AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2350688372
Éditeur : Cairn Editions (03/02/2020)

Note moyenne : 4.67/5 (sur 6 notes)
Résumé :
À Bordeaux, un commandant de police opiniâtre enquête sur la disparition d’une jeune fille. A l’autre bout de la France, une jeune prof, parachutée dans un collège de banlieue, fraichement débarquée dans ce milieu défavorisé, nous fait vivre ses tribulations d’apprentie romancière, au rythme des étapes d’une relation amoureuse toxique. Au Cap Ferret, dans un blockhaus, Lola se bat contre la marée. Elle revient sur trois années de son existence vécues sous l’emprise ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Cyelle
  21 mars 2020
Merci à Babelio et les éditions Cairn pour cette lecture palpitante. Synchronicité, je reçois le polar au premier jour du confinement. J+6 , je vous partage mon retour de lecture.
3 portraits de femmes sous l'emprise de personnalités toxiques, une histoire dans une autre, et
en fond, un bord de mer humide et son crachin froid à vous glacer les os.
Le récit se tisse à la manière d'une toile d'araignée. D'abord, elle fascine, elle nous colle à la peau, puis parfois on s'embrouille par une chronologie malmenée, puis on s'y perd aussi. L'étau se ressert et la machination se révèle.
Commenter  J’apprécie          60
delphlabibliovore
  29 mars 2020
Après avoir lu " L'affaire Jane de Boy" , je me lance également dans un autre titre de l'auteure qu'est son tout dernier " Adieu Lola" . Je ne sais pas pourquoi mais j'ai une grande admiration pour la plume de Simone Gélin.
Le sujets sont d'actualité ; la perversion et la domination sont au coeur du récit. L'intrigue policière n'est pas à mon sens le principal objet de l'histoire mais recèle surtout trois portraits de femmes ; elles vont se confier et mettre en avant leurs principales préoccupations. Ainsi le lecteur apprendra que la violence est l'un des critères à retenir. Une est en manque d'amour , l'autre subit et l'estime de soi en prend un coup pour la suivante. La perversité de l'homme est ainsi décousue au fil des pages. Ces femmes sont piégées et sont anéanties dans leur vie.
Ces trois histoires de femmes sont touchantes voire angoissantes. Simone Gélin a choisi d'écrire son roman au travers de celles-ci. Une enquête policière s'immisce petit à petit. Lola a disparu un dimanche en faisant son jogging et se retrouve attachée dans un blockhaus. Elle lutte contre la marée montante.
" Elle a un haut-le-coeur. Elle sent comme une gifle l'ironie de la contradiction : au moment où elle croyait plus que jamais à la liberté, elle va mourir emmurée et enchaînée.
Elle se rend compte que le sort est en train de lui jouer le plus sale tour de sa vie. "
Quel lien va réunir ces deux histoires ? Simone Gélin porte une réflexion sur la destruction de l'être suite à une relation toxique ; celui qui arrive à contrôler totalement la vie de l'être aimé.
" Adieu Lola" est un roman savamment bien ficelé donnant à chacun des personnages une importance capitale au récit. C'est un récit sur les femmes mais pas que. Une lecture très forte qui ne laissera pas le lecteur indifférent. Encore une belle réussite !

Lien : https://delphlabibliovore.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
chevalierortega33
  03 février 2020
Par le développement de l'intrigue qui n'est pas sans rappeler celui de l'affaire Jane de Boy, où l'enquête criminelle cède peu à peu le pas à l'intrigue secondaire, la vraie thématique du roman, le harcèlement moral, la domination s'impose comme sujet central. Simone Gélin nous invite à partager les angoisses de trois femmes. Elles sont toutes trois en quête d'amour après avoir vécu pas mal de disconvenues. Nous avons la victime de la violence à l'état pur, avec qui nous sombrons dans les eaux glacées de l'Atlantique. Puis la jeune professeure, en quête de respect de la part de ses élèves et de reconnaissance par un manuscrit qu'elle a le malheur de montrer à sa mère et … à son amoureux. Enfin une troisième femme, certes plus mure, mais toute autant préoccupée par son reflet car son métier d'avocate, elle l'accomplit comme une mission humanitaire, en s'impliquant peut-être au-delà du raisonnable quand le suspect est un ami d'enfance. Dans leurs histoires personnelles, elles auront chacune à croiser un partenaire toxique. C'est la délicatesse de Simone Gélin qui fait que le lecteur se sent impliqué par ces trois tranches de vie, entraîné dans la chute avec les protagonistes.
Tout en suggestion, loin du voyeurisme même quand les conditions exigent les détails, la plume de Simone Gélin est encore une fois au service d'un fait de société dérangeant qui nous concerne tous et toutes … il faut en parler car les victimes ne doivent pas rester isolées et se sentir coupables de leur sort.
Certes le sujet a déjà été traité, l'originalité réside ici dans cette chronologie un peu malmenée et dans ces portraits sans concession où les seconds rôles n'ont rien à envier aux premiers dans la justesse. N'oublions pas non plus que l'action se déroule dans le contexte très actuel du conflit social lié à la fermeture de l'usine Ford à Blanquefort, volet bien documenté.
Très bon moment de lecture et de réflexion … attention ça peut aussi se passer à côté de chez vous !

Lien : https://collectifpolar.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
delta714
  15 février 2020
Alors même que notre société est traversée par une prise de conscience générale des abus et mauvais traitements faits à des femmes ou des enfants, Simone Gelin nous livre un nouveau roman passionnant et bouleversant, dans lequel elle décrit le fonctionnement complexe des personnes sans affect ni sensibilité, que sont les pervers narcissiques.
Son analyse est fascinante car elle étudie le mécanisme de l'emprise classique dans une relation toxique où les démarches « d'amour » du manipulateur ne sont que de la prédation, puis toutes les phases par lesquelles passe la victime, de la séduction à l'avilissement, puis à la désillusion, et parfois à la liberté retrouvée.
Son livre est un outil de décryptage qui devrait devenir une référence pour les professionnels de la psychologie, mais également une aide pour faire réfléchir et réagir tous ceux qui confrontés à ce fléau.
Dés lors qu'on a commencé la lecture de ce roman, il est impossible de lâcher cette histoire très puissante, très bien écrite dans une langue élégante et agréable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mnteam
  03 février 2020
Roman diabolique et savamment orchestré par Simone Gélin. Je me suis laissée embarquée et happée par cette histoire bouleversante et révoltante. Pas une minute de répit.
Lola, une victime de plus !
j'ai envie de parler de machination, de soumission, de harcèlement moral, d'affaiblissement, d'isolement quand la famille est écartée ou les amis, des doutes, de processus d'emprise, la situation est juste insupportable, des thèmes malheureusement actuels que Simone Gélin décrit avec brio.
Quelques phrases de l'auteur :
Le bonheur rend parfois stupide...
L'hypocrisie de la société bien pensante...
Quand on est face à la mort on a pleins de regrets et on se jure que...plus jamais...
Voilà un livre que je recommande vivement, il m'a retourné le cerveau...
Merci à Simone Gélin et aux éditions Cairn.
©MNR
Lien : https://psychopathesdupolar...
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
chevalierortega33chevalierortega33   03 février 2020
Depuis que j’avais repris mes sens, j’avais beaucoup réfléchi à la question, je pensais que la manipulation amoureuse était répandue, à des degrés moindres et bien différents. Regardant bien autour de nous, nous pouvons voir des tas d’exemples de personnes ayant abdiqué une part de leur liberté, de leur dignité, par amour ou par faiblesse ou parfois pour d’autres raisons, plus ou moins obscures.
Et puis, où commence l’influence, la domination, le maraboutage ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mnteammnteam   03 février 2020
Le bonheur rend parfois stupide...
L’hypocrisie de la société bien pensante...
Quand on est face à la mort on a pleins de regrets et on se jure que...plus jamais...
Commenter  J’apprécie          10
chevalierortega33chevalierortega33   03 février 2020
En quittant Abel, j’allais acheter un carnet. L’idée m’était venue de noter tous les incidents de la vie, de consigner tout ce qui me blessait, me traumatisait, afin de pouvoir y réfléchir avec du recul.
Commenter  J’apprécie          00
collectifpolarcollectifpolar   18 janvier 2020
Elle poursuit son raisonnement : le féminin de salaud n’existe pas, ce qui laisse supposer que l’on rencontre moins souvent de femmes méprisables que d’hommes. Salope est donc moins dévalorisant.
Commenter  J’apprécie          00
collectifpolarcollectifpolar   18 janvier 2020
(...)je pensais que la manipulation amoureuse était répandue, à des degrés moindres et bien différents.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : pervers narcissiqueVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

A l'abordage : la mer et la littérature

Qui est l'auteur du célèbre roman "Le vieil homme et la mer" ?

William Faulkner
John Irving
Ernest Hemingway
John Steinbeck

10 questions
262 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , mer , océansCréer un quiz sur ce livre