AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2130816126
Éditeur : Presses Universitaires de France (16/01/2019)

Note moyenne : 3.38/5 (sur 4 notes)
Résumé :
L'esprit critique est sur toutes les lèvres. Depuis l'explosion des fake news diffusant sur Internet, des rumeurs trompeuses, des théories du complot poussant certains jeunes sur la voie de la radicalisation, il semble que nous vivions dans un monde parsemé de pièges pour nos cerveaux trop enclins à croire. Des philosophes et des chercheurs tentent de comprendre ce qui nous rend si prompts à adhérer à des idées parfois farfelues, pourquoi notre raison, en général ef... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Krout
  08 mars 2019
Il convient de remercier Babelio pour cette masse critique et les éditions puf de m'avoir envoyé Des têtes bien faites. Ce n'était pas mon premier choix. Mais comme je constate chaque jour un glissement vers la niaiserie et la superficialité des infos qui nous sont proposées, ma curiosité d'en apprendre plus sur les raisons, les causes de cet éloignement de l'esprit des lumières, dit autrement de cette montée de l'irrationnel, me l'a fait cocher. Les nouvelles technologies multiplient à l'infini les émetteurs d'opinions asphyxiant la réflexion. Une nouvelle profession voit le jour, influenceurs, sponsorisés au nombre de followers et de likes. Certain(e)s vont jusqu'au suicide pour un ultime selfie. Nabilla conseilla d'investir dans le bitcoin à son plus haut. Au secours !!!!!!
Je le dis tout net : ce livre n'est pas à la hauteur de l'enjeu, considérable il est vrai. En rien l'audience des « reines du shopping » (et des autres télé-réalité) ne va baisser avec sa parution. Or voilà bien des armes de destruction massive de l'esprit critique, non ? D'un côté des sociétés privées engloutissent des fortunes dans des campagnes marketing et de la recherche fondamentale sur les sciences du comportement, de l'autre quelques pauvres initiatives comme celle-ci, la balance est inégale. Des livres pour former des têtes bien faites, j'espère qu'il y en a d'autres et de bien meilleurs. Encore faut-il les lire. Et malgré bien des défauts, dont celui d'être verbeux dans ses deux premières parties et c'est loin d'être le seul, il a pour mérite celui d'exister.
De toutes les petites initiatives présentées en troisième partie celle de Rose-Marie Farinella : Traquer les fausses informations dès l'école primaire me semble la plus digne d'intérêt et son approche ludique la plus porteuse d'espoir avec pour objectif d' « affûter le regard des enfants pour appréhender la complexité du réel, leur offrir un lieu de paroles pour échanger sur leurs pratiques et trouvailles sur le web » p.222. Ne dit-on pas que : Tout se joue à l'âge playskool ! 😊

Pour le reste, peut beaucoup mieux faire. L'ensemble manque d'un objectif précis, et donc de rigueur. Hormis un vague éveil des consciences aucun plan méthodologique fouillé n'est proposé, seules quelques tentatives isolées sont exposées sans aucune mesure des résultats. Je ne parle pas d'un plan d'expérience, non ne rêvons pas.
Voici un petit cas d'école qui m'interpelle encore et dont je n'ai pas réponse après la lecture du bouquin. J'assure être convaincu de la nécessité de protéger la planète et je regarde avec admiration ces jeunes qui manifestent pour le climat mais je m'interroge pourquoi je vois toujours autant d'autos (moteur tournant pour certaines) les attendant à la sortie des écoles ? Enfin, sans pour autant être adepte du grand complot (car le bouquin semble dire que c'est soit accepter la thèse majoritaire, soit être aveuglé par des complotistes) qui peut m'expliquer la logique dans un petit pays où depuis 5 ans à chaque début d'hiver les journalistes angoissent la population avec le risque important de blackout (coupure d'approvisionnement électrique) au point que de très nombreuses personnes se sont équipées de groupes électrogènes (au gazoil majoritairement) de pousser cette même population à migrer vers la voiture électrique ? Et par ailleurs d'un point de vue écologique quel est le plan de recyclage de toutes ces batteries ? 😉
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          2911
saomalgar
  22 mars 2019
Je viens de faire un stage sur l'esprit critique justement et je suis un peu restée sur ma faim car beaucoup de termes "techniques', de notions très connues des zététicien étaient employés et non expliqués car visiblement connus de tous. Les formateurs sont passés très vite et les 2 jours ont manqué de structure pour moi qui n'avait jamais abordé ce sujet avant sauf mes quelques recherches sur le net et autres vidéos vues sur youtube (tronche en biais, hygiène mentale par exemple).
Ce livre m'a offert la structure qui me manquait et a produit sur moi l'effet spiralaire de l'enseignement, j'ai pu emboîter les différents éléments car malgré le jargon très technique parfois, j'ai réussi à comprendre où les auteurs voulaient nous emmener et aussi que l'esprit critique c'est un peu comme le cerveau en fait, ça fait dans tous les sens et plusieurs aspects sont touchés.
Les exemples donnés, sont récents et pertinents, les expériences menées donnent des pistes à exploiter.
En bref, je suis ravie d'avoir été choisie par PUF et Masse critique pour cet ouvrage qui est un bon moyen de débroussailler le champ de l'esprit critique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
ChezLo
  10 mars 2019
A l'heure où les informations comme les désinformations vont bon train, où l'obscurantisme guette, où les révisionnismes et les complotismes se répandent aisément, il est urgent que soit réhabilité l'esprit critique et le projet d'éduquer pour des têtes bien faites plutôt que bien pleines, des esprits capables de résister aux manipulations mensongères.

Autant le dire tout de suite, lire ce type d'ouvrage me donne bien moins de plaisir littéraire qu'un bon roman. Il s'agit d'une série d'exposés parfois théoriques, parfois plus pratiques, écrits par des philosophes, psychologues et chercheurs. le recueil est divisé en trois parties : Les ratés de la raison (crédulité, mollesse du raisonnement humain, biais cognitifs….), Les croyances étranges (soucoupisme, discours climatosceptique, vie après la mort, fin(s) du monde, croyances conspirationnistes) et enfin Diffuser et Enseigner, la partie qui illustre de manière plus pratique l'application de cette volonté en milieu scolaire (Conspiracy Watch, la revue collégienne Mediaparks, cours d'autodéfense intellectuelle, revue Science et pseudo-sciences, chaîne YouTube La tronche en biais…)
Il est intéressant de s'interroger, à notre époque où les media "officiels" et les media "alternatifs" du web créent de forts clivages dans la population française, sur certains mécanismes. D'expliquer que l'on observe une polarisation dans le sens de la radicalisation quand un groupe d'individus reçoit une nouvelle preuve scientifique. de parler de la résistance aux faits que l'on oppose à une information qui diffère de notre propre vision du monde. D'exposer des résultats d'expérience : en cas d'accord entre interlocuteurs, les convictions sont renforcées. En cas de désaccord préalable, la discussion n'a quasiment aucun effet sur les croyances et positions de chacun. Et plus une personne est intelligente, plus elle oppose de résistance. Cela conduit à la réflexion nécessaire sur les nécessités de politiques et méthodes pédagogiques, car les techniques d'approche des problématiques de conspirationnisme par exemple doivent être adaptées à l'auditoire et ses penchants à la résistance.
Lien : https://chezlorraine.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
LesEchos   05 février 2019
Face à la prolifération des fausses informations et des théories du complot, la défense de l'esprit critique devient un combat de salubrité publique. Un essai passionnant donne des clefs pour le comprendre et des pistes de résistance.
Lire la critique sur le site : LesEchos
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
ChezLoChezLo   10 mars 2019
Les comportements humains sur les réseaux sociaux amplifient le cloisonnement que l'on trouve déjà dans le monde "réel". Les internautes sont d'abord en contact avec des gens qu'ils connaissent IRL (in real life, dans la vraie vie) et avec ceux qui partagent les mêmes centres d'intérêt, opinions ou engagement. La manière dont se créent et se consolident les contacts et les interactions aboutit à ce que l'on appelle des "bulles de filtre". Certains individus se retrouvent ainsi dans des chambres d'écho où s'expriment des opinions, des points de vue, des "vérités" jamais remises en question, jamais replacées dans un contexte plus large, jamais réellement argumentées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : esprit critiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Et s'il faut commencer par les coups de pied au cul

Dans un film de Jim Jarmush, un tout jeune couple d'adolescents se demande : Y a-t-il encore des anarchistes à -------- à part nous ? Peu de chances. Où çà exactement ?

Paterson
Livingston
Harrison
New York

10 questions
12 lecteurs ont répondu
Thèmes : anarchie , éducation , cinéma americain , histoireCréer un quiz sur ce livre