AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070313105
1568 pages
Éditeur : Gallimard (16/11/2003)
  Existe en édition audio

Note moyenne : 4.17/5 (sur 116 notes)
Résumé :
Quatre cents ans avant Jésus-Christ. Sparte l’orgueilleuse, la cité guerrière, célèbre ses victoires… Son nom est Parménion, il n’est qu’un paria, un sang-mêlé qui doit affronter le mépris et humiliation de la jeunesse de Sparte. Pourtant, son destin a été tracé par des forces obscures qui feront de lui le plus terrible seigneur de guerre que le monde ait connu…
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
JLDragon
  06 mai 2012
Tome 1 :
Un premier volet aguichant ! Pour moi, Gemmell excellait déjà dans le domaine de l'Héroïc-fantasy et était le meilleur dans son genre. Ce roman épique qui reprend la légende de Parménion prouve à quel point Gemmell est vraiment un remarquable conteur. Sa plume est à la fois propre, pleine de sobriété et pleine de magie. Si d'ordinaire, Gemmell n'est pas le plus à l'aise dans la manière de retranscrire les émotions et les sentiments, il fait beaucoup d'efforts ici.
Quant à son point fort, sa façon prodigieuse qu'il a à décrire les combats et batailles plus volumineuses, nous n'en avons dans ce premier volet qu'un avant-goût très, très alléchant. A tel point, qu'on salive d'avance en attendant de lire les tomes à venir à ce niveau.
Pour en venir à l'intrigue, elle est tissée sur fond d'éléments historiques réels et de décor mythologique de la Grèce antique, même si Gemmell prend de grandes libertés en retranscrivant la vie de Parménion (faut-il dire que les historiens eux-mêmes ne se basent que sur des probabilités). Aussi, ce fond véridique rend l'intrigue encore plus palpitante.
Bref, un premier tome plus que prometteur qui nous pousse à nous plonger illico dans le second !
Tome 2 :
Ce deuxième tome est tout aussi savoureux que le premier, vraiment. Les pages se lisent toujours avec une telle aisance que chaque ligne nous régale. Dans la lignée du premier tome, on continue à suivre l'ascension de Parménion, sa réussite en tant que « Strategos », ses liens avec les grands de son époque.
Ce deuxième acte se concentre sur ses rapports avec Philippe de Macédoine, le rôle majeur qu'il a eu dans l'ascension de ce dernier et… bah surprise ! Ah ! Ah !
Gemmell a l'art et la manière de nous plonger dans l'histoire antique et la mythologie en faisant ressurgir des personnages qui ont réellement existé et en les polissant de façon à les rendre merveilleux. Ainsi, et par exemple, Aristote apparait ici en véritable « Magus ». Vraiment bien tourné !
Et même si Gemmell se basent toujours sur des faits réels, la liberté d'action qu'il prend à conter la vie de Parménion lui permet de nous sortir une intrigue du tonnerre.
Le Lion de Macédoine est présenté comme l'oeuvre la plus aboutie de Gemmell. Peut-être, est-ce vraiment vrai ? Réponse dans deux tomes ! ! !
Tome 3 :
On tombe littéralement dans de la fantasy mythologique pure et dure dans ce tome là ! David Gemmell a su profiter de la légende d'Alexandre le Grand pour réécrire à sa sauce une naissance et une enfance fantastiques agrémentées toujours du point de vue du réel héros du cycle : Parménion.
Et la sauce a bon goût et prend effectivement très bien !
Le seul bémol pour moi survient au niveau du découpage. En effet, on reste complètement sur notre élan à la fin du tome 3 et la coupure entre le tome 3 et le tome 4 n'est pas propre dans le sens où les 145 pages du tome 4 appartiennent au tome 3. Mais bon, l'éditeur ou/et l'auteur ont préféré miser sur l'équilibre du nombre de pages entre les tomes. Cela se peut se comprendre et cela n'entache pas la qualité du cycle !
Tome 4 :
Exit les 145 premières pages, on se retrouve dans un fil conducteur historique et ce tome 4 est sûrement celui pour lequel Gemmell a pris le moins de liberté. Pas vraiment le choix en même temps, s'il veut coller un minimum à la légende d'Alexandre le Grand. On retrouve, en effet, les principales anecdotes connus (les mêmes qu'on retrouve par exemple dans le film « Alexandre », notamment la scène du banquet qui succède le moment où Alexandre montera sur le trône) même si la différence ici reste le rôle majeur attribué à Parménion. Pour autant, étant donné qu'historiquement, le peu qu'on connaisse sur le Strategos se situe dans cette période et vu qu'on ne sache presque rien sur Parménion en réalité, ce tome IV précipite tous les évènements (qui font d'ailleurs la gloire d'Alexandre de nos jours) et Gemmell balaie, balaie... malgré lui. du coup, le rôle du personnage principal se trouve amoindrie, ce tome 4 est sans grande surprise (mais logique si on connait une fois de plus la légende d'Alexandre le Grand).
Pour autant, Gemmell a su, avec brio, enjoliver quelques éléments et nous pondre une fin qui satisfera un bon nombre de lecteurs.
Ce cycle du Lion de Macédoine sonne vraiment d'aucunes fausses notes car les seules choses qui agacent appartiennent à l'histoire elle-même. Non, vraiment David Gemmell a su transcender un personnage qui était presque devenu transparent au sein d'une légende vivante et nous transporter dans un monde totalement hallucinant avec toutes les qualités qu'on lui connait. Faut-il rappeler toutes les qualités de sa plume ?
Oui, le Lion de Macédoine est un véritable chef d'oeuvre à lire si on est un passionné de la Grèce Antique, à lire si on aime l'héroïc-fantasy, à lire si on aime les romans qui sortent réellement du lot !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
QueLire
  31 mai 2017
Entre fantasy, roman historique et mythologie, le lion de Macédoine est avant tout une excellente histoire d'aventure. Transposée en livre audio, elle m'a littéralement transportée pendant près de 4 semaines.
L'intégralité du Lion de Macédoine paraît en livre audio
Les fans de littérature fantasy connaissent certainement le lion de Macédoine de David Gemmel. À l'origine une saga de deux tomes, le lion de macédoine et le prince noir, qui viennent d'être édité en livre audio par les éditions Hardigan. Au total près de 40 heures d'écoute, dont 18 rien que pour le premier tome.
Mon avis :
Le Lion de Macédoine est une histoire qui se déroule à Sparte. On est en -400 av. J.-C. et la ville est plus forte que jamais. Les Spartiates ont enchainé victoire sur victoire, tant et si bien qu'ils ne voient pas comment le sort pourrait à nouveau leur être défavorable. Pourtant les signes sont évidents, mais l'euphorie prendra le dessus sur la raison.
Des guerres, la Grèce en a connu, mais aucune comme celle qui s'annonce. le Dieu des ténèbres s'apprête à frapper et contre l'au-delà, les Grecs devront trouver un guerrier capable de les protéger.
Cette histoire, c'est celle de Parménion, jeune homme à la fois spartiate et macédonien, jouet des Dieux devenu ennemi du peuple.
Si vous appréciez les histoires pleines de rebondissements, les ambiances antiques et le surnaturel, cette histoire est faite pour vous ! Véritable péplum audio, j'ai adoré suivre les aventures de ce jeune spartiate.
Le point fort de cette histoire est l'apparition de personnages historiques célèbres comme Alexandre le Grand et d'éléments surnaturels ou totalement fictifs qui viennent se greffer à la vraie Histoire. On découvre aussi l'enfance de Parménion, personnage non fictif dont la vie recèle encore des zones d'ombres. David Gemmel a choisi de les inventer et c'est un vrai plaisir pour le lecteur.
Un livre audio rythmé pour une vraie lecture plaisir
J'ai apprécié cette version audio car Nicolas Planchais a une voix se prêtant parfaitement aux personnages plutôt rudes. le rythme est excellent et nous plonge rapidement dans cette histoire qui m'a offert de longues heures d'évasion.
Ce fût une véritable écoute plaisir qui m'a permis de redécouvrir un genre d'histoire que je n'avais plus lu depuis Game of Thrones, il y a 6 ans.
C'est avec ce titre que je découvre les éditions Hardigan. J'ai feuilleté leur catalogue par curiosité et j'avoue qu'ils ont une sélection intéressante. On y retrouve entre autres "La perle et la coquille" de Nadia Hashimi, "Avant toi" de Jojo Moyes et plusieurs titres "santé et bien-être".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Lagagne
  19 mai 2017
Première fois que je lis du Gemmell : une parfaite réussite !
L'antiquité, la Grêce, un héros pas manichéen, des destins d'hommes et de cités, de la romance, de la violence, de l'Histoire.... Tous les ingrédients étaient là pour me séduire.
Parménion est un personnage complexe, au destin contrarié et alambiqué finalement, que j'ai pris énormément de plaisir à suivre. L'ensemble des personnages historiques (Parménion, Philippe, Xénophon, Leonidas, Epaminondas, Olympias...) m'ont paru très crédibles. Cela donne une impression toute particulière de trouver "vivants" ces personnages de l'Histoire. Je ne me prononce pas sur la réalité historique du roman, car c'est un roman justement, et la pertinence historique m'importe peu finalement. le caractère vivant, pleins de rebonds et d'haleine du roman me suffit amplement. Et les personnages inventés de toute pièces, pour les ressorts romanesques justement, sont de qualité : Déraé, Mothac, Tamis... Ils ont tout autant, voire plus, de consistance que ceux issus du réel.
En bref, j'ai suivi Parménion avec impatience, sans vraiment réussir à m'en détaché, et avec une seule hâte : le retrouver !
Côté livre audio, l'interprétation est de belle qualité. La voix grave de Nicolas Planchais est enveloppante et n'est pas étrangère à l'immersion que j'ai pu vivre dans ce livre. Il y a parfois quelques couacs : le lecteur commence quelques mots d'une phrase, s'arrête et recommence avec la bonne intonation correspondante (il modifie légèrement sa voix en fonction des personnages). Mais cela a dû arriver 6/7 fois sur des heures de lectures, et je pardonne bien ces erreurs de montage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          102
bran_601
  12 novembre 2014
Parce qu'il est un sang mêlé, parce qu'un sang macédonien maternel coule dans ses veines, le jeune Parménion vit une enfance douloureuse dans la persécution et la raillerie de ses pairs.
De cette enfance tourmentée jaillira une flamme de haine et de revanche dont les flots n'auront de cesse d'alimenter le coeur d'un héros prompt à se forger un destin hors du commun.
Dans le Lion de Macédoine, premier volume du diptyque sur Parménion, David Gemmell nous propulse littéralement au coeur d'un Grèce antique plus vrai que nature.
D'ailleurs peut-on parler véritablement De Grèce ?
Bien que les Grecs se reconnaissent partagés la même culture, ils vivent sous l'autorité de cité-etats "les polis" qui se vouent une haine fratricide et se livrent une guerre perpétuelle.
Parménion est un personnage historique réel, et bien que l'on ne sache finalement que peu de chose sur lui, il fut l'un des principaux généraux de Philippe II de Macédoine, puis de son fils d'Alexandre le grand qui le fera assassiner après qu'il soit tombé en disgrâce.
Parménion montrait publiquement son hostilité à la poursuite de l'expédition en Asie d'Alexandre le grand, ce fut très certainement sa perte...
Pour en revenir au roman, David Gemmell a su associer à un contexte historique bien documenté, une fiction crédible en partie possible par la méconnaissance des origines historiques du héros.
Bien que le surnaturel apparaisse en deuxième partie du roman, la transition se fait le plus naturellement du monde pour nous offrir un récit riche en rebondissements, combats, stratégies militaire, tout en n'occultant pas de nous faire partager le quotidien, les modes de vie et modes de pensée d'un Grec contemporain de cette époque.
À ce titre il est remarquable de constater que David Gemmell réussit le tour de force de mêler une nouvelle fois dans un de ses romans, le mythologique et l'historique, pour nous offrir une oeuvre qui tient autant du roman historique, de l'uchronie et de la fantaisie, et ce sans que le mélange des genres ne pose problème.
Le lion de Macédoine s'inscrit dans un grand cycle composé des pierres de pouvoirs et de Jon Shannow, les Sipstrassis.
À ce titre le postulat est simple, le monde est en proie à une lutte perpétuelle entre le bien et le mal, ici personnifié par l'esprit du chaos, Parménion" la mort des nations" accomplira ce que l'histoire a bien voulu nous transmettre mais également ce que David Gemmell à imaginé pour nous.
Au travers d'un récit riche en densité, vous partagerez la vie de cet enfant devenant le plus grand guerrier et stratège de son époque, un homme qui aura côtoyé Aristote, chevauché aux côtés de Philippe II de Macédoine, combattu au cotés d'Alexandre le grand, ...et sauvé le monde.
Le Lion de Macédoine aurait peut-être gagné en empruntant un peu plus à la mythologie antique qu'à la mythologie Gemmellienne des pierres de sang, il n'en demeure pas moins que c'est une régale de maîtrise et d'efficacité et pour le coup cela nous sort des sentiers battus .
Sans aucun doute, le Lion de Macédoine ne vous lâchera plus après l'avoir commencé, et bien des années après l'avoir terminé il représentera pour vous l'une de vos plus mémorables lectures ... on prend les paris !!!
Lien : http://david-gemmell.frbb.ne..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Solarine
  29 août 2015
Un beau coup de coeur fantasy pour l'oeuvre de Gemmell. J'ai dévoré cette intégrale, somme toute un beau pavé, en quelques jours. L'auteur mêle avec brio Histoire et fantastique avec en amont, un gros travail de recherche pour redonner vie à sa manière aux grands hommes qui ont marqués la Grèce entre 400 et 300 avant J-C.
La part de fantastique est plus ressentie dans la deuxième partie "Le Prince Noir", où l'on retrouvera notamment quelques figures de la mythologie : gorgone, minotaure et autres centaures. Malgré tout, Gemmell ponctue le cours de l'histoire de ces hommes légendaires, d'éléments fantastiques et mystiques qui n'aliènent en aucune façon la véracité du cours de l'histoire : une fois la dernière page tournée on renouera avec ses souvenirs d'écoliers de cette période.
On suivra avec délectation le protagoniste Parménion, général des armées de Philippe II de Macédoine puis d'Alexandre le grand entre autres, un fin stratège qui évoluera au cœur de cette Grèce mythique aux côtés de ces figures de légende (mention spéciale pour le personnage insaisissable d'Aristote !). L'auteur possède un réel talent pour retranscrire guerres de conquête et stratégie militaire, dans cet équilibre Historico-fantastique très bien maîtrisé.
En somme, le Lion de Macédoine est une oeuvre aux multiples qualités, très riche et captivante, à lire absolument.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
SolarineSolarine   18 août 2015
Si tu souhaites cacher tes sentiments, il te faut commencer par te tromper toi-même. Lorsque tu regardes un ennemi haï, oblige toi à croire qu'il s'agit de ton ami. De cette manière tes traits s'adouciront et le sourire te viendra tout naturellement. N'essaye pas de masquer tes expressions, car cela ne fait que clamer au monde entier que tu as quelque chose à cacher. Et quand tu le peux, enrobe les mensonges dans la vérité, car il s'agit là du meilleur déguisement qui soit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
CielvariableCielvariable   08 janvier 2019
Xénophon balaya la foule du regard et ses yeux s’arrêtèrent sur le roi lorsqu’il délivra son verdict :

« Les juges entérinent l’ordre. Le général Léonidas est vaincu et, comme il s’est placé au deuxième rang, il perd la vie dans le combat. La victoire revient à l’Or de Sparte. Le général Parménion est le strategos. »

Il n’y eut pas le moindre applaudissement, mais Parménion s’en moquait. Il se retourna vers Hermias, qui jeta la cape noire de côté et se jeta dans les bras de son ami.

Les spectateurs en restèrent sans voix. Agésilas lança un regard noir à Xénophon, mais ce dernier se contenta de hausser les épaules avant de s’en aller. Les chuchotements s’élevèrent alors, les anciens soldats discutant des stratégies employées. Léonidas avait du mal à tenir debout. Gryllas vint derrière lui pour lui remettre la cape de la honte, mais le neveu du roi quitta la cour après lui avoir fait signe de s’éloigner.

Un ilote âgé sortit de l’ombre et vint toucher l’épaule de Parménion.

« Monsieur, une femme vous demande au portail, lui apprit-il. Elle dit que vous devez venir sans attendre.

— Une femme ? Quelle femme ?

— C’est au sujet de votre mère, monsieur. »

La joie qu’éprouvait Parménion se dissipa aussitôt. Il tituba comme s’il venait de recevoir un coup terrible, puis partit en courant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   08 janvier 2019
- Je ne suis pas venue ici pour parler de toi, Xénophon, mais du petit lion.

- Le petit lion ? Qui ?

- Le garçon qui a enterré sa mère. Celui Qui Sera. Il connaîtra la gloire, la souffrance, la tragédie et le triomphe. C’est lui qui est important. […] Sa destinée le pousse vers la gloire, mais son nom n’entrera pas dans l’histoire comme le tien, même s’il conduira ses armées aux quatre coins du monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LuriaLuria   02 avril 2018
Il y aura toujours des rois, des rois ou des dictateurs. La nature de l'homme le pousse à s'élever au-dessus de son prochain et à lui imposer sa volonté.
Commenter  J’apprécie          50
CielvariableCielvariable   08 janvier 2019
- C’est un nouveau commencement, Savra, une chance d’oublier le passé.

Parménion hocha la tête.

- Tu as raison, concéda-t-il.

Mais il n’avait pas l’intention d’oublier. Il leur ferait payer. Ne restait plus qu’à attendre patiemment le jour où ses ennemis mordraient la poussière à ses pieds et lèveraient les yeux afin d’implorer son pardon.

- Je préfère ça, Savra. J’aime te voir sourire, se méprit Hermias.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de David Gemmell (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Gemmell
Gemmell l'homme qui a changé le point de vue que l'on peut avoir de la Fantasy ;)
Par Geek Librairie
autres livres classés : sparteVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1700 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre

.. ..