AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2916130543
Éditeur : Editions du Chemin de Fer (01/06/2013)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Ce qui est resté d'un Rembrandt déchiré en petits carrés bien réguliers, et foutu aux chiottes a été publié pour la première fois dans la revue Tel Quel en 1967. Le titre doit être pris littéralement : en 1964, suite au suicide de son compagnon, Jean Genet détruit les manuscrits sur lesquels il travaille, dont un consacré à Rembrandt. Quelque temps auparavant deux fragments en avaient été confiés à un traducteur, ce qui les sauve de la destruction.

Po... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
wellibus2wellibus2   07 mars 2015
Pour Rembrandt, toute son œuvre me fait penser qu'il ne lui suffisait pas de se débarrasser de ce qui l'encombrait pour réussir cette transparence dite plus haut, mais de le transformer, de le modifier, de lui faire servir l'œuvre. Défaire le sujet de ce qu'il a d'anecdotique et le placer sous une lumière d'éternité.
Reconnu par aujourd'hui, par demain, mais aussi par les morts.
Commenter  J’apprécie          130
Videos de Jean Genet (68) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Genet
Jean GENET – Une Vie, une Œuvre : 1910-1986 (France Culture, 2010)
http://www.arthuryasmine.com/ Instagram : https://www.instagram.com/arthuryasmine/ Les émissions 'Une vie, une Œuvre' à propos d'un poète : http://bit.ly/2noIk5W Dernières publications d’ÉCLAIR BRUT : http://bit.ly/2IgC72p D’autres poètes contemporains : http://ow.ly/ONcK302Mhzb Le reste est dans les plis du voleur : http://ow.ly/Zqubf
Notice : Le centenaire de la naissance de Jean Genet est, partout, l'occasion de célébrer un homme qui serait d'abord un engagé politique, que ce soit aux côtés des Palestiniens dans leur combat pour la terre ou dans les rangs des Black Panthers revendiquant leurs droits civiques. Toujours, donc, apparaît l'image d'un saint, vivant au milieu des opprimés, des humiliés, en empathie quasi mystique avec eux, comme le serait un petit frère des pauvres. Cette vision de Genet n'est pas fausse, bien évidemment, mais ne constitue qu'une facette parmi d'autres d'un homme qui ne nous a pas laissé le mode d'emploi pour le comprendre. Genet dissimulait beaucoup. Il refusait d'être récupéré. Il n'était pas un militant. Ses engagements sont plus esthétiques que politiques. La beauté d'un mouvement, d'un visage, d'une action dérisoire ou d'un combat perdu d'avance comptent plus pour lui que la signification politique et sociale de ce mouvement, de cette action, de ce combat. Pour ce désespéré, abandonné par sa mère, jeté en prison pour de quasi-broutilles, seules peuvent encore exister les quelques parcelles de beauté qu'il décèle dans le monde et adore pieusement, émerveillements furtifs et souvent douloureux qui lui permettent de survivre. C'est donc de la force du beau chez Genet dont nous parlerons en priorité, y compris quand cette passion pour l'esthétique embrasse son frère démoniaque : la fascination pour l'abjecte et, parfois, l'indéfendable.
+ Lire la suite
autres livres classés : détresseVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
13732 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre