AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de bran_601


bran_601
  12 novembre 2014
"Nihiliste est l'homme qui juge que le monde tel qu'il est ne devrait pas être,
et que le monde tel qu'il devrait être n'existe pas."
Friedrich Nietzsche


L'apocalypse nucléaire a frappé le monde, il s'est ensuivi une catastrophe planétaire semblable à celle qui avait anéanti l'Atlantide en son temps et la surface de la terre en a été inéluctablement bouleversé.
Et c'est ainsi que les continents immergés ont refait surface en même temps que les anciennes civilisations ont été englouties, leurs technologies avec.

Relégué aux rangs de légendes mythologiques, les anciens peuples n'ont laissés en héritage qu'un océan de terres desséchées, contaminé par le feu du ciel mais la nature est capricieuse, rancunière...
De nouvelles espèces mutées ont émergés de ce chaos, les radiations du feu nucléaire ont également affectés les humains, certains sont capables de développer des capacités psychiques alors que d'autres sont retournés à l'âge de pierre, s'aiguisant les dents pour mieux ronger la chair et les os.
C'est ainsi que plusieurs siècles ont passés et l'humanité tente de se reconstruire dans des îlots de civilisation où des lois protègent ceux qui sont assez forts pour les faire respecter.

Dans une ambiance western fin du monde à la Hokuto no Ken, un cavalier solitaire sillonne les contrées à la recherche de la Cité de dieu ...
Il est Jon Shannow , le flingueur crépusculaire, le semeur de mort, il est l'homme de Jérusalem !

À l'instar d'un Salomon kane de Robert E Howard, Jon Shannow nous apparaît comme un homme discret et taciturne fuyant la civilisation, entièrement dévoué à l'accomplissement d'une quête impossible.
Guidé par une foi inébranlable il avance tel le bras armé de Dieu en quête de réponses, laissant dans son sillage du sang et des douilles fumantes.

Clairement il s'agit là de l'un des récits les plus denses et originaux de David Gemmell où nous retrouvons une galerie impressionnante de personnages aussi divers que variés ultras charismatiques.
De primes abords, la trame du roman paraît assez simple mais très rapidement plusieurs sous-intrigues vont se mêler pour donner lieu à un récit puissant et monumental.
Les découvertes et les rencontres que fera le héros mettront en évidence une intrigue à plusieurs dimensions où l'équilibre fragile de ce monde sera de nouveau menacé par un mal ancestral.

Assez proche de Waylander avec qui il partage de nombreux points communs, Jon Shannow se révèle être un personnage en quête de rédemption marqué par des événements tragiques.
Mais contrairement à Dakeyras, Jon vit sa solitude comme une forme de malédiction et finalement sa personnalité nous dévoilera un homme autant à la recherche de Dieu que du bonheur terrestre.

Dans l'expression de la foi de Jon Shannow, plus que jamais David Gemmell semble exprimer ses propres convictions religieuses qui renvoient aux valeurs fondamentales de la chrétienté tout en dénonçant les risques et les dérives d'un obscurantisme idéologique.
L'ambiance générale du roman est sombre et pessimiste voire même par moments nihilistes, avec en toile de fond une belle réflexion sur la place de la religion dans l'ordre et le chaos d'une société qui tente de se reconstruire.
Le loup dans l'ombre (ou L'Homme de Jérusalem) est à la fois une véritable chevauchée sanglante parsemée de duels qui sentent la poudre, mais également un véritable hommage aux films de Sergio Leone ainsi qu'aux meilleures productions "Post-nuke" des années 70/80. On peut noter ici où là des clins d'oeil au roman " la planète des singes" de Pierre Boulle de 1963.

Contrairement à d'autres romans de Gemmell, le Loup dans l'ombre est bien le premier tome d'une trilogie à savourer dans son intégralité pour en apprécier toute la richesse et la puissance dramaturgique.
Lien : http://david-gemmell.frbb.ne..
Commenter  J’apprécie          60



Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Ont apprécié cette critique (5)voir plus