AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur L'incroyable voyage de Coyote Sunrise (27)

Ileauxtresors
Ileauxtresors   16 juin 2020
J’étais plutôt bonne pour duper Rodeo. J’avais des années de pratique. Mais il était rusé, l’animal. Apprendre à duper Rodeo, on peut dire que c’est un peu comme apprendre à jouer avec une guitare qui a treize cordes au lieu de six, dont trois qui sont désaccordées, deux qui sont juste des fils et une qui est reliée à une clôture électrique.
Commenter  J’apprécie          82
LivresdAvril
LivresdAvril   24 décembre 2020
La vie pouvait être sacrément compliquée. Parfois, c'était vraiment difficile de savoir si on était l'agent de sécurité, le violoniste, l'amie du violoniste ou quelqu'un d'autre. Tammy avait-elle été égoïste en demandant à Lester d'abandonner la musique ou était-ce lui qui l'avait été en choisissant la musique plutôt que Tammy ? Rodeo avait-il été égoïste en ne voulant pas me ramener à la maison... ou bien était-ce moi qui l'étais en l'obligeant à le faire ? (p. 278)
Commenter  J’apprécie          30
Colibrille
Colibrille   22 mars 2020
Val, Salvador et moi, on s'est entendus comme des myrtilles dans un muffin.
Commenter  J’apprécie          30
LivresdAvril
LivresdAvril   20 décembre 2020
"Ça ne sert à rien de regarder derrière soi", répétait toujours Rodeo. Il repérait très bien quand j'étais en train de penser à elles - ma mère et mes sœurs. Je devenais silencieuse et triste. Il secouait la tête, les yeux humides. "Non, ma puce. Ne retourne pas là-bas. Ta gaieté, c'est ici et maintenant. Tu dois laisser tout le reste derrière toi." Mais je n'ai jamais réussi à le faire aussi bien que lui. Simplement, je le cache mieux, maintenant. Je suis devenue vraiment bonne pour regarder en secret ces souvenirs interdits. (p. 81)
Commenter  J’apprécie          20
CoeurdeQuebecoise
CoeurdeQuebecoise   29 septembre 2020
Rodéo, prince des marginaux, était plus flippant que jamais. Cet homme est un cas désespéré. Il est sauvage, brisé, imprudent, beau et il ne tient qu'à un fil, mais c'est un sacré fil et il s'y accroche de toutes ses forces, avec ses deux mains et son coeur. Il venait me chercher. Je souriais si fort que j'en avais mal.
P.130
Commenter  J’apprécie          20
ReveursEtMangeursDePapier
ReveursEtMangeursDePapier   15 juillet 2020
J’imagine que c’est comme ça, avec les regrets… Ce sont des boulets, pas des ballons. Ils nous font couler.
Commenter  J’apprécie          20
Fanou87
Fanou87   13 juillet 2020
Cet homme est un cas désespéré. Il est sauvage, brisé, imprudent, beau et ne tient qu’à un fil, mais c’est un sacré fil et il s’y accroche de toutes ses forces, avec ses deux mains et son coeur.
Commenter  J’apprécie          20
Ileauxtresors
Ileauxtresors   16 juin 2020
Tandis que nous nous dirigions vers la caisse, le gamin m’a détaillée de la tête aux pieds.
- Tu portes des vêtements bizarres.
J’ai regardé mon jean informe et mon T-shirt blanc couvert de tâches de graisse, puis ses habits à lui.
- Je porte plus ou moins la même chose que toi, ai-je rétorqué.
- Exactement. Mais je suis un garçon.
- Et donc ?
- Et donc les garçons et les filles ne sont pas censés s’habiller pareil.
- Bah, tu ferais mieux de te changer, alors. Parce que moi, c’est mort.
Il n’a rien répondu, et comme je ne lui avais pas encore payé son granité, c’était sans doute ce qu’il avait de mieux à faire.
Commenter  J’apprécie          20
Low_Livropathe
Low_Livropathe   07 avril 2020
La sensation dont je parle, c'est tout le contraire. C'est solide, profond et très doux, un peu comme des rochers dans une rivière. Voilà de quoi il's'agit : un réveil, comme si tu t'envolais en laissant la route derrière toi, comme si tu étais dans un moment particulier qui, en quelque sorte, se détache du reste de ta vie. A ce moment précis, peu importe où tu te trouves et se que tu t'apprête a faire ; pendant quelques instants, tu es partout et nulle part, et tu sens que ton âme touche quelque chose de plus grand qu'elle une sorte de cérité qui, la plupart du temps est cachée.
Commenter  J’apprécie          20
CoeurdeQuebecoise
CoeurdeQuebecoise   27 septembre 2020
Je connaissais l'histoire. J'avais vu comment elle avait observé Rodéo et j'imaginais comment lui l'avait regardée. Ça n'était pas sa faute, pas tout à fait. Elle ne l'avait pas encore rencontré, elle ne l'avait pas vu d'assez près pour plonger dans ses yeux. Elle ne savait pas que si elle faisait sa connaissance, il deviendrait sans doute une des personnes qu'elle apprécierait le plus. Je ne lui en voulais pas. Personne ne peut deviner ce qu'il ne sait pas, j'imagine.
P.61
Commenter  J’apprécie          10




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox

    Autres livres de Dan Gemeinhart (1) Voir plus




    Quiz Voir plus

    Voyage en Italie

    Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

    Pavie
    Padoue
    Parme
    Piacenza

    14 questions
    478 lecteurs ont répondu
    Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre