AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Fifrildi


Fifrildi
  15 septembre 2017
Gemmell Go, épisode 12 ^^

Comment dire? J'ai adoré ce bouquin… encore. Lire un Gemmell c'est devenu pour moi une « zone de confort ». Je m'installe et j'avale les pages, c'est un vrai plaisir.

L'écho du grand chant nous emmène dans un tout autre univers que les autres livres que j'ai déjà lu. Il y a d'un côté les Avatars (les cheveux bleus) et de l'autre les Vagars. Les Avatars se prennent pour des dieux - ils sont éternels et tout puissants – mais ce ne sont que des tyrans esclavagistes qui vampirisent les Vagars. Dans le style « goa'ulds » version Gemmell (pour ceux/celles qui ne connaissent pas les goa'ulds, c'est une race fictive d'E.T. parasites de la série Stargate).

On fait ainsi connaissance des personnages principaux et de leurs relations. Ils sont tous bien campés et bien qu'au début j'ai eu un peu de mal avec Viruk, j'ai fini par l'apprécier malgré moi. le Quêteur Ro aussi… il m'était antipathique et puis j'ai fini par changer d'avis au fil de ma lecture. Comme quoi, parfois il ne faut pas se fier à sa première impression.

A la suite d'une catastrophe naturelle, la suprématie des Avatars est menacée par une révolte des Vagars. La menace des Almecs va les obliger à s'unir pour survivre. La quatrième page de couverture parle de cinq héros mais pour ma part j'estime qu'il y avait plus de cinq héros dans cette histoire.

Pour la fin

C'est un livre que je me vois bien relire plusieurs fois, comme pour ces films que l'on ne se lasse pas de regarder. Il restera comme un de mes livres préférés de David Gemmell. Bref, un excellent moment de lecture.

Challenge pavés 2017 - Edition spéciale contre l'illetrisme
Commenter  J’apprécie          256



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (22)voir plus