AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2756054399
Éditeur : Delcourt (18/03/2015)

Note moyenne : 4.29/5 (sur 126 notes)
Résumé :
Grand-père ne peut plus voyager. Les montagnes qui ont poussé sur son dos tout au long de sa vie sont devenues trop lourdes. L'heure est venue pour lui de penser à son dernier voyage, mais c'est un voyage qu'il doit faire seul. L'enfant lui fait alors promettre de ne pas partir tout de suite. Il va aller chercher pour lui le vent le plus puissant qui soit, celui qui peut soulever les montagnes.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (36) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  30 septembre 2015
Parce que la montagne qui a poussé sur son dos est désormais trop lourde à porter pour lui, ce grand-père annonce à son petit-fils qu'il ne va pas tarder à partir pour son ultime voyage et qu'il ne pourra y aller que tout seul. Son petit-fils ne pourra pas l'accompagner cette fois. Celui-ci ne comprend pas trop pourquoi et, triste de devoir le quitter, voudrait bien pouvoir l'aider. A bien y réfléchir, il y aurait peut-être une solution. Il suffirait d'aller chercher le vent le plus puissant qui se trouve sur les montagnes les plus hautes et ainsi ce dernier pourrait aider son grand-père. Il lui fait promettre de l'attendre avant de partir. Commence alors pour ce petit bonhomme un long périple vers les plus hautes montagnes...
Séverine Gauthier nous livre un magnifique album sur la perte d'un être cher. Ce voyage initiatique emmène ce petit garçon à la recherche du vent le plus puissant. Que de rencontres farfelues et touchantes en chemin, que ce soit ces trois cailloux qui courent ou le roi des bouquetins. Tous veulent, évidemment, l'aider à grimper tout là-haut tant sa cause est louable et touchante. Ce scénario doux-amer, sensible, émouvant est servi par de magnifiques illustrations. Un trait tout en douceur, un incroyable jeu de lumière et des couleurs chaudes et apaisantes. Un album empreint de poésie et de tendresse...
L'homme-montagne, un voyage inoubliable...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          570
QueLire
  13 novembre 2015
L'homme montagne, c'est l'histoire d'un petit garçon qui est de tous les voyages de son grand-père, pourtant, cette fois-ci, il ne peut pas l'accompagner. Cet ultime voyage, grand-père doit le faire seul et jamais il n'en reviendra. D'ailleurs lui dit-il ; « Tu sais qu'il arrive toujours un moment où il faut s'en aller ».
Et le petit garçon qui voudrait aider son grand-père dans son dernier voyage, part à la recherche du vent qui les poussera tous deux jusqu'à la bonne destination. Mais le vent habite au sommet de la plus haute des montagnes. Peu importe que le voyage soit difficile tant il est enrichissant.
Une superbe BD sur la perte d'un être cher, qui explique que même si l'être aimé n'est plus là, il y a toujours un endroit où l'on peut s'en souvenir, un endroit auquel on est lié.
Le périple du petit garçon est fortement philosophique. Tout au long de son ascension, il rencontre des personnages qui lui apprennent que toutes les bonnes choses ont une fin, mais que leur souvenir est immortel. Lorsqu'il croise 3 cailloux qui dévalent la montagne, il leur propose, sans succès, de les aider à remonter. Pourquoi remonterions-nous, alors que la descente est si belle ? On dévale la pente une seule fois, mais de quelle façon ! Car tout est dans l'appréciation de ce moment unique qui restera gravé pour toujours dans leur mémoire.
L'histoire, si pleine de sens, est assez triste bien qu'il y ait de l'humour dans cette BD. Les cailloux sont des personnages plus légers qui forment un trio assez drôle. J'ai trouvé cela bien pensé pour adoucir le récit.
Les couleurs dans les tons de terres et de gris bleus fonctionnent à merveille avec l'atmosphère ambiante. Les dessins, quant à eux, sont vraiment poétiques, à l'image de ces nuées d'oiseaux qui forment le vent.
Une BD parue aux éditions Delcourt jeunesse à lire à ses enfants, pour leur expliquer que quand quelqu'un d'aimé nous quitte, il n'a pas tout à fait disparu.
« L'Homme Montagne » entre dans ma catégorie « coups de coeur », une première pour une BD !

Lien : http://que-lire.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
jamiK
  12 juillet 2019
J'ai vraiment été ébloui par la poésie et la qualité graphique de cet ouvrage. C'est un conte initiatique, construit sur une trame classique, sous forme d'allégorie. le personnage, pour aider son grand-père-montagne part à la quête du vent sur la plus haute des montagne. Il fera des rencontres qui vont l'aider pour sa recherche, l'arbre, les cailloux, le roi des bouquetins. le graphisme, travaillé avec des techniques douces (pastels, crayon) est tout en délicatesse, onirique, merveilleux, sensuel, comme des caresses pour les yeux, les couleurs, naturelles, sont en nuances fines et délicates, avec une lumière subtile, les êtres sont représentés de façon fantastique et le texte est poétique, rythmé d'une façon ancienne, comme dans les cieux contes traditionnels, avec un vocabulaire imagé et lyrique. L'allégorie est assez complexe, à nous d'en choisir la voie, c'est aussi une quête d'identité à travers d'un côté l'expérience et de l'autre l'héritage. Toute cette beauté m'a procuré beaucoup d'émotions, c'est une magnifique bande dessinée, pas réservée forcément à un jeune public.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          201
EcureuilBibliophile
  25 avril 2017
C'est l'histoire d'un petit garçon, que l'on voit sur la couverture, qui voyage avec son grand père. Malheureusement au début de l'histoire nous apprenons que le vieil homme ne peut plus se déplacer à cause des montagnes qui ont poussées sur son dos. L'enfant décide de partir seul à l'aventure pour ramener le plus fort de tous les vents pour aider à déplacer ces montagnes. Nous suivons ensuite ses déambulations et ses rencontres. Ce récit initiatique suit ses questionnements auxquels ses compagnons répondent parfois…
Si le scénario est très juste et très délicat, les dessins ne sont pas en reste !
Le style graphique de Fléchais est très affirmé, mais je l'aime énormément ! Elle crée, en simplifiant les formes, un univers tout doux et rempli de courbes. La mise en couleur est très harmonique se nourrissant d'une harmonie de tons chauds et bruns au début se muant en bleus au fil de la route. le visage de notre héros évolue tout au long de son périple, ce qui est rendu tout naturellement, et est à peine perceptible au fil de la lecture, pour finalement nous sauter aux yeux à la toute fin. Bien qu'il soit très simplifié ses expressions sont toujours claires et on sent les efforts qu'il fournit ce qui m'a beaucoup touché.
Les décors sont assez effacés, par rapport aux personnages, mais ils sont traités juste assez pour nous situer parfaitement l'environnement traversé. Nous n'avons jamais de doute sur le lieu ou l'on est, même lorsqu'il n'est définit que par quelques coup de pinceau. Il en va de même pour les conditions climatiques rencontrées : elles influent sur les dominantes chromatiques mais le tout est très subtile et renforcé par des jeux de lumière très fins.
Si le format de l'album est classique pour une BD, la mise en page est assez chouette. Les cases étant très colorées le blanc est bienvenu. le découpage nous offre des cases panoramiques en parfait accord avec le voyage raconté, la cohérence fait plaisir !
De temps en temps les ellipses narratives nous sont présentés sur de belles doubles pages qui nous résument les évènements en pleine page ; réunissant jour et nuit en une grande illustration où on voit notre petit héros dans divers situations.
Les bulles nous offrent un fond blanc transparent qui rend la lecture simple et évidente. Quant au lettrage et à l'édition en général le boulot est bon et fonctionnel je n'ai rien à redire ! Comme toujours pour cette collection j'ai une mention spéciale pour la 4eme de couverture (je vous montre ça! ), qui est très simple mais résume très bien l'ambiance du livre : le résumer est bon et l'illustration parfaitement choisie !
L'objet est soigné et très agréable ce qui nous permet de profiter pleinement des magnifiques planches.
C'est un ouvrage idéal en jeunesse, poétique et doux, proposant un premier degrés d'histoire très agréable et simple à lire pour soi ou à haute voix… Mais qui cache une jolie réflexion sur le voyage et l'identité. Les illustrations sont suffisamment lisibles pour être suivie par des petits et tellement belles que j'ai moi aussi pris un grand plaisir à les observer.
vous l'aurez compris j'ai beaucoup apprécié ma lecture et je vous recommande vraiment ce livre ! Pour le retrouver c'est par ici : http://www.editions-delcourt.fr/serie/homme-montagne.html
Si cet Ouvrage vous a plus, je peux vous suggérer:
de la même dessinatrice, chez Soleil cette fois je vous met Chemin Perdu;
de la même scénariste, toujours chez Delcourt jeunesse, Il y a Coeur de pierre illustré par Almanza.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
trust_me
  25 mars 2015
Alors que les montagnes qui ont poussé dans son dos l'immobilisent peu à peu et que ses pieds fatigués peinent à le porter, un grand-père s'apprête à partir une dernière fois, seul. Son petit-fils lui demande de retarder son départ et de l'attendre, le temps pour lui de trouver le vent capable de soulever les montagnes. Et l'enfant d'entamer un merveilleux périple où il croisera un arbre, des cailloux et le roi des bouquetins. Un périple au cours duquel il découvrira l'importance des racines, où il apprendra que les voyages se partagent et où il comprendra, les larmes aux yeux, que certaines promesses sont impossibles à tenir mais que les souvenirs des bons moments passés avec ceux qui nous sont chers gardent à jamais une valeur inestimable.
Un album affichant fièrement sur sa couverture les noms de Séverine Gauthier (Coeur de pierre) et Amélie Fléchais (Le petit loup rouge) ne pouvait que finir entre mes mains. La première a imaginé un récit initiatique très allégorique autour de la perte d'un proche. J'y ai retrouvé avec plaisir son univers à la fois léger, sensible et touchant, empreint parfois de gravité, mais aussi d'une certaine fantaisie et de beaucoup de poésie. Quant à la seconde, elle illustre avec une inventivité graphique et une subtilité remarquables une histoire où l'imaginaire prédomine. Les doubles-pages notamment, véritables tableaux fourmillant de détails, sont à tomber par terre. Et je ne vous parle même pas de son travail sur la lumière et les couleurs !
Réflexion tout en douceur sur le deuil, la filiation et la transmission, « L'homme montagne » est un album dont on sort aussi ému que revigoré. Tout simplement magnifique, tant sur la forme que sur le fond.

Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160

critiques presse (5)
Elbakin.net   23 novembre 2018
Sans exagération aucune, cet album est une merveille, un petit bijou, un conte sublime porté par des illustrations au charme fou, une rêverie magnifique, à mettre entre toutes les mains. Plus qu’un coup de cœur, un véritable coup de foudre, et un coup de maître, dont on souhaite ne jamais se remettre.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Ricochet   31 janvier 2017
Séverine Gauthier et Amélie Fléchais signent une très belle bande dessinée sur la vie, la filiation et la perte.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Auracan   21 avril 2015
Une nouvelle pépite, à lire et à relire, à ses enfants ou pour soi-même qui laisse rêveur, la larme au coin de l’œil et le sourire aux lèvres…
Lire la critique sur le site : Auracan
BDGest   07 avril 2015
Beau, vif, souriant, riche et intelligent, L’homme montagne est un livre à lire, à partager et à conseiller.
Lire la critique sur le site : BDGest
BoDoi   02 avril 2015
Des histoires à la fois sensibles, poétiques et pleines de justesse, le tout englobé dans un imaginaire singulier.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
QueLireQueLire   13 novembre 2015
Ecoute, je porte sur mon dos, les montagnes du monde, et mon front s'est creusé de tous les sentiers sur lesquels j'ai marché. Tu peux entendre dans ma voix les grondements de la terre, tu peux voir dans mes yeux l'eau de toutes les mers...
Commenter  J’apprécie          110
CarolineLCarolineL   21 juin 2016
"Alors l'enfant est parti. Il a voyagé seul, il a voyagé loin, et longtemps. Et c'était dangereux, un peu, et difficile, parfois. Mais il entendait dans sa tête les mots de son grand-père...
"Grand-père comment es-tu toujours si sûr qu'on se retrouvera ?"
"Parce que mon plus beau voyage, c'est toi".
Commenter  J’apprécie          50
LilizLiliz   31 janvier 2018
- Mais, Grand-père, pourquoi voyager si tu ne m'emmènes pas avec toi ?
- Je ne peux pas t'emmener cette fois, mon enfant. C'est mon dernier voyage.
Commenter  J’apprécie          90
BibliotekanaBibliotekana   22 juin 2015
-Je suis un arbre et toi un enfant. Nous n'avons sans doute pas les mêmes racines.
-Et pourquoi seraient-elles différentes ?
-Tu poses de drôles de questions. Je n'y ai jamais vraiment réfléchi.
Commenter  J’apprécie          40
MarmotineMarmotine   15 mai 2017
Les racines, c’est ce qui fait que je suis chez moi ici, et que je m’y sens bien. C’est ce qui me rend fort et me fait résister au souffle du vent. C’est ce qui fait de moi un arbre, mais c’est aussi ce qui fait que j’aime être un arbre. Tu comprends ?
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
Videos de Séverine Gauthier (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Séverine Gauthier
Séquence 4 Séverine Gauthier L'Homme montagne Delcourt 2015
autres livres classés : racinesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





.. ..