de complexité dans cette relation finalement bien trop plate.
D'ailleurs ce constat peut tout aussi bien se poser à la trame principale de cette aventure. Petit à petit et sans vraiment de difficulté Judith parviendra à se faire une place au sein de cette communauté indépendante, fière et forte, et parviendra même par force de persuasion à imposé son point de vue au détriment de celui de leur Chef, Ian. Là encore, un peu de piment n'aurait pas été de refus, tout se passe beaucoup trop facilement pour que cela soit réel. Comment une ennemie anglaise peut-elle, non sans mal, se lier d'amitié avec tous les sbires de son amant ? J'irais jusqu'à dire qu'en nous livrant quasi exclusivement de la romance, le récit perd fortement en crédibilité et son aspect historique me fait l'effet d'un pétard mouillé.

Heureusement tout n'est pas à jeter, j'ai trouvé le texte écrit d'une constance et d'une fluidité totale. Même si j'ai souvent levé les yeux au ciel, je dois bien admettre que le résultat reste très addictif et que j'avais souvent envie de connaître la suite des événements que réserve l'auteure à Judith. Sa plume est d'une simplicité sans faille et donc, malheureusement aucune prise de risque n'est prise pas l'auteure. Par conséquent, je trouve que son aventure manque fortement de rebondissements réels afin de maintenir une certaine tension au cours de cette lecture. de plus ce roman souffre d'un énorme manque de descriptions à couper le souffle dont j'ai pris l'habitude de lire. Seul le château est réellement décrit au lecteur, pour le reste le minimum lui est servi, c'est pour dire.

Pour terminer cette chronique, je dois avant tout vous avertir. Si comme moi vous adorez la saga Outlander, passez votre chemin ou alors obligez-vous à faire abstraction pour jouir pleinement de cette lecture. Je ne suis malheureusement pas parvenu à le faire et je pense que cela a fortement handicapé la mienne et donc mon ressenti. Je pense cependant que ce livre plaira indéniablement aux lecteurs – enfin surtout aux lectrices – qui recherchent une histoire d'amour sans prise de tête, avec des personnages ‘parfaits', mais plaira moins à ceux qui aiment en apprendre d'avantage sur l'histoire de mon Écosse d'antan que j'aime tant.
Lien : http://plumebleuee.com/2016/..
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus