AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782869599864
146 pages
Éditeur : Arléa (18/05/2012)

Note moyenne : 4/5 (sur 4 notes)
Résumé :
La vie d’Hypatie, la philosophe mathématicienne d’Alexandrie, est exceptionnelle à plus d’un titre : savante à une époque (fin du IVe siècle et du début du ve) où les femmes restaient cantonnées aux activités domestiques ; païenne en un temps où la religion chrétienne était prédominante suite à l’édit de Milan de 31 ; célibataire quand le célibat des femmes était mal considéré. Sa vie fut tellement hors norme qu’elle ne pouvait se terminer que de façon tragique. Ain... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Fifrildi
  27 mars 2019
Je suis plutôt déçue par ce livre. Je pensais qu'il s'agissait d'une biographie d'Hypatie mais quand on y regarde de plus près, ce qu'on en dit pourrait tenir en une page.
Le livre est divisé en trois parties.
La première présente tout le contexte historico-politico-religieux depuis les origines d'Alexandrie. C'est aussi un petit cours d'histoire des sciences. J'ai été impressionnée d'apprendre, par exemple, qu'Erastothène avait mesuré la circonférence de la Terre avec deux bâtons et un chameau (à 75,02 km près).
L'auteur évoque aussi la destruction de la bibliothèque d'Alexandrie et comme Luciano Canfora il se trompe sur les coupables (cfr ma critique de la véritable histoire de la bibliothèque d'Alexandrie).
La deuxième partie est consacrée à Hypatie mais elle compte à peine 30 pages (sur les 146 du livre). On tourne en rond, il y a beaucoup de répétitions, j'ai trouvé que cela manquait de structure. En plus, non pas encore une fois que ce ne soit pas intéressant, mais je n'ai pas compris où l'auteur voulait en venir en évoquant Sosipatra, Asclépigénia d'Athènes et Eudoxie Makrembolitissa ?
C'est un peu comme si on vous présentait une biographie sur Poul Anderson et qu'on vous parlait de Robert Silverberg sans faire d'autre lien qu'ils sont auteurs de SF.
La troisième partie évoque toutes les théories autour de sa mort. Crime politique ? Crime religieux ? C'est probablement un peu des deux. Mais cela reste un peu confus, il y a à nouveau quelques répétitions. J'ai eu un peu l'impression que l'auteur parlait beaucoup pour ne pas dire grand-chose.
Il y a une espèce de quatrième partie où l'auteur présente les différentes adaptations (cinéma, livres, BD, …) sur Hypatie : « La légende post mortem d'Hypatie ».
En annexe on trouvera le poème de Leconte de Lisle (1847) et une bibliographie pas très fournie.
Bref…

Challenge livre historique 2019
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          374

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
FifrildiFifrildi   27 mars 2019
Ptolémée II Philadelphe, fils de Sôter, est, quant à lui, à l'origine de la construction la plus prestigieuse de la cité, une des sept merveilles du monde antique : le fameux phare.
Commenter  J’apprécie          110
FifrildiFifrildi   27 mars 2019
Des chrétiens fanatisés pouvaient penser que le meurtre d'une philosophe païenne accusée de sorcellerie était un acte de piété!
Commenter  J’apprécie          150
FifrildiFifrildi   27 mars 2019
Jean de Nikiou justifie la fin tragique d'Hypatie comme une conséquence du caractère néfaste de son influence, en l'accusant de se livrer à la magie.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : critiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
983 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre