AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2918265144
Éditeur : Sombres Rets (06/07/2013)

Note moyenne : 4.38/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Dans un futur proche, le monde se divise en supernations gouvernées, en sous-main, par les grandes entreprises, les hommes sont allés sur Vénus et en ont ramené le berkélium, élément aux propriétés hautement énergétiques qui a permis une avancée remarquable de l'ingénierie génétique. Grâce au Programme de Modification, on est enfin parvenus à éradiquer les pathologies héréditaires, à être plus résistant aux maladies et à gagner de nombreuses années de vie supplément... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
fan2livres
  18 janvier 2014
Un roman bien écrit, à la frontière entre anticipation et thriller, avec un petit côté polar. Un style de qualité et soutenu. Une histoire palpitante dans un univers riche et oppressant. Dans un futur relativement proche, où de nombreux bouleversements géopolitiques ont eu lieu, tout semble apaisé dans le meilleur des mondes. Progrès techniques considérables, fin de la pénurie d'énergie et plein emploi sont de mise. Pourtant dans un quartier huppé se produisent soudainement des meurtres d'une terrible violence. Et ceux qui les perpètrent sont pourtant de brillants citoyens, sans mobile apparent.
L'enquête est confiée à un personnage un peu bourru et qui détonne dans cet univers lisse et technologique. le personnage de l'enquêteur est attachant, honnête mais semble un peu perdu face aux nouvelles technologies. Il nous montre également une réalité moins enviable de ce monde du futur, pour ceux qui n'ont pas les moyens de bénéficier à titre personnel ou professionnel d'un accès à tout ce progrès. Mais il ne faut pas s'y tromper, il est rusé et plein de ressources. Touchée de près par l'un des meurtres, l'autre personnage principal, qui enseigne dans dans une école pour surdoués de ce quartier, présente un profil bien différent. En apparence naïve, un peu trop tentée par la société de consommation, et dépassée par les événements, elle possède un caractère fort et une volonté de fer. La rencontre de ces deux personnages ne va pas de soi. Mais c'est le destin qui va les rapprocher. Car rapidement il semble que quelque-chose de terrible et à même de bouleverser les certitudes de toute une société voire de toute la planète, se cache derrière cette série de meurtres. Enquêtant jusqu'au tréfonds de cette société en apparence aseptisée mais au fonctionnement de plus en plus suspect voire inquiétant, et face à la multiplications des affaires violentes, nos héros que l'on sent rapidement en danger, vont devoir au plus vite assembler les pièces d'un puzzle complexe et inquiétant pour trouver une issue à cette histoire.
Ce livre ne se lit pas, il se dévore ! Tous les ingrédients d'une lecture prenante sont réunis. le style des deux auteurs est agréable. Il rappelle selon moi ceux des meilleurs romans d'anticipations de ces 50 dernières années. La lecture est donc un régal, l'univers ne déborde pas de concepts trop déboussolants voire surréalistes, et les personnages sont eux attachants et authentiques, ce qui permet une immersion facile et totale. Malgré tout ils ont de la ressource ! Et pas qu'un peu ! Et si cet univers reste facilement appréhendable, que de dépaysement ! Servis par des descriptions et un sens du détail remarquables, la mise en place de l'univers et le déroulement de l'histoire maintiennent le lecteur dans cette frénésie de lecture ! Qualité de l'écriture, de l'histoire, personnages très réussis, timings maîtrisés à la perfection, suspense et rebondissements font de ce roman une grande réussite. Tant de questions assaillent le lecteur ! Et si peu de réponses sur l'instant ! Comment ne pas foncer !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Marly
  27 août 2013
Comment classer Les Modifiés ? Est-ce un thriller futuriste ou un bon polar, un brin violent, qui a basculé du côté de la science-fiction, aux frontières de notre réalité ? En tout cas, c'est une très bonne découverte, et un moment tellement bon, qu'il donne envie de découvrir d'autres textes de Aurélie ou/et Emmanuel Genet.
La structure du roman et les rouages du monde et sa société suite à la découverte du Berkélium sont assez précisément décris pour rendre toute cette histoire crédible ; elle pourrait représenter notre futur. Classes sociales chamboulées et réorganisées, nouvelles villes, Etats redéfinis ... avec l'originalité de voir pour la première fois, ou presque, l'Europe en première puissance.
L'enquête policière cherchant à trouver l'origine du déferlement de violence, et les cas qui pourraient être touchés, sort enfin de l'ordinaire pour deux raisons particulières : des crimes violents mis en scène (on parle ici de cannibalisme), et les suspects qui sont tous des Modifiés.
Dans un quartier riche théâtre de l'action, où beaucoup de membres sont Modifiés, la terreur s'intensifie et entraine la psychose ténue (elle aurait pu être d'avantage exploitée, voire développée). Tous les Modifiés deviennent potentiellement un danger, et pour savoir qui possède un risque de devenir un meurtrier sanguinaire, il faut revenir aux origines de la Modification... dans une enquête des plus dangereuses et mystérieuses pour nos deux héros : Gabriel Leloup et Sophia Reynardt.
J'ai aimé l'inspecteur Leloup parce qu'il était unique : blasé par toutes les réformes qui ont radicalement changé son métier et ses tâches, il rêve d'un jour retrouver l'ambition et la fouge, autant que la foi en sa vocation. Un personnage entier, qui sait faire face à ses regrets et changer son attitude et le cours total de sa vie, finalement, lorsqu'ils sent que c'est nécessaire.
Sophia est aussi un personnage adorable car complexe à sa manière : on s'imagine qu'elle sera facile à cerner, mais on voit vite qu'elle n'est pas comme on le croit : pas aussi forte, et pas aussi manipulable à la fois. Elle veut suivre ses choix, allant contre les ambitions de ses parents pour elle, afin de devenir professeur des écoles, un métier qui lui a toujours fait envie, essentiellement pour aider les enfants à apprendre, et les voir s'émerveiller lorsque vient la compréhension dans leurs "petites têtes blondes". On découvre vite sa personnalité propre et surprenante alors qu'on voit qu'elle a du mal à aller contre la société qui l'a bien formatée, durant toute son enfance...
Bref, pour terminer, vous l'aurez compris, j'ai aimé l'originalité de l'histoire et de son intrigue, mais je ne peux terminer sans rappeler un élément essentiel : l'ambiance du récit : autre que futuriste et mystérieuse, j'ai étonnamment retrouvé une douce langueur, presque une latence enivrante, dans le rythme du roman. J'avais déjà repéré cette particularité avec Avant que tout ne recommence, de Michel Nittis... Comme un grappin séducteur qui nous entraîne au tréfonds du récit, lentement, mais surement, avec douceur et suspens maîtrisés. Une belle particularité pour un bon moment, que je recommande, et qui ne laisse pas, malgré son peu de pages, un sentiment d'inachevé, loin delà...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          62
agenet
  27 février 2014
Ceci n'est pas une critique à proprement parler (je suis la plus mal placée pour en écrire une), mais peut intéresser ceux qui se poseraient des questions sur le roman.
Sur mon blog, un article raconte l'origine de cette histoire et dans quelles conditions elle fut rédigée, et comprend aussi une critique d'une blogueuse que je ne connais pas personnellement, mais qui m'a fait la gentillesse de chroniquer ce roman. Elle n'intervient malheureusement pas sur Babelio.
Bienvenue dans un monde pas si éloigné du nôtre...
Lien : http://lesmotsdag.over-blog...
Commenter  J’apprécie          160
Irisyne
  14 novembre 2018
J'ai lu « Les Modifiés » - Aurélie et Emmanuel Genêt (Sombres Rets)
… L'ambitieux Nathan Silesti arpente encore les pavés de Prime Ydrima. Il doit presser le pas pour honorer son rendez-vous au siège social d'EGC. La situation est grave. Les bureaux chinois ont signalé un problème avec le gène PvbF6… C'est dans ce quartier ultra-moderne constitué d'ensembles architecturaux à la structure atypique que se situe le point de départ du récit.
L'intrigue et l'action de ce livre aux multiples facettes empruntent à la fois au roman d'anticipation et au thriller. Les personnages évoluent dans un monde futuriste dans lequel les innovations scientifiques et technologiques ont connu une accélération extraordinaire. Toutes ces avancées contribuent à améliorer leur condition et faciliter leur quotidien (procédés holographiques, autoplanes, mobiters…). L'ère de l'humanité «augmentée» est en marche, et cette volonté de progrès et de perfection a développé des recherches en ingénierie génétique. Ainsi, grâce au berkélium, un élément découvert sur le sol vénusien, le programme de Modification a été créé et déjà expérimenté sur des humains.
Aurélie et Emmanuel Genêt ont su explorer en profondeur la psychologie des personnages par la description de leur histoire personnelle et leurs traits de caractère. Ce qui constitue pour le lecteur autant d'éléments porteurs d'indications sur leur futur comportement et sur les énigmes à résoudre. Lorsqu'un premier crime particulièrement sanglant se produit à Prime Ydrima, l'enquête est confiée à Gabriel Leloup, un inspecteur ronchon, cynique mais fin limier. Le policier ne s'en laisse pas conter et quand d'autres meurtres tous aussi atroces surviennent, il éprouve la désagréable impression que sa hiérarchie veut l'écarter de ces affaires criminelles.
Gabriel ne se fait plus guère d'illusions sur le genre humain… Seule, sa rencontre avec Sophia Reynart, une jeune enseignante, va bouleverser quelque peu ses certitudes. Elle devient aussi pour lui une aide précieuse dans le déroulement des enquêtes…
Ce roman rassemble tous les ingrédients pour des passionnés du genre polar, façon thriller dans un univers d'anticipation. Il nous emmène dans un décor audacieux reposant sur les découvertes scientifiques et technologiques du futur. Il nous questionne aussi sur les dangers et les dérives de ces avancées qui pourraient créer un phénomène de déshumanisation…

Je remercie Simplement Pro, Aurélie et Emmanuel Genêt (Sombres Rets) pour la lecture de ce roman.



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
pgeoffroy
  12 décembre 2013
Thriller futuriste voire de science fiction presque inclassable, aux frontières de ces genres littéraires. Mais réussissant une excellente synthèse de ceux-ci, tenant le lecteur en haleine à la fois par le suspense, mais également par cet univers oppressant, dense, recelant tellement de secrets ! Et en même-temps cohérent dans l'anticipation des technologies, de la médecine, de l'évolution des consciences. Je recommande vivement la lecture de ce roman différent, au style soutenu mais accessible, classique mais renouvelé, au scénario fourni et bien construit, et à l'histoire abordant sous un angle nouveau des thèmes qui apportent des questionnements intéressants sur la vie en société en cours de globalisation et ses possibles dérives à long terme. Pour autant cela se lit principalement comme un thriller à l'histoire passionnante !
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
agenetagenet   20 février 2014
Il reprit, d'une voix plus douce, dans un élan idéaliste qui le surprit lui-même :
- Je ne veux pas seulement empêcher de nouveaux crimes, je veux que tout le monde sache et que les coupables paient. Et les sauver. Tous.
Lauryn Bower ne se départit pas de son sourire :
- Oh, un chevalier blanc ! Comme c'est touchant. Quand les médias ont un court temps lié votre nom à celui d'Abia Cler, je me suis renseignée à votre sujet, inspecteur. Cette recherche obstinée de la vérité, cette volonté d'aider le plus faible, ce n'est pas vraiment votre genre. Ou par orgueil, peut-être. Vous n'aimez pas avoir l'impression que l'on se moque de vous. Mais ça ne suffit pas. Allons, racontez-moi, quelles sont vos vraies raisons ?
Quelle manipulatrice, pensa Gabriel, agacé. Et perspicace en plus. Une chose était sûr : quoi qu'elle ait fait, elle n'en ressentait aucune culpabilité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
pgeoffroypgeoffroy   27 décembre 2013
Les horloges, trop nombreuses pour ne pas être oppressantes, rappelaient avec une efficacité cynique que les agitations de l'Homme demeureraient toujours de vaines fuites face à la course du temps. Les habitants de Prime pouvaient se croire supérieurs, indispensables, ils n'étaient pas différents des autres. Que ce soir sur ce coûteux pavage ou dans la brousse d'Africa, leurs pas les conduisaient tous à la mort.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
fan2livresfan2livres   13 janvier 2014
Sous elle la jeune femme voyait se dérouler le long ruban brillant où les voitures se poursuivaient en rivière de perles colorées. Observé à plusieurs mètres de hauteur, le spectacle dégageait une étrange beauté surréaliste. Régulièrement, surgissaient au-dessus de la mer d'immeubles, des ensembles architecturaux à la structure inattendue, parfois magnifiques d'imagination et d'harmonie, parfois semblant échappés de la cervelle de quelque concepteur mégalomane.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
pgeoffroypgeoffroy   27 décembre 2013
Les pavés offraient un aspect luxueux, mais froid,et restaient silencieux sous les pas. L’inspecteur ignorait quelles matières hors de prix les constituaient. Il savait juste que, malgré les nombreux passants, avec les moteurs au berkélium tout-à-fait inaudibles et ce sol particulier, le quartier prisonnier d'une chape de silence ressemblait à une ville morte.
Commenter  J’apprécie          40
pgeoffroypgeoffroy   27 décembre 2013
Le macchabée, ou ce qu'il en restait, semblait vraiment présent au cœur du commissariat. La qualité de l'imagerie avait de quoi impressionner. On aurait cru pouvoir le toucher, tout comme on avait la sensation de réellement marcher dans les larges taches de sang sur le sol.
Commenter  J’apprécie          50
autres livres classés : anticipationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1756 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre