AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Fifrildi


Fifrildi
  27 février 2017
Franchement là je suis sciée... j'ai rarement lu un livre d'une telle intensité. Après avoir mis 5 étoiles d'affilée sur les 7 Gemmell que j'ai lu jusqu'à présent je me disais que peut-être ici il y aurait un petit bémol. Et bien non.

De la 4ème de couverture on apprend que Bane a juré de tuer son père Connavar (cfr L'Epée de l'orage pour ceux qui ne connaissent pas). Et je l'aime bien Connavar, je n'ai envie qu'il soit tué. Et donc, je me suis demandée si j'allais aimer le personnage de Bane ? Quelques pages plus tard... j'étais conquise. Il n'y a rien qui sonne faux chez les personnages de Gemmell. Il n'y a pas de héros parfait... tous les personnages (« gentils » ou « méchants ») ont leur part de bien et de mal. Même Voltan (l'ennemi juré de Bane dans la première partie) a réussi à m'émouvoir... c'est pour dire.

À la demande de Vorna, Bane rejoint Banouin dans son voyage à Roc. Il pensait que ce ne serait qu'un banal aller-retour pour assurer la sécurité de son ami mais c'était avant de croiser la route de la belle Lia et de son père Appius. Cette rencontre va bouleverser sa vie et le mener tout droit dans les arènes de Roc.

Je ne suis pas très fan des histoires de gladiateurs mais ici j'ai bien aimé. Il y a un passage dans l'arène qui m'a fait retenir mon souffle pendant 6 pages. La conclusion de ce passage est vraiment inattendue.

Ensuite, Bane rentre au pays et tout y est aussi intense en émotions. Les relations entre les personnages sont complexes (pas du tout stéréotypées) et celles-ci n'ont pas forcément un « happy end » ce qui est beaucoup plus intéressant du point de vue de mon fils (qui vu mon enthousiasme me pose des tas de questions et me pique mes bouquins). On l'aura compris pour les mièvreries on passera son chemin...



Bon sang ne saurait mentir, Bane va en dépit de tout cela devenir le seul espoir de son peuple. le meilleur roman de fantasy que j'ai lu à ce jour. Quoi qu'en disant cela je me fais peur... qu'est-ce que David Gemmell me réserve encore ?

Merci à Relax67 pour m'avoir invitée à cette lecture commune avec Aelinel.

Challenge pavés 2016-2017
Commenter  J’apprécie          296



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (23)voir plus