AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2362313174
Éditeur : Castelmore (14/02/2018)

Note moyenne : 4.43/5 (sur 37 notes)
Résumé :
Parfois l’ennemi n’est pas celui que l’on croit…
Alors qu’ils tentent de refermer une faille maléfique, Chloé, Thomas et David tombent dans le passage et se trouvent catapultés dans un univers parallèle… celui des démons qu’ils combattent sur Terre. À leur grande surprise, ce monde n’est pas si différent du leur. Et si on leur mentait depuis le début ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
Yendare
  21 janvier 2019
je n'aurai pas trop trainé pour lire la suite de cette trilogie étant très curieux après la révélation concernant Chloé à la fin du premier tome.
Ce second tome ne m'a pas déçu et j'ai de nouveau passé un très agréable moment suivant avec plaisir la suite des aventures de Chloé dans ce tome bien déterminée à changer sa situation et éviter cette épée de Damoclès qui pèse sur sa tête. La plume d'Olivier Gay est des plus plaisantes et le tout se laisse lire tout seul, de plus l'humour de l'auteur n'est pas pour me déplaire et rajoute un véritable plus à ce second tome qui ne m'a pas donné l'occasion de m'ennuyer les journées de Chloé, Thomas et David étant bien remplis entre combats contre une nouvelle goule décidément bien dangereuse, des recherches mouvementées, quelques parties de cache cache et des cours ennuyeux.
D'ailleurs en parlant de Thomas, Chloé et David le petit jeu que nous impose Olivier Gay qui semble adoré jouer avec les clichés continu et il est bien dur de déterminer lequel des deux Chloé va finir par choisir mais une chose est sur Cassandre n'est pas du genre à partagé et ne manquera de le faire vigoureusement savoir à Chloé.
Un très bon second tome donc pour une lecture agréable avec une fin qui donne très envie de se jeter sur la suite devant bien avouer être curieux de savoir comment vont faire Cassandre et Chloé pour ne pas se sauter à la gorge et se sortir du mauvais pas dans lequel tout le petit groupe se trouve.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
Paroledunelivrophage
  12 mars 2018
Bon bin apparemment, je suis encore partante pour une petite virée, ou plutôt pour une nouvelle chronique. En fait c'est plutôt bizarre. Les mots me viennes avec tant de facilité, que je trouve irréel le temps que je passe à écrire mes avis. Je lis en journée, aprés c'est dodo pour les mômes, et après, je m'assied derrière mon ordi, et c'est parti. Mais ce n'est pas cela le plus intéressant. Non, ce que je trouve intéressant, c'est que je suis à la troisième chronique de la semaine. Mais bon, je ne vais pas m'en plaindre. J'ai encore tellement à écrire. En attendant, j'estime qu'il est normal de faire découvrir de nouveaux horizons aux autres. C'est un échange qui peut être très bon pour les autres, car ainsi, ils irons chercher le livres en question. Eh oui !!!!!! Encore des achats. MDR. Et puis si ç cette heure je suis assise derrière mon écran, tapant mon texte, c'est que le livre m'a énormément plut. Il faut bien l'avouer qu'il n'était pas très gros non plus. Cent-quatre-vingt-quatre pages en version numérique. Une broutille. Vite fait, bien fait, vous allez me dire. Eh bien non, car le livre en question recèle des trésors comme seul l'auteur sais le faire. Et puis, pour ma part, j'avais bien spécifier que j'étais tomber amoureuse de la couverture du premier tome, que je me suis super bien amusée durant la lecture de ce dernier et que je voulais au plus vite la suite des aventures de notre jeune héroïne, vu le cliffhanger qui m'avais mise l'eau à la bouche, alors ne vous étonnez pas si je me suis procurée au plus vite le deuxième tome. Oui je le reconnais. Il était dans ma P.A.L depuis le jour de sa sortie en librairie. Non, même si je le voulais je ne l'ai pas lu à ce moment là. La raison !!!!! Mon opération. Après tout c'est normal de vouloir garder un bon bouquin pour le moment où vous vous dite que c'est bon, vous êtes en pleine forme.
Ce soir, je parlote, je parlote, encore et encore. Et si je continue comme cela, je vais finir par écrire un livre, avant même de vous donner mon avis. Oh zut !!!!!! J'ai oublié de vous dire de quel livre j'allais vous parler. Bon ce n'est pas vraiment grave, vu que je vais tout d'abord vous faire découvrir la quatrième de couverture. Après le désastre au lycée, Chloé et Thomas sont en probation. Quant à David, il rejoint leur classe sous l'ordre de Mickael afin de les protéger – ou de les surveiller. Maintenant qu'elle connaît sa condition, Chloé refuse se lamenter. Elle compte retrouver sa vie d'avant par n'importe quel moyen, y compris les rituels les plus anciens et les plus dangereux que Thomas peut dénicher. Mais d'où viennent les monstres qui ne cessent de l'agresser ? Des Failles, de ses expériences… ou d'un traître bien plus proche ? En insistant, Chloé risque de remettre en cause l'essence même de la Magie.
La magie de Paris tome deux – car c'est bien de ce livre dont nous parlons - d'Olivier Gay, a repris tous les personnages principaux du premier opus et les a améliorer. Dans quel sens ???? Bin, pour cela, il faut lire la suite pour le découvrir.
Chloé, est toujours cette jeune fille grande, forte, sportive et mousquetaire du jeune mage Thomas. Malheureusement, à la fin du premier tome, elle découvre qu'en réalité elle est morte, et que seul la magie du jeune mage la maintien en vie. Elle est pleine d'énergie, d'entrain, de vitalité, de dynamisme, d'humour et n'a pas sa langue dans sa poche. Moi qui ai passé l'age du lycée, je ne peux que tomber en adoration face à ce petit bout de femme par sa façon de voir les choses, son répondant, ses pensées sarcastiques ainsi que son courage. Car malgré ce qu'il lui est arrivé, elle n'a pas baissé les bras et a continué d'être elle-même, sans compter que le patriarche Mickael lui fait peur. Seulement ce que je trouve immensément bien réussi dans ce livre, c'est que l'on se rend compte que quand la donzelle a une épée dans la main, elle devient comme nos super héros Marvel. Je veux dire par là qu'elle est courageuse, pleine d'assurance et n'hésite pas à mettre sa vie en jeu. Tandis que dans la vie réelle, face aux autres, face à sa vie de lycéenne, de jeune femme, on la sens pleine de doute. Car en fait ce que l'on ressent, c'est qu'elle a une mésestime d'elle impressionnant. Elle pense que le fait qu'elle soit plus grande que la plus part des autres filles et en même temps qu'elle est un véritable garçon manqué, va à l'encontre de sa beauté naturelle. En effet, elle se sent incapable de séduire. Et sa, ce n'est pas quelque chose de simple pour elle. Sans compter que sa vie est trop rapidement chamboulée. Elle passe de lycéenne complexée et sportive au point de donner sa vie, à mousquetaire lié a son mage pour le protéger, puis à une erreur magique qu'il faut faire disparaître, pour finir par devenir un gosse à baby-sitter. Bref autant de changements qui n'est pas facile à gérer, et cela se comprend. Mais elle le supporte bien, et arrive à gérer.
Thomas n'est plus autant en retrait que dans le premier tome. Il parle, parle encore et encore, au point de faire des blagues sans cesse. Il sait se mettre en retrait si cela est nécessaire au point de refuser ce qu'il désir le plus, comme lorsque Chloé et lui s'embrasse, c'est vraiment courageux de sa part. Il sait être protecteur aussi, surtout lorsqu'il pense avoir échoué son sortilège pour ramener sa belle à la vie, au point de devenir vengeur. Il est vraiment adorable, et entre son humour et son intelligence, on éclate de rire très souvent. Ce que j'ai trouvé appréciable, c'est que malgré le coté mystérieux qu'il a gardé du premier tome, on apprend à le connaître un peu plus, en découvrant des point de sa vie
David, le beau, le sexy, l'incroyable, l'Apollon de ces dames, l'escrimeur hors paire, est l'être le plus frustrant que j'ai découvert jusqu'à présent. Et pour cause, silencieux, sourire énigmatique, petite pique par ci par là, il est et reste difficile à cerner. C'est très intense comme sensation. Oui on apprend énormément de choses sur lui dans ces petits moment là, du genre ses réparties à faire rougir les jeune filles, le fait qu'il aime bien notre mousquetaire malgré tout, qu'il a horreur qu'on lui joue des tours, etc. du coup c'est dur de cerner ses agissements, tant il nous embrouille le cerveau. Mais au final, on ne peut que se demander où il en est avec Cassandre. Car il ne faut pas oublier qu'il est le chevalier de la folle furieuse.
Justement parlons de Cassandre. Elle est agressive, hargneuse à tout bout de champ. Et je ne parle même pas du fait si quelqu'un ose s'approcher de son beau chevalier. Là elle devient complètement hystérique. J'espère qu'elle ne va pas rester scotché au rôle de rivale folle et possessive, parce que pour l'instant dés qu'elle apparaît, elle me fait grincer des dents, et je ne l'aime pas vraiment. Ce n'est vraiment pas l'amour fou pour elle en fait. Je dirais même que si elle disparaissait du paysage en laissant le beau chevalier présent, ce serait bien mieux. Elle ne manquerait pas vraiment à qui que ce soit. Enfin c'est ce que je pense.
Nour et Célia les copines de Chloé avant que Thomas et compagnie débarque dans la vie de celle ci, sont à l'opposé l'une de l'autre. La première est du genre, allez dit moi tout tes secrets, la seconde est prête à courir derrière tous les mecs du coin. Mais elles sont toujours présente l'une pour l'autre. Elle apporte un peu de fraîcheur dans ce monde de magie. Seulement voilà, l'une des deux, et je fais exprès de ne pas dire qui c'est, est du genre curieuse au point d'entrer de force dans ce monde. Après tout qui ne connaît pas que la curiosité est un vilain défaut. Mais sans vouloir prendre sa défense, elle voulait comprendre pourquoi son amie est aussi différente d'autre fois, et s'inquiète pour elle. Mais bon, comme l'on dit de part de chez nous « li la goûte son coup de baton sur son band doigts pou son couillonnisse », et comme vous ne comprenez pas le créole, en français cela veut dire que le fait qu'elle qu'elle soit si entêtée à découvrir la vérité elle a commis l'imprudence de sauter sur l'occasion et de de laisser libre cour à sa curiosité, et que de ce fait elle se retrouve projeter dans un monde dont elle ne soupçonnais pas, et surtout dans un autre espace temps. Et là je dit bien fait pour elle.
Mickael, le patriarche des mages est bel est bien un patriarche qui régente tout. En effet on apprend qu'il est le grand père de Thomas, mais aussi le père des autres adultes de sa congrégation. Mais, sa façon de commander, d'utiliser la magie pour ramener les mômes dans le droit chemin, et la manière qu'il tient les rennes, est flippant. Il est froid, insensible, et j'en passe. C'est flippant.
Apophis, est le grand méchant de l'histoire. Il est plutôt étrange au fond, du moins en apparence. Très vite on sait qu'il est une goule. Mais bizarrement, il est intelligent, cynique, cultivé, rusé, fort, rapide, et excellent bretteur. Alors, quand on rajoute tous ces points les uns aux autres, notre curiosité est émoustillée. On se demande s'il représente un danger ou pas. Et puis, il ne cesse de chercher nos jeunes héros, les provoque, engage des duels avec eux. Il fait monter la tension déjà palpable. Mais, le problème, c'est qu'entre le fait que ce fut le chevalier du fameux grand méchant du tome un, et je veux bien sur parler du S'Lazar, on se demande si on nous dit tout sur les goules on non. Car, avec toutes ces révélations, on redoute le pire.
Bref, tout cela pour dire, que l'on a des personnages, avec un caractère, bien trempé, dont pour certain plus approfondit que dans le tome un. On rie avec eux, on s'énerve, on les aime, on les déteste, et surtout j'estime qu'Olivier Gay a très bien su amener ses personnages à réfléchir. Bon cela reste des ados, mais quand même, ils sont plus mures qu'au tout début de l'histoire, soit dans le tome premier, et c'est plutôt rafraîchissant. Affaire à suivre pour ce point.
Et là, je me rends compte que je suis arrivé au moment crucial de ma chronique. Car il est temps d'approfondir, de décortiquer ce roman avec les triplés. Je veux bien sur parler de la plume de l'auteur, de la romance entre les personnages et bien entendu l'intrigue du livre.
Tout d'abord la plume d'Olivier Gay est tout simplement géniale. C'est le deuxième livre que je lis de lui, et même si c'est la suite du livre que j'ai lu de lui, je reste toujours scotché par sa belle plume. Il n'y a rien à redire. Elle est légère, humoriste, sensible, dommage pour le coté limite grossier – moi j'adorais cela – pleine de piment, l'ambiance reste à l'amitié, riche, intense, rythmée, émotive, des personnages hauts en couleurs, la ville de l'amour et plein de références, en quelque mots, tout ce dont j'ai adoré dans le premier tome. Légère et rythmée, pour la bonne raison que la lecture se fait très facilement. On ne lâche plus le livre, les pages défilent devant nos yeux, et quand arrive la fin avec son cliffhanger, on n'a qu'une envie, avoir le tome trois en main. C'est un livre qui se lit très bien et d'une traite. Pas de problème à comprendre quoique ce soit, et il pourrait s'adapter aux jeunes comme au ancien. Riche et émotive, car le vocabulaire, tout en étant simple, est plutôt recherché, noble, soutenu, mais loin d'être trop imposant, on se sent quand même très à l'aise. Les émotions sont très présents elles aussi, on rie, on pleure, on crie, on s'énerve, bref, notre coeur fait de grands bonds dans notre poitrine, et joue à nous faire frôler la crise cardiaque, et quand arrive le moment crucial dans la vie/mort de Chloé, c'est une multitude de feu d'artifice qui éclate, et on a impression de revivre le réveillon de Noël, ou celui du jour de l'an, et en mieux, celui du quatorze-juillet. C'est vraiment magique. Humoriste, limite grossier et pleine de piment, tout simplement que les blagues volent de ci de là. Il est vrai que le piment vient du coté gros mots, même si cela est très peu présent, on en a quand même, et cela met du sel dans notre lecture. Quand à la sensibilité, on la trouve dans tous ces micro points. Par ailleurs, on se retrouve avec de l'action, des rebondissements, des quiproquos dans tous les coins et recoins du livre. Les descriptions minimalistes, sont simples, mais on n'a pas besoin de plus que cela, vu que l'on est dans La Ville de l'Amour. Alors quand on entends amicale, bin on se demande où est la romance. Pour ma part, j'en attends plus. Et oui, on est à Paris. de plus on a des personnages avec des caractères aussi différents les uns des autres, mais que l'on a envie de suivre malgré que certains mérite d'avoir des claques bien senties. Et surtout, surtout, le point qui m'avais plut plus que tout dans le tome précédent, les références littéraire, cinéphile et autres. Elles sont nombreuses, dispersées, mais c'est trop super. En gros, ce que j'ai à dire, c'est que l'auteur a sut construire un univers atypique autour de sa plume, et on ne fait qu'en redemander. C'est grave docteur ??????
Ensuite coté romance, c'est le calme plat. On voit que la jeune Chloé bave devant le bel Apollon David, mais comme celui ci ne fait rien pour lui faire comprendre que lui aussi il est attiré par elle, bin la petiote se tourne vers Thomas. Et là vous dites : Encore un triangle amoureux. Bin non !!!! le pauvre jeune homme, même s'il est fou d'amour pour elle va la repousser, le temps qu'elle soit sure des sentiments qu'elle a. Mais après, je dirais plutôt qu'au lieu d'un triangle, on a plutôt un quatuor d'amoureux transit. Et qui est le/la nouvelle arrivant(e) ? Cassandre, pardi. Même si avec ses manières impossible personne ne l'aime, elle apporte un plus dans l'histoire. Elle montre qu'elle est le chef, et elle n'hésite pas à le montrer en embrassant le pauvre David au yeux de tous, et de faire comprendre que c'est son homme. Et quand celui ci s'est dégagé discrètement, je me suis demandé ce qu'il y a entre eux réellement. Et je ne pense pas que cela soit de l'amour. Et puis l'attitude du jeune homme est plutôt bizarre, il garde la main de Chloé dans les siennes quand il dort chez elle, il passe son temps à lui sourire, à lui lancer « t'est nule comme chevalier » à longueur de temps, il va jusqu'à comment elle préfère dormir, c'est intenable. Je me suis posée la question, si au fond cette attitude détaché, froide, insensible, à la limite glaciale, ne cache pas des sentiments plus profonds pour la belle, et qu'il n'ose pas le dire à qui que ce soit et encore moins à Chloé. Thomas quand à lui se borne à être humoriste et protecteur pour elle. Il est prêt à braver tous les danger pour trouver un remède pour ramener à la vie la jolie fifille. du coup, je me demande avec qui elle va tomber. Parce que l'un comme l'autre ils sont super. Autant l'un à de nombreux points commun avec elle, et autant l'autre, malgré étant être son opposé lui va comme un gant C'est frustrant. Les personnages ont conscience de leurs sentiments et laissent le temps faire les choses. Au risque de me répéter, c'est frustrant.
Enfin, l'intrigue du livre est essentiellement tourné vers une découverte fulgurante pour aider la morte vivante à retrouver la vie. C'est exactement ce qu'il se passe avec les premières pages. La notion de vie et de mort se pose déjà, insufflant un rythme qui garde en haleine jusqu'à la fin. Bref, dans ce second opus, Chloé et Thomas sont maintenant fliqués. Et par qui me diriez vous ??? Par David, qui d'autre à part lui aurait put devenir le gendarme. Celui ci a pour mission de surveiller les jeunes gens, qui eux doivent surveiller la faille qui a enfin été neutralisée. Malheureusement, la joie pure, laisse place à la frustration quand l'emmerdeuse Cassandre débarque. C'est un véritable chamboulement dans la classe de Chloé avec ces deux nouveaux élèves qui ne passent pas inaperçus. Mais tout cela ne va pas arranger les affaires de notre duo mage – mousquetaire. Car de leur coté, il espère trouver une solution au petit problème de Chloé et ainsi mettre fin à cette situation qui handicap les pouvoirs de Thomas. Autant dire mission impossible. Sans compter qu'après avoir vaincu le S'lasar lors de la bataille de la Tour Eiffel, un nouvel ennemi apparaît : Apophis le chevalier attitré de ce dernier, qui est bien décidé à venger la mort de son mage et donc à tuer les trois jeunes. Pour le coup, on a de nouvelles interrogations, pas mal de mystères qui cette fois ne préoccupent pas que Chloé. Toutes ces étrangetés que nous remarquons et que même les héros remarquent, ne sont pas normal. En plus de cela, on est en plein dans le secret, le mystère, et les choses ne s'arrangent pas avec les interdictions de Mickael. On a l'impression que les informations que l'on a sont fausses. Qu'il y a quelque chose qui cloche. Mais quoi ???? C'est la question à un milliard de dollar. C'est frustrant, car on sens que l'on n'a pas encore toutes les informations en main. Sans compter ce danger qui plane, et qui amène à l'intrigue une pression monstrueuse. Et désolé, mais les apparition de la goule chevalier me rendais un peu parano, amenant dans son sillages tous plein de questions qui, certes on trouvé réponses, mais qui ont soulevé d'autres questions. Bref, tout cela pour dire, que si l'intrigue tourne autour de la ‘'résurrection'' de Chloé, très vite on va s'apercevoir qu'en dessous, une nouvelle intrigue à pris forme. L'auteur, pour ma part, et cela n'engage que moi, a sut mener avec brio cette seconde intrigue. Il manoeuvre avec brio les mots et les scènes, tirant sur les fils de son histoire, amenant le lecteur là où il le désire et quand il le désire. le laissant s'interroger sur un propos. C'est agréable. Chapeau bas mon cher.
En conclusion, l'auteur propose ici un récit qui s'inscrit dans la continuité du tome précédent sans s'essouffler ni lasser le lecteur. C'est agréable à lire. Tous les ingrédients pour faire de cette saga, un chef d'oeuvre, sont présents. Les personnages, l'action, la ‘'romance'', le mystère, les interrogations, les blagues pourries qui font rire quand même, etc. Tout y est même les références culturelles. On a là une bonne suite qui réunit avec brio magie, humour, combats et suspense. Perso, vu que je n'ai qu'une envie, c'est de lire le tome trois au plus vite, et qui sortira le seize (16) mai prochain, tant j'ai hâte de retrouver notre mousquetaire et pas qu'elle, je ne peux que vous recommander cette saga. Oui elle est prévisible, mais on passe un super bon moment. Et avec le sourire qui plane sur nos lèvres du début à la fin, c'est un véritable plaisir que de lire ce livre. Et là je vous dis à la prochaine pour une nouvelle chronique.

Lien : http://le-petit-univers-litt..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Saiwhisper
  03 février 2018
Voilà une chouette lecture qui n'a même pas fait vingt-quatre heures tant j'étais prise par l'ambiance et l'univers ! J'ai vraiment passé un moment sympathique aux côtés de Chloé, Thomas et David. Olivier Gay a proposé un récit qui s'inscrit dans la continuité du tome précédent sans s'essouffler ni lasser le lecteur. En effet, le rythme est toujours aussi bien maîtrisé : on alterne à merveille entre vie quotidienne, affrontements, révélations et romance. L'intégration d'Apophis, une étrange goule intelligente, cultivée, rusée, forte et rapide titille notre curiosité. Apophis représente un puissant danger. D'ailleurs, il ne cessera de venir provoquer nos héros en les menaçant ou en croisant le fer contre eux. Il y a une certaine montée en puissance de la tension avec ce rival qui, au fil des chapitres, prouve ses talents de bretteur déterminé. Étant donné ses interventions répétées, on redoute que le pire arrive, notamment pour les proches de Chloé… Honnêtement, je ne savais pas à quoi m'attendre, car les auteurs ont de plus en plus tendance à faire souffrir leurs protagonistes ! Je craignais donc un moment sombre et tragique à chaque retournement de situation. D'ailleurs, Olivier Gay m'a bien eu vers le milieu du livre… En tout cas, l'ennui n'a pas sa place pour nous, lecteurs, ni pour la pauvre Chloé qui va devoir braver l'interdit pour essayer de retrouver sa vie d'antan…
Cette héroïne pleine de peps, d'humour et d'énergie continue de me conquérir. J'adore tout simplement sa façon de voir les choses, son répondant, ses pensées sarcastiques ainsi que son courage. Malgré ce qu'il lui est arrivé, elle n'a pas baissé les bras et a continué d'être elle-même. La narration à la première personne fonctionne à merveille à ses côtés ! D'ailleurs, on distingue toujours les nombreuses références à la culture-pop, que ce soit dans ses remarques ou dans certains dialogues. Ces clins d'oeil continuent d'apporter de l'humour et de la fraîcheur à la narration. Les personnages secondaires, que je trouvais assez classiques voire parfois stéréotypés dans le premier tome, sortent un peu de leur moule. C'est en particulier le cas de Thomas qui a su me surprendre au point de devenir mon chouchou après Chloé. J'adhère complètement à ses blagues, à sa manière d'être en retrait lorsqu'il le faut et à son côté protecteur. C'est un garçon vraiment adorable qui, je l'espère, ne finira pas dans la friend-zone avec le Tank ! Hélas, notre chère Chloé est complètement sous le charme du mystérieux David… Ce dernier me laisse sceptique : je comprends qu'on craque pour sa plastique de rêve et son côté énigmatique toutefois, il est bien trop difficile à déchiffrer ! Comme Chloé, j'ai du mal à cerner ses agissements et me demande s'il sait lui-même où il en est avec Cassandre. D'ailleurs, j'ai vraiment eu du mal avec elle ! Agressive et hargneuse, elle ne laisse rien entrevoir de sympathique. J'ai eu l'impression qu'elle se cantonnait à son rôle de rivale que le lecteur est obligé de détester… J'espère qu'elle sera un peu plus nuancée par la suite.
Malgré l'action en continu, la romance est toujours présente en toile de fond. Pour ma part, ce quatuor amoureux ne m'agace pas, car il est tourné avec dérision. Les personnages ont conscience de leurs sentiments et laissent le temps faire les choses. D'ailleurs, l'auteur en joue : il va même jusqu'à proposer une multi-romance avec l'une des amies de Chloé. Les quiproquos et les situations loufoques vont d'ailleurs de bon train ! de ce fait, j'ai trouvé la plupart des scènes romantiques distrayantes et agréables à suivre. (Et puis, de toute façon, je suis #TeamThomas, donc ces dames peuvent bien succomber à David, je leur laisse !) le tandem Thomas/Chloé fonctionne toujours très bien. le mage et sa mousquetaire vont apprendre à se connaître et vont agir ensemble, quitte à se mettre à dos leurs alliés ou à se mettre en danger alors qu'Apophis rôde… Les mensonges et le risque rendent le récit très addictif. J'avais vraiment très envie de savoir ce qu'il allait arriver au duo principal.
On a là une bonne suite qui réunit avec brio magie, humour, combats et suspense. Par contre, je pense qu'il y a eu un problème avec certains sites… Impatiente de découvrir cet ouvrage après avoir lu « le coeur et le sabre », j'avais fait quelques recherches sur internet afin de voir à quoi ressemblerait ce second tome. La couverture représentait David et la tour Eiffel à l'envers, tandis que la quatrième parlait d'événements étranges, que je n'avais pas connu dans le premier opus… Or, c'est en arrivant à la fin de « le calme et la tempête » que j'ai réalisé que, ce que j'avais lu sur internet, était en fait le résumé du troisième tome !! Quel dommage d'avoir été spoilée… Pour le coup, cela m'a vraiment frustrée, car j'aurais pu être surprise par la fin, surtout avec ce qu'il se passe juste avant !… Heureusement, cela n'a pas entaché mon avis général. Je ne peux que vous recommander cette saga fantastique pour ado qui, même si elle parfois prévisible, fait passer un très bon moment au lecteur. Pour ma part, j'avais un large sourire tout au long de ma lecture. Un véritable plaisir ! Je remercie grandement les éditions Castelmore pour l'envoi de cette suite que j'attendais avec impatience.
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Patricia1987
  16 mars 2018
Je tiens tout d'abord à remercier énormément les Editions Castelmore pour m'avoir envoyé ce roman. Après mon coup de coeur pour le premier tome, j'attendais avec grande impatience la sortie de ce deuxième tome et je n'ai absolument pas été dèçue. Je l'ai commencé et l'ai fini la nuit même tellement je voulais connaitre la suite. Je tiens aussi à souligner le très bon travail d'édition des Editions Castelmore, j'adore les couvertures de cette saga.
Nous retrouvons Chloé, après les révélations de la fin du tome 1 où elle apprenait qu'elle était en réalité morte et que c'est Thomas qui l'a maintien à la vie grâce à ses pouvoirs et après la bataille de la Tour Eiffel où ils ont réussis à vaincre le S'Lasar. Loin de se laisser abattre Chloé va tenter de mener une existence aussi normale que possible. Après tout ce évènements, Thomas et Chloé doivent faire leurs preuves car Mickael n'est pas convaincue de l'efficacité de leur duo. Afin de les protéger et de les surveiller, il va faire intégrer à David et à Cassandre, le lycée et la même classe que Thomas et Chloé.Comme vous pouvez l'imaginer, l'arrivée de ces deux nouveaux élèves ne passera pas inaperçu et va quelque peu chambouler le quotidien de notre duo préféré. Malgré ça, Chloé ne va avoir qu'une seule idée en tête trouver un rituel qui lui permettra de réellement revenir à la vie et pour cela elle est prête à braver tous les dangers, avec l'aide de Thomas, ils vont donc se mettre en quête d'une solution qui pourrait permettre à Chloé de sentir de nouveau battre son coeur et devoir faire fasse à un nouvel ennui Apophis le chevalier du S'Lasar qui est bien décidé à venger son mage par n'importe quels moyens…
J'ai retrouvé avec joie la plume d'Olivier Gay qui nous livre ici encore une histoire pleines d'émotions, de suspence et de rebondissements en tout genres. le maitre mot de ce récit n'est surement pas l'ennui, très loin de là, les chapitres s'enchainent à vitesse grand V, quand on commence la lecture on ne peut plus s'arrêter. C'est très rythmé, moderne, l'humour est rendez-vous avec des références du monde d'aujourd'hui qui m'ont fait sourire et nous avons dans ce tome des personnages plus approfondis que dans le premier, qui ont une vraie personnalité et force de caractère.
On ne peut pas dire que nos héros soient ménagés, entre Chloé qui passe d'une vie d'adolescente banale à la fonctionne de chevalier enfin plutôt mousquetaire comme préfère ce nommer Chloé de Thomas, un adolescent en apparence ordinaire qui est en réalité un mage du jour au lendemain. Notre héroine fait la connaissance d'un monde dont elle ne soupconnait même pas l'existence et fait preuve de beaucoup de courage et d'autodérision face à ce changement de vie brutale. Thomas quant à lui s'affirme de plus en plus, il se dévoile davantage que dans le premier tome. C'est quelqu'un d'intelligent, qui a de l'humour, qui sait se mettre en retrait quand il le faut et qui peut s'avérer également très determiné quand il a quelque chose en tête surtout en ce qui concerne sa mousquetaire dont il s'attache chaque jour un peu plus. Leur duo fonctionne à merveille et c'est un plaisir de voir à quel point ils sont complices.
Parlons à présent de nos autres personnages: nous allons commencer par notre tombeur de ces dames, David, il est beau, sexy mais sous ces airs angéliques il est difficile à cerner, on ne sait pas ce qu'il pense réellement, à travers les piques qu'il lance surtout à Chloé mais qu'il aime bien malgré tout. Quelle est la véritable nature de sa relation avec Cassandre? Que ressent-il réellement pour sa mage? On découvre également quelqu'un de très protecteur et qui n'hésite pas à venir en aide aux personnes qui lui sont proches.
De son côté Cassandre a une personnalité agressive, hargneuse et posséssive surtout quand il s'agit de son chevalier David et le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle déteste notre héroine Chloé et qu'elle ne se prive pas de lui faire comprendre. C'est le genre de personnage auquel on a du mal à s'attacher et qu'on aimerai voir disparaitre du paysage, elle a su me faire grincer des dents plus d'une fois au cours de ma lecture car elle sait vraiment se montrer odieuse. du côté des amies de Chloé, Nour et Célia apportent à notre héroine la stabilité et la normalité qui lui fait cruellement défaut depuis qu'elle est devenue une mousquetaire, elles ont chacune une personnalité bien à elle, Nour est observatrice, elle constate bien vite que son amie à changer mais elle ne comprend pas pourquoi, quant à Célia, elle est toujours aussi dragueuse et quand un mec lui plait elle n'hésite pas à lui faire savoir. Malgré leurs personnalités différentes une solide amitié lie ce trio et elles sont toujours là les unes pour les autres.
Ensuite, nous faisons un peu plus connaissance avec le patriarche des mages Parisiens, j'ai nommé Mickael et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il sait très bien se faire respecter et veut tout controler, rien ne lui échappe et gare à celui ou celle qui s'avisera de contredire ces ordres car il n'hésite pas à uliser la magie pour faire adhérer les gens à sa cause. Je n'aimerai pas me retrouver face à lui, il est froid, calculateur, manipulateur, insensible.
Et enfin, nous allons parler du méchant de cette histoire, Apophis, il ne faut surtout pas le sous-estimer car ce n'est pas une goule ordinaire. Il est intelligent, cultivé, fort, rusé. C'est quelqu'un d'étrange et d'énigmatique, pourquoi est-il doté de toutes ses qualités alors les autres goules en étaient dépourvues? Qui est-il réellement? Il va mener la vie dure à nos héros et ne pas les ménager. Il sera prêt à tout pour arriver à ses fins et il ne manque pas d'idées pour y parvenir.
En conclusion, « La Magie de Paris: le Calme et La Tempête » est un roman qui se dévore tout comme le premier tome, c'est fluide, addictive et agréable à lire. Loin de s'ésouffler comme c'est parfois le risque avec les second tomes, au contraire dans celui-ci l'intêret monte d'un cran, entre action, mystère, romance, humour. Tous les ingrédients sont ici réunis pour faire de cette saga un bijou littéraire. Je suis heureuse de savoir que je n'aurai pas à attendre bien longtemps pour lire la suite puisque le tome 3 sort au mois de mai, autant vous dire que je suis plus qu'impatiente de l'avoir entre les mains.
Pour moi, c'est un coup de coeur.
Lien : https://leblogdepatricia.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Aelynah
  19 avril 2018
Bon alors je vais faire court.

Coup de coeur!!!

Voilà fin de la chronique.

Non? Ça ne vous va pas? Que vous faut-il de plus?
Ahh des détails? du lourd ? du croustillant? de la érotique??
Y en a. Enfin non pas de l'érotique, quoique les hormones adolescentes en ébullition parfois Ca met le feu aux poudres.
Bon sang !!après la révélation à la fin du tome 1 dont je ne vous dirai rien. On ne sait jamais que vous vous soyez perdu sur la chronique du 2 sans avoir lu le 1 ce serait ballot.
Donc apres cette révélation de "la mort qui tue" , ah ah ah c'est le cas de le dire. La vie de Chloé, Thomas et David a repris son cours normal . Enfin pas aussi normal que Ca vu que l'un est mage et les autres des Chevaliers au service de la magie.
L'existence de Chloé est une aberration au sein de l'ordre des mages. Ben oui quoi, une fille , UNE FILLE CHEVALIER (enfin mousquetaire vous rétorquerait la principale intéressée) Ca ne se peut. Surtout si son existence met en plus en péril les pouvoirs de mage de Thomas. Donc l'autocratique Mickaël a du mal à cacher sa colère et va prouver à Chloé qu'il ne faut pas lui bourrer le mou trop longtemps avec son mauvais caractère.
Full stress, explications à gogo et après une frayeur intense les voici de retour au lycée. La vie reprend son cours. Jusqu'à un n gel événement ou plutôt une rencontre pas du tout impromptue et totalement flippante a une Goule particulièrement coriace. Et c'est le début des emmerdes. J'aurais pu mettre un mot plus poli mais quand vous lirez ce roman vous verrez que nos deux, pardon nos trois compères ne vont pas se la couler douce et que la suite vaudra son pesant de cacahuète.

Car la suite, c'est de la bombe H. Je suis folle totale de Thomas. Ok , David est grand, beau, sexy, torride mais bon sang Thomas envoie du lourd. Il a un bagou, de la répartie et un humour qui me font paraître dingue en lisant ce roman. Je rigole , je me bidonne, à en pleurer ? Non mais à risquer parfois de me faire pipi dessus, oui, je l'avoue. Ce mec est un ouragan de gentillesse, de compréhension et d'humour caustique. Son lien avec Chloé et les partages de sensations apportent leur lot de situations cocasses. J'aimerais trop vous en donner des exemples mais ce serait gâcher ces moments de pur délire.

David même semble changer. Attention! Vu le phénomène faut pas rêver et croire que ça va se voir au premier coup d'oeil. Un rictus ça reste discret. Mais bon.
Leur trio de choc va devoir fonctionner pour lutter contre cette nouvelle menace, tenace, ardue et particulièrement déstabilisante. Dans le même temps Chloé et Thomas se sont fixé une quête. Et avoir David dans les pattes n'est pas toujours une bonne chose. Lui aussi est tenace quand il s'agit de suivre les ordres. Surtout quand cela semble concerner Chloé. Tiens? Bizarre vous avez dit bizarre?

Bon tout ça pour dire que je pourrais en dire trop alors je vais me taire ou plutôt vous dire en quelques mots pourquoi si vous avez aimé le tome 1 vous allez sur-aimé le tome 2.
Thomas envoie du lourd.
Chloé se décoince un peu et nous octroie quelques scènes d'action surprenantes.
David , ben c'est David il fait baver les filles et Ca rend folle Chloé ... Sans oublier cette si sympathique et compatissante mage que l'on a rencontré à la fin du tome 1. Vous vous rappelez? Oui celle la même qui a balancé la révélation de la morkitue sans une once de tact ou de diplomatie j'ai nommé Cassandre la garce.
Que du beau monde quoi!! Quelques goules bien moches mais surtout une, assez poète à ses heures.
Et un final qui fait que je suis ravie que le tome 3 arrive TRÈS rapidement car si sa puissance continue sur sa lancée il va exploser mes zygomatiques.
Je suis fan d'Olivier Gay mais là j'avoue cette série est vraiment Genialissime.
Alors qu'attendez-vous pour vous ruer dessus?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
YendareYendare   21 janvier 2019
- En attendant, ne nous la pique pas totalement, reprit Célia en croisant les bras. On a prévu une sortie shopping demain après les cours, Chloé, tu te souviens ?
- Oh merde, soufflai-je.
Merde en effet. J’avais complètement oublié. En même temps, ces derniers jours avaient été vaguement remplis. J’avais vaguement failli me faire tuer par les méchants, puis vaguement failli me faire tuer par les gentils, alors j’avais vaguement zappé cette histoire de shopping.
- Comment ça, merde ? protesta Nour en me fusillant du regard. Tu n’as pas changé d’avis, j’espère ?
Ce n’était pas d’avis que j’avais changé, mais de priorités.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
YendareYendare   18 janvier 2019
Et puis, d’un seul coup, l’air passa de nouveau dans mes poumons. La première inspiration fut tellement douloureuse que je crus mourir de nouveau, douloureuse mais aussi exquise. Je respirai de toutes mes forces, m’émerveillant de cette sensation que nous prenons tous pour acquise. Personne ne se soucie de la magie de notre anatomie, de la manière dont nous respirons sans même nous en rendre compte mais lorsqu’on nous prive de cette capacité, nos priorités changent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
YendareYendare   19 janvier 2019
Je le détestai à ce moment, je le détestai comme je n’avais jamais détesté personne. Plus que les garçons qui m’appelaient le Tank, plus que mon père lorsqu’il avait quitté la maison, plus que toutes les contrariétés qui avaient émaillé ma vie somme toute protégée. Oh, oui, je le détestai, mais je gardai le silence, parce que je n’étais pas la plus forte, et que je voulais vivre, vivre, même si ce n’était que pour me venger un jour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
YendareYendare   17 janvier 2019
— M’man, ça fait longtemps que je ne joue plus aux Pokémons. Si tu suivais un peu…
— Je sais, je sais…, marmonna-t-elle en reposant sa tête contre mon épaule. Tu grandis si vite… Avant, c’étaient les cartes, maintenant c’est les garçons… J’espère que tu ne les collectionneras pas autant…
Commenter  J’apprécie          192
SaiwhisperSaiwhisper   02 février 2018
- En même temps, elle n'aime personne, c'est viscéral chez elle. Je suis sûr que c'est le genre de fille qui n'a pas pleuré devant Bambi.
- Tout le monde pleure devant Bambi, protestai-je.
- On lui demandera, si tu veux, mais je connais déjà sa réponse.
- "Va te faire foutre " ?
- Elle devait être à fond pour le chasseur.
Commenter  J’apprécie          80
Videos de Olivier Gay (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Olivier Gay
La vidéo de la soirée qui s'est tenue à la librairie Decitre de Grenoble dans la cadre du mois de l'imaginaire avec Grégory Da Rosa, Brice Tarvel et Olivier Gay.
autres livres classés : mystèreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le Noir est ma couleur, tome 1

1. Combien y a t'il de couleurs dans le Spectre ( sans le Noir ) ?

5
6
7
8

5 questions
30 lecteurs ont répondu
Thème : Le noir est ma couleur, tome 1 : Le pari de Olivier GayCréer un quiz sur ce livre
.. ..