AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Rigante - Intégrale, tome 1 (19)

BazaR
BazaR   14 décembre 2016
L'épéiste se leva et se tourna vers le fils du forgeron.
- Je sais qu'il n'y avait pas une grande amitié entre vous, déclara-t-il. Et pourtant, tu as risqué ta vie pour lui. Je ne l'oublierai pas. J'ai eu quelques histoires avec ton père, mais toi, tu auras mon amitié aussi longtemps que je vivrai.
- Mon père n'est as un mauvais bougre, monsieur, répondit Govannan. Mais, comme avec moi, sa bouche part au galop avant que son cerveau ne soit en selle.
("L'épée de l'Orage")
Commenter  J’apprécie          320
lyoko
lyoko   20 décembre 2016
Lorsqu'il était à Roc, il pensait constamment au montagnes et aux forêts du Caer Druagh avec une tendresse enrobée de la chaleur du mot " maison". Et maintenant qu'il était ici, la même chaleur l'enveloppait lorsqu'il songeait à rage. C'était un peu comme si le bonheur était toujours ailleurs, flottant devant lui tel un spectre, lui faisant signe mais s'échappant toujours.
Commenter  J’apprécie          300
lyoko
lyoko   14 décembre 2016
Je ne te dis pas de ne pas te battre. Je te dis de ne pas hair. Ce ne sont pas les guerres qui conduisent à des excès meurtriers, mais la haine. Des villages entiers, des villes et des gens balayés de la carte. La haine est pire que la peste. Elle consume tout sur son passage, et se transmet à son prochain. Nos ennemis deviennent des démons, leurs femmes des mère de démons, leurs enfants des bébés démons. Tu comprends ? Nous racontons des histoires où nos ennemis mangent des bébés - comme avec les Anciens. Nottre coeur devient noir, et vient le moment où nous châtions ceux que nous haissons. Mais la haine ne meurt jamais, Conn. Nous plantons ses graines dans chaque action qu'elle inspire. Tue un homme, et son fils grandira en te haissant, jusqu'au jour où il cherchera à se venger. Une fois que ce sera fait, c'est ton fils qui se mettra à le hair.
Commenter  J’apprécie          300
BazaR
BazaR   21 février 2017
- Qui est-ce , demanda le jeune homme.
- C'est Valanus - le plus célèbre général de Roc.
- Célèbre ? s'enquit Banouin. J'avais cru comprendre que dire son nom à voix haute dans la cité de Roc était un crime. C'est le premier général à avoir perdu une bataille décisive face à des Barbares.
- C'est aussi cela être célèbre.
(Le Faucon de Minuit)
Commenter  J’apprécie          280
BazaR
BazaR   09 décembre 2016
Il aimait les chevaux et avait passé la majorité de sa vie à les observer. Il avait remarqué que les chefs de troupeau étaient toujours des femelles et qu'elles disciplinaient les poulains turbulents en les éloignant du refuge du troupeau. Seul, le poulain prendrait peur, car il sait que les prédateurs se jettent sur les jeunes isolés. Une fois réprimandé, il resterait pour toujours obéissant.
("L'épée de l'Orage")
Commenter  J’apprécie          277
lyoko
lyoko   15 décembre 2016
Tandis que nous prêchons la moralité sexuelle, nous violons le monde, réduisons ses hommes et ses femmes en esclavage et massacrons ses enfants. Nous sommes pires que des barbares, Bane. Nous sommes tellement au-delà du mal que le mot n'a plus de sens pour nous.
Commenter  J’apprécie          240
BazaR
BazaR   19 décembre 2016
- Il a brisé sa "geasa", annonça la Morrigu.
- Qui ?
- Carac. Je lui avais dit que si du sang royal était répandu, il ne vivrait pas assez pour voir son quarantième anniversaire. C'est pour cela qu'il a noyé son frère, étranglé sa femme et empoisonné leur fils. Il a pensé qu'il pourrait tromper le destin. Mais la femme d'Alea l'avait coupé en l'attaquant. Carac avait déjà tué son frère et pris la couronne. Il était donc le roi, et par définition, royal. Son propre sang l'a condamné.
("L’Épée de l'Orage")
Commenter  J’apprécie          235
lyoko
lyoko   15 décembre 2016
Si le passé doit te hanter, alors sers t'en. Tu ne peux pas changer le passé, mais tu peux t'en servir pour changer le futur. L'horreur dont tu as été le témoin t'a renforcé, Connavar. Elle a donné un sens à ta vie.
Commenter  J’apprécie          222
lyoko
lyoko   13 décembre 2016
Je voulais surtout que tu puisses réfléchir aux peuples qui habitaient ces terres il y a des milliers d'années, libres de toute guerre. Puis, un jour, une nouvelle race est arrivée avec ses épées de bronze et ses arcs qui pouvaient provoquer la mort à distance. Ils ont massacré le peuple qui était là et l'ont forcé à s'enfuir toujours plus haut. Aujourd'hui encore, si on aperçoit l'un d'entre eux, les gens se rassemblent pour lui donner la chasse et le tuer. Ces nouveaux venus étaient des meurtriers. Ils ont pris les terres des Anciens et s'y sont installés, pour y bâtir des fermes et des villages. Tu comprends ?
Commenter  J’apprécie          220
Alfaric
Alfaric   03 décembre 2016
La gloire est éphémère. C'est une putain qui passe d'un client à un autre.
Commenter  J’apprécie          160




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





    Quiz Voir plus

    La fantasy pour les nuls

    Tolkien, le seigneur des ....

    anneaux
    agneaux
    mouches

    9 questions
    1313 lecteurs ont répondu
    Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre