AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 288058020X
Éditeur : Vivez Soleil (01/01/1992)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Bruno_Cm
  28 juillet 2018
Un parmi tellement de livres qui combinent le spirituel, le thérapeutique, le religieux, l'énergie... Celui-ci est plutôt « âgé », « daté », ce qui lui donne la force d'être précurseur dans le genre et en même temps pas tout à fait au jour des dernières recherches et assurances crédit qu'ont apporté la science à toutes ces idées et préceptes.
Ce livre est écrit simplement, et est clair. Il n'est pas atrocement complexe à décrypter, pas une kabbale ou des écrits ésotériques, il est même parfois un rien simpliste et fera sourire les pointus. Mais, quoi qu'il en soit, il contient beaucoup de bonnes petites choses, dites et redites actuellement partout, comme la force des mots, des mots écrits, l'importance d'une pratique, la force de l'intention, la force d'attraction, etc. Pas envie d'en dire beaucoup plus là-dessus...
L'auteur elle même rationnelle s'est étonnée de ses expérimentations, notamment concernant la guérison à distance, elle nous dit « J'ai été élevée selon des principes très scientifiques et rationnels, et il m'a été extrêmement difficile de comprendre et d'accepter ce phénomène de guérison à distance. Cependant, je l'ai constaté et expérimenté trop souvent pour pouvoir encore en douter. »

Se changer soi pour changer le monde :
« La chose la plus efficace que vous puissiez faire pour changer le monde (et c'est vraiment très efficace, c'est de changer vos propres conceptions au sujet de la vie, des gens, de la réalité pour les rendre plus positives... et bien sûr d'agir en conséquence.
Ce livre vous donnera certains moyens pour y parvenir. »

On peut pratiquer en groupe : « Un grand nombre des techniques décrites dans ce livre peuvent facilement être adaptées pour une pratique de groupe. La visualisation créatrice est particulièrement efficace en groupe, car l'énergie collective lui donne automatiquement plus de puissance. L'énergie de chacun tend à soutenir celle des autre, et alors le tout devient plus que la somme de ses parties. »
Aller plus loin qu'une simple amélioration de soi, une responsabilité limite cosmique : « La visualisation créatrice ne se résume pas seulement à une technique, c'est en fin de compte un état de conscience. La visualisation créatrice débouche sur la conscience profonde d'être à chaque instant les créatures de notre univers, et elle nous permet d'en assumer la responsabilité à tout moment. »
Chercher et réaliser « le but suprême » : « Nous avons tous un travail précis à accomplir durant cette vie. Il peut s'agir d'une tâche complexe ou très humble. Cette contribution, je l'appelle notre but suprême. Ce but suprême implique toujours d'être pleinement soi-même, de l'être naturellement et de faire des choses que l'on aime vraiment faire, sans effort.
Ce but suprême, nous le connaissons tous au fond de nous, seulement très souvent nous ne le reconnaissons pas consciemment, nous nous le cachons à nous-mêmes. A vrai dire, la plupart des gens font tout pour se le dissimuler et pour le soustraire au regard du monde. La peur les pousse à éviter le pouvoir, la responsabilité et la lumière qui émergent lorsque le véritable sens de la vie est reconnu et exprimé. »

Pas mal d'éléments font penser à l'hypnose, à la méthode Coué, à la PNL, à des techniques cognitivo-comportementales, à la mindfulness (prendre le temps, maximiser les sensations, rester ouvert à celles-ci et aux pensées sans jugement...)
Important accent mis sur la responsabilité personnelle pour avancer, prendre soi et sa partie en main, c'est ce qui semble le plus évident, mais ça va en le disant, et en le faisant.
La conception de Shakti Gawain concernant sa vie... et la notre :
« Votre vie est votre oeuvre d'art
J'aime me considérer comme une artiste, et ma vie est mon plus grand chef-d'oeuvre. Chaque instant est créateur, et ainsi chaque instant renferme d'infinies possibilités. Je peux continuer à faire les choses comme je les ai toujours faites, mais je peux également choisir la différence, essayer quelque chose de nouveau et de virtuellement plus gratifiant. Chaque instant offre de nouvelles possibilités et demander une nouveaux choix.
C'est vraiment un jeu merveilleux que nous jouons tous, une forme d'art grandiose... »

Conclusion : un livre qui me semble honnête, pas inintéressant mais qui peut dcourager par des allusions parfois appuyée à Dieu ou l'énergie universelle, concepts qui peuvent décontenancer, même s'ils sont repris un peu partout. Comme pour tout, si vous ne pratiquez pas ça ne marchera pas. Mais les idées et tâches et exercices sont accessibles, Alors, pourquoi pas...

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (87) Voir plus Ajouter une citation
Bruno_CmBruno_Cm   24 juillet 2018
Voici une métaphore qui rendra tout cela encore plus évident, du moins je l'espère :
Imaginons la vie comme une rivière ; de nombreuses personnes se cramponnent aux berges de peur d'être emportées par le courant mais, à certain point du cours d'eau, les baigneurs doivent décider de se laisser aller et de faire confiance à la rivière pour qu'elle les emmène en toute sécurité ; ils apprennent alors à "suivre le courant" et se sentent très bien.
Lorsque l'habitude est prise de se laisser porter par les flots, la personne peut commencer à regarder devant elle et à diriger sa progression, décidant de ce qui lui convient le mieux, se faufilant à travers les obstacles et les rochers, choisissant parmi les nombreux bras et affluents de la rivière celui qu'elle préfère suivre, mais toujours "portée par le courant".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Bruno_CmBruno_Cm   25 juillet 2018
Les gens essayent souvent de vivre l'envers. Ils tentent d'avoir plus de possessions ou plus d'argent afin de faire davantage ce qu'ils veulent, croyant que c'est la voie pour être heureux.
En fait, ça marche dans l'autre sens. Il vous faut d'abord être ce que vous êtes vraiment, puis faire ce qui est nécessaire afin d'avoir ce que vous désirez.
Le but de la visualisation créatrice est :
Nous relier à notre être.
Nous aider à nous concentrer et ainsi faire plus facilement.
Accroître et élargir notre avoir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Bruno_CmBruno_Cm   25 juillet 2018
Si à un moment quelconque, pendant la visualisation créatrice, vous avez l'impression de faire des efforts ou d'essayer de précipiter les choses parce qu'elles semblent ne pas vouloir se produire, faites une pause et interrogez votre grand Soi sur le bien-fondé de cette démarche ou sur l'authenticité de votre désir. L'univers essaye peut-être de vous montrer quelque chose de mieux que vous n'aviez même pas imaginé.


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Bruno_CmBruno_Cm   22 juillet 2018
Ne vous arrêtez pas à ce terme "visualiser". Il n'est pas du tout indispensable de voir mentalement une image quelconque. Pour certains l'imagination produit des images très claires et précises. D'autres n'ont pas l'impression de "voir" vraiment une image, mais simplement de "penser à" une chose ou d'imaginer qu'ils la regardent, ou bien de prendre conscience d'un sentiment. C'est tout à fait correct.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Bruno_CmBruno_Cm   28 juillet 2018
... lorsque nous travaillons sur une zone de la conscience où il y a un blocage, nous devons d'abord faire l'expérience, dans la mesure du possible, de l'émotion que nous avons enfermée dans cette zone. Ainsi, l'énergie bloquée se déplace et l'on peut observer les attitudes ou les concepts négatifs sous-jacents responsables du problème. Une fois qu'on les a vus très clairement, on peut alors les laisser se dissoudre d'eux-mêmes.
D'une façon assez étonnante, on dirait que c'est le processus même par lequel on précise les concepts restrictifs et accepte les sentiments qui l'entourent qui fait de façon magique : la difficulté se résorbe presque inévitablement pour finalement disparaître une fois que l'on s'est compris et accepté. Et c'est bien plus simple que vous ne pourriez l'imaginer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
autres livres classés : méthodesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
171 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre