AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791091580052
Éditeur : L'Atelier de l'Egrégore (29/01/2016)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Dans toutes les officines occidentales, le général Paul Kagamé, cet ex-chef des services secrets ougandais et proche conseiller du très cynique président ougandais Yoweri Kaguta Museveni, était considéré comme le vainqueur et le probable futur homme fort du Rwanda. Pourtant, il avait gardé un mauvais souvenir à cause de la spectaculaire débandade, en 1990, des rebelles rwandais basés en Ouganda face aux éléments des Forces armées zaïroises conduits par le général Ma... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
chevalierortega33
  25 novembre 2018
En France, politiquement c'est la cohabitation Mitterrand-Balladur à la tête de l'Etat et ce sont les prochaines élections qui occupent les esprits du personnel politique. Alors il est à espérer qu'aucune responsabilité de militaires français dans un crash aérien ayant couté la vie à des dirigeants de pays de la Françafrique ne sera mise au jour. le gouvernement fait donc appel à un détective, Cicéron Boku-Ngoï, réplique africaine de James Bond, commandeur lui aussi, rompu aux missions secrètes : il aura la charge de retrouver les boîtes noires … si toutefois elles existent.
En Afrique c'est le génocide des Tutsis qui fait rage au Rwanda, mais aussi la corruption, les trafics en tout genre, les intrigues, les complots sous l'influence de Mobutu, le léopard qui voit là une occasion de rétablir ses relations avec la France.
Ceci dit, le lecteur entre dans la danse, suit notre détective doué et inspiré, qui joue sur ses multiples cultures le tout de façon assez plaisante quoique violente et teintée d'hémoglobine.
Un roman que l'on peut qualifier d'espionnage et d'aventure, qui vaut surtout par son ambiance géo-politique obscure et glauque, peuplée de chefaillons et apprenties Mata-Hari, sous le regard conciliant de la diplomatie locale.
Très documenté, aux multiples références, ce roman est une approche originale d'un continent qui souffre encore aujourd'hui, près de trente années après les faits, qui explique aussi l'une des raisons de l'émigration dans cette région de notre monde.
Un bon moment de lecture en ce qui me concerne, avec carnet de notes à proximité pour suivre l'identité des personnages …

Lien : https://collectifpolar.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
LeslecturesdeMaud
  29 octobre 2018
Dans un contexte géopolitique très tourmenté entre la France et certains pays d'Afrique, ce roman retrace une partie des faits relatifs entre le gouvernement français, le Rwanda et le Zaïre principalement. le lecteur est tout de suite emporté et impliqué dans sa lecture, on suit attentivement les enquêtes, les embuches et les réactions de Paris.
A Paris, justement période de cohabitation, nous ne sommes pas très sûres que le retour au calme et la diplomatie soit la priorité des dirigeants mais plutôt les prochaines élections françaises et faire en sorte de sortir blanc de ce conflit, qui serait à priori une catastrophe sur le plan politique.
A travers les yeux d'un agent supra secret aux multiples personnalités et noms, nous évoluons au fil de son enquête, de ses rencontres, de ses découvertes, jusqu'à la découverte de la vérité. La vérité des uns ne plaît sûrement pas aux autres. Comment va-t-il faire pour se sortir de ce pays pris dans une guerre civile, à qui peut-il accorder sa confiance ? Va-t-il réussir sa mission initialement confiée ?
L'auteur avec une plume très agréable nous relate sous forme de roman, des faits rocambolesques mais tellement plausibles. Il nous fait découvrir le pays des mille collines ainsi que la poudrière que sont certains pays africains et les principales raisons, sans être redondant, ni accablant de cours politique. Une belle découverte qui ouvre les yeux sur notre monde tel qu'il est sûrement. A vous de vous faire votre propre avis.

Lien : https://www.facebook.com/les..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
charlottedecourchevel
  05 février 2016
L'attentat contre l'avion avait été une opération militaire, minutieusement préparée et froidement exécutée. Elle était restée secrète. Par ailleurs, l'armée rwandaise, même avant l'assassinat du président Juvénal Habyarimana, ne disposait pas de capacités nécessaires à monter une action de commando aussi parfaite.
La Minuar, à l'époque forte de 2 500 Casques bleus, enregistrait sans réagir les meurtres politiques, l'importation massive d'armes et la propagande haineuse de différentes supports, notamment l'émission animée par Valérie Bemeriki sur la radio-télévision libre des milles collines.
Lien : http://atelieregregore.fr/au..
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
atelieregregoreatelieregregore   28 août 2016
À faible distance de sa cible, laquelle avait été déchiquetée par les éclats. Il pourrait être question, à mon avis, d’un SAM-7 de fabrication soviétique ou bien de sa version modernisée. Je veux dire le SAM-16 qui est commercialisé depuis 1985. Un Grail ou un Gremiln, selon les noms de code de l’OTAN. Mais il n’était pas non plus exclu qu’il s’agisse d’un Stin­ger américain, ce missile très performant comme ceux qui avaient été livrés à la guérilla sud-soudanaise via l’Ouganda, l’État parrain du FPR
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
charlottedecourchevelcharlottedecourchevel   28 août 2016
Ils n’avaient nullement le besoin d’abattre une douzaine de personnalités, dont le président hutu du Burundi voisin, réagit l’ambassadeur de France. Au courant des faits et gestes de Juvénal Habyarimana, ils auraient pu sans aucune diffi­culté l’éliminer individuellement, par exemple sur la route bordée de bananeraies qu’il empruntait tous les jours pour rallier Kigali, à partir du camp présidentiel de Kanombé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
charlottedecourchevelcharlottedecourchevel   28 août 2016
En réalité, la DGSE ne disposait pas de bureau fixe à Kigali, mais y effectue des “missions d’intervalle”, centrées sur l’action. Un détail s’avère quand même important. L’un des deux coopérants militaires français qui étaient assassinés le 7 avril dernier dans la capitale rwandaise habitait la “maison de l’agent”, connue à tort ou à raison comme celle d’un ancien correspondant de la DGSE.
Commenter  J’apprécie          00
charlottedecourchevelcharlottedecourchevel   28 août 2016
La complexité des relations entre les différentes populations des pays de la région des Grands Lacs africains a toujours tiré sa source dans les incessants conflits fonciers et dans la manifeste volonté de quelques minorités, notamment les Nilotiques et les Soudanais, d’imposer leur domination à la très grande majorité bantoue en vue de la création de l’empire Hima.
Commenter  J’apprécie          00
atelieregregoreatelieregregore   28 août 2016
Il pourrait s’agir d’un missile épaulé à guidage infrarouge, du type tire et oublie, qui a abattu l’avion. Sur le site du crash, le commando n’a trouvé aucun élément qui pouvait permettre son identification avec certi­tude. Une arme redoutable qui, sur les deux ou trois missiles qui ont été tirés depuis la colline de Masaka a explosé comme il se devait.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Gaspard-Hubert Lonsi Koko (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Gaspard-Hubert Lonsi Koko
Monsieur Lonsi Koko, en quelques images (2/2)
autres livres classés : kigaliVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox