AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 270024933X
Éditeur : Rageot Editeur (17/06/2015)

Note moyenne : 4.2/5 (sur 58 notes)
Résumé :
Manon et Alexandre fuient Paris pour Nice où des Mages Noirs doivent aider la jeune fille à contrôler ses nouveaux pouvoirs. Traqués par le Conseil des Mages, recherchés par la police, ils empruntent de petites routes en scooter pour ne pas être repérés. Au fil des heures, les pouvoirs noirs de Manon s’affirment de manière inquiétante, mettant Alexandre en danger...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
Yendare
  08 août 2018
un quatrième tome aussi bien que les trois premiers. la fin du troisième tome ne donnait qu'une envie se jeter sur celui-ci et le moins que je puisse dire c'est que je ne suis pas déçu le moins du monde.
En effet j'ai beaucoup aimé suivre Manon et Alexandre tout au long de leur voyage vers Nice qui le moins que l'on puisse dire n'aura pas été de tout repos. En effet entre les mages et les les policiers à leurs trousses, ainsi que la magie de Manon toujours aussi dangereuses ( au grand malheur d'Alexandre qui en fait encore les frais dans ce tome) en plus de devenir de plus en plus envahissante ceux-ci n'ont pas le temps de s'ennuyer.
Du niveau de la romance, celle-ci devient de plus en plus sérieuse entre eux deux et il a été très agréable de les suivre le long de ce tome.
Du niveau de la magie, on comprend dans ce tome que celle de Manon est puissante, est aussi dangereuse (ça je pense qu'ont l'avais déjà bien compris) il devient de plus en plus urgent pour celle-ci de parvenir à se contrôler. Au final même si progresse pas mal dans ce tome sur ce point Olivier Gay nous laisse en réalité avec encore plus de questions sur la magie à la fin de ce tome qu'on en avait au début.
Le dernier quart du livre est très intéressant et on peut dire sans trop hésiter qu'Olivier Gay sait soigner ses fins car entre celle-ci et l'envie d'avoir des réponses aux nombreuses questions restées sans réponse le dernier tome promet juste d'être fabuleux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Saiwhisper
  08 juin 2018
Même si ce quatrième tome est toujours de qualité, il est difficile de faire aussi bien que le troisième opus… D'ailleurs, contrairement à ces prédécesseurs, j'ai vraiment du mal à trouver mes mots pour « L'évasion ». L'action est pourtant toujours présente, puisque le tandem va traverser toute la France en allant de Paris jusqu'à Nice… On va donc les suivre dans ce road trip infernal où le danger n'est jamais loin. En effet, non seulement le petit couple a toujours les Mages aux trousses, mais il y a également les autorités qui les traquent ! Leur portrait-robot circule un peu partout… S'arrêter pour faire le plein ou avoir des vivres est donc dangereux, car on peut les reconnaître à tout moment… Et comme si la situation n'était pas assez tendue, le Noir de Manon a décidé de devenir incontrôlable. La demoiselle n'a pas conscience du fait qu'elle met celui qu'elle aime en péril et puise de plus en plus dans ses ressources… Les deux adolescents n'auront donc pas un voyage de tout repos !
Ainsi, je ne peux donc pas dire qu'il n'y a pas d'action ou de rebondissement… Non seulement les choses se bousculent et ne s'arrêtent jamais mais, en plus, le pouvoir que j'espérais voir se développer montre de nouvelles facettes ! Hélas, je n'ai pas réussi à rentrer dans ma lecture comme je l'aurais voulu. Il me manquait quelque chose… de ce fait, même si la traversée s'est faite en plusieurs jours, j'ai ressenti un peu de longueur. J'ai eu l'impression que l'on tournait un peu en rond : on fait de la route, on rencontre l'entité qui prend possession de Manon, on affronte un ennemi (magique ou humain), on repart, on créé une ombre qui finit par mourir, on continue la route, etc. Par ailleurs, la rencontre avec les nouveaux protagonistes n'a pas été comme je l'espérais… Je pensais que les choses se feraient autrement et que les Mages Noirs auraient un peu plus de charisme. En outre, j'ai deviné les intentions de Lise rien qu'à son entrée dans le récit… C'est dommage… J'ai réellement serré les dents avec cet ultime cliffhanger qui ne m'a pas du tout plu…
D'après les critiques, je suis un peu la seule à avoir été un peu déçue par ce quatrième volet. Peut-être est-ce dû au fait que j'ai réellement enchaîné les tomes tout le week-end si bien que j'ai dû en faire une overdose sans m'en rendre compte ? Je l'ignore… le fait est que, même si j'ai globalement aimé ma lecture et l'évolution des personnages principaux, j'ai ressenti une pointe de déception en refermant mon livre. Bien évidemment, je lirai quand même le cinquième et dernier tome (que je ne possède pas encore, mais cela viendra !), car je tiens vraiment à connaître la conclusion de cette aventure palpitante !
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Jumax
  14 juillet 2015
Olivier Gay a le don de faire des fins qui nous laissent totalement frustrés et demandeur. Je viens d'enchaîner les 4 premier volumes de cette super série le noir est ma couleur et tien qu'à penser que je vais devoir attendre au moins 6 mois pour savoir la fin me rend folle ! Car j'ai vraiment envie de savoir ce que vont devenir nos héros. Patience patience donc ! (entendez plutôt FRUSTRATION)
Commenter  J’apprécie          190
Mikasabouquine
  15 mai 2018
What ? Non mais c'est quoi cette fin ? Olivier Gay voulait tuer ses lecteurs quand il a écrit la fin de ce tome 4 à l'époque ? Non parce que… heureusement que moi j'avais le tome 5 sous le coude hein ! Sinon je n'aurai jamais tenu ! lol
Bon, vous l'aurez compris, ce quatrième volume se termine avec un insoutenable cliffhanger !
C'est décidément une très bonne série et à la fin de ce tome j'ai croisé très fort les doigts en espérant que le tome 5 serait à la hauteur (#jaitoujourspeurquelesdernierstomessoientdécevant lol). J'avais hâte de connaître le fin mot de l'histoire, j'ai donc enchaîné directement sur le dernier volet !
La série « le noir est ma couleur » a son atmosphère bien à elle. Entre son univers, ses personnages, et la plume fluide, détonante et décapante de l'auteur, cette histoire a une vraie identité.
Concernant ce tome 4, l'intrigue avance et évolue, on commence à entrer davantage dans le vif du sujet et l'on rencontre de nouveaux personnages. Et en parlant de nouveaux protagonistes, cette Lise je ne l'aime pas du tout moi ! Dès son apparition je ne l'ai pas senti celle-là ! lol. (et je ne pense pas être la seule ;) !)
Alexandre est toujours égal à lui-même, brute de décoffrage, naturel, arrogant et indéniablement attirant. Manon, quant à elle, s'affirme encore davantage et j'aime ça ! C'est qu'elle a du caractère la p'tite sous ses airs de discrète jeune fille timide.
Allez, hop ! Je n'en dis pas plus. Suite au prochain épisode ;)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
ValHou57
  01 novembre 2016
D'habitude, j'ai toujours un personnage préféré dans une saga, mais ici, je serais incapable de choisir entre Manon et Alexandre. Ils ne seraient pas ce qu'ils sont l'un sans l'autre et du coup, ils sont indissociables. Ils forment un tout que j'ai appris à connaître, à aimer et qui ne cesse de me surprendre.
Dans ce dernier tome, nous en apprenons plus sur Fabrice. Certaines choses que l'on découvre m'ont laissé sans voix et au final, il est encore plus machiavélique que je ne le pensais. Je me plaignais de Jordan, mais il est pire.
On découvre également Théo dont l'identité et le vécu m'ont laissé bouche bée. C'est un écorché de la vie qui veut sa vengeance. Mais de qui? C'est un personnage un peu bourrin dans sa manière de faire, mais quand on apprend à le découvrir il n'est pas si mauvais qu'il en a l'air.
Lise est une gothique aux pouvoirs puissants. Quand elle veut quelque chose, elle ne laisse rien au hasard et est prête à tout pour l'obtenir. Son personnage est particulier.
Arthur quand à lui, est assez insignifiant par rapport aux autres. Il est calme, obéis aux ordres, est amoureux de Lise et ferait tout pour qu'elle le remarque. Il est trop gentil et se fait facilement manipuler.
En général, je n'ai pas spécialement d'attente, surtout lorsqu'il s'agit d'un univers que j'aime bien et ça m'évite bien souvent des déceptions. Mais ici, j'en attendais tellement. A nous habituer à des tomes à chaque fois meilleur que le précédent, ça crée une certaine attente chez le lecteur et du coup, il est dur de le convaincre et le contenter.
J'ai tout simplement été conquise par cet ultime tome. Olivier Gay m'a donné encore plus que ce que j'attendais avec ce final.
Sa plume est fidèle à elle-même et ce fut un régal pour moi de la découvrir au travers de cette histoire. Son univers est riche, original et travaillé tout comme ses personnages. Les personnages sont de plus en plus profond, nous découvrons des facettes de leurs personnalités insoupçonnées et des côtés plus sombres. Les gentils ne sont pas forcément toujours bons et les méchants ne sont pas 100% malveillant. L'auteur joue avec nos nerfs et arrive encore et toujours à nous surprendre. Je n'arrivais pas à imaginer comment il déciderait de finir son histoire. La façon dont il le fait est tout simplement grandiose et explosive, elle dépasse mes espérances.
J'ai adoré toutes les références de l'auteur, on passe des 2BE3 (mon boys band préféré à l'époque) à Game of thrones, en passant par La reine des neiges et une application de musique qui fait mon bonheur depuis un petit moment déjà. Cela m'a souvent fait sourire ou carrément rigoler toute seule. C'est un auteur que j'ai maintenant l'habitude d'aller voir sur les salons. L'humour qu'il emploi dans cette saga me fait penser au sien et à celui de Gabriel Katz sur les salons. Une chose est sure, c'est toujours un moment de plaisir et de bonne humeur que de les rencontrer.
J'ai beau réfléchir, je ne trouve pas de point négatif à ce dernier tome si ce n'est que c'est la fin de cet univers et qu'il est difficile de lui dire au revoir. Merci à l'auteur pour cette merveilleuse saga qui m'aura fait rêver, pleurer, hurler, rire, angoisser et passer un excellent moment de lecture. J'ai également adoré l'épilogue de Manon et le Postface plus qu'original.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
MikasabouquineMikasabouquine   26 avril 2018
- Tu es amoureux, prononce-t-elle.
- Hein?
- Tu as beau jouer les machos, tu es amoureux de moi.
What?
- T'as fumé, qu'est-ce que tu racontes?
- Malgré les dangers, tu restes toujours près de moi. j'essaie de te décourager, et tu ne pars pas. C'est une belle définition de l'amour.
- Euh non, c'est une définition de merde.
Elle tourne sur elle-même, me tire la langue, toute fière.
- Tu peux dire ce que tu voudras. Je le sais, maintenant. J'en suis convaincue.
- Et?
- Et ça fait du bien.
Je n'ai pas le temps de lui dire qu'elle est complètement folle, et qu'est-ce que c'est que cette manière de prétendre que je suis amoureux, et elle se prend pour qui, et de toute façon c'est quoi l'amour, et si ça se trouve je vais me barrer demain et elle l'aura cherché, quand elle se glisse dans mes bras pour m'embrasser.
Bon, d'accord, je suis peut-être amoureux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          131
AnoudineAnoudine   30 novembre 2015
-Tu est amoureux, prononce-t-elle.
-Hein?
-Tu as beau jouer les machos, tu est amoureux de moi.
What?
-T'as fumé, qu'est-ce que tu racontes?
-Malgré les dangers, tu restes toujours près de moi.J'essaie de te décourager, et tu ne pars pas.C'est une belle définition de l'amour.
-Euh non, c'est une définition de merde.
Elle tourne sur elle-même, me tire la langue, toute fière.
-Tu peux me dire ce que tu voudras.Je le sais, maintenant.J'en suis convaincue.
-Et?
-Et ça fait du bien.
Je n'ai pas le temps de lui dire qu'elle est complètement folle, et qu'est-ce que c'est cette manière de prétendre que je suis amoureux, et elle se prend pour qui, et de toute façon c'est quoi l'amour, et si ça se trouve je vais me barrer demain et elle l'aura cherché, quand elle se glisse dans mes bras pour m'embrasser.
Bon, d'accord, je suis peut-être amoureux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
JumaxJumax   12 juillet 2015
- Ben désolé, c'était lui ou moi, je grogne.
- Pour le bien de tous, il aurait mieux valu que ce soit toi, grimace Nicolas.
- Pour le bien de moi, j'ai préféré que ce soit lui.
Commenter  J’apprécie          170
viedefunviedefun   30 août 2017
Le visage que me renvoyait le miroir n’était pas le mien. Les joues creusées, les yeux fiévreux, les cheveux en bataille, je ne ressemblais pas à la petite fille modèle des avis de recherche. Pourtant, la caissière me dévisagea avec attention lorsque je m'approchai pour payer. Sa main oscilla devant le combiné de son téléphone, avant qu’elle ne finisse par hausser les épaules et encaisser la commande.
— Bon courage, Manon, me sourit-elle. Je sursautai puis la regardai avec ce qui, je l’espérais, passait pour de l’incompréhension.
— Je ne m’appelle pas Manon, protestai-je. Vous m’avez prise pour quelqu’un d’autre. Ma voix n’était pas très convaincante. Le sourire de la caissière s’élargit. Je notai pour la première fois les tatouages qui lui décoraient les bras, le trou du piercing qu’on avait dû l’obliger à retirer au coin de son nez et de son arcade sourcilière.
— Non, tu ne t'appelles pas Manon. Et tu n'es pas en cavale avec un bad boy. (Elle eut un rire de gorge, se pencha de nouveau sur sa caisse.) Profite. Ce sont les meilleures heures de ta vie.
— Je ne m’appelle pas Manon, insistai-je stupidement.
— Non, non. Allez, prends ton essence et file. Incapable de répondre, je baissai les yeux vers mes chaussures sales puis battis en retraite sous le regard amusé de la femme tatouée.
— Tu as de la chance, il est plutôt mignon, entendis-je encore. J’accélérai, et son rire me poursuivit jusqu’aux pompes à essence. Ce sont les meilleures heures de ta vie. Sérieusement ? À quoi ressemblait donc une vie d’adulte ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JumaxJumax   11 juillet 2015
- Alexandre, ce n'est pas une bonne idée.
- Tu seras là première surprise le jour où j'en aurai du ne bonne.
Commenter  J’apprécie          220
Videos de Olivier Gay (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Olivier Gay
A l'occasion de la 11ème édition du salon international du livre en format livre de poche Saint-Maur En Poche, le libraire Thomas Raymond recevait sur la scène des déblogueurs l'auteur Oliver Gay...
La Main de l'empereur, T2 de Olivier Gay aux éditions Bragelonne https://www.lagriffenoire.com/96583-sci-fi-la-main-de-l-empereur-vol2.html
La Main de l'Empereur T1 de Olivier Gay aux éditions Bragelonne https://www.lagriffenoire.com/114449-livres-de-science-fiction--la-main-de-l-empereur-t1.html
Astérix - le secret de la potion magique Album du film de Olivier Gay, Alexandre Astier aux éditions Hachette Jeunesse https://www.lagriffenoire.com/134420-divers-jeunesse-asterix---le-secret-de-la-potion-magique-album-du-film.html
Les talons hauts rapprochent les filles du ciel de Olivier Gay aux éditions le Masque https://www.lagriffenoire.com/46139-divers-polar-les-talons-hauts-rapprochent-les-filles-du-ciel.html
Les gardiens de la comète de Olivier Gay aux éditions Rageot https://www.lagriffenoire.com/107409-romans-les-gardiens-de-la-comete---une-fille-venue-des-etoiles.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
+ Lire la suite
autres livres classés : road tripVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le Noir est ma couleur, tome 1

1. Combien y a t'il de couleurs dans le Spectre ( sans le Noir ) ?

5
6
7
8

5 questions
32 lecteurs ont répondu
Thème : Le noir est ma couleur, tome 1 : Le pari de Olivier GayCréer un quiz sur ce livre
.. ..