AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de MartezeBeajour


MartezeBeajour
  11 août 2016
Dans l'entre deux mondes, (comme aux origines du théâtre), se rencontrent Marc, un pendu qui aime compter les feuilles tombantes ou les flocons, et Déborah, une fille qui aime danser, rougie du sang du viol dont elle a été victime. C'est ce que l'on capte très progressivement. le temps et les saisons s'égrènent très lentement. Deux corbeaux sarcastiques viennent rythmer les scènes, jouant à se poursuivre, à bécoter, à commenter pleins de vie les morts qui se balancent. Marc et Déb. vont s'avouer leurs souffrances et commencer à s'aimer. Univers sombre et pesant, lourd et plutôt redondant. Ouf les corbeaux atterrissent comme des respirations, mais repartent aussitôt, becqueter, les corps morts. La poésie du faits divers comme dirait Joseph (corbeau).
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox