AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782207247716
224 pages
Éditeur : Denoël (22/01/1999)

Note moyenne : 3.27/5 (sur 15 notes)
Résumé :
A l'intérieur de l'Arche, véritable arbre-monde, les tribus se font la guerre pour capturer la plus précieuse des ressources : la sève. Piérig est un sourcier. Il sait reconnaître et utiliser les différentes formes que prend la sève. Cependant, depuis quelque temps, voilà que les feuilles délivrent toutes le même message, un appel à l'aide : l'arbre est malade et les zones mortes gagnent du terrain. La vie de Piérig bascule le jour où il tombe dans une embuscade mon... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Orphea
  09 avril 2019
Nous avons là une réédition (remaniée et complétée) chez Critic d'un roman publié pour la première fois en 1994. L'auteur a voulu faire une version canonique de son histoire.
Nous suivons Piérig, un arpenteur de gouffre et un sourcier de sève, dont le famil a été entièrement détruit par un clan rival. Il se fait capturer et apprend que c'est pour obtenir son expertise que les Chasseurs de sève l'ont fait prisonnier. En effet, l'arbre se meurt, la sève se tarit et devient un véritable poison par endroits. C'est la fin de leur monde. Mais Piérig a assisté à la destruction des siens et n'a rien à perdre...
L'univers décrit par Genefort est un arbre-monde, avec sa faune, sa flore, ses rivières de sève et ses branches si vastes qu'il faut plusieurs jours pour atteindre le tronc depuis les extrémités.
Je ne conseillerai pas cette lecture à ceux qui n'ont jamais lu de roman de Laurent Genefort, sous peine d'être à jamais dégoûté. Beaucoup de descriptions, beaucoup ! de nombreux mots inventés pour nommer les différentes espèces végétales et animales, (si vous n'êtes pas prêts à rencontrer quinze nouveaux mots par page, laissez tomber). Une intrigue linéaire se composant d'une longue marche vers la vérité. Bref, si vous n'êtes pas familier avec les genres de la science-fiction et de la fantasy, ce roman n'est pas nécessairement la porte d'entrée idéale.
Si au contraire, vous aimez Genefort, si le mystère des Portes de Vangk vous titille, si votre imagination est prête à se représenter un monde qui n'a absolument rien de commun avec ce que vous connaissez, alors lisez ce livre.

Ce roman est court et rythmé, il se lit très bien. Mais franchement, si vous souhaitez découvrir l'oeuvre de Laurent Genefort, moi je vous conseille "Omale".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
Seraphita
  12 avril 2019
Sur une planète des Confins, des humains ont élu domicile dans l'Arche, un arbre-monde, depuis bien longtemps. La sève constitue une ressource majeure sans laquelle ni l'arbre ni ses habitants ne peuvent survivre. C'est ce qui conduit les différentes communautés, ou famil, à se livrer une guerre sans merci afin d'en posséder l'exclusivité. Dans son famil, Piérig est sourcier. Depuis quelques temps, la mauvaise qualité de la sève le soucie. L'Arche serait-elle en danger ? L'arbre-monde est-il en train de rendre l'âme, menaçant ses habitants ? Un conflit éradique le famil de Piérig qui est capturé. Ses ravisseurs l'obligent à conduire une expédition en compagnie de trois des leurs : Juse, le joueur de flûte, Aksêl, le guerrier et Reva, femme aussi belle que fanatique. Piérig est torturé par un dilemme : venger son famil disparu ou s'allier à l'expédition pour sauver le monde…
J'ai pu lire « Les Chasseurs de sève » grâce à une opération « Masse critique ».
Dans le vaste monde des littératures de l'imaginaire, Laurent Genefort fait figure d'auteur français prolixe et reconnu. « Les Chasseurs de sève » a été édité pour la première fois en 1994. Dans une « note savanturière » qui fait suite au roman, l'auteur donne quelques précisions quant à la genèse de ces « Chasseurs de sève » et souligne que la présente version, séparée de la première par un quart de siècle, a été revue et corrigée.
L'intrigue est constituée par des éléments d'une facture classique : un monde extra-ordinaire, doté de lois et de contraintes propres, abrite en son sein des habitants qui ont dû développer un mode de vie particulier et des croyances, érigées en mythes, afin de survivre. Tout en donnant sens au monde environnant, cette mythologie enferme aussi les hommes en générant des tabous. Quand un problème vient menacer l'existence de l'arbre-monde, ses habitants sont contraints à élargir leur horizon pour survivre, au risque de braver des interdits séculaires.
Malgré une trame classique, on est emporté d'emblée dans cet imaginaire qui fascine : porté par un style brillant, les paysages sont décrits de façon grandiose, des inventions lexicales fabuleuses sur la sève, la flore et la faune ponctuent la quête et le voyage de la mission ; au long de la pérégrination des protagonistes, qui cheminent aux confins du monde connu, à la rencontre de leurs peurs les plus viscérales, l'action et le suspens de la recherche sont bien articulés à l'analyse de leurs relations.
L'écriture soignée de l'auteur, ourlée de nombreuses métaphores végétales et animales, donne à l'arbre-monde une poésie et une ampleur particulière. Et quand, quittant le gouffre vert, Piérig s'enfonce vers ventremonde, c'est une nouvelle ère qui s'ouvre…
« Les Chasseurs de sève » offre l'occasion d'un extraordinaire voyage sur une planète des Confins, à hauteur d'hommes.
Je tiens à remercier Babelio et les éditions Critic de m'avoir offert ce très beau périple.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
CasusBelli
  05 août 2018
Je classerais plutôt ce livre dans la catégorie "Fantastique", nous sommes sur un monde résolument hostile peuplé de clans ayant chacun leurs croyances, leurs dieux et surtout leurs vérités érigées en dogmes.
Le monde de Pierig se meurt et il va se retrouver à son corps défendant entraîné dans une quête en sa qualité de sourcier, contraint d'accompagner ses ravisseurs qui n'ont pas hésité à massacrer son clan pour s'attacher ses compétences, il s'agit ni plus ni moins que de savoir pourquoi les dieux les ont semble-t-il abandonnés.
C'est le début d'un long périple, semé de dangers et riche en échanges et confrontations, les différences de cultures et de croyances étant sources de débats et de contradictions, j'emploi le terme de quête, car à l'instar d'un pèlerinage, le voyage remettra bien des choses en questions pour nos quatre voyageurs.
Un bon récit bien maîtrisé, des dialogues intéressants et ma foi un livre qui se laisse lire, j'ai bien aimé l'ensemble.
Commenter  J’apprécie          140
Poljack
  11 mai 2018
Mon avis :
La science-fiction est un domaine qu'on a parfois du mal à définir, tant il est riche de sous-genres… Les classements d'aujourd'hui ne simplifient pas le tri. Pour certains livres, le mot science paraît même abusif, tant le thème abordé en est dépourvu.
Avec Les chasseurs de sève, nous sommes tout à fait dans ce cas de figure : l'auteur nous emmène dans un monde inconnu, une planète lointaine où nos repères habituels n'ont plus leur place. C'est un univers où la technique est réduite à sa plus simple expression et ne sert pas le récit. Nous sommes plus proches de l'heroic fantasy que de la S.F. ! Plus proche d'un Terry Pratchett que d'un Arthur C. Clarke. Nous sommes en plein dans la littérature de l'imaginaire.
J'ai souvent croisé des lecteurs qui fuient ce genre d'écrits. Ils ont besoin de réel, de concret, et tout ce qui sort de la réalité telle qu'ils la connaissent les effraie. Personnellement, je trouve qu'ils perdent quelque chose, à se détourner de cette forme d'expression littéraire. Les mondes oniriques où nous invitent des auteurs comme Laurent Genefort sont autant de paraboles pour nous permettre de mieux appréhender notre société, et ne sont finalement que les descendants des contes de fées de notre enfance. La littérature de l'imaginaire existait bien avant qu'on la nomme « Science-fiction ». Les voyages de Gulliver en était déjà, et bien avant, Lucien de Samosate ou Cyrano de Bergerac ont fait le récit de voyages interplanétaires (il s'agissait dans ces deux cas de récits satiriques, mais cela ne change rien).
Dans son arbre-monde, l'auteur décrit une catastrophe naturelle et, à travers des personnages qu'on pourrait considérer comme primitifs, il explore l'influence de nos croyances sur la façon dont on fait face à une situation extrême. Pour cela, il entraîne le lecteur dans une quête où les pièges sont nombreux et le danger omniprésent. Pour nous décrire ce monde imaginaire, plutôt que d'user de noms compliqués sortis de nulle part, Laurent Genefort choisit d'utiliser des consonances proches de ce que nous connaissons, ce qui rend la lecture plus fluide grâce à une mémorisation plus aisée de l'appellation des éléments (objets, végétaux, animaux, etc) qui le forment.
Les multiples rebondissements et la richesse de cet univers font de cette aventure un agréable moment de lecture, auquel vient s'ajouter la saveur d'un fond véritablement engagé. N'oublions pas que ce livre a été écrit au début des années 90, dans une période où les mouvements extrémistes multipliaient leurs actions, en Europe comme en Afrique du Nord. La question de la confrontation des croyances est toujours d'actualité, ce livre aussi, par la force des choses.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
gloubik
  21 mai 2019
J'ai découvert Laurent Genefort avec sa trilogie de Space Opera : Spire. Je suis passé ensuite un petit Planet Opera : Arago. Alors quoi de plus logique de profiter de la réédition chez Critic des Chasseurs de sève pour continuer la découverte de cet écrivain français prolifique... que je ne connaissais pas il y a seulement un an et demi.
J'ai aimé cette histoire de monde en pleine transformation. Nous sommes loin d'un monde technologique, même s'il est dit (vers la fin) que les humains de cette planète sont des colons « oubliés » là depuis belle lurette. Malgré ce contexte, ce roman relève de la fantasy. Aucune technologie d'un niveau supérieur à l'âge de pierre. Des cultures donc très archaïques. J'ai quand même eu un peu de mal avec cet arbre monde, tellement immense que les habitants d'une branche n'ont pas connaissance de ce qu'il se passe sur une autre. Des branches tellement énormes qu'on y trouve des forêts. Et pourtant la lumière semble y pénétrer largement. Étrange.
Un élément de la narration peut perturber le lecteur : la différence du contexte oblige l'auteur à décrire chaque plante, chaque animal, chaque lieu. du coup, cela donne au récit un air d'encyclopédie. Ce qui ne plaît pas à tous les lecteurs. J'ai pu le noter en lisant certaines chroniques.
En bref : Un court roman racontant une quête : Comprendre ce qui arrive au monde alors qu'on ne le connaît pas, qu'on a des croyances incompatibles avec ce qu'on va découvrir. Un bon moment de lecture que je n'ai malheureusement pas pu faire autrement que d'entre-couper par d'autres.
Lien : http://livres.gloubik.info/s..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          112

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
finitysendfinitysend   29 avril 2019
Ventremonde avait modelé l’homme et la femme originels sur ses flancs terreux. Il les avait nourris dans l’attente de les avaler une fois qu’ils auraient procréé en nombre suffisant pour apaiser sa faim.
Commenter  J’apprécie          260
OrpheaOrphea   09 avril 2019
Le Mot était apparu deux générations auparavant. Il avait provoqué un choc profond. Pour la première fois, l'Arche – ou Alakree, ou quel que soit le nom qu'on donnait à la plante-dieu, se dit Piérig – l'Arche s'adressait à ses créatures ! Il s'inscrivait sur ses racines, ses ramées, ses limbes dont les nervures s'ordonnaient pour former la suite :

ENSEMOJNU
Commenter  J’apprécie          70
OrpheaOrphea   09 avril 2019
Piérig fit une moue sceptique en songeant à ce qui venait d'être dit. Depuis la destruction de son famil, il croyait moins aux notions à majuscule telles que la Justice ou la Vérité. Si cette dernière s'avérait incompatible avec les croyances de la jeune femme, elle ferait comme tous ses semblables : elle la travestirait.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Laurent Genefort (23) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurent Genefort
Les 15 et 16 juin 2019 auront lieu la 11ème édition du salon international du livre de poche Place des Marronniers à Saint-Maur-des-Fossés organisée par la librairie La Griffe Noire et la ville. Le libraire Jean-Edgar Casel vous présente quelques informations de l'édition 2019...
L'Agent des ombres Tome 1 - L'Ange du Chaos de Michel Robert et Bénédicte Lombardo aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/24075-sci-fi-l-agent-des-ombres-t1-l-ange-du-chaos.html
La lyre et le glaive, Tome 1 : le diseur de mots de Christian Léourier aux éditions Critic https://www.lagriffenoire.com/143629-livres-de-science-fiction--le-diseur-de-mots---la-lyre-et-le-glaive-t1.html
La voie des Oracles, I : Thya: La voie des Oracles, I de Estelle Faye aux éditions Folio SF https://www.lagriffenoire.com/?fond=recherche
Le Puits des mémoires (1) de Gabriel Katz et David Camus aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/24013-sci-fi-le-puits-des-memoires-la-traque-vol1.html
Les vaisseaux d'Omale: L'Aire hodgqine de Laurent Genefort aux éditions Folio SF https://www.lagriffenoire.com/55630-sci-fi-les-vaisseaux-d-omale.html
Les Épées de glace, T1 : le Sang sur la lame de Olivier Gay aux éditions Bragelonne https://www.lagriffenoire.com/81301-sci-fi-les-epees-de-glace-le-sang-sur-la-lame-vol1.html
ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
+ Lire la suite
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La horde L'ascension du serpent

Que donnent les pierres extraitent d'un crâne de dragon?

Force et rapidité
Pouvoir et longévité
Pouvoirs magiques
Vision nocturne

20 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Hordes, tome 1 : L'ascension du serpent de Laurent GenefortCréer un quiz sur ce livre