AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782800150246
48 pages
Éditeur : Dupuis (03/06/2011)

Note moyenne : 4.04/5 (sur 375 notes)
Résumé :
À la fin du premier cycle, les cinq enfants faisaient une terrible découverte : ils sont morts ! Ils réagissent de manière différente à cette macabre nouvelle : Camille décide d'organiser leurs funérailles, Yvan tente une séance de spiritisme « inversée » (pour entrer en contact avec les vivants), Leïla décide d'enquêter sur sa propre mort et Dodji ne renonce pas à chercher un moyen de quitter cet endroit, ni enfer, ni paradis, mais où l'on peut toujours souffrir...... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (33) Voir plus Ajouter une critique
cicou45
  12 décembre 2018
Ici, les deux clans commencent à se distinguer de plus en plus nettement et fermement, celui d'origine avec nos cinq héros : Dodji, Leïla, Camille, Yvan et Terry rejoints pas quelques autres enfants et celle dirigée pas Saul, où les enfants vivaient jusqu'à il y a peu dans un parc d'attraction. le second clan est clairement décidé à marquer son territoire en ville et se fat appeler "le clan du soleil". Même si pour nos héros, il y a bien d'autres choses plus urgentes à faire, ils ne vont pas avoir d'autres choix que de se défendre si ils veulent trouver des vivres et entre autre, de l'essence. Aussi baptisé "Le clan des étendards", les membres de la bande vont donc rentrer, contre leur gré, dans cet horrible jeu macabre. Ici, le lecteur s'attache de plus en plus à certains d'entre eux qui n'étaient pas présents dans les premiers tomes et déplorera la mort de Boris. Mais, quand on est déjà morts, peut-on re-mourir une seconde fois ? C'est ce qui semble étrange à ce dernier ainsi qu'à Yvan, l'intellectuel "du club des cinq", qui vont se plonger dans des ouvrages de la bibliothèque afin d'établir d'autres hypothèses. de plus, quel est le rôle des "quinze familles", évoqué lors d'un délire d'Yvan lorsqu'il était ivre ? Il semblerait que même si tous se rappelle plus où moins comment il est mort, les choses ne semblent pas aussi simples qu'elles semblent l'être...
Un deuxième cycle qui s'avère être très prometteur, même si je ne sais pas du tout où l'auteur va nous conduire cette fois-ci ! A voir... Un graphisme toujours aussi bien travaillé et un scénario qui tient la route malgré tout !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
garrytopper9
  29 septembre 2014
J'aime bien cette série, même si elle n'est pas exempt de défauts.
Côté scénario, on entame un 2ème cycle, les interrogations vont encore bon train chez ces enfants livrés à eux-mêmes. Ce qui donne un épisode plus bavard que les précédents, on retrouve de l'action dans la deuxième partie puisque le récit monte en violence avec la séparation de plus en plus nette des deux clans et leur histoire de marquage de territoire.
Cela semble quand même un peu vain, on se demande parfois à quoi sert cette gue-guerre, le terrain de jeu semble assez grand pour que les 2 clans puissent se séparer sans encombre s'ils ne se supportent plus.
Mais c'est une série adaptée pour la jeunesse, le scénario peut sembler naïf par moment, il n'en ai pas moins agréable à suivre et comme il est saupoudré de suspens à intervalle régulier, ça reste addictif.
Le format est toujours un peu trop court mais ça je le répète depuis le début, ça limite beaucoup le développement de l'histoire et c'est bien dommage, il y aurait moyen de faire beaucoup plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
TheWind
  04 mars 2017
Quand on est morts et qu'on a toujours l'impression d'être vivants, qu'est-ce qu'on peut faire ? Organiser des messes, tomber amoureux, s'approprier des territoires, faire la guerre...
Rien de bien original en soi, finalement...
Cet album offre une pause dans l'avancée du mystère, et s'il commence sur une note humoristique, il s'achève sur des pages qui n'annoncent rien de bon pour nos jeunes héros.
Commenter  J’apprécie          230
elise3coco
  29 janvier 2017
Dans ce tome on retrouve notre petite bande en guerre avec le clan des requins, nouvellement appelé le clan du soleil.
Toujours dirigé d'une main de maître par Saul, le gang du soleil va en faire voir de toutes les couleurs à nos personnages. L'enjeu de ce tome pour nos personnages, c'est de gagner le plus de lieux possible dans la ville car Saul veut tout s'approprier.
C'est donc un tome qui se concentre sur ça, du coup je l'ai trouvé bien en dessous des autres, car pour moi ce tome n'apporte rien dans la résolution des mystères qui entourent ces enfants.
J'ai aussi eu envie de secouer Camille et de lui dire mais ouvre les yeux, Saul est une vrai merd* !! Mais bon, elle est amoureuse. D'ailleurs, on retrouve plusieurs passages où il y a des rapprochements entre différents personnages.
Je ne dirais pas que l'amour est au coeur du tome mais en tout cas, il est beaucoup plus plan plan que les autres.
Elise__♥
Commenter  J’apprécie          50
raton-liseur
  30 octobre 2019
Cette note de lecture se rapporte au cycle 2 de la série de bande dessinée « Seuls », soit les tomes 6 à 9.
Le cycle 2 de cette série, après une première partie qui est certes assez étrange et plutôt dérangeante, mais qui se tenait bien. On sait maintenant pourquoi les enfants sont seuls, ce qui est arrivé à leur monde. Mais le reste de l'histoire commence à devenir de plus en plus obscur. On avait déjà les Cairns rouges dans le précédent cycle, qui avaient commencé à me faire décrocher. Là on rajoute des histoires qui tendent au totalitarisme, et cela devient de plus en plus étrange et malsain. Je suis assez peu convaincue par ce deuxième cycle, qui ouvre beaucoup de lignes narratives dont j'ai la sensation qu'elles n'arriveront pas à se rejoindre de façon convaincante. Cela finit avec un coup de théâtre final, l'enfant-minuit, il faudra attendre pour voir ce que nous réserve la suite, mais je dois avouer que je trouve que tout cela devient malsain pour être malsain. Il aurait peut-être mieux valu savoir s'arrêter plus tôt, et peut-être aussi faire attention à ce que nos chères têtes blondes, brunes ou rousses lisent et comprennent ce qu'ils lisent. Un peu d'accompagnement me semble ici nécessaire pour réfléchir à cette bande dessinée, qui n'est pas à mettre entre toutes les mains, et surtout pas d'ingénus enfants encore plein d'illusions naïves et nécessaires à leur construction.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (4)
LaLibreBelgique   28 juin 2011
Gazzotti et Vehlmann creusent la veine fantastique de “Seuls”. Une brillante série qui rappelle que l’enfant peut être un loup pour l’enfant.
Lire la critique sur le site : LaLibreBelgique
BoDoi   27 juin 2011
Entre les courses-poursuites, les affrontements musclés, les coups bas et les mystères qui demeurent, le nouveau cycle de Seuls démarre sur les chapeaux de roues et laisse présager que la série est loin de s’essouffler.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BulledEncre   23 juin 2011
Le chemin est encore long pour avoir la clé de tous les mystères. Courage, les enfants !
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BullesEtOnomatopees   16 juin 2011
Proposant quelques passages un peu plus légers que dans le volume précédent qui était tout de même assez lourd, il permet une transition agréable vers de nouveaux événements inquiétants et des révélations que l'on attend avec impatience.
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
lilimarylenelilimarylene   01 mai 2012
- Mon hypothèse, c'est que, une micro-seconde avant qu'on meure, notre cerveau s'emballe, se met à penser à toute vitesse. Ca serait 10000 fois plus puissant qu'un rêve ou que du stress. Et pour notre esprit, cette dernière micro-seconde de conscience s'allongerait à l'infini et on s'imaginerait tout un univers... C'est ça que les religions appelleraient la "vie éternelle"...
- C'est fort, ton truc.
- Ouais. J'ai appelé ça : 'la quatrième dimension et demie", parce que c'est une dimension cachée dans le temps, et le temps, c'est la quatrième dimension.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
c.brijsc.brijs   06 juillet 2012
- Alors voilà, on pensait prier pour demander d'aller au paradis!
- Parce que pour l'instant, on est au purgatoire, c'est ça?
- J'y crois pas, le purgatoire existe pas chez les Juifs.
- Qu'est-ce que t'en sais?
- Parce que je suis Juif.
- Juif ET noir?! Ha!Ha! Mais c'est pas possible!
- Juif, c'est une religion, idiot! Pas une couleur de peau!!
Commenter  J’apprécie          60
cicou45cicou45   12 décembre 2018
"_On va tous mourir !
_C'est déjà fait, j'te signale !
_On va tous re-mourir !"
Commenter  J’apprécie          170
garrytopper9garrytopper9   29 septembre 2014
- Rhaaa ! Encore ces fichues 15 familles ! On peut même pas mourir tranquilles, à la fin ?!
Commenter  J’apprécie          130
sombrero6sombrero6   07 février 2019
Il voulaient nous quitter?
Ne t'inquiète pas ils vont rester avec nous, maintenant.
Ah, c'est bien... J'ai tellement hâte qu'ils nous rejoignent...
Qu'ils rejoignentla 9ème famille.
Commenter  J’apprécie          50

Lire un extrait
Videos de Bruno Gazzotti (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bruno Gazzotti
Ils sont cinq ... mais ils sont seuls ! Cinq enfants se réveillent un matin et constatent que tous les habitants de la ville ont mystérieusement disparu. Que s'est-il passé ? Où sont leurs parents et amis ? Ils se retrouvent livrés à eux-mêmes dans une grande ville vide et vont devoir apprendre à se débrouiller... SEULS !
SEULS par Gazzotti et Vehlmann - Déjà 12 albums au rayon BD ! Découvrir la série : bit.ly/3jzKKHI
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère