AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782020500913
250 pages
Éditeur : Seuil (30/11/-1)
3.32/5   25 notes
Résumé :
Le fil de soie, c'est le lien ténu mais indestructible qui relie Odile, créatrice célèbre de la haute couture parisienne, à son enfance provinciale, pauvre et sauvage. Le fil de soie, c'est encore ce qui tient ensemble les morceaux épars de la vie d'Odon, taillée en pièces par les aléas de l'Histoire et vouée aux incertitudes. Le fil de soie, c'est surtout l'image de la passion qui va nouer les existences de la star de la mode et de son jeune amant : brillante, légè... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
nelly76
  13 novembre 2018
Une très belle histoire d'amour dans le milieu de la haute couture parisienne,qui m'a rappelée de tendres souvenirs.
Mes grands-parents maternels, originaires d'Etretat, travaillaient tous les deux pour de riches familles parisiennes qui possédaient une villa à Etretat, station balnéaire très prisée au début du 20ème siècle. Ma grand-mère,couturière de métier, habillait ces élégantes toute l'année, et mon grand-père ,jardinier,,prėparait, au printemps les potagers et les jardins d'ornements. Ma grand-mere me racontait comment ces dames venaient la voir avec les derniers patrons et les dernières étoffes à la mode de Paris.Une lecture pour moi pleine de souvenirs et de nostalgie ,et je remercie ma grand -mère de m'avoir inculqué quelques notions de broderie et le goût de la couture,loisirs qui hélas se perdent par manque de temps ..Les machines à coudre sont si performantes actuellement qu'elles brodent tout!! J'ai beaucoup aimé ce roman et la plume de M. Gazier est toujours aussi brillante.A recommander chaleureusement. 🌟🌟🌟🌟🌟
Livre coup de coeur pour moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
jfponge
  12 juillet 2015
Une histoire d'amour, de folie, et de mort. Toute la magie de l'écriture de Michèle Gazier est présente dans ce roman, qui décrit la vie d'une célèbre créatrice de mode. Inspirée de Coco Chanel ? Certes, l'époque est la même (la traversée quasi totale du vingtième siècle), la beauté de l'héroïne, ses origines modestes, son ambition démesurée, ses amours multiples et sa bisexualité sont au rendez-vous. Mais en plus il y a tout ce qui ne se raconte pas et fait le charme d'un destin vraiment hors du commun. Odile Délie (non, ce n'est pas une contrepèterie !) va vivre sur le second versant de sa vie une passion amoureuse qui la transportera hors du temps, et surtout hors de la morale commune. Un mystère plane dès les premières pages, et l'auteure sait merveilleusement tenir en haleine le lecteur, jusqu'à l'acmé finale. Et avec une maîtrise parfaite de la langue française ! Un régal...
Commenter  J’apprécie          40
plume58
  26 février 2019
un très beau texte sur l'amour, l'amour de la couture, l'amour des couleurs, des belles formes, de l'extravagant, du surprenant,. L'amour de la vie dans son entièreté, amour de la jouissance, amour sans retenue.
J'ai découvert cette auteure dont le sujet était en lien, par le côté couture avec
"Où passe l'aiguille" de Véronique Mougin, et pour des raisons différentes j'ai beaucoup aimé justement la façon dont l'amour des matières, des formes, de la création est exposée par une écriture parfois vive, parfois avec beaucoup de poésie.
Un bel hymne à l'amour absolu, et à l'amour du beau et de la beauté, celle de l'âme comme celle du corps.
Commenter  J’apprécie          40
poupibook
  07 janvier 2021
Si un roman narrant une histoire d'amour avec pour cadre le monde de la haute couture aurait tendance à me rebuter, il est parfois agréable de dépasser ses préjugés, pour finir par se laisser charmer par cette histoire passionnelle et pudique à la fois qui prendra une tournure finale inattendue, à la lisière du conte fantastique, quoique, rétrospectivement, cohérente et non cousue de fil blanc. En somme, de la belle ouvrage à l'image de son héroïne Odile, parangon de la jeune couturière provinciale qui gravit les échelons par son talent pour conquérir Paris (qui n'est pas sans évoquer, en un double plus secret, l'ascension de Coco Chanel) et qui retrouve en son plus jeune amant Odon l'occasion de vivre pleinement l'expérience de fusion d'éléments en un tout, tissant une jolie métaphore amoureuse. le lecteur se retrouve complice bienveillant de cette idylle qui sied bien à ce personnage, digne des femmes qui se sont émancipées du carcan de la société, à l'instar de George Sand qui aurait été la véritable source d'inspiration de Michèle Gazier pour ce roman soyeux et délicat.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Vallouaim
  20 septembre 2018
le fil de soie de Michele Gazierle fil de soie, c'est le lien indestructible qui relie Odile, célèbre créatrice de mode, à ses origines modestes. Elle est belle, ambitieuse, a des amours multiples. . Elle va vivre une passion amoureuse avec Odon son jeune amant dont la vie est faite de morceaux épars, qui la transportera hors de la morale commune.
Odile et Odon vont tisser un cocon secret, peu à peu, à l'insu du monde, ils vont s'inventer une identité s'y enfermer et laisser les années opérer la métamorphose
J'ai lu beaucoup de critiques négatives sur ce roman, pour moi c'est Un petit bijou, de la haute couture, une histoire d'amour, de folie, et de mort.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
nelly76nelly76   12 novembre 2018
Sans lui donner de leçon de morale,ni brider sa fougue,ses parents lui avaient appris l'un avec des fleurs ,des plantes et des arbres,l'autre avec des fils de couleur que la beauté est harmonie,simplicité travail.Que la beauté est en soi une morale.Sa vie durant, elle appliquerait ces préceptes jamais énoncés ou alors ,seulement à travers des gestes. Odile aurait cette mémoire des gestes jusqu'au bout de ses vies. Ses mains ridées, tavelėes puis finalement gantées de vieillarde, sauraient toujours composer un bouquet ,assembler deux couleurs ,faire jouer l'ombre et la lumière dessiner une silhouette légère comme une flamme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
nelly76nelly76   10 novembre 2018
Prologue
La maison disparaît sous la vigne vierge et le lierre qui s'en disputent les façades. Bientôt, de la route on ne verra plus qu'une masse de verdure à peine plus sombre et compacte que la végétation qui la cerne.Ici ,dans cette vallée humide qu'a creusé la Juine ,la nature devient vite folle.Privilège de la nature sur l'homme : lorsqu'elle devient incontrôlable ,on dit qu'elle reprend ses droits.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
nelly76nelly76   13 novembre 2018
Les langues sont allées bon train quelque temps.Puis elles se sont tues.Le silence a toujours le dernier mot.Cette idée m'a semblé terrible.Les Odile n'allaient pas disparaître ainsi,dans l'indifférence qui ,tels les ronces et les lierres dévorant le château et le parc,comme jusqu'au souvenir de ceux qui ont disparu.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   13 novembre 2017
Ici, dans cette vallée humide qu’a creusée la Juine, la nature devient vite folle. Privilège de la nature sur l’homme : lorsqu’elle devient incontrôlable, on dit qu’elle reprend ses droits.
Le chemin qui conduit à cette bâtisse oubliée qui fut pour tous, à des âges divers, et ce depuis plus de cent ans, le château, est lui aussi envahi de graminées, de pissenlits et d’orties blanches et vertes.
Commenter  J’apprécie          00
plume58plume58   26 février 2019
De petites choses, il faut s'investir dans de petites choses, même futiles, agir, orienter son esprit, canaliser son énergie, dompter la débacle
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Michèle Gazier (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michèle Gazier
8 février 2013 :
À propos de Retour parmi les hommes «La beauté de Vincent, c'est de guetter les catastrophes, de voir le bonheur comme une erreur passagère. En cela, il fait partie des grands personnages de la littérature contemporaine, capables d'alimenter encore quelques suites... Un grand Besson !» Clara Dupont-Monod, Marianne La Trahison de Thomas Spencer «L'analyse est menée finement, la jalousie, les souffrances indiquées avec tact. le talent de Philippe Besson, la manière douce et tendre qui lui attire de plus en plus de lecteurs, consiste à ne jamais élever la voix, à montrer que les mouvements du coeur forment l'essentiel d'une vie humaine.» Dominique Fernandez, le Nouvel Observateur Un homme accidentel «Philippe Besson vient de réussir un roman intense et fulgurant.» François Busnel, L'Express L'Arrière-Saison «L'Arrière-Saison a la beauté mélancolique d'une sonate d'automne.» Michèle Gazier, Télérama Une villa en Italie, le soleil trop fort, des ferries qui font la traversée vers les îles, une romancière qui peine à finir un livre, un jeune officier de l'Académie navale, un accident de voiture à des centaines de kilomètres, l'enchaînement des circonstances, la réalité qui rejoint la fiction, la fin d'un amour, le commencement d'un autre peut-être. Dans ce roman plus personnel qu'il n'y paraît, l'auteur de L'Arrière-Saison dresse le portrait d'une femme puissante et de deux hommes fragiles, en proie à des hésitations sentimentales. À propos de son dernier roman Une bonne raison de se tuer «Tout l'art de Besson est là, dans l'introspection des âmes, le déphasage entre l'intime et le public, la marche inexorable du temps.» Marianne Payot, L'Express «Philippe Besson explore l'envers du rêve américain dans un de ses plus forts romans.» Pierre Vavasseur, le Parisien «Portée par un style implacable, dépouillé de tout apitoiement et de tout pathos, l'intrigue a des airs de tragédie grecque, où chacun est en marche vers son destin sans que rien ne puisse l'arrêter. On est touchés en plein coeur.» Valérie Gans, Figaro Madame «Philippe Besson explore la part intime des êtres et traque leur moindre secret. Il gagne encore son pari.» Jean-Claude Perrier, Livres Hebdo «Si juste et terrible. Quel magnifique portrait de femme et de nous aussi !» Joseph Macé-Scaron, le Magazine littéraire «Un livre qu'on lit d'une traite... C'est très triste et très doux.» Gilles Martin-Chauffier, Paris Match
+ Lire la suite
autres livres classés : andorreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4198 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre