AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2207116948
Éditeur : Denoël (13/03/2014)

Note moyenne : 3/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Omale…
Un monde sphérique creux, aux dimensions d’un système stellaire. L’Humanité, importée seize siècles plus tôt par les mystérieux Vangk, y partage son espace vital avec deux autres espèces intelligentes : les Chiles et les Hodgqins.
Depuis plusieurs décennies, la paix règne sur l’Aire tripartite. C’est le moment que choisissent les Æzirs, une espèce vivant dans l’espace intérieur d’Omale, pour proposer aux peuples de la surface un long et périll... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (4) Ajouter une critique
finitysend
25 juillet 2014
Les vaisseaux d'Omale ...
A mon humble avis on peut si on le souhaite commencer ce long cycle par ce tome trois , c'est possible car il est très autonome en fait .
Pourquoi pas ... Et commencer par-là , pourrait même rendre les découvertes contenues dans les deux premiers tomes plus riches potentiellement .
Cela faisait un bail que je souhaitais me replonger dans l'univers d'Omale , avec du neuf , du nouveau , de l'inédit ...
Ce fut une longue attente un peu désabusée mais relativement bien récompensée par ce tome trois .
Si vous ne connaissez pas ce cycle, sachez que c'est un roman ou l'univers est un véritable personnage et un véritable acteur du cycle .
Une sphère de Dyson , l'immensité , la rumeur lointaine , une longue histoire brumeuse et des aires culturelles immenses à l'immensité pesante car elle est factorisée par l'auteur . Des aires qui reposent sur des biologies différentes et qui sont habitées par différentes espèces extraterrestres dont l'humanité . Les espèces vivent principalement séparées les unes des autres , hormis dans différentes zones de contacts et de mélanges , des zones sensibles et assez improbables ...
Ces mondes sont d'une présence remarquable et la richesse en est presque inépuisable , surtout si votre imagination sait partir au quart de tour ..
Ce troisième tome continue d'être un fabuleux bonheur pour les amateurs d'univers . le lecteur explore dans ce tome l'air Hodgine , en long en large et en travers et dans le cadre d'une démarche aussi posée que intimiste .
L'auteur ménage habilement des espaces où les espèces interagissent pour se découvrir de façons hésitantes malgré les écueils avec une démarche volontaire . L'univers d'Omale gagne encore avec ce troisième tome , en complexité et en densité . C'est un vrai plaisir .
Si le quatrième de couverture promet de nous emmener dans l'espace , il faut savoir que une grande partie du roman consiste en un lent et long voyage dans l'aire Hodgine .
Mais que l'on se rassure le roman nous emmène bien comme promis dans l'espace ou notre connaissance d'Omale s'approfondira même si bien des mystères se profileront aussi à l'horizon .
Il y a principalement deux trames narratives inégales . L'une emboite le pas de l'équipe de l'expédition spatiale avec ses tribulations et aléas dans l'aire Hodgine , c'est la plus consistante .
L'autre suit les imbroglios politiques et les soubresauts religieux et racistes que soulève le projet même de cette expédition dans l'aire humaine .
Le rythme du roman est globalement assez lent et les informations de toutes natures sont excessivement abondantes et elles concernent une foule de registres .
Les personnages sont accomplis et l'univers suinte littéralement travers leurs pensées , leurs actes , leur souvenirs , leurs responsabilités ...
C'est n'est pas un roman d'action stricto sensu même s'il y a beaucoup d'action . C'est un roman d'aventure , un peu de la littérature de voyage je dirais .
Il pourrait ne pas convenir à des amateurs exigent de thriller par exemple .
Cependant , c'est un bonheur de livre Univers . Un pure délice à déguster pour les amateurs du thème du contact .
Mais l'univers reste le personnage principal et ceux qui ne se conterait pas de ces voyages pourraient bien conclure en disant et alors !?
Mais ils auraient torts évidement car Omale et tout ce cycle pose des questions éternelles qui nous suggèrent des actions urgentes qui pourraient biens contribuer à rendre le monde un peu meilleur qu'il ne l'est .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
Seraphita
25 janvier 2015
La paix s'est installée sur l'Aire tripartite depuis plusieurs décennies. Les trois Rehs, Chiles, Humains et Hodgqins cohabitent sans heurts à la surface d'Omale, immense sphère de matière qui emprisonne en son sein Héliale, un petit soleil. Les Æzirs, autre reh qui siège dans l'espace intérieur de la sphère, invitent les Omaliens à conquérir l'espace et les rejoindre sur les lunes captives, où ils lèveront bien des secrets sur les origines de ce monde, liées aux mystérieux Vangk.
« Les vaisseaux d'Omale » constitue la suite du cycle de space opera conçu par Laurent Genefort. Dans ce tome, l'auteur nous fait quitter la surface du carb omalien pour nous conduire dans l'espace, à la conquête des mystères d'Omale. Il nous fait découvrir auparavant les moeurs complexes des Hodgqins dotés d'une technologie de pointe. Quelques mystères sont levés, d'autres demeurent, sans surprise, pour permettre au cycle de se poursuivre.
L'ensemble laisse un goût partagé : Laurent Genefort a le don de décrire des univers inattendus, des paysages d'une beauté déconcertante, mais il sait aussi s'attarder, en ethnographe minutieux et précis, sur les relations entre espèces différentes. Mais pour entrer dans son univers, il faut accepter la temporalité qu'imprime l'auteur à son intrigue : il nous fait voyager avec lenteur et longueur aux côtés des conquérants et nous laisse goûter le temps des doutes, des obstacles et des découvertes au même rythme que ses personnages. Mais si l'on accepte cette dilution du temps jusqu'au bout, on ne regrette en rien ce voyage atypique et fabuleux…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Le_chien_critique
14 septembre 2016
Ou le choc des valeurs entre progrès et obscurantisme.
Le pacte de Loplad a été signé entre les humains, les chiles et les hodgqins, mettant fin à plus de 10 siècles de guerre. Un Aezir, race spatiale, leur propose d'explorer les deux satellites d'Héliale. L'occasion de résoudre l'énigme Omale ?
Le récit principal nous emmène dans les bagages d'une mission scientifique en route pour l'Aire hodgqine, afin de prendre place dans un hypothétique vaisseau spatial. le trajet est l'occasion d'approfondir la connaissance de la race hodgqine, restée jusqu'ici assez peu exploitée dans le cycle.
L'auteur s'attarde sur la faune, la flore et les paysages de cette partie du monde. Plusieurs dangers guetteront le trajet en gwilume jusque la station spationavale. le rythme est lent, permettant de nous immerger dans l'étrangeté hodgqine.
L'autre fil narratif nous fait découvrir les dessous politiques de Termina, la capitale tripartite de la grande Aire. Il finit de manière étrange, sans réelle fin. Mais il permet au roman d'aborder la question du progrès scientifique, de son apport à la civilisation et de la lutte contre l'obscurantisme, qu'il soit religieux, politique ou dû à l'isolement social des populations.
Quelques défauts, récurrents dans ce cycle, parsèment le texte : les personnages, à part Ipis, sont rapidement esquissés (mais font la part belle à la gente féminine), les péripéties du voyage sont vites résolues.
Roman d'aventure, voir scientifique comme au début du siècle dernier, il faut accepter le rythme - lent et descriptif - du voyage afin d'apprécier les subtilités d'Omale, puis vient le temps de la conquête spatiale, un peu plus rythmé, pages qui feront la joie des amateurs de pulps.
Petit plus, il n'est pas nécessaire d'avoir ingurgité les trois précédents romans pour s'y plonger.
Un voyage dépaysant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
S-aureus
11 décembre 2014
Suite aux événements récents, les Aezirs, peuple de l'espace intérieur d'Omale, reprennent contacte avec les humains, les chiles et les hodgqins. La raison : les hodgkin sont sur le point de recréer des vaisseaux spatiaux comme aux temps anciens. Les Aezirs souhaite organiser un rendez-vous, sans en préciser la raison... Une expédition scientifique va s'enfoncer dans l'air hodgqin pour les convaincre de les autoriser à se joindre à l'expédition. Pendant ce temps, une capitaine pirate chile, informé de l'existence du chantier, décide de s'en emparer pour monnayer les prototypes de vaisseaux...
Un livre très sympa, dans lequel on suit avec avidité les héros cherchant à comprendre leur étrange monde. En définitive, pas mal de surprises pour un livre plutôt bon. le seul bémol, hélas assez important, même en partageant la soif de connaissance des personnages, je les ai trouvés assez peu attachants. Au final, ils sont plus des supports à l'histoire qui s'écrit que de véritables héros.
Commenter  J’apprécie          40
Citations & extraits (4) Ajouter une citation
finitysendfinitysend15 novembre 2016
Le sort a été cruel avec les hodgqins : pas moins de six bras , et pas un seul capable de tenir un sabre correctement .
Commenter  J’apprécie          320
finitysendfinitysend15 juillet 2014
Ipsis savait fort bien que la vérité n'avait jamais arrêté les divagateurs .
Commenter  J’apprécie          270
SeraphitaSeraphita25 janvier 2015
« Nous irons là-haut, n’est-ce pas ? »
[…]
« Nous irons. Comment faire autrement, quand toutes les réponses à nos questions se cachent peut-être là-haut ? Le besoin de comprendre est inhérent à notre nature.
- Mais pourquoi ?
- Comprendre, c’est coloniser l’espace des pensées. »
Commenter  J’apprécie          30
Le_chien_critiqueLe_chien_critique14 septembre 2016
— Je n’ai pas de temps à perdre.
— Prendre du temps, ce n’est jamais le perdre.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Laurent Genefort (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurent Genefort
A l'occasion de la publication du premier tome de Spire , "Ce qui relie"(éditions Critic) , Laurent Genefort est venu nous rendre visite pour en parler et dédicacer ses ouvrages.
Retrouvez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/dimensionfantastique/
Twitter: https://twitter.com/LibrairieLDF
Ou sur Instagram : https://www.instagram.com/ladimensionfantastique/
autres livres classés : voyage spatialVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

La horde L'ascension du serpent

Que donnent les pierres extraitent d'un crâne de dragon?

Force et rapidité
Pouvoir et longévité
Pouvoirs magiques
Vision nocturne

20 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Hordes, Tome 1 : L'ascension du serpent de Laurent GenefortCréer un quiz sur ce livre