AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749939984
Éditeur : Michel Lafon (23/05/2019)

Note moyenne : 5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Avec sincérité et émotion, Melinda Gates partage son parcours et ses réflexions pour un monde plus généreux qui offrirait aux femmes les mêmes opportunités qu'aux hommes. Des réflexions issues de ses voyages à la rencontre des plus démunis : des enfants déscolarisés ou mariés de force, des femmes victimes de violences... Leur émancipation est devenue son cheval de bataille. Car aider les autres à s'élever, c'est s'élever soi-même.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
douceurdelire
  12 août 2019
Merci aux éditions Michel Lafon et à Babelio pour cet ouvrage reçu dans le cadre de l'opération Masse Critique.
« Prendre son envol » est un essai théorique dans lequel Melinda Gates, la célèbre philanthrope, revient sur ce qu'elle a accompli depuis plus de 20 ans aux côtés de son mari Bill grâce à leur fondation caritative. Celle-ci a été créée dans le but de soutenir de justes causes, d'apporter un peu d'aide à ceux qui en ont besoin, mais très vite, elle s'est spécialisée dans le financement des projets permettant d'améliorer, d'une façon ou d'une autre, le sort des femmes. Car, comme Melinda Gates nous l'expose, de nombreux problèmes de diverses natures se posent encore à elles et les empêchent d'exploiter pleinement leur potentiel. Qu'il s'agisse d'accès à l'éducation, à la contraception, aux soins de santé, aux plus hautes sphères du monde du travail… de nombreuses barrières sont encore imposées aux femmes de par le monde, et par cet essai, Melinda Gates se propose de les aider à les franchir. Chaque chapitre est consacré à un problème en particulier, et aux solutions que l'on peut y apporter. Ce ouvrage n'est donc pas une autobiographie, puisque si l'auteure y parle parfois un peu d'elle-même et du chemin qu'elle a parcouru, ce n'est que pour mieux appuyer son propos, pour donner des exemples encore plus frappants. Pourtant, en filigrane, cet ouvrage dresse le portrait de l'auteure, personnalité publique dont je ne connaissais rien et qui s'avère être une femme d'une grande humanité, qui sait faire preuve d'altruisme et d'humilité.
Avec sa fondation, Melinda Gates ne se contente pas de rester assise derrière un bureau à examiner des chiffres. Selon elle, pour prendre la mesure d'un problème, il faut le voir de ses propres yeux, aller sur le terrain. C'est ainsi que la célèbre businesswoman s'est lancée depuis plus de 20 ans dans une série de voyages humanitaires, dans lesquels elle emmène parfois ses enfants, afin de sortir de sa zone de confort et de se confronter à la réalité du monde. Par conséquent, elle se propose également de nous raconter ces nombreux voyages à travers cet ouvrage, qui se présente comme une sorte de journal de bord, dans lequel l'auteure revient sur ses rencontres avec de nombreuses personnes qui, chacune à leur manière, avec les moyens parfois faibles dont ils disposent, luttent pour faire changer les choses. « Prendre son envol » contient donc de nombreux portraits, ceux d'anonymes qui s'avèrent être des personnes courageuses qui se battent pour leurs idéaux, de véritables exemples à suivre. L'auteure s'efface pour laisser la parole à ceux qui ne l'ont normalement pas, et c'est quelque chose que j'ai énormément apprécié. Cet ouvrage, même s'il dresse un tableau parfois très sombre de l'humanité, même s'il nous fait parfois toucher l'horreur du doigt (le chapitre sur les mariages d'enfants est particulièrement dur), m'a également redonné foi en l'humanité, puisqu'il nous présente des personnes bien décidées à lutter pour leurs convictions. « Prendre son envol » est un ouvrage inspirant, qui montre que tout est possible à qui garde espoir, et en cela, je vous le recommande à tous.
Vous l'aurez compris, j'ai beaucoup aimé ce témoignage, qui m'a semblé tout simplement passionnant, tant il m'a ouvert les yeux sur des réalités dont je ne savais rien. Je m'intéresse beaucoup à la question du sort de femmes, mais généralement, les différents ouvrages que je lis pour me renseigner sur ce thème se centrent sur les problèmes qui se posent aux femmes de nos sociétés occidentales, dont la vie quotidienne est encore trop souvent chamboulée par une série d'obstacles nuisant à l'égalité homme-femme. Or, dans son livre ô combien instructif, Melinda Gates nous raconte en long et en large les problèmes qui se posent dans les pays du tiers-monde, où des coutumes différentes des nôtres font de la vie des femmes un enfer. Excision, mariages forcés, violences conjugales…Les femmes d'Afrique et d'Asie sont confrontées à des souffrances que nous, occidentales, ne pouvons même pas imaginer, et je garderai toujours ce livre dans ma mémoire, car il m'aura ouvert les yeux là-dessus.
Je considère que « Prendre son envol » est un ouvrage d'utilité publique, un livre nécessaire qui devrait être lu par tous ceux qui s'intéressent de près ou de loin au sort des femmes (et de l'humanité dans son ensemble, car l'un ne va pas sans l'autre!). Pourtant, je dois dire que cet ouvrage n'est pas des plus accessibles. Il s'agit d'un livre dur à lire, que ce soit par ses thèmes ou par son style d'écriture, souvent complexe. Il s'agit d'un essai : les statistiques et autres parties théoriques sont donc légion, et je dois dire qu'à certains moments, j'ai eu l'impression de lutter pour comprendre un article scientifique. Je mentirais si je disais que cet ouvrage était facile à lire, il m'a au contraire parfois semblé très technique, et je dois dire qu'il m'est arrivé de décrocher. En outre, certaines digressions de l'auteure, liées à son approche de la foi et de la spiritualité, m'ont tout simplement laissé perplexe. Bref, si sur le plan littéraire, ce livre n'est pas exempt de défauts, il s'agit sur le plan humain d'un indispensable, à lire pour apprendre la compassion et pour ouvrir les yeux sur des réalités différentes de la nôtre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Solittletime
  30 juillet 2019
Tout d'abord, un grand merci à Masse Critique de Babelio aux Editons Michel Lafon.
Mes choix pour le Masse Critique se portaient sur d'autres livres, j'ai mis celui-ci par hasard.
C'est vrai, j'avais d'énormes préjugés et clichés en tête comme : un énième ouvrage sur le féminisme (alors que le sujet me passionne, soyons clairs), un ouvrage écrit par une dame riche ( Que peut-elle bien savoir de la souffrance des préjugés ?) etc.
Bon, je l'ai reçu alors il fallait bien le lire pour en faire la critique…
*Motivation zéro*
Et bardaf, c'est l'embardée ! Au diable ces préjugés non-fondés, je suis bluffée !
Préjugé et cliché sur « Un énième ouvrage sur le féminisme » envolé.
Bien sûr, cet ouvrage traite du sujet mais d'une manière touchante, pleine d'émotions, de peurs, de courage. Je m'attendais à une dame sûre d'elle, sans peur qui allait sauver le monde à grands coups de chèques bancaires. Hors, je l'ai trouvé touchante, passionnante et passionnée, humaine. Melinda Gates a intégré ma liste « Wonder Women » admirables !
Préjugés et cliché « Que peut-elle bien savoir de la souffrance des préjugés ? » vaporisé.
On peut être riche et souffrir de préjugés, de mauvaises images. Je le savais déjà mais comme piqure de rappel, on ne fait pas mieux que ce livre : Chacun(e), peu importe son statut, sa classe sociale, son sexe, souffre de ces images véhiculées sous différentes formes. On peut être riche et se pencher sincèrement sur le bien-être d'autrui sans but de recevoir en retour.
Au-delà de cela, la manière dont elle expose sa délicatesse, son dévouement, ses confidences en parallèle avec son courage, sa ténacité. Un mélange détonnant. Les uns n'empêchent en rien les autres ! Encourageant et motivant...
Un ouvrage très intimiste, parfois p-e un peu trop.
De la planification familiale aux préjugés sexistes en passant par l'excision, les thèmes sont divers mais se rejoignent tous : L'inclusion des femmes dans tous les domaines élèveront TOUT LE MONDE !
Cependant, j'ai vu de nombreuses critiques mettant à mal la Fondation des Gates. Même si le but de cette critique est mon avis sur l'ouvrage en lui-même, je suis très interessée de lire un autre son de cloche pour forger mon idée.
Un conseil : Lisez ce livre :-)


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LesLecturesdAurelie
  29 juillet 2019
J'ai pu découvrir ce témoignage grâce à une Masse Critique Babelio et bien sûr aux Editons Michel Lafon que je remercie pour cet envoi!
J'ai beaucoup aimé dans l'ensemble les réflexions de Melinda Gates...
L'autrice partage son évolution, ses réflexions sur le féminisme (inégalités hommes-femmes, violences, éducation,...) à travers les témoignages des rencontres qui l'ont marquées!
La seule chose qui m'a un peu dérangée, c'est que j'ai trouvé qu'il y avait trop d'informations qui alourdissaient ma lecture par moment...
En bref, un excellent témoignage/manifeste sur le féminisme que je vous conseille de découvrir!!!
Lien : https://leslecturesdaurelie...
Commenter  J’apprécie          00
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Melinda Gates (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Qui a dit... Orgueil et Préjugés

« J’ai pour vos nerfs le plus grand respect. Ce sont de vieux amis : voilà plus de vingt ans que je vous entends parler d’eux avec considération. »

Mr Bennet
Mr Hurst
Mr Darcy
Mr Collins

15 questions
14 lecteurs ont répondu
Thèmes : répliquesCréer un quiz sur ce livre