AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B089LR8HNV
163 pages
Éditeur : Presses Universitaires de France (03/06/2020)
4.08/5   6 notes
Résumé :
Que se passerait-il si nous décidions d'apprendre à nous connaître à la manière des anciens Grecs ? Et si nous choisissions de prendre pour maîtres Pythagore et Parménide, Epictète et Pyrrhon, Épicure et Diogène ? À travers une chronique de six semaines, chacune suivant les préceptes d'une école philosophique différente, Ilaria Gaspari nous entraîne dans une expérience existentielle étonnante, parfois sérieuse, parfois désopilante, mais toujours pleine de sagesse.>Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
rossimag
  04 mai 2021
L'auteure, philosophe de formation, décide de se replonger dans ses syllabus alors qu'elle empaquette sa bibliothèque en vue du déménagement imposé par sa rupture amoureuse. Elle part d'un constat, irréfutable : nous, humains du 21ème siècle, vivons des peines et des doutes, mais les hommes sont y confrontés depuis toujours. Et des philosophes renommés ont consacré leur vie à penser à ces questions et, en particulier, à la notion de bonheur. Comment être heureux ? Ou comment ne pas être malheureux ?
En bonne élève, l'auteure décide de s'inscrire dans une école philosophique par semaine, et d'explorer le bonheur selon les maitres antiques.
Avec Pythagore, nous apprendrons à nous abstenir de fèves, mais surtout que nous ne pouvons pas nous accuser de TOUT ce qui arrive dans nos vies.
Avec Parménide et ses disciples, nous découvrirons l'expérience de l'émerveillement, et aussi que l'existence n'est pas aussi linéaire que nous le voudrions et que chaque action a un sens, même si elle n'atteint pas forcément son but.
Les sceptiques nous enseigneront à questionner nos sens et notre expérience, et par-là même à suspendre notre jugement. Aphasie et ataraxie, silence et tranquillité.
La semaine stoïque a été ma préférée, nous y apprendrons que ce n'est pas l'évènement en lui-même qui occasionne la souffrance, mais bien l'évaluation qu'on en fait. Un grand pas sur le chemin de l'apathie, qui n'est pas un concept négatif puisqu'il signe l'absence de pathos du stoïque. Ce chapitre nous donne également l'occasion de redécouvrir le manuel d'Epictète et ses conseils plein de bon sens.
Epicure nous définira quant à lui la vie bienheureuse, faite de simplicité et d'amitié, loin des ambitions et des conflits. Ataraxie et aponie, tranquillité et absence de douleur.
Finalement, nous découvrirons le cynisme, pour qui la vertu consiste à vivre avec la nature. Autarcie et autosuffisance. Deux préceptes qui questionnent notre société actuelle dont l'abondance provoque chez nous une soif de possessions matérielles...
Ce livre est arrivé dans mes mains à point nommé vu que je traverse la même crise que l'auteure. Peut-être est-ce pour cela qu'il m'a tellement parlé ? Si certains chapitres m'ont semblé plus complexe (notamment celui sur l'école éléatique), j'en suis systématiquement ressortie avec une leçon de bonheur. Et quand un livre tient sa promesse, j'applaudis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
karmemma
  13 octobre 2020
Bien que ce petit livre soit bourré de références et d'érudition, il est étonnant de le trouver chez les PUF tant on est loin des essais ennuyeux et autres manuels (je me dis que je dois avoir une vision erronée des PUF). On pourrait le trouver au rayon "développement personnel" d'une librairie (encore que ce serait lui faire peu d'honneur) ou tout simplement classé parmi les romans qui vous font du bien.
Ilaria Gaspari nous invite à visiter les écoles des grands philosophes grecs de l'antiquité, certes.
Mais surtout, la narratrice se présente comme une femme ordinaire, qui vient de se faire larguer et cherche à garder la tête hors de l'eau en quittant l'appartement où elle a vécu 10 ans avec celui qui l'a quittée.
L'exercice proposé n'est donc pas de faire de la philo pour la beauté de la pensée, mais de s'essayer vraiment aux conséquences pratiques d'un mode de vie qui s'imprègne de ces préceptes jusque dans le quotidien.
Des règles incompréhensibles de Pythagore ("ne touche pas le coq blanc" ???) à l'humour décapant de Diogène dans son tonneau, en passant par les lapalissades de Parménide (l'être est, le non-être n'est pas...), le paradoxe d'Achille et de la tortue, les doutes des stoïciens et les sévères plaisirs d'Epicure, ce livre nous offre une boîte à outils complète pour remettre en cause notre façon de vivre et de penser. Interrogeant notre rapport au plaisir, au désir, au temps qui passe, aux choses matérielles, à notre corps et aux autres, il nous invite à repenser notre définition du bonheur.
Ecrit dans une langue savoureuse, accessible malgré la complexité de certaines notions, il sait trouver un juste équilibre entre le subtil et le trivial, avec une pointe de suspense.
Un livre à lire et à relire sans modération, pour celles et ceux qui veulent changer leur vie... ou la voient changer sans pouvoir rien y faire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
rossimagrossimag   04 mai 2021
Et si nous étions des flèches immobiles ? Si ce n’était que par accident, et non pour suivre une direction qui nous attirerait, non pour rejoindre un lieu vers lequel il conviendrait d’aller, non pour atteindre un but, un objectif, que nous nous retrouvions à viser un point quelconque ? Et s’il n’existait nulle cible, nul complément de lieu, nul centre où venir se ficher ; et s’il n’existait rien d’autre que l’immobilité suspendue des instants ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rossimagrossimag   04 mai 2021
On n’a qu’une vie, certes, c’est ce qu’on se répète quand on veut mettre des mots sur le vertige effrayant qui nous saisit à l’idée du temps limité dont on dispose, de ces heures trop nombreuses qu’on passe à dormir, des heures perdues, de ce temps qui semble s’évaporer dans le néant. Mais je ne suis plus sûre qu’il y ait un sens à vouloir exploiter chaque seconde de son existence.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : philosophieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
374 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre