AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2258091799
Éditeur : Les Presses De La Cite (12/04/2012)

Note moyenne : 3.58/5 (sur 71 notes)
Résumé :
Etudiante en médecine légale et fashion victim, Alice Allevi
est une jeune femme dynamique et pleine d'ambition qui
n'échappe pas au cliché de l'élève attirée par son professeur.
Quand ce dernier, Claudio, l'invite un soir a l'accompagner sur
une scène de crime, Alice jubile de pouvoir enfin montrer de
quoi elle est capable. Quelle n'est pas sa surprise de découvrir
que la victime n'est autre que la jeune fille rencont... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
emi13
  22 mars 2015
Ce premier livre d'Alexia Gazzola nous emmène à suivre Alice Alevi jeune interne de l'institut médico–légal. Alice se verrait plutôt médecin légiste. Alice a souvent la tête en l'air , en cours son esprit est souvent ailleurs ce qui lui vaut la foudre de ses supérieurs qui jugent qu'elle devrait redoubler ou si mettre une bonne fois pour toute .Avec son supérieur Claudio tout ne va pas comme elle veux elle a ses idées bien à elle ,lui ne veut pas démordre des siennes. Tout au long de l'enquête Alice va prouver que c'est elle qui a raison .Très bon roman, on ne s' ennuie pas, quand on le commence on ne sait plus s'en détacher.
Commenter  J’apprécie          100
Laviniaa
  12 juin 2013
Alice est une fille maladroite, du genre à toujours se trouver là où il ne faut pas et à enchaîner les gaffes. Interne en médecine légale, on ne peut pas dire que ses études soient particulièrement brillantes. Alors que tout semble s'écrouler, elle s'investit corps et âmes dans une affaire qui lui attirera bien des ennuis. Cette affaire, c'est le meurtre d'une jeune fille qu'elle a rencontrée la veille dans un magasin de vêtements. Cette coïncidence la trouble et la pousse à tout faire pour découvrir la vérité. A côté de tout ça, elle fait la rencontre d'un homme qui viendra encore plus bouleverser sa vie déjà très compliquée.
Le Un savant mélange de Kay Scarpetta et de Bridget Jones. ne saurait être plus juste pour décrire ce livre. Nous avons ici une histoire mélangeant amour et intrigue policière, parfait pour les filles comme moi! Et j'ai effectivement été conquise par notre héroïne qui est incroyablement touchante par sa maladresse et par tout ce qui lui arrive.
Son travail, tout d'abord. Pas très glamour mais un travail qu'elle aime et souhaite réussir de tout son coeur. (Car effectivement, elle étudie surtout, elle ne travaille pas encore réellement.) Son entourage là-bas est plutôt drôle. Claudio - son professeur hyper sexy et hyper prétencieux qu'elle aime et idolâtre, Ambra - la pimbêche première de classe, Lara - la moche intelligente et gentille.
Et puis il y a ses amies toutes très différentes comme Yumiko, sa colocataire qui ne parle pas très bien italien ou Silvia, l'avocate parfaite, magnifique, riche, belle.

Sa vie amoureuse prend une grande place dans le récit, comme je le disais plus haut. Voir carrément la moitié du livre. Une place importante et vraiment agréable, une partie que les fans d'histoires d'amour adoreront. Elle fait effectivement la connaissance d'Arthur, un magnifique reporter qui voyage autour du monde et qui la fait rêver. Il est l'homme parfait avec son petit accent, sa grande culture et surtout.. sa grande beauté. Mais leur relation tiendra-t-elle la route?
L'autre grande partie du roman c'est cette enquête policière. Une enquête difficile et qui tournera souvent en rond. Néanmoins, Alice, qui a toutefois l'air de la pire gaffeuse du monde et du moins bon médecin de toute sa classe, se révèlera être une enquêtrice hors pair. Ayant de bonnes intuitions, elle ne manquera pas de courage pour mettre les pieds dans le plat quand il le faudra et faire bouger les choses. Plus d'une fois elle impressionnera ses professeurs et les enquêteurs en découvrant des éléments essentiels dans la recherche du tueur.
En bref, un roman captivant avec une héroïne plus qu'attachante. Une fille maladroite mais intelligente qui saura séduire toutes celles qui aiment les romans policiers.. ainsi que les histoires d'amour et d'amitié. Un savant mélange parfaitement dosé qui m'a complétement séduite par son originalité.
Lien : http://mamantitou.blogspot.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          43
Citrouille_mecanique
  18 avril 2019
Une lecture que j'ai trouvée vraiment peu intéressante.
Malheureusement, il n'y a pas grand-chose à sauver.
Tous les personnages sans exception sont des caricatures vivantes, et franchement ennuyeux : Alice est moins superficielle et "fashion victime" que le laissait présumer la quatrième de couverture, mais elle n'en reste pas moins une tête à claque, idiote, incompétente, complètement à côté de la plaque, et trop idéaliste. Elle veut refaire le monde, avec ses intuitions, alors qu'elle n'est capable de rien.
Son prof est le profil même du mec imbus de lui-même et totalement imbuvable. Et notre cher Arthur, le mec parfait de toutes les romances à l'eau de rose, ennuyeux et sans relief. Les personnages secondaires ne sont vraiment pas mieux.
Et gros problème, si c'est un polar, ou au moins un thriller que vous souhaitez lire, vous risquez d'être déçu : parce que la romance prend beaucoup, beaucoup trop de place. Faut le dire, l'affaire arrive en second plan. D'autant que c'est pas une histoire d'amour intéressante (même si j'avoue que je suis pas forcément objective sur ce point là, vu que par essence même, ce n'est pas quelque chose qui m'intéresse) : mais là on est dans une histoire trop plate, sans obstacles, sans intérêt, avec des protagonistes sans intérêt. Et qui nous mène à quelque chose d'attendu et sans surprise.
A quoi se rattacher alors ?
Difficile à dire, parce que l'affaire en elle-même n'est pas terrible. On est sur le décès d'une fille et on oscille entre suicide, accident ou meurtre.
Le cadre de la médecine légiste aurait pu donner une nouvelle approche, mais malheureusement, ça rame, pour finalement une histoire sans suspense, sans saveur, et sans intérêt (comme le reste, finalement). La résolution est des plus décevantes : des mobiles totalement extrêmes et superficiels (à l'image du reste), une histoire des plus simplistes qui n'a absolument rien d'original. Mais n'oublions pas une ambiance dans l'ensemble bien trop légère et loin de l'univers sombre et oppressant que j'aurais pu attendre d'un polar.
Finalement, je me sens trompée sur la marchandise, parce que je ne suis définitivement pas le public visé par ce livre...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
claire04130
  18 novembre 2013
J'ai commencé ce livre pour m'aérer un peu les neurones. (après ma dose de fantastique et de morts vivant, j'avais besoin de mort vraiment mort...)
Et je suis tombé sur une fille sympathique : Alice Allevi, jeune interne dans une institut de médecine légale. Jusqu'à là, tout va bien. Sauf lors de sa visite sur une scène de crime dont la victime était une jeune fille rencontrée la veille dans un magasin de vêtements. Et là notre héroïne, plus que courageuse et téméraire, va partir en quête de vérité, quitte à se brouiller avec son prof un brin macho, ses amies et même jusqu'à avoir des démêlés avec la justice. J'ai admirée son audace et sa ténacité. Cela nous fait presque réfléchir.
L'enquête sur le meurtre est plutôt simplette, mais ça fait du bien d'être loin des psychopathes et de tueurs en série. Et on ne peut que s'attacher à cette jeune femme et à son histoire amoureuse qui va en faire pâlir plus d'une ;)
Je suis malheureusement restée un peu sur ma faim quand à l'identité du vrai coupable et sa "sentence". Mais la vrai fin (la dernière page quoi) donne un sentiment d'un second volé, que je lirais sans doute pour me détendre.
Le seul bémol pour ma part ? L'histoire est à la première personne du singulier et j'ai eu beaucoup de mal au départ (je suis mal habituée ;)
En tout cas, c'est un livre sympa et qui fait sourire plus d'une fois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MademoiselleAD
  09 mai 2013
Alice est une interne en médecine légale, étourdie et pleine de vie, deux points qui reste discutables pour un futur médecin légiste. En suivant son "boss" : son amour interdit, sur le lieu d'un crime, elle se retrouve face à une victime qui ne lui est pas inconnue.
L'instinct d'Alice et sa fascination pour la victime vont l'emmener sur un terrain plus que glissant, mais aussi vers un nouveau chemin.
On a présenté l'héroïne comme une sorte de Bridget Jones et se fut une terrible erreur. Beaucoup moins Burlesque et gentillet que Bridget Jones, le personnage d'Alice n'est que réalité sincère et entêtement à prouver les choses pour lesquels elle croit.
L'intrigue est le coeur de ce roman et Alice en est le fil conducteur. On le lie avec plaisirs et on s'attache à tous les personnages, une chose aussi très importante : l'intrigue se dénoue pour nous, lecteur, en même temps que pour notre héroïne. Bien que Mme Gazzola ait pu parfois oublier que les thermes médicaux peuvent ne pas être compris et connût de tous, c'est un roman accessible à toutes personnes aimant jongler entre romans à intrigue et roman "girly".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
emi13emi13   22 mars 2015
L'amour n'est pas l'amour
Qui mute quand il découvre des changements
ou qui est enclin à se séparer quand d'autres se séparent .
C'est un phare inébranlable qui contemple la tempête
Sans jamais être ébranlé .
Commenter  J’apprécie          100
claire04130claire04130   18 novembre 2013
A la fin de la soirée, je me sens fluctuer dans mon Wonderland personnel. Parce que j'ai flirté avec un type du calibre de A M, parce que je me sens aussi jolie et chic que Keira Knightley dans la publicité de Coco Mademoiselle et enfin, last but not least parce que j'ai définitivement abusé des mojitos et que j'ai perdu tout contact avec mon corps, comme la fois où j'ai essayé un matelas memory foam au centre commercial.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ManonCCManonCC   24 août 2013
Au Japon on dit : on ne sourit pas parce qu'il s'est passé quelque chose de bon, mais quelque chose de bon se passera parce qu'on sourit.
Commenter  J’apprécie          90
emi13emi13   20 mars 2015
Elle ne se sentait vivante qu'à travers les émotions fortes , et elle était beaucoup plus sombre et mélancolique que ce qu'il semblait.
Commenter  J’apprécie          80
emi13emi13   22 mars 2015
Doucement , doucement , profondément , je suis en train de tomber amoureuse comme ça ne m'est pas arrivé depuis longtemps , très longtemps .
Commenter  J’apprécie          60
autres livres classés : littérature italienneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Grandes oeuvres littéraires italiennes

Ce roman de Dino Buzzati traite de façon suggestive et poignante de la fuite vaine du temps, de l'attente et de l'échec, sur fond d'un vieux fort militaire isolé à la frontière du « Royaume » et de « l'État du Nord ».

Si c'est un homme
Le mépris
Le désert des Tartares
Six personnages en quête d'auteur
La peau
Le prince
Gomorra
La divine comédie
Décaméron
Le Nom de la rose

10 questions
536 lecteurs ont répondu
Thèmes : italie , littérature italienneCréer un quiz sur ce livre
.. ..