AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Valmyvoyou


Valmyvoyou
  18 novembre 2017
Ana, jeune adolescente, vit en Ushuaïa, avec son père. Sa mère est partie en France, quand elle avait cinq ans. Sur cette île, se trouve un bagne. L'un des prisonniers l'agresse et Ana se cache dans un cargo français. Après bien des péripéties, elle arrive en France, où elle va devoir survivre, entre mauvaises rencontres et mains tendues.

Comme habituellement, je vais parler de la plume de l'auteure. Celle-ci m'a énormément touchée. J'ai eu l'impression que Marie-Claude Gay était mon amie, et qu'elle me racontait l'histoire d'Ana, rien qu'à moi. Elle a su créer un lien magique et intime entre elle, l'écrivaine, et moi, la lectrice. C'était un sentiment très fort.


Ana, elle aussi, est mon amie. Je me suis tellement attachée à elle, que j'ai refermé son histoire avec regret. Comme beaucoup de personnes, j'ai vécu des épreuves dans ma vie et comme Ana, j'ai souvent rencontré de belles personnes qui m'ont tendu la main. Ce n'est pas la même époque, ce ne sont pas les mêmes malheurs qui m'ont touchée, mais j'ai eu l'impression que cette histoire aurait pu être la mienne, tant j'ai aimé cette jeune femme. Cette jeune femme innocente, qui vient d'un endroit du monde isolé de tout, est propulsée dans un monde où l'émancipation de la femme commence. Nous sommes dans les années 1920, la population veut oublier la guerre.


Ce que j'ai beaucoup apprécié également, ce sont toutes les nouvelles connaissances historiques que ce livre m'a apportées. Tout d'abord, dans le récit lui-même, des faits sont mêlés à l'histoire : par exemple, de quelle manière, le soldat inconnu a été choisi, ou encore la raison pour laquelle les légionnaires ont pour marche officielle "Le boudin", etc. Et j'ai vraiment aimé les notes en bas de page, qui m'ont aussi appris des choses très intéressantes : le tri sélectif existait déjà "avec une poubelle pour les pluches, une autre pour les papiers et les chiffons et la dernière pour le verre, la faïence et les coquilles d'huîtres.", (page 136), etc.


Pendant une grande partie du livre, j'ai imaginé certaines choses au sujet de Léo, un grand couturier, qui va permettre à Ana de révéler son talent dans le domaine de la création. Or, par un rebondissement dans les dernières pages, j'ai découvert que je m'étais trompée. Dans ce roman, je suis allée de surprise en surprise.


Les folles années d'Ana est une histoire de femme, écrite par une femme. Une femme avec ses forces et ses fragilités, que l'on aime aimer. J'attends avec impatience la suite de ses aventures et je vais m'intéresser à la bibliographie de Marie-Claude Gay.

Je remercie sincèrement les Éditions de Borée de m'avoir fait découvrir cette magnifique saga.

Lien : https://www.facebook.com/Val..
Commenter  J’apprécie          150



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Ont apprécié cette critique (15)voir plus