AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Hordes tome 2 sur 3
EAN : 9782352942054
327 pages
Bragelonne (25/08/2008)
3.81/5   16 notes
Résumé :
De grands bouleversements s'annoncent, pour les seigneurs comme pour les hordes. Les augures deviennent folles, les rumeurs d'apocalypse se propagent tandis que les incursions de démons se multiplient...
Dans le chaos qui se précise, la horde du Serpent tente de survivre sans le bras-démon qui assurait naguère à son capitaine Audric une force invincible. Désormais, c'est Marween qui mène le jeu : à la tête de la horde de l'Aigle, il est le fer de lance ... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique

Auric s'est fait déposséder de son bras démon au profit de Marveen.

Marveen à la tête de la toute nouvelle horde de l'Aigle livre au duc Coresh la prime augure Solenn capable d'interférer avec le futur.

Le duc compte sur les prévisions de Solenn pour se rendre maître du monde.

La horde de l'Aigle devient le bras armé du duc dans sa conquête du monde.

La horde du Serpent qui a osé s'opposer au duc est forcée de fuir.

Pendant ce temps la conjonction entre le monde des démons et celui des hommes se poursuit.

De nombreux avatars de démons apparaissent sous forme d'arbres monstrueux entourés de créatures de cauchemar qui terrorisent les populations rurales.

La horde du Serpent se spécialise dans le combat contre ces arbres démons appelés Morwaak.

Dans ce deuxième tome, les choses se précipitent, la guerre entre les hommes continue à faire rage, mais une nouvelle guerre se profile à l'horizon, celle d'une partie de l'humanité contre les démons.

Si très rapidement Auric et sa horde des Serpents, Coresh, Marveen et ses Aigles, ont un rôle bien défini dans cette tragédie en gestation, celui de Solenn semble plus obscur. Oeuvre-t-elle pour ou contre l'humanité ?

Que cache ses prédictions à répétition qui tout en permettant à Coresh d'accumuler les victoires, ne lui permettent pas pour autant d'éradiquer la horde du Serpent qui continue à survivre comme une épine dans son pied de futur maître du monde.

Malgré le titre du volume, c'est encore une fois quasi essentiellement autour de la horde du Serpent que l'action est centrée.

Leur combat contre les Morwaak a un petit côté « Jayce et les Conquérants de la Lumière » (pour ceux qui connaitraient ce dessin animé phare du milieu des années 80) en nettement plus violent et sanglant quand même. On n'est bien évidemment pas ici dans un roman pour bisounours.

L'auteur étoffe son univers et ses personnages qui malgré (ou à cause de) leur travers deviennent attachants.

Coresh en « empereur Palpatine » et Marween en jeune padawane du côté obscur de la force, sont de très beaux rôles de méchants.

Une suite plutôt réussie par rapport au premier volume qui laisse présager un excellent final.

Commenter  J’apprécie          20

Le premier opus, malgré mes quelques petites critiques sur les personnages creux, m'ayant tout de même fait passer un bon moment, c'est tout naturellement que je suis passée au tome deux.

Découvrir la suite des aventures de Marween, après que celui-ci ai pris le bras-démon à Audric, me fit plaisir car nombre d'aventures et d'énigmes restaient à conclure à la fin du tome premier. … Ce sera chose faite dans cette suite…

Certes, ses personnages étaient un peu creux, mais je ne peux pas lui reprocher ses scènes de combats et, contrairement à ce que font certains auteurs qu'ils soient de l'univers de la fantasy ou d'ailleurs, chaque mouvement paraît étudié pour être crédible. de la vrai baston !

C'est purement jouissif pour tous les amateurs de fantasy brutale, où le sang coule plus que les larmes.

Comme je vous le disais, ce n'est pas l'univers des Bisounours ou de Dora.

L'histoire reprends à l'endroit exact où l'auteur nous avait abandonné dans le premier tome : dans une ville assiégée où deux hordes luttent l'une contre l'autre pour le pouvoir, le bras-démon ayant changé de camp (l'opération qui consistait à "voler" le bras-démon était un passage qui m'avait fait me crisper dans "l'ascension du Serpent")).

Audric et la Horde du Serpent se fichent alors pas mal de la victoire, ce qui compte, c'est de survivre.

L'avantage de cet opus, c'est que nous n'allons pas nous contenter de suivre les aventures de Marween, nous allons aussi observer Audric qui se bat contre le destin pour tenter de survivre à la fois à la horde de l'Aigle , mais aussi aux démons qui envahissent peu à peu le monde…

Pas de temps où l'on baille, certains personnages ont gagné en profondeur et je lirai le tome trois qui clôt cette trilogie pour voir ce que l'auteur réserve à Audric, Marween et Sollen.

Ne boudons pas notre plaisir !

Commenter  J’apprécie          20

Le vol de l'aigle est le deuxième tome de la trilogie Hordes de Laurent Genefort.

Dans un univers médiéval fantasy, le monde est dominé par des seigneurs qui se font la guerre par l'intermédiaire de mercenaires groupés dans des hordes. L'équilibre de ce monde vacille avec l'arrivée de démons. La horde du Serpent dirigée par Audric survit tant bien que mal tandis que celle de l'Aigle aux mains de Marween écrase tout sur son passage.

Pas de préambule, le récit continue le roman précédent. Laurent Genefort est plus habitué à la science fiction mais cette incursion dans la fantasy est réussie. Pas de manichéisme dans cet univers où les personnages principaux sont entre gris clair et gris foncé. Un monde qui se rapproche du cycle de la compagnie noire de Glen Cook.

Commenter  J’apprécie          40

Voici le deuxième tome terminé!

Par rapport au premier, nous sommes bien évidemment plus dans l'histoire. Les personnages,enfin certains,deviennent attachants et on se prend au jeu de les voir réussir dans une quête insurmontable. Les démons deviennent de plus en plus forts et s'installent dans le monde des humains. Et puis il reste la fameuse rivalité entre la horde des Serpents et celle de l'Aigle. Entre les capitaines,Audric et Marween.

Le deuxième tome prend donc de la puissance par rapport au premier. Que ce soit dans les détails des paysages ou dans la psychologie des acteurs principaux.

En tout cas,fini le deuxième,j'ai hâte de commencer le troisième.

Ma cote: 4,2/5

Commenter  J’apprécie          40

La suite de la rivalité entre Audric et Marween, entre Coresh et Uther pour la domination des territoires, envahis aussi par les arbres démons ...

Le suspense reste entier et nous laisse sur notre faim, de quoi motiver à vite lire le tome 3 pour connaître l'épilogue de cette saga.

Une carte des territoires et provinces parcourues n'aurait pas été du luxe pour que l'on s'y retrouve dans les pérégrinations de la horde du Serpent et les extensions des différentes zones d'influence de Coresh.

Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation

Les dieux nous aiment! Serpents,en avant!

Avec un rugissement,le groupe d'attaque dévala le versant de la vallée de boue séchée.

Comme ils pouvaient s'y attendre,Olmaak ne se laissa pas surprendre. Après la première incursion des Serpents au bord de son territoire,ses créatures étaient sur le pied de guerre.Elles s'élancèrent en ordre dispersé tandis que les mercenaires chargeaient. Ils avalaient rapidement les trois cent mètres qui les séparaient de l'arbre-démon.Un vent brûlant les frappa soudain de face,charriant des cendres qui les recouvrirent d'une pellicule grise.Cela ne parvint même pas à les faire ralentir,mais Audric savait qu'ils n'avaient pas droit à l'échec:Olmaak,comme tous les démons,ne manquait pas d'intelligence,de sorte que leur stratégie ne fonctionnerait qu'une fois...à condition qu'in ne se soit pas trompé dans ses suppositions à propos du lien qui unissait Olmaak et ses créatures.La nature du sol s'était modifiée,et ils couraient à présent sur un bosselage de crânes entre lesquels serpentait ce qui ressemblait à un réseau veineux palpitant.

Commenter  J’apprécie          50

- Je ne regretterai jamais le monde d'avant - une alternance de guerres et de saisons d'oisiveté où l'on dépensait l'argent gagné en mettant nos vies en péril;des nobles qui tondent les paysans comme des moutons,et se chamaillent comme des gamins colériques;des paysans et des marchands qui se conforment à des règles arbitraires. C'est un jeu tellement inepte...Nous ne valons pas mieux que ça?

Umiade lui posa la main sur l'épaule sans cesser de sourire.

- Bien sûr que non,nous ne valons pas mieux.Mais il est bon que tu ne perdes pas espoir.

Audric secoua la tête d'un air buté,et son mouvement fit couiner légèrement sa prothèse de bras.

- Ce n'est pas une question d'espoir.Il s'agit de survivre à l'avenir qui se profile.Ce monde est cruel,lourd et imparfait,mais c'est le seul que l'on ait. (Il ajouta à voix basse:) Même si j'ai parfois tellement de mal à l'aimer...

Commenter  J’apprécie          20

Tout en parlant,le duc avança dans la lumière vive. Il arborait une tenue militaire de campagne,dont la finesse des ornements ne le cédait qu'à la commodité.Ses cheveux épais étaient rassemblés en chignon sur la nuque;leur couleur de lait formait un contraste étrange avec ses yeux de ténèbres.Il n'avait pas sur l'épaule les fameux furets apprivoisés qui faisaient sa marque.Marween admira ses longs doigts,aussi fins et immaculés que ceux d'une prostituée de luxe.

Commenter  J’apprécie          20

Avec les hommes, dit-elle de sa voix de crécelle, les manigances sont inutiles. Il suffit de prévoir le pire, il ne manque jamais de s'accomplir.

Commenter  J’apprécie          50

Tu es la marionnette de désirs sur lesquels tu n’as aucune prise.

Commenter  J’apprécie          80

Videos de Laurent Genefort (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurent Genefort
Festival des Utopiales à Nantes.
La poliorcétique est l'art d'assiéger cités et forteresses. L'imaginaire des fortifications et engins de siège de la science-fiction, du bouclier magnétique de Dune en passant par les météorites-torpilles dans The Expanse, est fécond et souvent grandiloquent. Il se reflète dans les rêves de défense spatiale via les « canons laser » ou les « cailloux intelligents » de Reagan. Comment défendre ou attaquer une station spatiale, une base lunaire ?
Avec : Laurent Genefort, Roland Lehoucq, Valérie Mangin Modération : Jérôme Vincent
autres livres classés : fantasyVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus





Quiz Voir plus

Hordes : Le vol de l'Aigle

Marween vient de créer une nouvelle horde. Comment s'appelle-t-elle?

La horde du Rat
La horde de l'Aigle
La horde du Serpent
La horde du Bouquetin

12 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Hordes, tome 2 : Le vol de l'aigle de Laurent GenefortCréer un quiz sur ce livre