AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782021395723
512 pages
Seuil (07/10/2021)
3.94/5   8 notes
Résumé :
Tout absorbés qu’ils sont par leurs affaires de cœur, de foi, d’argent, par leurs marottes diverses et variées, occupés à peser les avantages et les inconvénients de la vie au sein de petites communautés aussi soudées que scrutatrices, les personnages de ces nouvelles tentent d’affronter les déceptions du quotidien. Ce sont des voix discrètes, rarement entendues, des vieilles filles un peu tristes, des ferrailleurs, des artisans, des retraités… souvent détestables, ... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
nelly76
  15 janvier 2023
Critique à chaud sur ce pavé de plus de 500 pages ,mais qui se lit facilement tant nous voyageons d'un état à un autre au gré de ces 21 petites nouvelles.Je ne connaissais pas l'auteur et j'ai savouré. Au travers le Mississippi,dans la neige du Minnesota ou dans les montagnes de Caroline du Nord,Tim Gautreaux ,nous raconte : Certaines nouvelles sont drôles et humoristiques ,d'autres plus noires ou cafardeuses.Ce sont des pans de vie dans une Amérique parfois désabusée ou au contraire parfois reconnaissante ,dans ce qu'il'y a de meilleur dans l'humain ,où dans ce qu'il,y a de plus noir.C'est très varié, distrayant ,où chaque personnage mis en scène nous interpelle.Des ferrailleurs,des artisans ,des retraités, des vieilles filles ,des curés, qui ne vous laissent pas indifférents, tout cela dans un style neutre sans fioriture où l'empathie ,la compassion côtoie allègrement la cruauté et la morbidité. 21 nouvelles tout en contraste ,qui m'ont fait passer un excellent moment de lecture ,même si au départ l'épaisseur du roman peut vous effrayer ,les pages se tournent d'elles-mêmes sans que nous nous en apercevions.Un bon roman ,merci aussi au traducteur : Marc Amfreville.À recommander⭐⭐⭐⭐.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Nadouch
  18 décembre 2022
Un recueil de nouvelles qui se passent dans le bayou. Les personnages sont tantôt des gens d'Eglise, tantôt des artisans, ou des enfants. Parfois pleines d'humour, ou de tragique, toutes ces nouvelles se lisent avec délectation.
Dépaysantes, elles proposent à chaque fois une réflexion sur le destin, sur la légèreté ou la gravité des choses.
Vraiment de bons moments de lecture.
Commenter  J’apprécie          50
Proprose_Magazine
  12 décembre 2021
"Ce livre là de Tim Gautreaux Ce que nous cache la lumière, c'est un livre qu'on aimera lire par petites tranches, dans les transports ou ailleurs, il sera idéal. Il rassemble le meilleur des nouvelles de l'auteur depuis le début de sa carrière. Il en contient 21 pour 512 pages. Ça peut d'abord faire peur mais on ne s'aperçoit même pas du nombre de pages en progressant dans la lecture. Et ça c'est fort. "
Découvrez 5 bonnes raisons de lire cet ouvrage, et retrouvez en exclusivité la chronique de notre collaborateur dans l'espace de nos pages numériques, sur notre site web. Pro/p(r)ose Magazine, votre bimestriel littéraire et culturel en ligne.
Lien : https://proprosemagazine.wor..
Commenter  J’apprécie          00
helenebib
  17 août 2022
Des nouvelles que l'on aiment lire, des nouvelles où l'on retrouve un personnage déjà rencontré.
Des nouvelles où la fin fin nous laisse sur notre faim.
Il y a de la matière dans chacune d'elle. On pourrait en faire un film, d'ailleurs l'auteur décrit les lieux, les personnages avec détails et ils prennent corps et nous les imaginons facilement.

Lien : https://www.babelio.com/monp..
Commenter  J’apprécie          10
Tuclasakoi
  05 novembre 2022
Les nouvelles sont dérangeantes.
On y retrouve des parcours de vie compliqués sur fond de Bayou.
Ce que nous cache la lumière, recueil de nouvelles de Tim Gautreaux, a été présenté par Isabelle lors du club de lecture de la bibliothèque de Tubize, le 4 novembre 2022.
Lien : https://clubdelecture.tubize..
Commenter  J’apprécie          01

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
nelly76nelly76   15 janvier 2023
CE QUE NOUS CACHE LA LUMIÈRE

Joe Adoue travaillait dans une usine pétrochimique à Bâton-Rouge au temps où les ajusteurs -monteurs nettoyaient leurs outils avec du diluant à peinture brûlant,du chlorate de méthylène ou n'importe quel produit recraché par les soupapes de sécurité. Parfois ,il éliminait la graisse qui lui maculait les mains avec du toluène ou de la butanone ,puis devait se dépêcher de les essuyer s'il ne voulait pas se mettre à peler. Les après-midi où la chaleur était moite, il lui arrivait de traverser des nuages de produits toxiques au ras du sol qui auraient pu faire s'écailler la peinture d' un vélo. ( Page 489).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
nelly76nelly76   13 janvier 2023
LE COMMENTAIRE

Durant un orage de fin de journée ,la foudre tomba sur le jardin de Sydney Landry,incinérant un jeune pin qui poussait contre la clôture du fond,mais il ne cilla même pas,alors qu'il était à la fenêtre d'où il aurait pu voir le moignon de l'arbre embrasé. Il était en train de consulter Amazon,à la recherche d'avis de lecteurs sur son dernier roman.(Page 253).
Commenter  J’apprécie          30
nelly76nelly76   10 janvier 2023
IDOLES

Julian vivait dans un immeuble noirci par la suie près d'une fonderie d'acier à Memphis quand il reçut une lettre lui annonçant que la succession de son arrière-grand-père était enfin réglée.Sur le seuil de son duplex à la peinture écaillée,les mains tremblantes ,il lut les termes du règlement. La plupart des biens avaient été vendus pour honorer les privilèges y afférents et les honoraires des avocats,mais il restait la grande maison et trois hectares de terrain ,ainsi que vingt -huit mille dollars.(Page 11).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Tim Gautreaux (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tim Gautreaux
Avec Joss, libraire à Vannes (56), découvrez désormais une semaine sur deux un nouvel ouvrage. Romans, polars, beaux livres, littérature jeunesse : tout y passera !
Cette semaine, Joss vous parle de sa visite au Festival America de Vincennes, où elle a pu rencontrer la fine fleur des auteurs nord-américains, parmi lesquels :
- Tim Gautreaux, pour Nos Disparus (Seuil, 2014) - Paul Harding, pour Enon (Le Cherche Midi, 2014) - Joseph Boyden, pour Dans le Grand Cercle du Monde (Albin Michel, 2014) - Ayana Mathis, pour Les Douze Tribus d'Hattie (Gallmeister, 2014)
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus





Quiz Voir plus

Quand les chats sont dans les romans policiers

Un roman de Simenon adapté en film avec Jean Gabin et Simone Signoret. Là il provoque des scènes de ménage et beaucoup de silence ...

Le chat qui lisait à l'envers
Le chat
Huit crimes parfaits
Journal d'un chat assassin

16 questions
167 lecteurs ont répondu
Thèmes : chats , romans policiers et polars , humourCréer un quiz sur ce livre