AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de sl972


sl972
  20 octobre 2016
Le Faucon éternel est la suite plus ou moins directe de Reine des Batailles. Nous retrouvons les clans des Highlands, mais cette fois ils sont libres. Les Outlanders ne les ont pas vaincus, mais les Aenirs commencent à lorgner sur leurs terres. Cette fois, les personnages principaux sont surtout des hommes, bien que les femmes soient toujours présentes.
Caswallon est un Farlaine, voleur et guerrier à la fois. C'est lui qui, le premier, pressent le danger que représentent les Aenirs pour les highlanders. Il assiste à la destruction d'Ateris, une ville des Lowlands, et sauve Gaelen, orphelin et jeune voleur ; les lois des Highlands interdisant l'entrée des étrangers, il en fait son fils adoptif.
Nous suivons surtout Caswallon et Gaelen, mais Taliesen, le mystérieux druide déjà rencontré dans Reine des Batailles, est lui aussi présent. Il ne faut pas non plus oublier Sigarni, la reine de l'autre monde, que j'ai retrouvé avec plaisir. Alors que la guerre entre Aenirs et highlanders fait rage, nous en apprenons plus sur les mystérieux portails qui permettent à ceux qui les traversent de parcourir d'autres mondes.

Ce livre est difficile à résumer tant l'intrigue est complexe, bien qu'elle puisse sembler simple au premier abord. Nous sommes dans un monde parallèle à celui de Sigarni, cela est clair, mais les voyages entre dimensions et les passages du passé au futur – en particulier quand deux personnages n'ont pas la même chronologie – ont tendance à embrouiller. Suivre le fil n'est pas toujours facile, mais ce n'est pas non plus une tâche impossible.
La lecture de ce livre est plaisante, bien que j'aie trouvé que l'auteur passait parfois un peu vite sur certains événements. le rythme est plutôt rapide et on n'a décidément pas le temps de s'ennuyer.
En conclusion, un bon roman qui est cependant un peu déconcertant par endroits.
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (3)voir plus