AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782896943357
Éditeur : Alto Voce (10/10/2017)
4.18/5   34 notes
Résumé :
Tous les dimanches, Tom Gauld illumine de son talent le cahier littéraire du prestigieux journal britannique The Guardian. Trois ans après Vous êtes tous jaloux de mon Jetpack, voici enfin une nouvelle sélection de ces strips dominicaux ! L’occasion de croiser un James Bond féministe, de recevoir un texto de Dracula et surtout d’apprendre le sens de la vie de la bouche même de Franz Kafka — en même temps que la recette du cake au citron... Nos bibliothèques déborden... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
4,18

sur 34 notes
5
5 avis
4
3 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

deuxquatredeux
  21 octobre 2017
Si Vous êtes tous jaloux de mon jetpack, vous apprécierez certainement d'aller En cuisine avec Kafka pour y déguster le cake au citron ou la tarte à la crème agrémentés d'une bonne pincée de "tristesse [...] insoutenable".
Toujours à l'italienne - pas la cuisine mais le format - ce nouveau Tom Gauld est une espèce de suite à Vous êtes tous jaloux de mon jetpack : il s'agit du deuxième recueil de strips - initialement parus dans The Guardian, The New Yorker ou The New York Times - de Tom Gauld publié par les Éditions 2024 (qui font un très beau travail avec ce volume).
Dans les strips de ce recueil, il est davantage question de littérature, de (nouvelles) "technologies" - dans le petit dictionnaire gauldien que les Éditions 2024 fournissent, l'entrée Kindle renvoie à l'entrée dystopie -, de cinéma, de Jane Eyre, Johnathan Franzen ou du Prix Nobel de Littérature (1995) Seamus Heaney (1939-2013) que de cuisine ou même de Kafka.
Comme d'habitude, Tom Gauld propose aux lecteurs un voyage en poésie, en absurdie et en érudition - cette fois-ci, dans le monde des livres - et pousse ses lecteurs à se questionner sur la modernité.
Sur ce, il est grand temps d'aller vérifier que mon cake au citron ne se métamorphose pas en tarte à la crème !!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
LeCombatOculaire
  23 janvier 2018
Après le très drôle Vous êtes tous jaloux de mon jetpack, voici la nouvelle-tout-aussi-hilarante bande dessinée de Tom Gauld traduite en français chez les terribles éditions 2024, qu'il serait bon de déjà connaître, surtout si vous aimez les beaux livres. Ici, donc, si vous avez saisi la référence, il sera plutôt question de littérature, et puisque c'est sûrement votre domaine, vous allez bien vous fendre la tranche. Par contre, si vous étiez là pour parler cafard, c'est un peu raté (mais vous en trouverez quand même).

Tom Gauld réussit dans ce livre à saisir tout ce qui pimente le quotidien des amoureux.se des livres, se moque gentiment des auteurs.rices avec cette affectuosité et cette empathie de celui qui est lui-même auteur, mais aussi des lecteurs.rices, ces pauvres diables qui n'ont jamais assez à se mettre sous la dent, aussi critiques que leur bibliothèque est mal rangée. Et surtout, il assaisonne le tout de nombreuses références littéraires, classiques ou contemporaines (coucou Neil Gaiman et Jonathan Franzen), qui feront mouche à chaque fois. Bien entendu, il sera aussi question de la vétusté du livre papier, de l'incomplétude de la liseuse numérique, de l'inutilité des prix littéraires et de l'audace éhontée des adaptations. Entre autres.
Mais surtout, outre le fait que le thème principal est bien rodé et essoré dans son essence même, ce que vous apprécierez ici, c'est l'immédiate efficacité qui sans jamais trop en faire chatouille au plus profond, en toute sobriété de trait et en subtilité d'humour. Une histoire par page, dans un format qui permet de picorer avec suffisance à l'heure de la pause ou de dévorer juste avant le prochain livre, chacune mise en page en souvent quelques cases mais sans jamais adopter un schéma figé. le dessin, comme toujours, est clair, sobre, minimaliste et à la limite de l'inexpression, qui se range presque dans la case du logo graphique, est pourtant très riche et donne à rêver de mondes fantastiques, de robots et de petits animaux.
Bref, encore une réussite dans toute sa force de frappe, qui montre qu'on peut bien rire de tout à condition d'avoir la finesse d'esprit, la bienveillance de n'opprimer personne et la subtilité qui fait tout le charme d'une blague que tout le monde peut raconter sans problème. A mettre absolument dans les mains de tout rat de bibliothèque, écrivain.e en herbe, dévoreur.se de livres et intellectuel.le qui aimerait bien quand même rigoler de temps en temps, à se passer en famille, à dévorer tous les dimanches.
Bonus : pour les anglophones, voici certains strips disponibles sur le site du Guardian
Lien : http://lecombatoculaire.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
kathel
  03 janvier 2018
La cuisine de Kafka dont il est question est donc une cuisine littéraire, et elle possède tous les ingrédients pour réjouir les fans d'édition ! Les planches imaginées et mises en scène par Tom Gauld sont savoureuses : de la simulation de livres d'occasion sur liseuse (avec taches de café, effluves de vieux livres, marque-pages d'ancien lecteur) aux tendances du moment en matière de rentrée littéraire, du marketing aux cocktails destinés aux auteurs, tout y passe, et tout est à picorer ou à dévorer sans retenue, au choix.
L'auteur joue souvent sur les anachronismes, sur la technologie moderne opposée aux vieux livres, sur le goût des lecteurs pour certains genres bien spécifiques comme la dystopie, la fantasy, le roman victorien, il fréquente autant les foires du livre que les ateliers de moines copistes ou les bibliothèques du futur. le trait, simple, est toujours parlant, la couleur bien utilisée, et surtout, les traits d'esprit et l'humour font mouche à chaque page.
Le monde de l'édition, ainsi observé par un petit bout de la lorgnette ou l'autre, s'avère tout à fait divertissant, et j'ai passé un très bon moment à la lecture de ce petit volume, qui, cerise sur le cake, est tout aussi plaisant à relire qu'à lire !
Lien : https://lettresexpres.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Ewylyn
  08 juillet 2019
Une pure merveille, à l'image du premier ! Franchement, on y retrouve tout ce que j'ai adoré, tout ce qui m'a conquise lors de l'opus précédent. Beaucoup de références à la pop culture, aux littératures de l'imaginaire, à la littérature classique, à la vie des amoureux des livres... je m'amuse toujours à retrouver les références !
L'univers est corrosif, incisif sans être irrespectueux. C'est mordant et décalé, loufoque et très drôle, un humour absurde et pointilleux, très bien amené et composé. Ni trop lourd, ni trop tiré par les cheveux, j'ai très souvent rit devant certains strips en particulier la parodie des Monsieur, Madame version théorie du complot. Il y a la bibliothèque avec les livres prétendument lus, ceux qui sont lus, à lire, à moitié lu, ceux qui sont juste là pour la frime... Je pourrais passer des lignes à vous parler de tous ces strips qui m'ont fait rire, sourire, réfléchir mine de rien sur l'écriture, sur les case dans lesquelles on met les auteurs de l'imaginaire. C'est fin et élégant dans le traitement, jamais insultant et c'est très cool comme parti pris !
Le texte est donc super bien écrit. Comme je l'ai dit, Tom Gauld allie l'humour, la satire, l'écriture est fluide sans être simpliste, fouillé sans être alambiquée. Il sait faire preuve d'imagination et de fantaisie pour se renouveler ! J'ai relu Vous êtes tous jaloux de mon jetpack avant d'enchaîner avec celui-ci et je n'ai pas eu l'impression de lire la même chose, d'avoir les mêmes situations. Il sait user de diversité, il y a des strips avec des dessins, d'autres plus chargés en textes, des jeux comme ce labyrinthe : "Pouvez-vous mener l'auteur de romans autobiographiques au prix littéraire en évitant ses amis et sa famille en colère ?". On ne s'ennuie pas une seule page. le format "strip" donne de petites histoires rapides à lire, une par page ; le livre est d'un petit format avec pas mal de pages, le tout est lisible, agréable à prendre en main. Il peut s'emporter avec soi ! Quant aux illustrations, elles sont très chouettes, c'est un style minimaliste, mais il est efficace. Chaque personnage, lieux, objets, créatures est largement reconnaissable en à peine quelques coups de crayons, Tom Gauld a un style particulier et j'adore sa patte graphique. S'il y a un troisième recueil, j'y vais les yeux fermés !
Lien : https://la-citadelle-d-ewyly..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Norfeuille
  11 février 2020
J'aime beaucoup le style et les dessins de Tom Gauld, simples et doux, aux contours nets, dont les dialogues à l'humour mordant donnent un contrepoint intéressant. Un livre sur les livres, je ne pouvais qu'adhérer ! Beaucoup de références m'échappent : sous la simplicité apparente se cache un auteur visiblement très cultivé. Pourtant, plus je lis, plus je trouve son livre subtil et savoureux, d'autant plus qu'il implique le lecteur en l'invitant parfois à résoudre de "petits jeux" sur des problématiques futuristes, littéraires ou politiques. L'objet en lui-même est superbe, avec son dos toilé et dans un petit format que j'apprécie beaucoup en BD.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   19 octobre 2017
- Oui, mais à part la mauvaise distribution, l'intrigue tarabiscotée, le cadre inapproprié, le ton peu judicieux, les erreurs historiques, la nudité gratuite et la fin hasardeuse, êtes-vous satisfaite de notre adaptation de votre roman ?
Commenter  J’apprécie          130
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   21 octobre 2017
2014

Réintroduire la fée dans nos campagnes préservera notre fragile écosystème.

2017

Le seul moyen de juguler cette infestation de fées, c'est leur prédateur naturel : le troll.

2020

La prolifération de trolls échappe à tout contrôle. Il nous faut des dragons.

2023

Il faut régler le problème des dragons. Je pense à des araignées robotiques géantes, à une armée de squelettes ou à Godzilla.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
NievaNieva   19 décembre 2017
RÉVOLUTION !

— Mes amis ! On doit faire sauter le système et tout reprendre à zéro.
— Bouh
— Folie !
— Sans moi !

— OK... Il faut faire tomber le gouvernement !
— Non merci
— Chaos !
— Oh, mon dieu

— On pourrait investir le parlement et exiger un changement ?
— Hmm...
— Peut-être
— Pas sûr

— (Soupir) Quelqu'un voudrait signer une pétition ?
— Passez-moi le stylo !
— Ça c'est parler !
— Le pouvoir au peuple !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   21 octobre 2017
En cuisine avec Kafka

Cette semaine
Le cake au citron

- Je ne suis tout à fait moi-même que lorsque ma tristesse est insoutenable. Mourir ne consisterait qu'à livrer un rien au rien. La finalité de la vie est qu'elle prend fin.

La prochaine fois : La tarte à la crème !
Commenter  J’apprécie          50
MonsieurHyacintheMonsieurHyacinthe   03 mars 2020
"- Oui, mais à part la mauvaise distribution, l'intrigue tarabiscotée, le cadre inapproprié, le ton peu judicieux, les erreurs historiques, la nudité gratuite et la fin hasardeuse, êtes-vous satisfaite de notre adaptation de votre roman ?"
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Tom Gauld (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tom Gauld
Vidéo de Tom Gauld
autres livres classés : humourVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

JÉSUS CHRIST et les Évangiles

Quel est le lieu de naissance de Jésus?

Ramallah
Philistie
Bethléem
Samarie

20 questions
299 lecteurs ont répondu
Thème : La Bible : Le Nouveau Testament de La BibleCréer un quiz sur ce livre