AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Robin Hobb (Antécédent bibliographique)
EAN : 9782302008885
47 pages
Éditeur : Soleil (25/11/2009)

Note moyenne : 3.53/5 (sur 47 notes)
Résumé :
Robin Hobb crée en 1995 le personnage de Fitz Loinvoyant, héros de l'une des plus excitantes sagas de la Fantasy actuelle : L'Assassin Royal. Aujourd'hui, ses aventures ont été traduites en plus de 25 langues et continuent à faire vibrer des millions de lecteurs à travers le monde ! L'Assassin Royal est la première saga de la collection Cherche Futurs. Elle ouvre ainsi le champ d'une série d'adaptation de grands romans de la Fantasy et de la SF, à découvrir ou à red... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
boudicca
  02 février 2013
Avec ce troisième volume des aventures du jeune apprenti assassin Fitz Chevalerie, c'est un personnage féminin qui est, pour une fois, mis à l'honneur. Et pas n'importe lequel, puisqu'il s'agit de Kettricken, future reine des Six Duchés et future épouse du prince Vérité dont notre héros se doit d'assurer la sécurité tout en veillant à ce que les négociations relevant des fiançailles se déroulent sans accroc. Délicate mission, surtout lorsqu'on connaît l'influence des ennemis de Fitz et le faible nombre de ses alliés... Malheureusement rien de bien révolutionnaire ici, cet album souffrant d'exactement les mêmes défauts que ses prédécesseurs. Les amateurs des romans de Robin Hobb seront ainsi probablement ravis de retrouver les personnages qu'ils ont appréciés et qui les ont marqués et se replongeront avec plaisir dans l'univers des Six Duchés avec ses intrigues de cour et ses mystères. Les autres, en revanche, risquent de trouver peu d'intérêt à ce troisième album qui, il faut l'avouer, ne fait pas grand chose pour nous accrocher.
Si l'intrigue suit, certes, à la lettre celle des romans, l'histoire peine malgré tout à éveiller la curiosité du lecteur qui suit les aventures de ce bâtard assassin avec un léger ennui (un comble quand on sait à quel point les romans deviennent vite addictifs!). le respect des concepteurs de la bande dessinée à la série originale est louable, mais à vouloir coller au plus près aux romans, tout est traité de façon trop rapide ou trop superficielle. Les personnages, pour leur part, sont toujours aussi décevants, et malheureusement ceux qui font pour la première fois leur apparition dans ce troisième album n'échappent pas à la règle. Kettricken notamment, frappe par sa fadeur et sa naïveté (oserais-je dire sa sottise...?) alors que c'est avant tout la force se dégageant de sa personnalité qui m'avait, dès le départ, frappée et fait apprécier le personnage. Non, décidément, cette bande dessinée se révèle bien trop décevante, ses quelques qualités ne parvenant pas à contrebalancer les nombreux défauts dont elle souffre. A mon grand regret, je m'arrêterai donc là.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Dionysos89
  06 décembre 2012
Malmené dans les deux premiers tomes, le lecteur débutant dans le monde des Six-Duchés que je suis fut mis une nouvelle fois à rude épreuve avec cet Assassin Royal, Tome 3, titré Kettricken. Personnellement, ce tome, encore moins que les autres, n'est pas passé : même cette Kettricken, raison d'une des missions du héros, ne m'a rien inspiré. C'est bien simple : le dessin (pourtant la couverture claque, mais les images à l'intérieur me laissent un goût amer...) comme l'enchaînement des péripéties de Fitz Chevalerie rendent impossible une lecture convenable de cette oeuvre. D'où ma profonde déception comme Robin Hobb fait tout de même partie des grands auteurs de fantasy et j'ai la franche impression que cette adaptation en bande dessinée la dessert totalement. Impossible pour moi de dire si cela vient de l'adaptation proprement dite, du support qui n'est pas fait pour cela ou bien des choix faits par le scénariste et le dessinateur, mais personnellement persister est une mauvaise idée : et pourtant il y a déjà au moins cinq tomes de sortis !
Conclusion, si on veut aborder les aventures d'un des bâtards les plus populaires de la fantasy, ne pas le faire par la bande dessinée !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          176
Davalian
  09 février 2017
Les remarques et constats assez désagréables constatés depuis L'art (certains pourront les faire justement débuter avec le bâtard) se retrouvent cette fois confirmés avec Kettricken. L'indulgence de la nouveauté n'est donc plus de mise.
Cet album semble être a première vue consacré à Kettricken, pourtant il ne lui rend pas vraiment hommage. La voici d'abord présentée comme une princesse impulsive et sans retenue avant de la transformer en victime consentante aux manipulations de Royal. Les manoeuvres du frère envieux de Vérité sont d'ailleurs au centre de ce récit et sont le véritable fil rouge.
Kettricken marque l'entrée d'un nouveau personnage et se compose en deux ensembles assez hétérogènes. Cette impression est liée aux problèmes de concordance entre le découpage retenu pour les bandes dessinées et celui des romans. Si la première partie de l'intrigue qui se joue dans le Royaume des Montagnes a sa place ici, il n'en est pas de même du retour à Castelcerf qui entraîne une nouvelle dynamique. le voyage entre les deux contrées ne permet pas de justifier ces choix. Par ailleurs ne nombreuses questions restent en suspens (notamment le rôle de Burrich).
Les personnages sont toujours aussi peu convaincants. le choix fait par le dessinateur est assez curieux. Il donne l'impression de succomber à une influence asiatique (notamment pour les traits de Fitz) qui est assez décalée ici.
C'est donc un album décevant que nous découvrons et qui semble annoncer la suite de la série... qui compte encore un nombre important d'albums.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
tchouk-tchouk-nougat
  11 février 2017
Fitz accompagne la délégation royale dans à Jhaampe car il va se nouer en ce lieu une union décisive. Celle de la princesse du royaume des montagnes Kettricken, avec le roi-servant Vérité. Fitz, lui, est là en ses qualités d'assassin. Il est prévu qu'il accélère la mort du frère ainé de la future mariée, afin de nouer une alliance encore plus forte.
Si on avait pu reprocher une certaine lenteur et un certain manque d'action dans les deux premiers tomes, ce n'est pas le cas de ce tome-ci. Fitz va enchainer les mésaventures. le prince Royal se révélera être un traitre ayant des vu sur le trône de son père. Comploteur et sournois, Fitz aura du mal à se faufiler entre les mailles des intrigues.
Une bonne partie se passe donc dans le royaume des montagnes avec l'apparition de la future reine Kettricken, sans qu'elle ait pour le moment une vraie place importante.
Encore une fois, on voit bien que les auteurs font des efforts pour retranscrire fidelement les moments du roman de Robin Hobb. C'est plus ou moins réussi selon les passages. Mais de ce que ma mémoire se souviens les événements collent plutot bien. Cela donne d'ailleurs une voix-off un peu bavarde.
Pour ce tome 3 nous avons un changement de dessinateur mais ce n'est toujours pas à la hauteur. la ligne est plus claire mais je ne trouve pas les visages très harmonieux. La colorisation manque parfois de nuance et de douceur. A la lecture du roman, le royaume des montagnes fait rêver, j'ai été déçu de la retranscription visuelle de celui-ci. Mais n'est-ce pas souvent le cas quand l'imagine quelque chose?
La couverture est superbe, elle attire le regard. Mais elle est complétement mensongère sur le trait que l'on va trouver à l'intérieur!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Cielvariable
  01 juin 2014
Dans le continuité des deux premiers tomes, cette bande dessinée est une suite logique et dans le même registre que le début du récit. le personnage de Fitz est toujours aussi attachant et les personnages qui gravitent autour de lui sont toujours intrigants, amicaux ou menaçants. La qualité de l'écriture est égale à la qualité des illustrations et l'auteur sait maintenir l'intérêt du lecteur.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Dionysos89Dionysos89   26 février 2012
Virilia : Et saviez-vous qu'autrefois, on noyait les bâtards à la naissance comme les anciennes coutumes d'El l'exigeaient... Cette tradition vous parle, bâtard ?
Fitzchevalerie : Je pense qu'elle est aussi ancienne que celle qui impose à un invité de se montrer courtois envers un autre à la table de leur hôte.
Virilia : Certains verraient un signe de dégénérescence de la lignée des Loinvoyant dans le fait que votre père se soit glissé impur dans le lit nuptial. Comment votre mère a-t-elle réagi à son état de putain ?...
Fitzchevalerie : J'imagine qu'elle partageait mon avis : mieux vaut être putain ou fils de putain que traître à son roi ! N'avez-vous pas entendu parler de cette coutume qui interdit de verser le sang dans une maison dont vous êtes l'invité ?
Virilia : N'êtes-vous pas indemne ?
Fitzchevalerie : Dites-moi, vaillante que vous êtes : avez-vous jamais levé les armes contre quelqu'un qui n'était pas votre compatriote ? Contre l'équipage d'un pirate rouge par exemple ? Il est tellement plus facile d'insulter l'hospitalité d'un hôte que de tuer celui qui vient assassiner vos frères !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   11 février 2017
Quelqu'un m'a dit un jour qu'un bâtard royal ne restait en vie que dans la mesure où il était utile...
Commenter  J’apprécie          50
CielvariableCielvariable   23 mai 2018
Jhaampe ! C'est ici que doit avoir lieu la cérémonie de mariage de vérité avec la princesse Kettricken, ou plutôt, c'est ici que Royal prononcera ses vœux au nom de son frère resté à Castelcerf pour artiser ...
Commenter  J’apprécie          10
CormorobinCormorobin   03 janvier 2015
Tu ne ferais pas de mal à l'un des miens, n'est-ce pas ?
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Jean-Charles Gaudin (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Charles Gaudin
Bande annonce du Tome 2 d'Angor, par Gaudin et Armand, disponible aux Éditions Soleil.
autres livres classés : royautéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1525 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre