AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782911618345
220 pages
Mnémos (25/11/1998)
3.51/5   60 notes
Résumé :
``J'ai deux ans de ma vie à venger, deux années passées dans une cuve amniotique, réduit à l'état de puzzle de chair. Tout ça à cause d'un clan de peaux-épaisses.''

Roko et Lark. Les deux mercenaires les plus chers. Lark, qui a formé Roko, est un ancien peau-épaisse, un humain génétiquement modifié pour résister aux conditions de travail dans l'espace. Après trente ans de métier, il décide de raccrocher. Son clan le rappelle à lui. Mais Roko, lui, n'... >Voir plus
Que lire après Les Peaux-épaissesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
3,51

sur 60 notes
5
3 avis
4
8 avis
3
7 avis
2
1 avis
1
0 avis
Je retrouve Laurent Genefort après une longue éclipse avec plaisir, j'apprécie la cohérence du contexte proposée par l'auteur roman après roman.
Nous sommes donc déjà familiarisés avec la technologie Yuweh et les portes de Vangk qui permettent de voyager d'une galaxie à l'autre, sans parler du talent de l'auteur à créer un univers riche et varié des plus crédibles.
Voyages dans l'espace, humains "augmentés" technologiquement, évolution des sociétés et des religions, on retrouve un peu des images de la série "Star wars" avec cette multitude de mondes plus ou moins avancés, plus ou moins sûrs.
Dans cette histoire, il sera question des "Peaux épaisses", une caste de mutants génétiquement créés pour vivre et travailler dans l'espace, une caste aujourd'hui obsolète et pourchassée pour la valeur de leur peau, une chasse pas vraiment interdite dans la mesure où leur appartenance au genre humain n'est pas unanimement reconnue.
Il y sera aussi question de mercenaires, de tueurs à gages de l'espace en fait, avec d'un côté Roko et de l'autre Lark qui a la particularité d'être né chez les Peaux épaisses, et qui retrouve son "clan" après trente années d'absence. le scénario proposé tient la route, les personnages sont bien travaillés et l'intrigue très bien menée, le tout garantissant sans peine un bon moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          757
Dans ce roman , des hommes ( certains du moins ) sont adaptés par bio-ingénierie à la vie dans le vide spatial .
Il s'agit de caractéristiques génétiquement acquises et stables .
Ces gens constituent donc un véritable ethnos dont les membres vivent principalement des chantiers spatiaux et de la maintenance des vaisseaux spatiaux ( coques et autres aspects de maintenance externe des navires et stations ) .
C'est un roman assez fabuleux car l'auteur se donne la peine d'explorer les conséquences qui découlent de cette aptitude structurelle à vivre dans l'espace .
Les peaux épaisses sont exploités et souvent maltraités par des compagnies privées et ils sont même capturés et tués pour leur peaux qui est une véritable combinaison spatiale naturelle et un bien de consommation de haute valeur , très prisé et recherché dans la Panstructure .
L'intrigue embarque le lecteur dans les méandres d'une véritable chasse aux peaux épaisses , une chasse aux multiples tenants et aboutissants , qui offre au lecteur l'opportunité de découvrir véritablement en profondeur la Panstructure .
C'est le nom que porte l'univers et la civilisation mis en place par l'auteur et l'univers où se tiennent beaucoup des space opera qu'il a eu la bonté d'offrir à ses lecteurs ...
L'intérêt de ce roman tient dans le caractère méticuleux et le grand sens du détail qui caractérise la mise en place des aspects « civilisation « et des aspects technologiques qui nourrissent , bornent et définissent cet univers futuriste somptueux et dont les lignes de force surdéterminent des personnages qui habitent et animent intimement cette palpable civilisation .
C'est un roman qui compte avec des personnages superbement vivants et qui jongle avec des questions éthiques , tout en mettant en lumière les éternelles tragédies qui découlent de la nature humaine et qui semblent malheureusement devoir durer aussi longtemps que durera l'espèce .
Les peaux épaisses est un espace opéra francophone somptueux , un récit qui est méticuleux , pointu , crédible , avec une intrigue bien ficelée du type thriller .
Un univers qui est tellement réaliste que l'intimité avec ces post humains , qui comptent parmi les plus élaborés du genre SF , peut mettre mal à l'aise le lecteur de par leur extrême étrangeté .
C'est bien le seul bémol que je mettrais , la seul réserve que je poserais , concernant ce roman .
Car si le contact ne passe pas avec ces gens très particuliers , la lecture pourra sembler fastidieuse ,voir pénible peut-être ?
Bref : un univers futuriste de qualité et extrêmement dépaysant !
Commenter  J’apprécie          5511
Cela fait longtemps que je veux lire du Genefort. Grâce à ce roman, paru chez Fleuve Noir Anticipation dans les années 90, c'est maintenant chose faite et ce ne sera pas ma seule lecture de cet auteur. "Les peaux épaisses" est un très bon space-opera qui vaut largement le détour.

"Les peaux épaisses" est d'abord un roman d'action bien musclé. le récit n'est jamais bavard, va à l'essentiel en enchaînant des séquences d'action très efficaces. Mais "les peaux épaisses" n'est pas que cela. Derrière la série B bien troussée, il y a la création d'un univers cohérent et crédible qui ne se contente pas d'être un arrière-plan de l'intrigue. le contexte créé par Genefort n'est pas juste un décor, il est la base de l'intrigue et la structure. L'univers imaginé par l'auteur, la Panstructure, est passionnant et plein de possibilités.

"Les peaux épaisses" n'est pas un roman parfait , j'ai trouvé que certains personnages étaient trop peu développés. Il faut dire que le roman compte moins de 200 pages, difficile dans ce cas de proposer une galerie de protagonistes tous très fouillés. Mais cela n'a jamais amoindri mon plaisir de lecture.

Une imagination fertile, un univers crédible et très riche, un talent certain pour mener une intrigue, un propos humaniste en filigrane... voilà plein de bonnes raisons de poursuivre ma découverte de Laurent Genefort et de sa Panstructure.
Commenter  J’apprécie          342
Je n'ai découvert Laurent Genefort que récemment avec sa trilogie Spire [1] . Et je n'ai pas été déçu. C'est pourquoi je m'attaque volontiers à la lecture de ses oeuvres... sauf la fantasy. Là, je ne peux vraiment pas. Mais j'essaierai quand même. Donc à Noël, ma PAL se voit surchargée d'un « nouveau » titre de cet écrivain : Les peaux-épaisses. Nouveau pour pour moi, car l'exemplaire que j'ai entre les mains a été imprimé en 2012 et fait partie de la troisième édition. Depuis il a été ajouté au catalogue Folio SF. Donc, si vous le ratez, vous le faites exprès. :-)

J'y ai retrouvé(Et hop, un petit coup de rétropédalage spatio-temporel !) avec plaisir l'univers des portes de Vangk, de la technologie des Yuwehs, des multimondiales, etc. Bon, d'accord ! C'est très bourrin et la trame n'est pas des plus complexes, voire très classique : Un mercenaire retourne auprès des siens après de nombreuses années d'errance. Et il a un grand ennemi : son meilleur élève qu'il a laissé pour mort lors d'un affrontement qui n'avait rien de personnel. Et il se prend d'amitié pour un autre estropié de la vie. Bref, rien que de très classique pour un roman d'action, qu'il soit space-op ou qu'il se déroule sur Terre lors d'un conflit armé dans lequel des mercenaires sont engagés. Qu'importe ! ce n'est pas une raison suffisante pour écrire, comme je l'ai lu sur je ne sais quel blog : La psychologie des personnages est absente... ou un truc dans ce goût-là. 1° j'ai envie de dire à ce lecteur insatisfait que, quand on veut de la psychologie des personnages, on choisi plus intelligemment ses lectures. 2° si elle était si absente, le héros, bourrin digne des meilleurs film de Bruce Willis ou Sylvester Stallone, ne dirait pas La peine de mort n'a jamais fait reculer aucun criminel, elle fournit seulement quelques satisfactions à ceux qui l'appliquent. Bon, d'accord, c'est sans doute la phrase la plus profonde que dise ce personnage. Mais la psychologie des personnages est là, cachée entre les lignes. Voilà ce que c'est de lire en diagonal. On rate des trucs... ; comme les coquilles :-)

En bref : Un très bon roman de SF (Space-Opera) plein de bruit et de fureur, mais où se cachent aussi quelques moments de calme et de réflexion. À lire.
Lien : http://livres.gloubik.info/s..
Commenter  J’apprécie          230
Je ne lis pas assez de science fiction. Je me suis rattrapé un peu avec cet ouvrage de Laurent Genefort, auteur inconnu pour moi.
C'est très bien écrit, on entre facilement dans l'histoire. Rien d'original sur le fond, David contre Goliath, une énorme firme contre une poignée de peau-épaisse, un clan sur le déclin.
Un schéma que je qualifierais donc de classique, mais l'atmosphère est là, les personnages principaux assez bien travaillés, la technologie convaincante.
Que demander de plus ?
Commenter  J’apprécie          225


critiques presse (2)
SciFiUniverse
30 juin 2021
Peaux épaisses est un thriller haletant adapté du roman éponyme de Laurent Genefort, une histoire complète scénarisée par Serge Le Tendre et mis en image par Pascale Frisenda. On y suit un mercenaire et sa quête pour retrouver son clan. Les éditions Critic et les Humanoides Associés s'unissent de nouveau pour un très bel album de science-fiction.
Lire la critique sur le site : SciFiUniverse
LigneClaire
14 avril 2021
Serge Le Tendre a adapté un bon roman signé par Laurent Genefort, grand auteur de SF. Violent, décalé et détonnant, ce Peaux-Épaisses, paraitra en deux albums.
Lire la critique sur le site : LigneClaire
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Cet environnement dégageait la sensation menaçante que les parois pouvaient se refermer et digérer leur contenu à tout instant. Voûtées comme des galeries de mine, elles offraient l’apparence d’un empilement de cellules gélatineuses ambre incrustées de granules et parcourues de fibres, si bien qu’on avait l’impression de voyager à l’intérieur d’un organisme humain.
Commenter  J’apprécie          270
— Ce machin-là, tout en plastique, pourrait te dépecer tranche après tranche jusqu’à la tête, et ta tête vivrait encore. J’espère ne pas avoir à en arriver là, la vue du sang me rend malade. Il ne tient qu’à toi de me dire dans quel organe est entreposée la solution… pour éviter de me rendre malade.
Commenter  J’apprécie          70
Lark tirailla les chairs de son visage, tout en le lorgnant d’un œil critique dans le miroir qui surmontait le lavabo étamé. Un faciès à bajoues, de petits yeux renfoncés, pas très agréable à regarder. Il avait fini par s’y faire, mais c’était la dernière fois qu’il le voyait.
Commenter  J’apprécie          70
J'ai deux ans de ma vie à venger, deux années passées dans une cuve amniotique, réduit à l'état de puzzle de chair. Tout ça à cause d'un clan de peaux-épaisses.
Commenter  J’apprécie          90
Drôle d’impression de se voir tel qu’il aurait dû vieillir, alors qu’il s’était altéré sous des traits d’emprunt , à chaque fois qu’il avait troqué son identité contre une autre.
Commenter  J’apprécie          80

Videos de Laurent Genefort (29) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurent Genefort
À travers les branches du gigantesque Arbre-Monde. Pierig cherche la source du mal qui en empoisonne la sève.
Chasseurs de sève de Alexandre Ristorcelli, sur une oeuvre originale de Laurent Genefort, est en librairie !
Fnac : https://www.fnac.com/a17035887/Alexandre-Ristorcelli-Chasseurs-de-Seve#omnsearchpos=1 BDFugue : https://www.bdfugue.com/chasseurs-de-seve?ref=415 Amazon : https://www.amazon.fr/s?k=9782731650327&tag=humano-21&ref=nb_sb_noss Canal BD : https://www.canalbd.net/canal-bd_catalogue_detail_--9782731650327 Bubble : https://www.bubblebd.com/chasseurs-de-seve-chasseurs-de-seve/album/¤££¤11Librairies13¤££¤0geN/N2xu7ZL5imyTpl?utm_campaign=affiliation&utm_medium=affiliates&utm_source=humanos#ae151 Librairies indépendantes : https://www.librairiesindependantes.com/product/9782731650327/
+ Lire la suite
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (119) Voir plus



Quiz Voir plus

La horde L'ascension du serpent

Que donnent les pierres extraitent d'un crâne de dragon?

Force et rapidité
Pouvoir et longévité
Pouvoirs magiques
Vision nocturne

20 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Hordes, tome 1 : L'ascension du serpent de Laurent GenefortCréer un quiz sur ce livre

{* *}