AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : L'Atelier de l'1Egrégore (14/07/2016)

Note moyenne : 5/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Après qu’il eut commis ces deux forfaits, l’inconnu aux cheveux blonds se mit à fouiller de fond en comble l’appartement dans lequel venait de se dérouler la double scène macabre. N’ayant pas découvert ce qu’il cherchait désespérément, il déserta à regret les lieux, prenant néanmoins le soin de tirer la porte derrière lui.
Pourquoi ces deux meurtres sous le toit de Roger Dercky ? Pourquoi cette tuerie, dans son appartement, en son absence ? Était-ce une façon... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
charlottedecourchevel
  28 août 2016
Après l’épreuve très risquée du cimetière du bois de Boulogne, la vie de Roger Dercky redevint vraisemblablement très belle. La bravoure et la stratégie avaient fini par payer. Il fallait bien oser, raison pour laquelle il avait décidé d’imposer sa volonté et son intelligence au plus grand nombre. L’impressionnant Noir formula soudain, en son for intérieur, de très jolies phrases. La poésie constitua, dans l’esprit du Justicier exécuteur, un détour ou un raccourci fulgurant comme l’éclair donnant sa splendeur à la plus lourde tornade. Quelle noblesse !
Le fait pour le parrain d’avoir accepté de se contenter, après les tractations avec les acheteurs suisses, d’un gain s’élevant à moins de trois millions de francs français mit la puce à l’oreille de l’Africain. Cela laissait supposer que le Grec essaierait, d’une manière ou d’une autre, de rattraper le coup perdant. Alors, le grand magnat zaïrois risquait de ne pas sortir vivant du cimetière du Père-Lachaise. Mourir dans un cimetière ! Ce serait un fait rarissime ! Ainsi devait-il absolument doubler de prudence, s’il tenait à se retrouver dans les bras de Virginie Meaulnes dans les heures qui suivraient. Selon Sénèque, “le courage conduit aux étoiles et la mort à la tombe”
Fort de ce constat, tel un empereur africain ou un dieu bantou, Roger Dercky eut subitement l’air marmoréen. Il comprit que les voies de l’investigation lui étaient grandes ouvertes. Un sourire glacial s’afficha, tout à coup, sur son visage. Il faudrait à l’avenir craindre le Justicier exécuteur, surtout lorsqu’il sourirait mécaniquement. À bon entendeur... L’Africain enleva le tableau qui ornait l’un des murs de la pièce qui lui servait de bureau, ouvrit le coffre fort encastré dans l’un des parois et y déposa une bible sur laquelle il posa un revolver. Fallait-il conclure que le citoyen zaïrois se prenait, désormais, pour le fils de Josaphat et petit-fils de Nimschi, c’est-à-dire le Justicier de Dieu ?
Lien : http://atelieregregore.fr/le..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
atelieregregore
  28 août 2016
Le citoyen zaïrois était-il en proie à une vision paranoïaque ? En tout cas, eut-il l'impression, aucune frontière n'existait dorénavant entre les différentes dimensions cosmiques. Les uns se permettaient, par conséquent, de s'aventurer sans se gêner dans les univers des autres. Cet empiètement dans les territoires d'autrui ne pouvait qu'être néfaste, dérégler les flux astraux ou interplanétaires. le Père Éternel avait-il perdu toute emprise sur ses créatures ?
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
atelieregregoreatelieregregore   28 août 2016
Pendant ce temps, dans l’appartement de Roger Dercky, Christian Villonnard visionnait une vidéo cassette sur l’agglomération de Kinshasa. Une ville en érection. Il était question d’une émission spéciale sur le dancing des amoureux, lequel était un lieu des privilégiés du quartier de Matonge dans la zone de Kalamu. Une boîte de nuit où se confondaient génialement les looks disparates, dignes d’une partouze vestimentaire et de la mixité sociale. On y rencontrait des tigresses aux griffes acérées, des sirènes aux poitrines pesantes, au contour opulent à la Samantha Fox ou à la Gina Lollobrigida. Sapeurs, bohèmes, hommes d’affaires, intellectuels plus ou moins illuminés et putes de luxe exhibant des poitrines pleines – insolentes de fermeté, donc une insulte à la perfection – en avaient fait leur endroit de rencontre. […] De quoi réjouir l’archange Chamuel, pourvoyeur en flamme de l’amour et en aide relative à la compassion.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
charlottedecourchevelcharlottedecourchevel   28 août 2016
L’Africain considéra cet affront comme un acte prémédité, un véritable défi lancé contre lui. La première victime reposait déjà au cimetière du Père-Lachaise, tandis que la seconde souffrait terriblement à l’Hôtel-Dieu. Pourquoi ces deux attaques ? Ne s’agissait-il que, selon la conclusion non assumée de l’inspecteur Jean Labruyère, des avertissements à son encontre avant l’acte meurtrier ? Il était donc difficile d’éviter l’assaut final, avec tout ce que cela impliquerait comme violence. Si tel était le cas, pourquoi ces inconnus avaient-ils décidé de s’en prendre à sa personne ? Existait-il un lien, qu’il ignorait forcément, entre le commanditaire de cet acte criminel et lui ? Dans l’affirmative, lequel ? De quoi s’agissait-il ? Mystère ! Qui en voulait à sa peau ? Son appartement s’était-il transformé en boîte à Dibbouk ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
atelieregregoreatelieregregore   28 août 2016
Primo, de manière tacite, le ressortissant zaïrois pourrait faire le choix de maintenir la tactique que développait l’enquêteur, gardant ainsi le même stratagème dans l’espoir d’équilibrer le jeu. Secundo, contre toute attente, il pourrait briser l’équilibre. Encore faudrait-il agir de la sorte, sans pour autant attirer l’attention de l’interrogateur. Au cas où il adopterait cette dernière option, pour mieux sortir du statu quo, Roger Dercky serait obligé de faire semblant de tomber dans le piège qu’était en train de lui tendre l’inspecteur. De plus, ce dernier anticipait déjà la réaction du présumé coupable. Ainsi l’Africain pensa-t-il à garder l’équilibre, en ne changeant pas en apparence de tactique qui lui était imposée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
charlottedecourchevelcharlottedecourchevel   28 août 2016
Pendant ce temps, l’âme de Christian Villonnard batifolait de l’autre côté d’un tunnel illuminé. Elle était attirée par une force supérieure, qui se trouvait en compagnie du Père Éternel. Dieu Créateur lui demanda, quelques secondes plus tard, si elle voulait rester avec Lui ou bien retourner sur terre. L’âme représentant le visiteur extra-céleste refusa catégoriquement, car elle se sentait mieux en présence de l’incarnation divine. Cependant Dieu Tout-Puissant lui montra un panorama sur Roger Dercky, très attristé, dans une salle d’opération de l’Hotel-Dieu. L’âme aperçut, entre-temps, le corps hideux qu’il avait quitté, allongé sur le lit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
charlottedecourchevelcharlottedecourchevel   28 août 2016
S’il était certain de l’existence de vastes gouffres de l’Enfer réservés aux démons, le citoyen zaïrois supposa qu’il y avait également d’autres passages souterrains, sans aucun lien avec le métro parisien et les voies ferrées de France, pour les fils de Nemrod. Pis encore, les rejetons spirituels de ce personnage biblique du livre de la Genèse, qui avait dompté le tigre, n’étaient surtout pas de fervents usagers des entreprises françaises de transports publics, principalement la RATP et la SNCF.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Gaspard-Hubert Lonsi Koko (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Gaspard-Hubert Lonsi Koko
Monsieur Lonsi Koko, en quelques images (2/2)
autres livres classés : au-delàVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1601 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre