AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

William Geldart (Illustrateur)Bee Formentelli (Traducteur)
EAN : 9782070547432
401 pages
Éditeur : Gallimard Jeunesse (21/03/2002)

Note moyenne : 4.1/5 (sur 10 notes)
Résumé :

Dans l'Angleterre du XVIIIe siècle, des destins se croisent : ceux de Meshak, fils d'un odieux trafiquant de bébés, d'Alexander, héritier d'une grande famille et musicien dans l'âme, de Métissa à l'amour passionné. Ceux de Toby, sauvé de l'esclavage, et d'Aaron, l'enfant volé... Peinture d'une réalité cruelle où les enfants étaient victimes de la corruption. Mais le courage et l'amiti&#... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
JulyF
  12 août 2013
Les enfants qui sont volés dans le titre sont-ce ces bébés échangés et trafiqués, ou les enfants devenus parents trop tôt à qui l'on vole leur petit ? Je ne sais pas. Mais le roman, lu il y a quelques années déjà, m'a laissé un bon souvenir, une histoire d'amour innocent dans l'Angleterre du XVIIIe siècle, une histoire de musique aussi, avec le chant du cygne et l'ombre de Haendel.
Commenter  J’apprécie          60
Gwenaweb
  21 septembre 2017
Ce livre est classé dans ma bibliothèque comme étant lu mais pas critiqué sur Babelio. Je suis partie dans une croisade de relecture, pour l'éliminer lui et ses semblables. Je voulais vraiment le relire avant de le critiquer, car j'en gardais un excellent souvenir. Flou, mais excellent.
Je l'ai lu jeune, et je crois que c'est typiquement un jeunesse. A l'époque, je me sentais transportée par l'histoire, choquée, pleine d'émotion. Aujourd'hui, j'ai eu les larmes aux yeux de nombreuses fois, mais je suis plus impassible.
L'histoire reste magnifique. On est à la croisée des beaucoup de chemins, de beaucoup d'enfants, de beaucoup de malheur. A l'époque racontée, les enfants n'étaient pas considérés correctement. Alors on s'imagine assez bien comment on traitait les enfants illégitimes. L'homme avec qui on débute l'histoire n'a d'ailleurs aucun soucis à faire du commerce de ces bébés à cacher. Ces petits innocents qui ne survivent de toute façon pas bien longtemps au temps où on meurt d'un rhume.
Je ne comprends pas bien pourquoi ce livre est si peu connu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Hiba16
  05 août 2014
Encore un livre pas très connu qui mérite d'après moi des éloges ! Les enfants volés raconte la destiné de cinq enfants étrangement liés par un marchandeur d'enfants, Meshak, simple d'esprit doté d'un grand coeur, Alexander, aventurier rebelle éprit de musique depuis toujours mais contraint à accepter son statut d'héritier, Melissa, portrait de l'adolescente timide découvrant l'amour pour la première fois, Toby enfant noir sauvé de l'esclavage, et d'Aaron, enfant tout aussi extraordinaire.
"Peinture d'une réalité cruelle ou les enfants étaient victimes de la corruption. Mais le courage et l'amitié peuvent triompher.." résume en effet tout. Je le conseille vivement !
Commenter  J’apprécie          30
Mondaye
  23 février 2016
Un livre qui bien que lu il y a de nombreuses années m'a laissé un bon souvenir.
Bon car agréable, le souvenir d'une lecture qui m'a fait passer un bon moment, de part son intrigue bien construite, ses personnages fouillés et touchant, par la dénonciation d'une époque faite en douceur.
Bon aussi car remarquablement vivant dans ma mémoire pour une si vieille lecture.
Certes c'est un livre jeunesse, mais il me semble pouvoir être lu même les plus âgés. Et recommandé sinon à des proches ayant cette jeunesse.
Commenter  J’apprécie          10
decloitrecynthiaz
  13 janvier 2013
Ce livre est vraiment prenant. On s'attache à tous les personnages et leur destin bouleversant. On découvre également une triste réalité.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
GwenawebGwenaweb   22 septembre 2017
Et, par-dessus tout, il haïssait les pathétiques piaillements et miaulements qui s'échappaient des sacs que les cahots faisaient rebondir sur les flancs décharnés des mules; il haïssait les basses oeuvres qu'Otis et lui exécutaient souvent de nuit en quelque lieu sinistre et solitaire.
Commenter  J’apprécie          00
GwenawebGwenaweb   22 septembre 2017
Il n'avait jamais évoqué devant âme qui vive les visages, les voix et les petits doigts crispés des enfants qui erraient dans ses rêves comme des âmes perdues.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : 18ème siecleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

1 classique = 1 auteur (XVIII° siècle)

Le Jeu de l'amour et du hasard

Voltaire
Marivaux
Beaumarchais

10 questions
144 lecteurs ont répondu
Thèmes : classique , classique 18ème siècle , 18ème siecleCréer un quiz sur ce livre