AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782203078628
158 pages
Casterman (12/02/2014)
3.42/5   18 notes
Résumé :
Trois quart de siècle devant les fourneaux à cuisiner pour une famille nombreuse, ou la savoureuse évocation d'une vie passée à régaler les autres. C'est une dame d'un certain âge, comme on en croise parfois dans l'intimité de nos foyers. Tour à tour bourrue ou enthousiaste, mais toujours attachante, et régnant comme personne, des décennies durant, sur ce point de convergence névralgique des familles nombreuses : la cuisine ! Côtoyant depuis toujours sa grand-mère..... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
mfgaultier
  20 avril 2015
Que se cache-t-il derrière un tel titre ? C'est ce que je me suis demandé en considérant cette BD. le contenu serait-il historique ? Ou plutôt avec une connotation culinaire ? A moins que ce ne soit de l'humour, voire de l'ironie ? Eh bien, c'est un peu tout cela, avec un petit brin d'auto-fiction pour le dessinateur Etienne Gendrin puisqu'il réalise le portrait de sa grand mère Anne-Marie par le prisme de sa cuisine. Une BD savoureuse, drôle et tendre.
Elle aurait pu devenir ingénieure agronome, suite à ses brillantes études, comme son mari d'ailleurs, mais elle a préféré élever une véritable tribu : neufs garçons, le régiment du titre ! Sa grande réussite : les régaler, ainsi que ses nombreux petits-enfants et arrières petits-enfants, de recettes simples mais succulentes. Etienne en dessine quelque-unes dans l'album dont celles des pommes de terres sautées, une des spécialités d'Anne-Marie !
Un sacré caractère, si je puis me permettre, cette femme. Au fil des souvenirs qu'elle raconte à son petit-fils, on devine une vie passée derrière les fourneaux, à une époque où on ne jetait rien. Une autre époque à vrai dire car à 96 ans, Anne-Marie en a vu passer des années. En racontant sa vie, c'est toute l'histoire de France et du XXème siècle qui défile en toile de fond.
L'humour que le dessinateur sème au gré des planches est réjouissant, un peu comme les épices que sa grand-mère saupoudre sur ses plats. Et puis toutes ces anecdotes familiales racontées avec générosité sont savoureuses ! En retour, c'est un sacré cadeau que le petit-fils fabrique sous nos yeux à son aïeule et plus largement à cette grande famille. C'est parfois délicat de s'immiscer dans les entrailles d'une famille, ici c'est passionnant !
Coté dessin, on se régale des trouvailles d'Etienne Gendrin, par ailleurs graphiste à ses heures : il détourne les photos de famille, agence images réelles et dessinées, insuffle beaucoup de mouvements dans tous ces souvenirs. Si cette BD évoque un passé révolu, rien n'est figé. Il y a beaucoup de vie sans ces mémoires dessinées ! Et ce qui rend la tambouille encore meilleure, c'est que l'auteur se plait à insérer des scènes de la vie d'aujourd'hui dans la BD, comme le fait que sa grand-mère râle car il l'a affublée d'un long nez !
Comment nourrir un régiment, un régal de BD !
Lien : http://blogs.lexpress.fr/les..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Erik_
  04 septembre 2020
Comment nourrir un régiment ? Je ne m'étais pas posé jusqu'ici cette question existentielle. Il est vrai qu'on peut voir débarquer chez soi sa famille, ses amis, ses voisins et ils sont nombreux ! Il faut bien pouvoir leur offrir un repas digne de ce nom. Nous sommes en France !
Nous nous retrouvons dans l'histoire d'une femme, la grand-mère de l'auteur, qui a du nourrir neuf enfants ce qui n'est pas rien. C'est une autre époque où les familles étaient nombreuses et où il fallait parfois se priver de nourriture surtout pendant la guerre. le modèle se fonde sur la simplicité. Des valeurs qui se sont perdues avec le temps et l'évolution technologique de notre société. Oui, cela sent bon la France d'autrefois que tous les nostalgiques ont encore en mémoire. Cette BD est faite pour eux, les anciens. Les plus jeunes pourront toutefois découvrir les vertus de ce quotidien oublié.
Ce récit se partage entre la chronique sociale sur 3/4 de siècle mais également sur des recettes de cuisine parsemées ici et là au gré des discussions avec la grand-mère. En effet, la cuisine est un art de vivre. La tradition sera respectée. On voyagera de région en région en découvrant les spécificités culinaires. Bref, cela donne faim ! Un album à dévorer !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
temps-de-livres
  25 août 2014
Anne-Marie Gendrin a traversé le siècle en faisant 9 enfants (d'où son titre). Son petit-fils (Etienne) réussit à lui faire raconter son histoire, mais à une condition : "faut pas que ça soit larmoyant".
160 pages sur l'histoire d'une personne, ça peut être un pensum. Ici, ce n'est pas le cas. Anne-Marie Gendrin a 96 ans. Elle sait raconter les histoires et faire des recettes. Ou plutôt faire la cuisine d'instinct… Sans recette. Cette bande dessinée se situe entre les deux : livre de cuisine et livre de souvenirs. Née en 1918, Anne-Marie Gendrin raconte la France d'une autre époque. A travers anecdotes familiales et épisodes historiques, Etienne Gendrin dessine les souvenirs de sa grand-mère. Se mettant en situation et n'hésitant pas à prendre la parole, il permet de rendre vivant cette biographie. Il l'écrit dans le premier chapitre : "c'est un bavardage".
C'est principalement le défaut et la qualité de ce récit. le scénario est bon et bien mis en valeur. Les recettes vont faire des heureux. Si le graphisme est simple, si les couleurs utilisées font ressortir l'ensemble, les quelques libertés prises avec l'anatomie gênent la lecture. le principal défaut vient de la police manuscrite. Cette bonne idée est mal exploitée car l'écriture n'est pas facile à déchiffrer. Malgré cela, on reste étourdi devant l'histoire, pourtant simple, de cette femme. On a plaisir à replonger dans le passé avec elle.
Comment nourrir un régiment est un bon livre de souvenirs/ recettes. le duo Gendrin maintient l'attention du lecteur grâce aux anecdotes et au caractère du "personnage" principal. Après l'avoir refermé, on a envie d'interroger sa propre famille sur "comment c'était avant".
Lien : http://tempsdelivresdotcom.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
PatatosAmoureuse
  17 février 2014
Une grand-mère comme on les aime ! Une mamie gâteau, plein d'anecdotes, drôle et émouvante !
J'adore !
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (3)
Culturebox   02 mai 2014
Un récit parfaitement réaliste, drôle et émouvant naîtra de leurs conversations, récit saupoudré d'anecdotes et de recettes de cuisine d'antan, dévoilant quelques secrets de grand-mère.
Lire la critique sur le site : Culturebox
Auracan   17 mars 2014
On sourit souvent, on est parfois ému ou surpris. Etienne Gendrin illustre ce joli cadeau à une mamy comme on en rêve par un joyeux bidouillage de petits crobards très spontanés parfois associés à des photos.
Lire la critique sur le site : Auracan
Sceneario   19 février 2014
Mais ne vous y trompez pas, même si cette lecture ne vous bouleverse pas elle vous permet toutefois de se retrouver, le temps d'un album, dans l'histoire d'une femme qui du s'occuper d'une famille nombreuse (9 enfants) et donc trouver des solutions.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
NeigelineNeigeline   13 avril 2014
En fait, il a pour titre : Manuel du cuisinier militaire en campagne. Il date de 1940. En 40, on a perdu mais on savait cuisiner. Du coup, les Allemands sont restés !
Commenter  J’apprécie          10
NeigelineNeigeline   13 avril 2014
Les melons :
Je passe 1/4 d'heure à les choisir ! Je les sens... Je les tâte... Je regarde ceux qui ont la queue qui s'en va... et puis je prends n'importe lequel.
Commenter  J’apprécie          10
Erik_Erik_   24 septembre 2020
Un régiment dans lequel chacun dispose d'une bouche se prive de commandement.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Video de Étienne Gendrin (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Étienne Gendrin
Etienne Gendrin. Droit d'asile
autres livres classés : marmiteVoir plus





Quiz Voir plus

Les nourritures livresques : la cuisine dans la littérature

Qui est l'auteur de la célèbre scène où le personnage principal est assailli de souvenirs après avoir mangé une madeleine ?

Emile Zola
Marcel Proust
Gustave Flaubert
Balzac

10 questions
419 lecteurs ont répondu
Thèmes : gastronomie , littérature , cuisineCréer un quiz sur ce livre