AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782848592244
160 pages
Zinedi (27/05/2021)
4.33/5   6 notes
Résumé :
Ce roman est une descente dans les bas-fonds de l’exploitation humaine où la différence s’exhibait dans les foires ou dans des spectacles burlesques. Julien, « plus petit conscrit de France », mènera cette vie d’exhibé de son Perche natal à Marseille en passant par Luna Park, protégé malgré tout de la cruauté du public par son imprésario bienveillant. Un véritable plaidoyer pour le respect de l’Autre, différent.
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
LilaDeslys
  16 octobre 2022
Ce n'est un secret pour personne que l'humain peut se montrer cruel, pourtant, dans cette cruauté, nous avons parfois aussi la chance de trouver une personne qui peut se montrer bienveillante.
C'est ce que va vivre Julien. Julien, il est différent, il est celui que les gens de son village nommeront « plus petit conscrit de France », il est celui qui mettra vos émotions en ébullition à travers son histoire.
Vous l'avez compris, nous rencontrons Julien qui, au départ évolue tout à fait normalement et fait la fierté de ses parents. Mais au fil des mois qui passent, ils vont se rendre compte que quelque chose n'est pas normal, et le verdict est qu'il est atteint de nanisme. Je n'ai personnellement pas de soucis avec les personnes différentes, car finalement, ne le suis-je pas moi-même pour eux ? Qui est le normal ? Qui est le différent ? Pour une personne de couleur, vous êtes différent de lui. Pour une personne atteinte de malformation, peu importe laquelle, vous êtes différent vous aussi. Pour les personnes de petites tailles, eh bien vous êtes également une personne différente. Alors, qui donc est la personne normale ?
Ne sommes-nous d'ailleurs pas tous différents ? Ne dit-on pas que chaque personne est unique ? Je repose donc ma question, qui est normal, et qui ne l'est pas ?
Mais, nous ne sommes pas ici en ce moment afin de commencer un débat qui est éternel. Nous ne sommes pas là pour ce qui au final restera toujours une question sans réponse. Si vous êtes en train de me lire en ce moment, c'est que vous avez envie de savoir pourquoi vous devriez vous aussi découvrir l'histoire de Julien, en quoi celle-ci peut vous apporter satisfaction en tant que lecteur. Alors, c'est parti mon kiki, je vais vous dire pourquoi je vous recommande de rencontrer Julien.
Julien est donc ce que l'on appelle une personne "différente", même si je ne supporte pas ce terme, c'est celui qui doit être utilisé ici. Mais sa différence fera de lui une personne aimée, pas de la manière que nous recherchons tous, mais aimée du public qui se rendra dans les spectacles. Vous savez, ce genre de spectacles qui exposent des personnes différentes, des personnes que l'on appelle des monstres, des spectacles appelés Freak Show. Mais il aura la chance de rencontrer celui qui deviendra son impresario, lui, il est gentil avec lui, même si au départ c'est le profit qui l'a attiré vers Julien. Lui, il va le protéger, il va même l'aimer à sa manière différente elle aussi.
Nous suivons donc Julien dans son évolution de jeune garçon différent des autres, à celle de personne aimée du public à travers des représentations. La vie de bohème ne sera pas simple, ils rencontreront des personnes qui les aideront, comme d'autres qui les dénigreront. Ils connaîtront des hauts et des bas, comme tout le monde, mais le lien qui les unit qui au départ n'est pas franchement sain, va petit à petit se renforcer, ils vont être présents l'un pour l'autre. Et finalement, n'est-ce pas ce qu'il faut retenir ?
Julien est un personnage de fiction, mais combien y a-t-il eu de véritables Julien ? Combien de personnes ont ainsi été exposées parce que dites "différentes", combien ont rempli les poches de personnes peu scrupuleuses ? Ce livre est, on est d'accord, un roman, mais il reflète pourtant la réalité, celle de toutes ces personnes que nous disons si facilement différentes de nous qui serions apparemment les personnes "normales". Un récit poignant qui ne fera certainement pas changer les mentalités, qui ne fera clairement pas changer les personnes qui se disent normales, mais un roman qui pourrait malgré tout ouvrir les yeux sur certains termes utilisés un peu n'importe comment. Un roman que je vous recommande d'ailleurs sans hésiter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Ymerej13
  01 octobre 2022
Voilà un roman dont le sujet peut inquiéter : une personne atteinte de nanisme va, au début du XIX éme siècle, se lier avec un imprésario pour se lancer dans une tournée en France où il sera exhibé dans des foires ou des bars.
Je dis que le sujet peut inquiéter car on peut alors s'attendre à un roman misérabiliste et manichéen mais ce n'est pas du tout le cas ici.
La cruauté humaine transpire tout le long du roman à travers la fascination de beaucoup pour aller voir des personnes différentes, exposées comme des animaux. Mais ce sont aussi, et surtout, des histoires d'amitié, d'amour et de tolérance là où on ne les attend pas.
L'exploitation humaine est elle-même traitée de manière non binaire : le " plus petit conscrit de France "est d'accord pour être exposé et exploité car ça lui permet de voyager, de faire des rencontres alors que dans son village et aux yeux de sa famille, il n'est que le " nain " du village. Evidemment, pas besoin de pousser la réflexion, pour comprendre que la solution n'est pas l'exploitation mais le manque de tolérance et le regard que nous portons sur la différence ...
Un très bon et beau roman que j'ai dévoré. L'écriture est très fluide et travaillé. Je ne suis pas spécialiste pour parler du style littéraire, mais il me semble que l'auteure a fait le choix de l'écrire à la manière d'un conte, ce qui m'a beaucoup plu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
pbrient
  05 octobre 2022
J'ai choisi ce livre, lors de la masse critique Babelio de septembre, pour la sobriété de sa couverture, son titre, le résumé à fait le reste. Je suis sorti de mes lectures habituelles et après le mot fin je n'ai aucun regret. Quel magnifique moment avec Julien. Nous avons fait un petit bout de chemin ensemble et partagé des moments d'émotions et d'humanité : le rire, car il a de l'humour le p'tit bonhomme, de la colère quand les autres se servent de lui pour gagner de l'argent, de la douceur par sa rencontre avec Annie et de la tristesse. Nous sommes à la fin du 19ème siècle lorsque né Julien. Très rapidement il est diagnostiqué avec un retard de croissance sévère, mais à cette époque on dit de lui, en des termes déshumanisants et réducteurs, qu'il sera un nain, un lilliputien. de sa maladie il en fera un atout maniant l'humour et la dérision. Page après page on va vivre avec Julien enfant, puis ado et jeune adulte jusqu'au jour où il va rencontrer Oscar, un jeune homme, qui va devenir son « imprésario », car à cette époque on exhibe les « monstres » les « pas comme les autres ». J'ai adoré cette lecture, un peu courte à mon goût. C'est un hymne à la tolérance, à l'acceptation de l'autre quelque soit sa différence, au refus de la maltraitance physique ou psychique sous le prétexte que l'être « normal » est supérieur. C'est le premier roman de cette auteure que je découvre, et j'avoue avoir été emporté par son écriture ; réellement une belle surprise. Un bon moment de lecture que je conseille vivement.
Saviez-vous qu'il a fallu attendre 1995 pour que le conseil d'état interdise le lancer de « nain » en France !!!

Lien : https://www.facebook.com/phi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Claude14
  25 juin 2021
Nous sommes en Normandie, dans le Perche, à la fin du XIX siècle, dans un monde rural et pauvre. Un enfant est attendu dans le foyer d'Eugénie et Joseph. Cet enfant semble se développer normalement , après sa première année, le médecin a remarqué que l'enfant n'avait pas grandi .
Julien souffrait d'une maladie qui atteignait les os. Aucun traitement n'était connu.
Eugénie fut affectée par ce diagnostic. Il appartenait à la catégorie des nains. Son aspect était tout à fait harmonieux. L'explication de ce défaut de croissance fut associée à maintes raisons. Julien continua son chemin de vie, alla à l'école. Il fut le souffre-douleur de bon nombre d'enfants. Ils l'avaient baptisé « le nain« . Seule la maîtresse fut bienveillante, elle lui apprenait les lettres de l'alphabet. Elle prenait soin de lui. Ce temps fut pour Julien une période heureuse. Puis la maitresse fut emportée par une maladie.
Dès lors pour lui rester fidèle, il décida de ne plus aller à l'école .
Peu à peu il s'installa dans l'oisiveté, puis les année passèrent. Il fut appelé comme les autres pour effectuer ses classes.
Quelques semaines plus tard circulait une carte postale qui titrait » le plus petit conscrit de France ». Julien avait évincé tous ces camarades à son profit, ils n'étaient plus que des figurants.
A partir de ce jour-là , la vie de Julien changea, il avait été remarqué par Oscar Mauclair, imprésario. Vie heureuse ou malheureuse ? le récit évoque les souffrances et les joies d'être "montré " au public.
'ai aimé suivre l'histoire de Julien, aussi cruelle soit-elle. L'auteur exploite bien ce genre, et montre bien la cruauté des individus, face à un être « différent ».
Lien : https://livresdunjourblog.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Zinedi
  04 juillet 2021
Le 28 mars 1909, le journal le Perche consacre un long article à celui qu'il nomme « le plus petit conscrit ». le phénomène en question s'appelle Julien Touchard et habite à Mauves-sur-Huisne dans l'Orne. Il est nain. La presse nationale se fera l'écho de cette information sensationnelle. C'est alors que, comme nombre de ses semblables, ce Tom-Pouce connaîtra le destin de l'objet de foire abandonné au voyeurisme du public venu se divertir à ses dépens. Car, parmi ceux que l'on désigne sous le vocable de monstres, les nains tiennent une place particulière. Dans sa préface, Patrick Vincelet souligne leur pré-sence dans la littérature à travers les siècles. C'est que la petite taille a toujours intrigué et fait fantasmer. Exhiber des lilliputiens comme on l'a fait des sauva¬ges au Jardin d'Acclimatation ou dans les expositions universelles, n'a longtemps dérangé personne. Bien au contraire. Il a fallu du temps avant que des voix ne s'élèvent contre ces odieuses pratiques.
Descente dans les bas-fonds de l'exploitation hu-maine, ce roman nous ramène à l'humanité des per-sonnages, celle de Julien, bien sûr, mais aussi celle de ses parents aimants, désemparés, écartelés entre le désir de protéger leur enfant et son souhait de deve¬nir artiste. L'amitié, aussi, est là où on ne l'attendait pas, celle qui se tisse entre ces deux hommes dont le destin sera lié, Julien et son imprésario, où chacun protègera l'autre. Et la bienveillance des uns – le doc¬teur, l'institutrice, le maire – viendra contrebalancer la cruauté des autres.
Lien : https://www.zinedi.com/pages..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Claude14Claude14   01 juin 2021
Quelques semaines plus tard circulait une carte postale qui titrait " le plus petit conscrit de France". Julien avait évincé tous ces camarades à son profit, ils n'étaient plus que des figurants.
Commenter  J’apprécie          30
LilaDeslysLilaDeslys   16 octobre 2022
En ce dimanche après-midi de juillet le soleil embrase le village de Mauves. Les rues sont désertes. Seuls quelques chiens vagabondent en recherchant l'ombre. S'ils croisent par hasard le chat d'un quelconque voisin qui se promène avec une nonchalance toute géline, ils le voient à peine. Il fait trop chaud pour engager les hostilités.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : humanitéVoir plus





Quiz Voir plus

Quel est le bon titre des livres de Jean-Paul Sartre ?

... ?

L’éructation
La nausée
L’écœurement
Le dégoût

10 questions
15 lecteurs ont répondu
Thème : Jean-Paul SartreCréer un quiz sur ce livre