AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782383870234
160 pages
Editions 2024 (16/09/2022)
3.9/5   287 notes
Résumé :
Sous l’œil impassible du chat, l’auteur essaie – vainement – d’échapper aux affres de la création, aux spectres de l’échec et des réseaux sociaux et aux autres menaces surnaturelles de l’écrivain pour trouver le chemin du succès. Pendant ce temps, l’éditeur travaille à de nouveaux concepts : poésie pratique ; lectures d’été pour théoriciens du complot ; classiques résumés pour lecteu... >Voir plus
Que lire après La revanche des bibliothécairesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (49) Voir plus Ajouter une critique
3,9

sur 287 notes
5
19 avis
4
25 avis
3
2 avis
2
1 avis
1
0 avis
Ce livre est un recueil des dessins publiés par Tom Gauld dans les pages littéraires du Guardian.
Contrairement à ce que le titre laisse penser, il ne s'agit pas seulement des bibliothécaires mais de tout ce qui tourne autour du livre.
Auteurs, éditeurs, libraires, bibliothécaire, critiques.. ; tout le monde est raillé avec humour mais sans méchanceté.
Un strip par page pointe les affres de la création chez l'écrivain ou l'apprenti-écrivain, les stratégies de l'éditeur pour lancer un livre, les idées du libraire pour le mettre en valeur et les contraintes du bibliothécaire qui doit classer tous ces livres !
Ce n'est pas forcément à lire d'une seule traite, mais c'est vraiment délicieux à picorer et cela me donne envie de découvrir les autres livres de l'auteur !
Commenter  J’apprécie          560
J'adore l'humour pince-sans rire très british (pas anglais, c'est un écossais !) de Tom Gauld. le dessin est schématique, simple, les personnages ne sont souvent que des silhouettes, et pourtant finement travaillé, en hachures et colorisation naturelle, il se crée une ambiance feutrée et douce. Sous forme de comic strips, des petites saynètes en trois ou quatre images nous immergent dans le monde des livres : les lecteurs, les écrivains en mal d'inspiration, les acheteurs compulsifs de livres, tout ce petit monde que sur Babelio nous connaissons si bien, est épinglé et raillé avec talent. J'ai ri aux éclats du début à la fin. Chhhhht* !
Ce livre est pour vous, babélionautes acharnés, il vous concerne, vous vous y reconnaîtrez forcément à un moment, et il donne la banane en prime.

(*Chhhhht est le nom du Dieux des bibliothèques)
Commenter  J’apprécie          403
« le monde entier fut structuré sur le système de classification décimale Dewey. On n'aurait jamais dû déconner avec les bibliothécaires. » Voilà un incipit qui ne déparerait pas dans un roman dystopique ! L'auteur s'en donne à coeur joie avec les névroses des amoureux de la littérature ! Sous couvert d'un humour pince-sans-rire et souvent à contre-pied, il exploite des comiques de situation plus vrais que nature. On croise donc des auteurs désespérés et des éditeurs sadiques, des lecteurs compulsifs ou encore des livres qui parlent.
Les gags de Tom Gauld sont érudits, mais son humour reste toujours tendre envers ses personnages. Il pointe avec finesse les défauts des romans et propose des titres alternatifs aux grands classiques de la littérature.
Sans méchanceté, il fustige la tendance des lecteurs à glisser du papier à l'écran et à s'absorber davantage dans les réseaux sociaux que dans une intrigue de roman. « Pouvez-vous me recommander un gros roman sérieux que je peux trimballer, mais ignorer pendant que je regarde mon téléphone ? » À grand renfort de schémas complexes, Tom Gauld vous invite à vous lancer en littérature, avec des scénarios tous faits qui n'attendent que votre divin génie pour prendre forme ! Cette lecture est éminemment réjouissante : je défie quiconque aime lire de ne pas se reconnaître dans au moins un des strips de l'auteur !
Commenter  J’apprécie          260
Voilà une B.D. minimaliste que vous risquez de trouver prochainement dans votre bibliothèque préférée ; curiosité corporate oblige !
Pourtant elle ne dit pas, ne nous raconte pas uniquement le monde des bibliothécaires, mais de TOUS les métiers du livre : Libraires, auteurs, critiques, éditeurs … sans oublier les lecteurs.
L'auteur-dessinateur est britannique, on peut donc qualifier sont humour, d'anglais (même si le format du bouquin est à l'italienne ;-). Il écrit principalement dans The Gardian, et aussi dans The New-Yorker. En 1 à 5 cases il nous délivre un petit strip drolatique (ou pas) sur le monde littéraire (au sens large donc). Il y est question des métiers du livre mais aussi des grands classiques de la littérature (dont les titres sont parfois remaniés), des modes et tendances du milieu, des travers de ces professions. C'est gentiment ironique, le dessin est simpliste (presque schématique) mais efficace. On ne dira jamais assez l'impact des confinements dut au Covid 19 (ou à la Covid (je ne sais plus ! (si c'est un virus ou une maladie))), le temps qu'ils ont dégagé pour écrire et/ou pour lire, pour réfléchir à ces activités ; bref une partie de ces dessins ont été produit lors de ces périodes si spéciales.
L'album n'a pas de pagination - mais la notice annonce 160 pages - donc je vous note quelques citations sans page … et sans illustration (d'autres citations sont très rigolotes mais sont plus visuelles) :

« - Univers ? Verdana ? Garamond ? Xanadu ? …
Elaine eut soudain l'horrible sentiment qu'elle ne pourrait pas résoudre les problèmes de son roman en changeant simplement la police de caractères. »

« Vous nous aiderez à détruire l'empire galactique ? - Mieux que ça ! Je vais le railler impitoyablement dans un pamphlet cinglant ! »

« - Notre département juridique a examiné vos mémoires et suggère de supprimer les inexactitudes, les exagérations et les calomnies. Moi, je propose plutôt d'ajouter quelques sorciers et dragons et de la publier dans notre collection fantasy. »

Bon ça ne casse pas trois pattes à un canard, mais c'est assez plaisant et ça se lit vite. Allez, bye.
Commenter  J’apprécie          221
Tom Gauld brosse un portrait de l'univers du livre, de la lecture, de l'écriture… avec un humour tout british et beaucoup d'intelligence.

En tant que professionnelle du livre, la couverture avec un chariot de livres entre deux porteurs de flamme m'a fait frémir! le format oblong, peu courant est sympa.

J'aime l'intro : “On les croyait vaincu mais on les avait seulement repoussés sous terre (c'est vrai que je préfère être dans le sous-sol de la bib, il fait bon! On s'y réunit, telles des taupes majestueuses et trop fraîches, pour comploter). Puis un jour, les bibliothécaires revinrent dotés de compétences organisationnelles supérieures (formation tout au long de la vie pro bonjouuuur!), ils s'emparent rapidement du pouvoir (oui, c'est cela, tout à fait!). Chaque bâtiment devint une bibliothèque, chaque mur une étagère, chaque passeport une carte d'abonnement (on aime tant le doux bruit du bip de cartes!). le monde entier fut structuré sur le système de classification décimale Dewey (le meilleur, il diffère selon les bib, c'est magique et merveilleux!). On n'aurait jamais dû déconner avec les bibliothécaires (il ne faut jamais jamais faire ça avec nous sinon suspension de prêt, exclusion de l'espace détente et paf! Et certains sont armés de tampons et de trombones, attention).

Cet ouvrage est en fait assez dense, il y a beaucoup de pages pour un livre humoristique : je ne l'ai pas lu d'une traite et j'ai plutôt opté pour la formule “à déguster”. Tout y passe : lecture, confinement, contes de fées réinterprétés, littérature classique, livre-jeu Game of Thrones…et tout ceci en 1 gag par page. Un régal! Il faut cependant s'y connaitre un peu en littérature pour comprendre et rire de certains gags qui font appel à des titres plus ou moins connus.

Mes pages préférées : des algorithmes générateurs d'idées comme ce générateur de famille excentrique pour romanciers. Piquez au hasard une épingle dans le tableau : chien maléfique, grand-mère millionnaire, oncle génial, bébé disparu et majordome paresseux…c'est bon j'ai une histoire!

Il y a même des strips très poétiques comme ce petit rouge gorge qui lit tout Proust à un bonhomme de neige qui fond, presque émouvant!

Bref, un coup de coeur et pas seulement parce que je suis bibliothécaire!
Commenter  J’apprécie          90


critiques presse (3)
BoDoi
08 novembre 2022
Tom Gauld parvient à se renouveler avec une aisance confondante. Absurde, référencée, poétique, insouciante, parodique, pertinente, impertinente, maline… chaque page apporte un regard aiguisé sur le monde du livre dans son ensemble, côté philosophique, terre à terre ou carrément fantasmé. Toute la profession y passe : bibliothécaires, évidemment, mais aussi éditeurs, journalistes, auteurs, agents, traducteurs…
Lire la critique sur le site : BoDoi
Sceneario
12 septembre 2022
Le lecteur ou l'écrivain sont des êtres un peu bizarres, avec leur propre langage et Gauld leur rend un hommage plein de malice et de sourire communicatif.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest
02 septembre 2022
Comme il y a un monde en dehors de celui des livres, le reste de la société et ses mœurs étranges ne sont pas oubliés et ont droit au même traitement à base de taquineries graphico-logiques plus étonnées que méchantes.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
- On les croyait vaincus, mais on les avait seulement repoussés sous terre. Puis un jour les bibliothécaires revinrent... Dotés de compétences organisationnelles supérieures, ils s'emparèrent rapidement du pouvoir. Chaque bâtiment devint une bibliothèque. Chaque mur, une étagère. Chaque passeport, une carte d'abonnement. Le monde entier fut structuré sur les sytèmes de classification décimale de Dewey. On n'aurait jamais dû déconner avec les bibliothécaires...
- Chut !
Commenter  J’apprécie          90
Des conseils pour l'entretien de vos livres qui s'appliquent également à la parentalité.
Protégez les du soleil, de la fumée, de la poussière et des moisissures.
Veillez à ne pas abîmer le dos et la tête.
Rangez votre téléphone et accordez-leur toute votre attention.
Ne les laissez pas s'empiler les uns sur les autres.
Ne les prêtez qu'à des mais fiables.
Commenter  J’apprécie          90
- Notre département juridique a examiné vos mémoires et suggère de supprimer les inexactitudes, les exagérations et les calomnies. Moi, je propose plutôt d'ajouter quelques sorciers et dragons et de le publier dans notre collection fantasy.
Commenter  J’apprécie          70
- Il faut choisir, Brian : ce livre peut être un cri de rage déchirant contre un monde hostile qui glisse inexorablement vers un cauchemar dystopique. Ou il peut être la suite des Premiers pas de Jeannot Lapin. Mais pas les deux.
Commenter  J’apprécie          70
- L'algorithme pour l'écriture de romans n'a pas encore écrit de romans. Mais il a envoyé une série de messages à son éditeur, affirmant « y être presque » et jurant de terminer « très bientôt ».
Commenter  J’apprécie          80

Videos de Tom Gauld (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tom Gauld
À l'occasion de la 50ème édition du Festival International de la Bande Dessinée à Angoulême, Tom Gauld vous présente son ouvrage "La revanche des bibliothécaires" aux éditions 2024.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2648532/tom-gauld-la-revanche-des-bibliothecaires
Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (502) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5260 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *}