AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2302057791
Éditeur : Soleil (11/01/2017)

Note moyenne : 3.52/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Los Angeles - 2037. Mon nom est Kielko, je suis l'androïde domestique des Morgan, une famille épanouie et codifiée ""Important personality"". Je suis à leur service depuis plus d'un an. Les mots émotion et sentiment n'ont de valeur que pour vous, les humains. Pour moi, ce ne sont que des mots, des algorithmes qui déterminent mes actions et réactions. Depuis quelque temps, je ressens quelques perturbations nano-technologiques qui ne figurent dans aucun de mes paramèt... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
meygisan
  24 décembre 2017
Je ne sais pas trop quoi penser de cette bd. Cette série compte 4 tomes qui ne se suivent pas mais dont le point commun, le thème central est l'androïde.
Ici il est question de l'artificialité de l'androïde confronté aux sentiments humains, intimement liés dans une réflexion qui taraude le personnage principal Kielko, dont on devine les intentions dès les premières lignes. Ces humains qui le passionnent et qui l'intriguent en même temps est un modèle pour lui. Il les étudie afin de devenir l'un d'eux. En début de tome, Jean Charles Gaudin nous rappelle que : " un robot n'est pas tout à fait une machine. Un robot est une machine fabriquée pour imiter de son mieux l'être humain." Cette phrase d'Isaac Asimov prend tout son sens dans cette bd et le scénariste va même plus loin, puisque le dit robot ne se contente pas seulement de nous ressembler. je n'en dirai pas plus sous peine de dévoiler toute l'intrigue.
Il est intéressant de noter le parti pris de l'auteur. En effet cet androïde, complètement artificiel même s'il est doté d'un système d'interfaces et d'un niveau "d'intelligence" suffisant lui permettant de "considérer" les sentiments humains, de les analyser et de les "intégrer" à son propre système, observe les êtres humains, les êtres vivants, que ce soit dans leur vie, ou leur mort ( il note la fragilité de nos enveloppes charnelles) et se pose comme un étudiant. Mais ces êtres humains observés ( un couple et un enfant) sont présentés dans leur quotidien comme des êtres pratiquement artificiel. Il est difficile de croire en leur état vivant, naturel, tellement leur vie n'est qu'en réalité un vaste mensonge, une supercherie, un ersatz de vie humaine. Tout est dans le paraître. l'auteur va même jusqu'à faire du personnage principal un peintre, qui vit de ses expositions. Quant à sa compagne, on ne sait d'elle si ce n'est qu'elle voyage pas mal, qu'elle s'absente du domicile régulièrement. L'artificialité de leur vie ne pouvait qu'aboutir à ce que l'on devine, le mari trompe régulièrement sa femme pour satisafaire ses pulsions. C'est plutôt convenu mais cela prendra tout son sens dans le dernier acte de la bd. En effet, l'androïde, dans sa quête d'humanité ira jusqu'à protéger son modèle et même se faire son complice, jusqu'au drame final. .
J'ai du mal à comprendre le dénouement et la position de l'auteur, et je n'ai su me positionner moi même tant il n'est pas clair. La dernière scène montre bien à quel point le parallèle artificiel/ sentiments est traité, et qu'il est bien le sujet du récit, mais c'est dans sa résolution que quelque chose me gêne.
Sur le fond comme sur la forme, cette bd est tout de même bien foutue mais je doute que le sujet traité n'intéresse plus que cela, les amateurs de sf.
La note est à l'image de mon avis... incertain...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
tchouk-tchouk-nougat
  27 mai 2017
2037, Kielko est un androïde qui sert la famille Morgan depuis plusieurs années. Comme tout androïde, il n'a pas de sentiment et pourtant il est fasciné par ce mystère, par ses relations complexes entre humains. Jusqu'où ira-t-il pour comprendre ce qu'un Androïde ne peut pas ressentir?
Très bon tome de cette série Androïdes composée de 4 tomes indépendants réalisés par un couple d'auteur différent. A priori elle a l'air de se terminer par ce tome 4 puisque la quatrième de couverture nous promet "4 récits complets autour d'un seul thème : l'androïde".
Dans celui-ci on explore le sentiment humain, le ressenti, la passion qui différencie justement l'homme de la machine. Mais la frontière semble toujours ténue. C'est sur cette ambiguïté que joue le scénariste pour nous raconter l'histoire de Kielko et de la famille Morgan.
Le dessin reste classique mais très bien réalisé, dans les codes de ce qu'on attend pour ce genre de BD. La lecture y est fluide, les expressions facile à lire. C'est plaisant à regarder comme à lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
MarquePage
  27 mai 2017
Une série plutôt très bonne exceptée le troisième tome en dessous des autres.
Une fois de plus celui-ci nous montre la complexité de l'être humain et des sentiments, que tout ne peut pas être codifié, interprété et anticipé. Et ça toujours grâce à un robot, ici Kielko, presque aussi humain que les hommes mais qui cherche à mettre en évidence ces maigres différences.
Kielko est très attachant et intéressant, entre les règles fixés et ses propres "désirs" et "émotions". Il nous aide à nous poser des questions sur notre propre nature.
En comparaison, les Morgan semblent des sujets d'études qui nous servent, à Kielkio comme aux lecteurs, d'échantillon pour voir ce que fait la nature et pour approfondir les recherches et les exemples. Sans être véritablement attachants, on se lie facilement à eux et on les suit avec plaisir et questionnements.
L'histoire de fond est difficile à résumer, intéressante et prenante, mêlant interrogations, émotions et actions. La fin est assez surprenante et triste.
Les dessins sont agréables et efficaces. La colorisation très réussie.
C'est presque à regret qu'on laisse ce dernier tome, en tout cas programmé, d'Androïdes, qui a su nous surprendre dans le fond.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Ardwen
  04 février 2018
Un androïde qui sert et observe le quotidien d'une famille aisée...
... quoi d'autres ? Pas grand chose à dire pour ce dernier récit "Androïdes". Contrairement au premier, on n'y trouve pas assez d'originalité, l'intrigue est mièvre et les personnages vraiment pas attachant (peut-être un peu l'enfant de la famille et encore...).
Le mieux de la BD sont les dessins, qui une fois encore, sont beaux et colorés.
Bref, dans cette série, j'ai été très agréablement surpris et envoûté par le tout premier. le second tome moyen et les deux derniers vraiment passables. :)
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
Sceneario   02 juin 2017
Un quatrième volet particulièrement abouti qui fait conjuguer admirablement technologie avec sentiment.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
DoVerdorieDoVerdorie   20 août 2017
Selon mes codifications référentielles, les humains passent par différentes phases sentimentales au cours de leur vie. Pour un couple, quelques blessures apparaissent au fil des années. Cette expression reste encore obscure pour moi. L'annexe SE352 parle d'un manque de stabilité, d'une sorte de lassitude égrainée par le temps...
Commenter  J’apprécie          253
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   27 mai 2017
-Le français est une belle langue. Tes parents tiennent à ce que tu la maitrises...
-Tout passe par la parole, maintenant! Ca ne sert à rien d'écrire!
-Il faut conserver l'écrit, Kylian. C'est ton identité. Si tu l'oublies, c'est une part de toi que tu abandonnes.
Commenter  J’apprécie          40
MarquePageMarquePage   27 mai 2017
- Mon émotion est codifiée ! La tienne est naturelle. Elle découle de ton ressenti, de ce que tu éprouves devant un film, par exemple, ou devant une mauvaise note. Les mots "émotion" et "sentiment" n'ont de valeur que pour vous, les humains.
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Jean-Charles Gaudin (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Charles Gaudin
Bande annonce du Tome 2 d'Angor, par Gaudin et Armand, disponible aux Éditions Soleil.
autres livres classés : androïdeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2862 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre