AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2892951062
Éditeur : Typo (27/12/1995)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 24 notes)
Résumé :
Tit-Coq a été le premier grand succès du théâtre québécois. Gratien Gélinas, son auteur, qui jouait aussi le rôle-titre à la création en 1948, préconisait un théâtre «national et populaire», dont sa pièce est la parfaite illustration. Vingt ans avant Michel tremblay, il faisait parler ses personnages dans une langue que le public pouvait reconnaître comme la sienne. Et l'histoire de son héros, qui cherche à échapper à son destin de «bâtard», transcendait le cadre ca... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Cielvariable
  24 mars 2013
Je suis toujours surprise par le succès que cette pièce obtient auprès des élèves, même aujourd'hui. Je ne comprends pas exactement pourquoi cette histoire d'amour et de mal de vivre (dû à l'abandon) semble bien vieillir, mais moi aussi j'adore relire ce classique du théâtre québécois.
Commenter  J’apprécie          30
Frogzine
  03 décembre 2010
Première pièce de théâtre que j'ai joué ! J'ai adoré cette pièce... Drôle, amusante, les personnages sont attachants.
Commenter  J’apprécie          20
nathalie_MarketMarcel
  14 novembre 2016
C'est une pièce très touchante, qui n'a pas tellement vieilli. Tit-Coq est un personnage attachant, qui décrit parfaitement sa solitude et sa vie sans famille, dans un monde où la cellule familiale reste l'unité de base de la société. Les portraits des femmes sont également réussis, sommées d'être vierges, fidèles, mariées et sages, obéissantes à la volonté des pères, frères et maris.
Lien : http://chezmarketmarcel.blog..
Commenter  J’apprécie          31
turgeonphilippe
  24 octobre 2012
Tout simplement magistral! Un pas de géant dans l'histoire du théâtre québécois.
Commenter  J’apprécie          10
VACHARDTUAPIED
  02 avril 2013
La littérature québécoise m'offre de merveilleux moments......
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
VACHARDTUAPIEDVACHARDTUAPIED   02 avril 2013
Le Padre.-Bonjour, Tit-Coq. (il vient s'appuyer près de lui.)
Tit-Coq. sortant de sa rêverie. - Allô Padre.
Le Padre. -Alors, ça y est: on s'en va.
Tit-Coq. -On s'en va.
Le Padre. -Je t'empêche peut-être de t'enmnuyer de ta Marie-Ange?
Tit-Coq. -Oui... mais c'est égal: j'aurai le temps de me reprendre à mon goût.
Le Padre. -Ce doit être nouveau pour toi, l'ennui?
Tit-Coq. -Tellement nouveau que j'aime presque ça. Ce qui est triste, je m'en rends compte, c'est pas de s'ennuyer...
Le Padre. -C'est de n'avoir personne de qui s'ennuyer?
Tit-Coq. -Justement.... et personne qui s'ennuie de toi. Si je ne l'avais pas rencontrée, elle, je partirais aujourd'hui de la même façon, probablement sur le même bateau. Je prendrais le large, ni triste ni gai, comme un animal, sans savoir ce que j'aurais pu perdre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
CielvariableCielvariable   27 avril 2018
MARIE-ANGE : Parle… je t'en supplie!
TIT-COQ : Ce que j'avais à te dire, c'était clair et net… mais depuis que j'ai mis les pieds ici-dedans… Oui… Malgré moi, je pense à ce que ç'aurait pu être beau, cette minute-ci… et à ce que c'est laid… assez laid déjà sans que je parle. Mais s'il y a une justice sur la terre, il faut au moins que tu saches que t'es une saloperie! Une saloperie… pour t'être payé ma pauvre gueule de gogo pendant deux ans en me jurant que tu m'aimais. C'était aussi facile, aussi lâche de me faire gober ça que d'assommer un enfant. Avant toi, pas une âme au monde s'était aperçue que j'étais en vie; alors j'ai tombé dans le piège, le cœur par-dessus la tête, tellement j'étais heureux! T'es une saloperie! Et je regrette de t'avoir fait l'honneur dans le temps de te respecter comme une sainte vierge, au lieu de te prendre comme la première venue! (Sortant l'album de sa vareuse.) Je te rapporte ça. Au cas où tu l'aurais oublié avec le reste, c'est l'album de famille que tu m'as donné quand je suis parti… Il y a une semaine encore, j'aurais aimé mieux perdre un œil que de m'en séparer. Seulement je me rends compte aujourd'hui que c'est rien qu'un paquet de cartons communs, sales et usés. Tu le jetteras à la poubelle toi-même! Maintenant, je n'ai plus rien de toi. À part ton maudit souvenir… Mais j'arriverai bien à m'en décrasser le cœur, à force de me rentrer dans la tête que des femmes aussi fidèles que toi, il en traîne à tous les coins de rue!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
VACHARDTUAPIEDVACHARDTUAPIED   02 avril 2013
Né à la crèche, de mère inconnue et de père du même poil! Élevé à l’hospice jusqu’à ce que je m’en sauve à l’âge de quinze ans. […] Oui, je suis un enfant de l’amour, comme on dit. Un petit maudit bâtard, si monsieur préfère. Seulement, vu que c’est bien peu de ma faute, y a pas un enfant de chienne qui va me jeter ça à la face sans recevoir mon poing à la même place!
Commenter  J’apprécie          30
CielvariableCielvariable   27 avril 2018
Moi, je ne m’imagine pas sénateur dans le parlement, plus tard, ou ben millionnaire dans un château.

Non! Moi, quand je rêve, je me vois en tramway, un dimanche soir vers sept heures et quart, avec mon petit dans les bras et, accrochée après moi, ma femme, ben propre, son sac de couches à la main. Et on s’en va veiller chez mon oncle Alcide. Mon oncle par alliance, mais mon oncle quand même! Le bâtard tout seul dans la vie, ni vu, ni connu. Dans le tram, il y aurait un homme comme les autres, ben ordinaire avec son chapeau gris, son foulard blanc, sa femme et son petit. Juste comme tout le monde. Pas plus, mais pas moins! Pour un autre, ce serait peut-être un ben petit avenir, mais moi, avec ça, je serais sur le pignon du monde!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   27 avril 2018
Et tu vas voir qu’on n’est pas du monde gênant. D’abord, on n’est pas riches, ni supérieurement intelligents; on est tout juste une famille d’ouvriers dans le village de Saint-Anicet. La «snoberie», prends ma parole, on connaît pas ça ici-dedans! […]

A part ça, on sait qu’on vaut pas cher, mais on s’aime ben quand même, tous ensemble. Ça fait que je t’avertis : dans le temps des Fêtes, nous autres, on se lèche et puis on s’embrasse la parenté comme des veaux qui se tettent les oreilles jusqu’à la quatrième génération de deux bords!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Gratien Gélinas (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gratien Gélinas
Gratien Gelinas - extrait 2
Dans la catégorie : Littérature dramatiqueVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues romanes. Littéraure française>Littérature dramatique (842)
autres livres classés : théâtreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Titres d'oeuvres célèbres à compléter

Ce conte philosophique de Voltaire, paru à Genève en 1759, s'intitule : "Candide ou --------"

L'Ardeur
L'Optimisme

10 questions
500 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , roman , culture générale , théâtre , littérature , livresCréer un quiz sur ce livre