AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782369812982
64 pages
Éditeur : Rue de Sèvres (02/09/2015)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 84 notes)
Résumé :
Comme chacun sait, Merlin vit paisiblement dans la forêt de Brocéliande avec sa fille, Aliénor? enfin, paisiblement? pas si sûr ! Enseigner sa magie à Aliénor n'est pas de tout repos, surtout qu'elle ne semble pas avoir de don particulier. Jusqu'au jour où ils partent en forêt à la recherche de Mandragores, racines magiques essentielles à certaines potions mais dont le cri quand on les arrache tue l'arracheur imprudent sur le champ : miracle, Aliénor résiste aux cri... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (40) Voir plus Ajouter une critique
book-en-stock
  19 janvier 2020
Aliénor est la fille du célèbre druide de la forêt de Brocéliande, Merlin. Lors d'une leçon sur les champignons, son don lui est révélé : Aliénor sait dénicher les racines de mandragore. Lorsqu'elle l'arrache de terre à la demande express de son père, ce dernier tombe raide mort à cause du cri de cette racine. Seul son fantôme demeure auprès de la jeune fille. Il se croyait invincible, il n'aura de cesse de la pousser à trouver le filtre qui le fera revenir à la vie.
Une histoire qui revisite la légende de manière humoristique et plutôt caricaturale. L'ensemble est très décalé : le pauvre Merlin se retrouve affublé d'une barbe et d'une tignasse pleines de champignons, sa fille a les cheveux couleur de la feuille de mandragore, Lancelot n'est rien d'autre qu'un gamin trouillard…
C'est divertissant, très coloré, mais le graphisme parfois trop chargé à mon goût et j'apprécie moyennement les visages sauf celui d'Aliénor, expressif et qui se distingue nettement du reste.
Commenter  J’apprécie          210
Ambages
  15 octobre 2015
Drôle de petite bande dessinée, avec Aliénor et son père Merlin l'enchanteur. Les dessins dont jolis et les personnages amusants. Merlin est un peu à l'ouest et sa fille semble avoir peut-être plus de pouvoirs que lui, en tout cas différents, et il a un peu de mal à l'accepter... c'est toujours une étape l'envol de nos enfants finalement, même pour un druide ^^
Pour des enfants en fin de primaire ou 6ème ?
Commenter  J’apprécie          190
yanndallex
  10 septembre 2015
Thomas Labourot, bien connu pour son dessin humoristique (notamment avec « les geeks »), nous livre une pépite d’humour, mélangée avec toute la poésie et la magie que la scénariste Séverine Gauthier peut nous apporter. Ces 2 la n’en sont pas à leur premier coup d’essai. Ils ont déjà signé ensemble de nombreuses séries et BD : « Noodles ! », « Washita », « Garance », « Team Galaxy », « Mon arbre » etc.. Mais Aliénor Mandragore est la première à sortir aux éditions Rue de Sèvres.
Encore un bijou !
La couverture :
A dominante vert pomme, celle-ci est bien mise en scène, belle et agréable à regarder. Elle ne révèle pas grand-chose sur le contenu de l’album si ce n’est le dessin au style amusant, et les couleurs chaudes et romanesques. Le titre de la série est bien mis en évidence, au détriment du titre de l’album, qui ne se remarque presque pas du tout… La calligraphie est bien choisie, ronde et fantaisiste à la fois.
Cette couverture est donc révélatrice du public visé : jeunes et adolescents, mais aussi tous les grands souhaitant rester encore des enfants quelques instants…. Bref une bd pour toute la famille.
Le dessin, le style, la mise en scène, les couleurs :
Le dessin de Thomas Labourot est magnifique, tout en rondeur, enchanteur, dynamique, et communicatif d’une belle et joyeuse féerie malgré le thème de la mort.
Le style est léger et familier, accessible aux jeunes et aux grands avec le même plaisir de lecture, et surtout rempli d’humour.
Les personnages sont tous pétillants et géniaux, limite vivants, attachants, et aux expressions et caractères bien trempés.
La mise en scène est fabuleuse, terriblement bien orchestrée, avec une myriade de détails tous plus oniriques les uns des autres dans les arrière plans ou les costumes. Parfois aussi, les bulles font superbement abstraction de détail pour se focaliser sur l’action et le moment présent, comme si tout le reste était suspendu.
Cela est donc admirablement bien effectué.
Les couleurs vives et gaies, et les jeux de lumière, apportent une sorte d’aura et une chaleur supplémentaire. Ils subliment ainsi l’ambiance magique déjà créée par le dessin.
Notre œil se régale en observant ainsi ce merveilleux dessin.
Le scénario, le découpage :
Nos deux auteurs revisitent le monde des légendes des chevaliers de la table ronde et de la forêt deBrocéliande avec humour et fantaisie. On y retrouve ainsi nombre de personnages avec en premier lieuMerlin, mais aussi la fée Morgane, la Dame du lac,Lancelot, etc…
Séverine Gauthier nous a construit un petit bijou de scénario très original et percutant, avec des dialogues passionnants, fins et inattendus. (La leçon de Merlin en début d’ouvrage est une merveille de monologue !!)
L’histoire réserve plein de surprises et rebondissements, et le thème abordé (thème de la mort), bien que véritablement obscur et effrayant, est intégralement tourné en dérision et finement exposé, permettant ainsi la lecture et l’introduction aux plus jeunes. (Ceci a aussi l’effet de pouvoir amener un autre personnage clé à l’histoire : l’Ankou…)
La scénariste approfondi aussi de pistes telles, par exemple, une histoire d’amour entre Merlin et Viviane la dame du lac, ou bien l’éducation de Lancelot, ou la fratrie des fées…
Le découpage est bien réalisé, très cohérent. Alternant vue d’ensemble et gros plans, grosses et petites vignettes, longues ou épaisses, variant l'ordonnancement de celles-ci, tantôt bien rangées, et par moment semblant désordonnées.

Bref, ce bijou fantaisiste est bien évidemment mon coup de cœur de l’été (bien qu’il arrive en septembre…). Il est soigné, beau, riche en humour et en poésie.
Une merveille de lecture à offrir sans hésitation aux jeunes adolescents… mais aussi aux moins jeunes…
Ce livre est un véritable soleil pour les jours moroses.
Rue de sèvres, et ses auteurs, n’ont apparemment pas fini de nous surprendre !

Lien : http://www.7bd.fr/2015/09/al..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
orbe
  09 novembre 2015
Suite à une maladresse, Merlin décède. Il apparaît alors sous la forme d'un fantôme et tente de pousser Aliénor à trouver un remède afin de lui permettre de retourner à la vie.
Mais pour cela il lui faut arriver à s'immiscer dans l'antre de Morgane...
Une aventure dont la première page est un peu bavarde mais qui très vite nous entraîne dans l'aventure avec une héroïne pétillante et un Merlin ronchon à souhait.
L'auteur s'amuse et nous aussi à revisiter le monde de la magie sous le signe de l'humour. A lire...
Commenter  J’apprécie          150
Syl
  10 janvier 2016
Dans la forêt de Brocéliande, en plein cours de mycologie, Merlin succombe au cri d'une mandragore ! Mais que s'est-il passé ?!
Il était là, à expliquer à sa fille les champignons et leurs actions « psychotonques » quand Aliénor s'est soudain retrouvée propulsée par une force enchanteresse devant une mandragore. D'après Merlin… « Les mandragores sont dangereuses. On ne les déterre pas sans prendre certaines précautions… Quand on déterre une mandragore, elle pousse un cri si puissant qu'il tue le premier être vivant qui l'entend. »
En informant Aliénor des risques, le grand magicien se targue alors d'avoir du sang de démon et d'être invincible… Mais arrive ce qu'il devait arriver… à peine sortie de terre, la racine aux vertus extraordinaires se met à émettre le cri de la mort qui terrasse l'enchanteur ; raide, son spectre s'élevant au dessus du corps sans pouvoir le réintégrer…
Menacée par l'Ankou le serviteur de la mort, l'âme de Merlin espère qu'Aliénor découvrira la formule qui le ressuscitera. La jeune fille, seule et désemparée, va alors demander conseils auprès de Morgane, puissante fée et ennemie de Merlin. Cette dernière possède une immense bibliothèque dans laquelle on peut trouver tous les grimoires.
Le temps est compté, l'Ankou veille et la courageuse Aliénor, apprentie magicienne, va se découvrir de nombreux pouvoirs… et des amis.
Dans la forêt de Brocéliande nous retrouvons quelques personnages enchanteurs de la légende arthurienne. Merlin, Morgane, Viviane, Lancelot… sont aux côtés d'Aliénor pour cette plaisante histoire qui donne un air nouveau et léger au mythe.
Des planches riches en dessins et en couleurs, du dynamisme, de l'humour, du pétillant, on voit un Merlin trop présomptueux qui doit s'en remettre à sa fille novice en magie, pour revivre. Aliénor continue son apprentissage avec Morgane et acquiert un peu d'indépendance dans son aventure. Son autonomie la fait grandir.
Pour continuer dans l'ambiance, l'album nous offre à la fin un journal… « L'écho de Brocéliande ». Nous y trouvons des articles sur le pays, des interviews, la recette d'une potion, et des informations diverses et variées…
Une fin espiègle, certainement un charme facétieux qui remet tout en question, ouvre la fenêtre sur une autre histoire, faisant sourire le lecteur.
Une bande dessinée à recommander et à suivre…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60


critiques presse (4)
SciFiUniverse   05 novembre 2018
Le premier tome des aventures d'Aliénor Mandragore, Merlin est mort, vive Merlin ! est rythmé, drôle et plein de références au mythe arthurien. Il plaira aux enfants comme aux adultes grâce à son humour et à son héroïne attachante.
Lire la critique sur le site : SciFiUniverse
ActuaBD   18 novembre 2015
En revisitant de manière aussi décalée la légende Arthurienne, le couple d’auteurs rémois donne un sacré coup de jeune à ce récit traditionnel.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BDZoom   02 octobre 2015
Pour le plus grand plaisir des lecteurs, grands et petits.
Lire la critique sur le site : BDZoom
BoDoi   23 septembre 2015
L’ambiance décalée, joyeuse et mystique, séduit.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
orbeorbe   09 novembre 2015
N'oublie pas Aliénor. Tu la connais, elle ne résiste jamais à la flatterie.
N'hésite pas non plus à me dénigrer. ça lui plaira?
...T'es sûr ?
Oui, enfin, n'en fais pas trop quand même. Il faut rester crédible
Commenter  J’apprécie          130
SylSyl   10 janvier 2016
« Les mandragores sont dangereuses. On ne les déterre pas sans prendre certaines précautions… Quand on déterre une mandragore, elle pousse un cri si puissant qu’il tue le premier être vivant qui l’entend. »
Commenter  J’apprécie          40
mandrake17mandrake17   15 novembre 2017
- Mais qu'est-ce que tu as fait?! Regarde ça! Je suis raide mort!
- J'ai rien fait! Tu as dit que le cri de la mandragore ne nous ferait rien! Le sang de démon nous protège, j'ai rien fait!
- Et depuis quand tu écoutes ce que je te dis?!
Commenter  J’apprécie          20
Pixie-FlorePixie-Flore   21 décembre 2015
- Han ! T'es super lourd.
- T'avais qu'à pas me tuer !
- Je t'ai pas tué !
- C'est ça ! Et qui a déterré la mandragore ? Hein ?! Et fais attention aux cailloux ! Tu vas m'abimer !


[p13]
Commenter  J’apprécie          20
mandrake17mandrake17   15 novembre 2017
- Je suis content que tu m'aies enfin trouvé Mandragore.
- Je m'appelle Aliénor. Et je ne vous cherchais pas, alors je ne peux pas vous avoir trouvé...
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Séverine Gauthier (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Séverine Gauthier
Séquence 4 Séverine Gauthier L'Homme montagne Delcourt 2015
autres livres classés : merlin l'enchanteurVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






.. ..