AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782203040250
160 pages
Éditeur : Casterman (02/05/2012)

Note moyenne : 4.15/5 (sur 17 notes)
Résumé :

Il y a quelques années, le bon Docteur G nous dispensait ses conseils amicaux et généreux dans un premier ouvrage que le corps médical, du Docteur Jivago à Rika Zaraï, avait unanimement salué. Voici le deuxième volume de ce Guillaume Tell du thermomètre qui relègue définitivement Hippocrate, Vésale et Pasteur au rang de sympathiques amateurs. D'ailleurs n'est-ce pas le Docteur G qui a dit : " La ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
panurge
  10 mai 2019
LA GRANDE ILLUSION
En Grande Hilarante vivait loin de toute fréquentation mondaine Diafoirus Bialotus, Grand Expéditeur devant l'Eternel, Abbé de Trépassé, Créateur de l'hymne "Ignem Incendere" en hommage à l'êvêque C...qui avait déclaré : "Chez nous, un bon bûcher de Noël permet de s'éteindre trois heures après sa mort".
Sa vanité lui filait des oedèmes malléolaires lui remontant jusqu'au menton....Du Clubus Libris Figari venaient des fumigations laudatives telles que sa substantia grisea s'en trémulait d'aise.
Décidé à s'imposer, il entreprît de dénigrer le docteur G. Il ouvrit au hasard "Le docteur G fait le point-Tome 2" et tomba p 22 sur cette missive adressée par un certain Robert de Vichy :
"Cher, docteur G,
je suis certain que ceci vous amusera. Je m'appelle Perrier et j'habite Vichy."
G.répondit :
"J'avoue avoir rarement autant ri de ma vie. J'ai moi-même connu un type qui s'appelait Badoit et habitait Evian. et un autre qui s'appelait Oasis et qui habitait Orangina".
Autant dire que la suite devînt terrible. Assourdi par un tel foudroiement, brutalement saisi d'une diurèse qui fit disparaître les gonflements, atteint allegro con fuoco d'une désactivation corticale, ne balbutiant plus que "Himmel, Teufel, Donnerwetter, Oufti, Per Bacco, Rodieudieu, Madre de Hijo de Padre", Diafoirus Bialotus comprît...
Il était face à un plus de 8000, là où Adam Tifrisse avait dît attendri à sa demi-mie "Eve, reste". Escalader une telle cîme en joyeuses espadrilles reviendrait à devenir un triste sire.
Depuis il coule une vie heureuse au hammam "Le carabin de Vapeur" où il sirote tantôt un bock, tantôt une pinte, tantôt un demi, souvent les trois en méditant le proverbe :"Ne pète jamais plus haut que ton luc, ça te retombe dessus".
Saint Geluck, sois loué !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Blog_Oceane
  03 avril 2017
J'ai lu du 02/04/2017 au 03/04/2017.
J'ai passé un bon moment et j'ai adoré le concept où des gens écrivent pour avoir un avis/diagnostic. Cependant, j'ai été un peu déçue car je pensais que ce serait des choses ayant un lien avec la santé. En fait, ce n'est que 50% des demandes et ça tourne à des accidents, suicides et non des maladies simples comme la varicelle...
Pour conclure, un bon moment à passer avec à la fin, un mini dictionnaire des mots-clés version humour.
Ma note : 8/10
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
dbarbieuxdbarbieux   04 juin 2012
Sulfogaïacol : diapositive opaque permettant aux non-voyants de se faire des soirées diapos entre eux, comme tout le monde.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Philippe Geluck (49) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Geluck
10 mars 2010 :
Mot de l'éditeur : Philippe Dutilleul trouve autant de raison daimer la Belgique que de motifs de la détester. le délitement du pays le désole. Il livre ici un portrait acide de ce pays où rien ne va tout à fait comme cela devrait, où lon sest habitué à vivre de petits arrangements. Un pays miné non seulement par les tensions nationales et les querelles communautaires, mais par un passé chargé daffairisme, de fraudes, de scandales jamais vraiment élucidés, comme laffaire Dutroux ou celle des tueurs du Brabant-Wallon
Le réalisateur du tonitruant « Tout ça ne nous rendra pas la Belgique » stigmatise une opinion publique amorphe, manipulées par les ambitions politiciennes des uns, assommée par la médiocrité des autres. Il renvoie dos à dos les autruches wallones et les incendiaires flamands. Il sinsurge contre un pays qui senferme peu à peu dans une logique dapartheid. Il peste contre un roi à la petite semaine qui na ni la carrure de son père ni celle dun Juan Carlos en Espagne.
Pourtant, assure-t-il, le Royaume de Belgique pourrait être formidable. le pays de Rubens, Ensor et Magritte, de Brel et dHugo Claus, des frères Dardennes et Jacko van Dormel, de Frankin et Geluck ne manque ni de talents ni dhumour. La Belgique, écrit Dutilleul, cest aussi un art de vivre, une bonhomie, une forme de simplicité, voire un goût du burlesque qui se moque du complexe de supériorité du voisin français
Lauteur Philippe Dutilleul, journaliste à la RTBF, est lun des réalisateurs du fameux magazine « Strip Tease » devenu aujourdhui « Tout ça (ne nous rendra pas le Congo) ». Il sinscrit dans une tradition du journalisme social, insolent, dérangeant. le 13 décembre 2006, il stupéfiait la Belgique avec un reportage fiction annonçant la scission du pays.
+ Lire la suite
Dans la catégorie : Citations, anectodesVoir plus
>recueils de textes appartenant à plus d'une littérature nationale>Recueils d'écrits divers>Citations, anectodes (12)
autres livres classés : humourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox