AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782756024264
32 pages
Delcourt (03/04/2013)
4.34/5   265 notes
Résumé :
Le jour où la petite fille au coeur d'artichaut rencontre le garçon au coeur de pierre, elle tombe éperdument amoureuse de lui. Dès lors, elle lui offre chaque jour une feuille de son coeur que chaque jour celui-ci rejette plus méchamment. Le coeur de la petite fille se rétrécit et bientôt elle perd sa joie de vivre. Visiblement, le garçon au coeur de pierre ne semble pas du tout prêt à se laisser aimer...
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (100) Voir plus Ajouter une critique
4,34

sur 265 notes
5
63 avis
4
26 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
2 avis

cascasimir
  02 février 2020
"Ce qui parle à notre coeur-enfant est ce qu'il y a de plus profond." Christian Bobin.

Ils sont 3. Trois enfants!
Une petite fille rousse, flamboyante, avec un coeur d'artichaut.
Un petit garçon, avec un coeur en or.
Ses parents lui avaient appris à se méfier des gens qui voudraient lui voler son coeur en or.
Et un autre petit garçon, avec un coeur de pierre. Né en décembre, il est allergique aux sentiments que les autres éprouvaient...

La petite fille rousse ne cria pas, à la naissance. Non, elle sourit. " Les battements légers de son coeur chantaient une chanson".
Elle a un incroyable don, mais son "coeur d'artichaut " était peut être un " peu trop fragile, trop délicat, trop généreux."

Elle rendait les gens heureux, rien qu'en leur souriant. Toujours si insouciante, le coeur si léger, elle n'imaginait pas qu'on ne pût l'aimer.

"On n'avait jamais vu une enfant si heureuse
Elle passait son temps à tomber amoureuse."
Ce fut le coup de foudre, quand elle croisa le chemin du garçon au coeur de pierre.

Elle aima tout de lui:
Les rides sur son front, ses yeux tristes.
Alors, la petite fille arracha une feuille de son coeur d'artichaut. " Un léger pincement à son coeur délicat, une goutte de sang..."
Le garçon, au coeur de pierre, leva les yeux, et la petite fille lui sourit....

Quand la petite fille passa près du garçon au coeur en or, celui-ci en tomba amoureux, mais il rougit, détournant timidement les yeux.
"Il n'avait jamais vu un coeur aussi joli que son coeur d'artichaut."

Alors... Quel petit garçon, le coeur en chamade, ira embrasser la petite rousse, sous l'Arbre aux Baisers?
"Ses mains tremblèrent un peu, au moment de lui rendre ce coeur si précieux, si fragile, si tendre.
Les 2 jeunes gens restèrent bouche bée. Ils n'avaient jamais vu fleurir un artichaut!
La fleur était si belle..."

Et Vous? Vous qui avez le coeur sur la main... Votre coeur bat-il comme celui de la petite rousse ou celui d'un des 2 garçons?
"Mon coeur ne peut abriter et choyer qu'un seul amour, à la fois. Qu'il soit présent ou passé." Romain Guilleaumes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          807
marina53
  14 avril 2017
En ce jour de décembre naquit un petit garçon un peu particulier. Après l'auscultation des médecins qui n'entendaient pas son coeur battre, il fut annoncé aux parents que leur fils ne pourrait jamais aimer, ne sourirait jamais, serait même allergique à tout sentiment et serait toujours de méchante humeur. Et pour cause, il avait une pierre à la place du coeur. Son père pleura jour et nuit de tristesse et sa mère devint folle de douleur. le petit garçon grandit, vivant seul, dénué de tout sentiment. Il devint froid comme la pierre...
En ce même jour de décembre naquit une petite fille un peu particulière aussi. Les battements de son coeur chantaient une chanson. Ce n'était pas une pierre qu'elle avait à la place du coeur mais un artichaut. Un coeur un peu fragile et délicat. Aussi, la petite fille grandit, elle, entourée, choyée et protégée...
Et un beau jour, ils se rencontrèrent...
Séverine Gauthier et Jérémie Almanza ont bien fait, eux aussi, de se rencontrer et de nous offrir cet album réellement magnifique. L'on fait ici la connaissance de ce petit garçon au coeur de pierre, solitaire, triste, n'éprouvant ni sentiment ni émotion, et de cette petite fille au coeur d'artichaut, souriante, heureuse, aimable et aimante. Leur rencontre hasardeuse ne put que chambouler leurs petits coeurs. Ce conte onirique fait la part aux sentiments, parfois mystérieux, et nous plonge dans une ambiance à la fois étrange et envoûtante, un peu à la Tim Burton. le texte narratif et tout en rimes de Séverine Gauthier est d'une incroyable délicatesse et poésie. Les personnages, au nombre de trois, sont terriblement attachants. Graphiquement, Jérémie Almanza magnifie tout simplement cette fable sensible et émouvante. Chaque enfant est plongé dans un décor qui lui est propre : sinistre et dans les tons gris pour le garçon ; gai, énergique et coloré pour la fille.
Un album sublime, bouleversant et magique...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          675
InstinctPolaire
  10 mai 2013
On ne les entend presque pas battre...
Leurs petits coeurs d'enfants...
Il est né en décembre, doté d'un organe cardiaque... minéral.
Elle est née le même jour, mais le sien était du règne... végétal.
Elle a grandi dans un foyer aimant. Soucieux de préserver son si léger souffle de vie. Son coeur d'artichaut...
Malgré son coeur si lourd, il vit. Oublié de ses parents, terrassés de chagrin d'un enfant si insensible aux élans de son coeur de pierre.
Un jour ils se sont rencontrés.
Elle l'aimât instantanément. Lui, ne montrât évidemment pas la moindre émotion. Alors elle entreprit de lui montrer jour après jour son amour : Elle arrachait une feuille de son petit coeur d'artichaut pour le lui offrir.
Lui ne comprenait pas ce geste, il la déchirât en deux et la laissât s'envoler aux quatre vents.
Et même si tout les jours il ne réagit pas, même si elle la glisser dans ses cahiers d'école ou la lui envoie par lettre. Elle, elle insiste.
Mais bientôt, bientôt, elle n'aura plus de feuille à partager de son petit coeur si généreux envers ce gros coeur si triste...
Heureusement, un autre petit garçon veille sur elle. Lui aussi, il a un coeur un peu particulier. Il a un coeur...
... Non, je ne vous le dirai pas...
Lisez cette si belle histoire.
Depuis bien avant le " as-tu du coeur ? " de Corneille, jusqu'au " tu me fends le coeur " de Pagnol, que n'a-t-on pas écris sur ses fibrillations et ses défibrillations ? Muscle organique essentiel ou siège d'insaisissables tourments, le coeur est au centre de tout les récits.
Indispensable – et donc naturellement propice à toutes les métamorphoses – les tribulations d'un coeur de pierre et de sa rencontre avec une coeur d'artichaut semblent alors tout simplement évidentes...
Un très joli cadeau pour un n'amoureux à son n'amoureux. Ou pour une n'amoureuse à son n'amoureux...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          417
milamirage
  02 mars 2014
Il était né en décembre et les médecins s'accordèrent à dire, devant sa poitrine muette, qu'il avait une pierre à la place du coeur. Tout à leur désespoir, ses parents le laissèrent grandir solitaire et ignoré de tous. « A dix ans seulement, il avançait vouté, sous le poids d'un coeur vide bien trop lourd à porter ». le même jour d'hiver, naquit une petite fille, le sourire sur les lèvres. A entendre la douce chanson des battements de son coeur, les médecins comprirent qu'il y poussait un artichaut : elle grandit choyée et de son doux sourire rendait les gens heureux. Quand ces deux là se rencontrèrent, ils ne virent pas, caché dans l'ombre, l'enfant à qui l'on avait appris à se méfier de tous, parce qu'il était né avec un coeur en or…
Mon avis : Oui, je sais, ce livre compte déjà trente-six critiques, est-il vraiment nécessaire d'en ajouter une ? le problème est que, c'est plus fort que moi, quand une histoire me touche à ce point, je suis bien incapable de la passer sous silence et j'ai impérieusement besoin de partager ce moment intense. Je ne suis pas en charge des acquisitions en bandes-dessinées de la médiathèque, d'ailleurs, je recule toujours à l'idée de devoir en critiquer une dans le cadre de mon comité lecture ou d'une masse critique… c'est donc grâce à mon travail d'équipement que j'ai croisé le chemin de Coeur de Pierre… Autant vous dire que, dès que je l'ai eu dans les mains, il m'a suffisamment crocheté l'oeil pour que je l'emmène à la maison avant même de le mettre en rayon ! Cet album m'a littéralement chavirée. Pour moi, cette histoire est un conte, d'ailleurs il n'y a aucun dialogue entre les trois protagonistes, donc aucune bulle ; le texte, décliné en vers, est exclusivement narratif mais si poétique et poignant… Les illustrations à l'aquarelle sont sublimes et le choix des couleurs très judicieux puisqu'elles décrivent à elles seules l'univers des trois enfants. Ces trois petits bouts de vie nous sont offerts si expressifs, aussi bien dans les émotions que leurs visages laissent entrevoir que dans leurs attitudes corporelles, qu'on ne peut que s'y attacher. Et puisqu'il est ici question de coeur et d'affection, il en est un des trois qui a profondément touché le mien et que je ne suis pas prête à oublier…
Nota bene : bande dessinée en un seul volume... pour une fois, je le déplore, mais je suivrai avec curiosité et avidité les prochaines productions de ce duo...
Public : à partir de huit – neuf ans mais sans autre limite d'âge.
Si vous voulez vous rendre sur le blog de l'auteure-scénariste, Séverine Gauthier, vous pouvez suivre cette adresse :
http://severinegauthier.blogspot.fr/
Si vous voulez vous rendre sur le book de l'illustrateur, Jérémie Almanza, vous pouvez suivre cette adresse :
http://fak.ultra-book.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
Witchblade
  01 août 2021
Challenge plumes féminines 2021 – n°22
Ça fait un petit moment que cet album est enregistré dans ma wish list, il aura fallu l'achat récent d'un manga sur internet pour le trouver dans la boutique du vendeur. La couverture est très belle même si je n'adhère pas complètement au graphisme. Je pense que c'est suite à des critiques positives qu'il a atterri dans mon pense-bête.
Le graphisme me fait penser aux Noces funèbres de Tim Burton. La lecture a été très rapide, l'album ne compte que 30p mais certaines paroles font réfléchir sur le monde et comment certaines personnes interagissent avec les autres suivant le type de leur coeur : de pierre, d'or ou d'artichaut. le récit est néanmoins triste pour les deux enfants mais le discours est très juste pour parler de ce sujet : les émotions et les sentiments des gens suivant leurs éducations et leur vécu.
Comme vous l'aurez compris, cet album jeunesse a été une excellente lecture pour ma part malgré le sujet un peu dur. Les graphismes vont bien avec l'histoire, on dirait qu'ils ont été peints. Je vous conseille donc très fortement de le découvrir et de le faire découvrir aux plus jeunes.
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350


critiques presse (9)
Actualitte   22 juillet 2013
Un conte de fée où "l'on ne voit bien qu'avec le cœur", magnifiquement écrit, et somptueusement dessiné !!!
Lire la critique sur le site : Actualitte
Auracan   28 mai 2013
Les auteurs de l’excellent Aristide broie du noir reviennent avec une nouvelle pépite toute aussi sombre et poétique pour nous parler, cette fois, d’amour.
Lire la critique sur le site : Auracan
Bedeo   22 avril 2013
Écrit en rime, ce petit conte pour enfant est une bonne bouffée d’air fraîche. A la fois triste et émouvant, l’histoire tourne autour de jeunes enfants naissant avec un cœur bien particulier. Un cœur de pierre, un cœur d’artichaut ou encore un cœur en or.
Lire la critique sur le site : Bedeo
BulledEncre   16 avril 2013
Il n’y a pas de bulles, juste quelques vers dans les planches, avec des rimes qui nous plongent dans un aspect poétique. Ce scénario est accompagné du trait sublime de Jérémie Almanza qui, comme dans sa série Eco, présente des personnages aux formes arrondies.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BDSelection   12 avril 2013
S'appuyant sur des expressions célèbres, cette histoire a des allures de conte noir, tendre et poétique. Elle véhicule ainsi une sorte de romantisme pour enfant que met pleinement en valeur le dessin de Jérémie Almanza et notamment son utilisation des couleurs.
Lire la critique sur le site : BDSelection
BoDoi   12 avril 2013
La justesse et la douceur de ses mots sont formidablement bien servies par le dessin et les couleurs envoûtantes de Jérémie Almanza.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Sceneario   11 avril 2013
Ce petit album de 29 pages est un vrai bijou de poésie et de délicatesse. Il nous entraîne dans un tendre récit qui montre bien combien les histoires de cœur peuvent être difficiles, combien le langage qui les régit est subtil et fragile !
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest   08 avril 2013
Séverine Gauthier et Jérémie Almanza se sont de nouveau réunis pour réaliser un très joli album. Empreint d'une douce poésie, dans tous les sens du terme puisque les textes sont composés en alexandrins, Cœur de Pierre possède un charme qui opère immédiatement.
Lire la critique sur le site : BDGest
BDGest   02 avril 2013
Ce conte joliment illustré à l'aquarelle raconte aux enfants les différents visages de l'amour à travers des personnages tout en douces rondeurs, jouant dans les décors nostalgiques de L'Étrange Noël de Monsieur Jack ou des Noces funèbres.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (29) Voir plus Ajouter une citation
milamiragemilamirage   28 février 2014
La petite fille ne le regardait plus
Et elle souriait à cet autre garçon.
Sans comprendre vraiment ce soudain abandon,
Il sut qu'il l'attendrait, mais qu'elle ne viendrait plus.
Mais il n'y pouvait rien. S'il n'avait pas compris,
C'est que jamais personne ne lui avait dit
Comment sourire aux gens ou comment leur parler,
Ni comment les comprendre ou comment les aimer.
Commenter  J’apprécie          310
PalmyrePalmyre   02 novembre 2013
Ce fut un coup de foudre, elle aima tout de lui:
Ses rides sur son front, ses yeux tristes et sans vie.
Elle fut envahie d'une étrange douceur,
Sentit ses joues rosir et ses genoux trembler,
Tandis que doucement des frissons de chaleur
Parcouraient sa peau claire, elle n'osait bouger.
Commenter  J’apprécie          290
MlleJulieMlleJulie   18 septembre 2013

« Elle ouvrit sa poitrine et en sortit son cœur
et tandis qu'il battait dans le creux de sa main,
Elle fut étonnée de n'avoir pas plus peur
Au moment de l'offrir pour toujours à quelqu'un. »
Commenter  J’apprécie          180
lauredanselauredanse   22 avril 2013
Ils commencèrent ainsi à coller un par un
Les morceaux de feuilles sur son coeur affaibli.
Elle sentit alors dans le creux de ses mains
Son petit coeur brisé revenir à la vie.
Commenter  J’apprécie          190
LineloLinelo   01 novembre 2014
Elle savait qu'à seize heures, tous les vendredis,
Il passait par le parc, devant l'arbre aux baisers.
Elle attendit des heures à ne penser qu'à lui
Et à tous les bisous qu'ils pourraient échanger.

Mais quand il arriva, elle fut bien déçue
Et rien ne se passa comme elle avait prévu.
Il ne l'embrassa pas devant l'arbre aux baisers.
Il déchira son coeur avant de s'en aller.
Commenter  J’apprécie          80

Lire un extrait
Videos de Séverine Gauthier (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Séverine Gauthier
Séquence 4 Séverine Gauthier L'Homme montagne Delcourt 2015
autres livres classés : amourVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura