AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2916254285
Éditeur : Misma Editions (13/04/2013)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Pour son premier ouvrage, Gauthier livre un récit autobiographique où la douceur du cerne au crayon dissimule une authentique charge brute, frappante par la gravité de son propos : impossible de rester indifférent face à l’histoire de cet enfant-lapin, mais on ne vous en dira pas plus...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
LiliGalipette
  02 mai 2013
C'est l'histoire d'un garçon-lapin qui craint la fin de journée. « le temps de la peur… à 19 h 00 pile. « Quand mon père rentrait du travail, j'étais le lapin et lui le chasseur, me cachant dans la forêt qu'était devenue la maison. » La brutalité et la cruauté du père marquent l'enfant et le poursuivent longtemps, même quand il part s'installer très loin avec sa mère.
Hélas, ailleurs, il y a d'autres violences et d'autres douleurs. La cour de récréation et l'école sont le foyer d'une cruauté qui n'en finit pas, à tel point que l'enfant-lapin fait des souhaits macabres. « J'aimerais pouvoir disparaître. » Seul, sans ami, le garçon ne peut que fuir et se soustraire à ce qu'on attend de lui, mais comment se justifier ? « Je viens d'avoir ton professeur, il paraît que tu ne vas plus en classe depuis 5 jours… Mais pourquoi tu me fais ça !! / C'est parce que je suis une crotte de lapin. » Alors, très vite, c'est l'escalade : l'estime de soi et la confiance disparaissent, laissant place à une violence déviante, aux portes de la folie.
Peau de lapin se présente sous la forme d'un album carré, épais et doux. le dessin au crayon de bois se répartit en quatre cases par page. Ça pourrait être les dessins d'un enfant ou d'un apprenti dessinateur, mais il ne faut pas se fier à l'apparente naïveté du trait. Cette histoire, présentée comme autobiographique, parle de douleur et de solitude. Ou comment un enfant maltraité se défend comme il peut, développant à son tour une cruauté qu'il ne maîtrise pas et qui le sépare toujours plus des autres et du monde. Je ne m'attendais pas à tant de puissance et de violence en ouvrant ce livre.
Régulièrement, il y a des pleines pages où la mine grise du crayon de bois envahit l'espace, réduisant le blanc à force de traits systématiques, réduisant de même l'espoir et la vie. En ne lisant que ces pages uniformément grises, où ne figure qu'une phrase, on retrace toute l'histoire de la dépression chez l'enfant, en passant de la surprise au doute et à l'inquiétude. Cet album n'est pas à mettre entre les mains des enfants. Âmes sensibles, s'abstenir.
Donc, une grosse émotion en lisant cet ouvrage qui n'est pas tendre et qui n'offre pas de rédemption. Non, cette histoire ne finit pas bien, mais si ce récit est réellement autobiographique, il y a un espoir. Un bel espoir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          292
Bibeli
  10 mai 2013
Peau de lapin, c'est le quotidien difficile d'un garçon d'une dizaine d'années. Un père violent et sadique qui va les conduire, sa mère et lui, à déménager loin, des nouveaux camarades pas très tendres,… Heureusement, notre héros paré d'un accoutrement de lapin sait égayer tous ces instants difficiles grâce à une immense imagination et à un certain détachement. Jusqu'au jour où ce ne sera plus suffisant et où il va décider de ne plus se laisser faire.
Cette BD petit format est crayonnée, à l'aspect brouillon et enfantin. Elle traite de façon remarquable d'un sujet très grave : comment la violence d'un père et l'absence de considération par autrui peuvent avoir des répercussions inévitables et certainement irréversibles sur l'enfant. le passage avec la psy est assez marquant et révélateur : elle lui fait faire le fameux test des taches et, constatant qu'il n'y voit que des rapports avec un lapin, conseille à la maman de lui en acheter un : quel diagnostic épatant ! Chaque scène est précédée de l'état d'esprit dans lequel se trouve le jeune homme qui, de jour en jour, se détériore.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Hillel
  06 janvier 2014
Très touchant.
Un graphisme magnifique, une finesse des lignes, du crayon, qui nous plonge dans un monde d'enfant.
Mais un monde impitoyable pour notre jeune héros.
Une histoire de maltraitance, de divorce, de nouvelle vie, de solitude, de dépression... Mais pourtant on ne tombe jamais dans le larmoyant, on reste plutôt dans la justesse du ton, dans le caustique, celui qui nous fait grincer des dents.
Un récit difficile, porté par des dessins naïfs, le tout donne un livre très subtil et poignant.
Commenter  J’apprécie          70
Marguerite87
  28 juin 2014
On pourrait croire à tort qu'il s'agit d'une bande dessinée pour enfant mais, malgré son apparence douce et naïve, elle aborde un sujet difficile : la dépression chez un enfant. Les causes sont multiples le père est violent, les parents se séparent, il vit une grande solitude.
L'histoire est racontée par le petit garçon. Il est mignon avec ses oreilles de lapin mais on comprend vite qu'il a du mal à s'attirer la sympathie des autres enfants. Il gagne cependant la nôtre dès le début. On voudrait le protéger. On voudrait qu'il cesse de souffrir et d'être la proie de tous.
Le dessin au crayon de plomb est doux et magnifique. Il donne l'impression que c'est l'enfant lui-même qui l'a réalisé. Il est tout simple, tout beau.
Bref, c'est un petit album à lire. Il est touchant et tellement bien fait!
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
ActuaBD   22 août 2013
Avec son trait de crayon à peine appuyé, Anne-Charlotte Gauthier raconte ces petits riens, apparemment autobiographiques, qui l’ont amenée à constituer des personnages, à raconter des histoires pour protéger sa peau de lapin avant de se l’enlever définitivement.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
LiliGalipetteLiliGalipette   02 mai 2013
« - Je viens d’avoir ton professeur, il paraît que tu ne vas plus en classe depuis 5 jours… Mais pourquoi tu me fais ça !!
- C’est parce que je suis une crotte de lapin. »
Commenter  J’apprécie          220
LiliGalipetteLiliGalipette   02 mai 2013
« Quand mon père rentrait du travail, j’étais le lapin et lui le chasseur, me cachant dans la forêt qu’était devenue la maison. »
Commenter  J’apprécie          140
LiliGalipetteLiliGalipette   02 mai 2013
« J’aimerais pouvoir disparaître. »
Commenter  J’apprécie          150
autres livres classés : maltraitanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3256 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre