AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782330136697
Éditeur : Actes Sud (10/06/2020)
4.17/5   44 notes
Résumé :
Une famille décimée par une tornade. Une petite fille dont c'est le premier souvenir, embarquée par son grand frère militant de la cause animale dans une équipée sauvage entre l'Oklahoma et la Californie. Une course-poursuite époustouflante de réalisme sensoriel et d'intelligence narrative.

Implacable pilote de grand-huit, Abby Geni («Farallon Islands») est de retour. Accrochez-vous.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
4,17

sur 44 notes
5
14 avis
4
6 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

JIEMDE
  22 février 2021
À chaque rentrée littéraire, il y a les livres que tu attends et qui confirment cette attente, tandis que d'autres la déçoivent. Et puis il y a des livres qui échouent chez toi par hasard et qui t'embarquent sans prévenir ! C'est le cas de Zoomania de Abby Geni, acheté sur la seule recommandation de sa traductrice, Céline Leroy, combiné à l'attrait de son incroyable couverture. À quoi ça tient parfois le choix d'un livre…
Résumer en un picth (beurk !) un livre aussi riche tient de l'impossible. Mais c'est le jeu ma pauvre Lucette, alors allons-y. Orphelins de mère très jeunes, puis de père à la suite d'une tornade qui a dévasté leur maison, les enfants McCloud (Darlène, Tucker, Jane et Cora) survivent soudés dans leur caravane de Mercy, Oklahoma. Jusqu'à ce que Tucker s'enfuie à la suite d'une violente dispute avec Darlène.
Proche de la nature et du monde animal, Tucker est persuadé que le monde vit la fin de l'anthropocène, l'ère du règne de l'homme qui a réussi en plusieurs millénaires à dompter, canaliser et organiser son environnement. Et que tout cela peut et doit être accéléré par des actions militantes. Après s'être formé et préparé au sein d'un groupe écoterroriste, il revient à Mercy faire sauter l'usine locale après avoir libéré les animaux de labos, puis disparait dans une fuite erratique vers l'Ouest et Les Friches, avec la jeune Cora qu'il a récupéré.
Bien que je ne sois pas particulièrement proche du thème de la défense animale et de la sauvegarde des espèces, ce livre m'a littéralement happé par son originalité et l'empathie dégagée par ses protagonistes. Alternant les scènes d'actions puissantes (qui ouvrent et ferment le livre) avec les passages d'attentes plus apaisés et propices au recul, Zoomania propose surtout de formidables passages proches d'un nature writing qui n'en porterait pas le nom.
À l'image de la nature, les personnages d'Abby Geni sont à la fois fragiles et résilients, sincères et entiers, sauvages et pacifiés. Ils sont tout simplement beaux et portés par un souffle d'humanité qui fait tellement de bien à lire, à défaut de le respirer. Précipitez-vous donc sur cette très belle découverte de la rentrée 2021, encore trop peu vue par ici, et qui va me conduire rapidement vers Farallon Islands que j'avais manqué à sa sortie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          392
Selias
  14 mars 2021
A Mercy, petite ville de l'Oklahoma, une tornade de force 5, dévaste la ferme des McCloud, tuant le père et tout le bétail . Les quatre enfants, déjà orphelins de mère, se retrouvent seuls, sur les ruines de l'exploitation agricole. Darlene, l'aînée, va prendre la situation en main. Mettant de côté ses projets d'études universitaires, elle va jouer les mères de substitution. Tucker, son frère de deux ans plus jeune, est traumatisé par la tornade, c'est un garçon sensible, qui adore les animaux, cette tornade est pour lui un catalyseur, un signe, une sonnette d'alarme. Il veut trouver un sens à tout ça. Il dit que la tornade lui a ouvert les yeux, que les hommes sont les grands responsables qui détruisent les territoires des animaux sauvages et la nature. Il s'enfuit, après une dispute avec Darlene. Il réapparaît trois ans plus tard, après l'explosion d'un laboratoire de recherche en cosmétologie où tous les animaux de recherche ont été libérés. Il est grièvement blessé il se réfugie au mobil home, il embarque Cora, sa petite soeur de 9 ans, avec lui.Il va l'entrainer dans son sillage, dans sa cavale à travers l'ouest américain, car il est recherché par le FBI . Tucker et Cora vont mener une vie d'errance, en volant des voitures pour se déplacer. Tucker va essayer de gagner Cora à sa cause d'activiste, la fillette boit ses paroles. Tucker continue de déclencher des opérations coups de poing en faveur de la cause animale avec l'aide de Cora. Tucker défend, au début, une cause légitime mais très vite la machine s'enraye, il entraîne Cora dans des situations de plus en plus périlleuses. Il devient fanatique, détaché de la réalité, obsessionnel. Il est obnubilé par l'idée de frapper un grand coup, il néglige Cora qui tombe malade et la fait vivre dans des conditions épouvantables et dangereuses.
Le roman vers la fin devient stressant, un véritable page turner, on pressent qu'il va arriver une catastrophe ce qui fait monter la pression. J'ai eu tres peur pour Cora à laquelle je me suis attachée.
J'ai beaucoup aimé ce roman, le style est fluide, agréable , émaillé de belles descriptions .L'auteure brosse de beaux portraits de personnages, tres fouillés. le récit m'a happée.
C'était le premier roman de Abby Geni que je lisais, traduit par l'excellente Céline Leroy. Heureusement, J'ai "Farallon islands" dans ma pal que je vais pouvoir bientôt sortir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
blandine5674
  23 juin 2021
Une fratrie de quatre enfants orphelins, victime d'une tornade, vit désormais dans une caravane, se débrouillant tant bien que mal. Tucker, l'aîné, s'enfuit après une dispute avec sa soeur aînée. Son combat pour sauver les animaux va se renforcer jusqu'à l'activisme. Il reviendra, trois ans plus tard, à Mercy dans l'Oklahoma dynamiter un laboratoire pour y libérer les bêtes et embarquera avec lui sa petite soeur Cora. La fillette, fascinée par ce grand frère, va devenir sa complice avec des actes de plus en plus dangereux auxquels elle ne saura plus quoi penser. Cette traversée des fugitifs vers l'ouest dans des voitures volées complique le quotidien. Darlène, qui en tant qu'aînée a sacrifié ses études pour les élever, n'aura de cesse de rechercher la petite.
Des personnages très attachants, des passages somptueux sur la nature et les relations entre la fratrie. L'apothéose dans la dernière partie avec des scènes très visuelles. Original et engagé.
Commenter  J’apprécie          280
RomansNoirsEtPlus
  13 février 2021
On ne peut rester insensible face à la souffrance d'un animal . Surtout quand ce sont des hommes qui l'infligent . Quantité de reportages TV , d'associations ( on pense à L214 ) ont montré l'innommable . Cette recherche du profit avant tout au détriment du bien être animal . Des poulets élevés en batterie parqués par milliers avec aucun espace entre eux . Des poussins broyés pour faire de la nourriture …pour nos animaux de compagnie . La boucle de l'horreur est bouclée . Des animaux de laboratoires , singes , souris , chats , chiens , témoins muets d'expériences menées sur eux au nom de la science . J'en arrête -là car nous sommes tous coupables , nous les consommateurs . Moi le premier .
Alors oui on peut s'indigner . On peut signer des pétitions en ligne . Mais ça s'arrête là . Car peu ont osé s'avancer plus loin . Quelques uns comme Extinction Rebellion ont fait parler d'eux à travers leurs actes de sabotage , des manifestations , des interventions musclées pour lutter contre cette extension de masse des animaux .
D'autres interviennent sur les océans pour tenter d'empêcher le braconnage des baleines comme Sea Shepherd . Mais ils restent encore marginaux malgré nos soutiens .
Tucker fait partie de ceux-là . Il a décidé de lutter concrètement pour la protection des animaux contre leur principal prédateur : l'homme . Quitte à être traité d'éco-terroriste , Tucker ne souhaite qu'une chose : rendre la liberté aux animaux en cage , qu'ils s'agissent d'animaux sauvages dans des zoos ou des chevaux dans un enclos . Quitte à faire sauter une usine de cosmétiques , s'opposer à des bucherons pour protéger une race de chouette protégée ou manifester devant un zoo .
Le facteur déclenchant , c'est cette puissante tornade qui a surgi à l'horizon et a dévasté leur ferme située à Mercy , Oklahoma , tuant son père et les quelques animaux qui s'y trouvaient . Resté cloitré avec ses trois autres : Darlene , Jane , la cadette et Cora la benjamine dans un abri anti-tornade lui a sauvé la vie comme le reste de sa famille . Mais l'ami des animaux ne pouvait rester plus longtemps dans cette caravane , qui sert maintenant de nouvelle maison à la famille Mc Cloud . Il devait agir quitte à mettre sa vie en danger et celle de sa petite soeur Cora , neuf ans , également .
Mais même si la douleur est grande pour Darlene que Cora et Tucker aient disparu , elle , qui pense à sa petite soeur tous les jours , ne désespère pas les retrouver un jour grâce à l'aide de Roy , son ami policier . Mais dans quel état ?
C'est un roman dur et sensible . Une histoire bourrée d'émotions fortes . Un récit où la raison laisse place peu à peu à une radicalité insensée . Cette passion de Tucker pour les animaux ( qui lui rendent bien d'ailleurs ) va se transformer au cours de cette errance à travers l'Ouest des États Unis , en une vendetta sans limite malgré la cause juste , portée en étendard .
L'écriture vous porte et vous transporte dans cette Amérique rurale , où les éléments météo peuvent annihiler en un seul instant toute une vie , transformant une famille en orphelins . On y rencontre cette fratrie survivante , à nouveau morcelée entre les deux ainés de la famille : Darlene et Ducker . Darlene qui tente de reconstruire une famille et de protéger les siens , alors que Tucker est animé par une soif d'action . Deux personnages , deux visions de la vie diamétralement opposées , deux âmes irréconciliables .
L'auteure ne juge en rien les actes des uns et des autres , elle en fait le prétexte à des événements cocasses et peu ordinaires .
La nature est un personnage à part entière de ce roman , qu'il soit un cactus , un animal ou des touffes d'herbe aux couleurs changeantes . le talent de la romancière est de nous faire « sentir » cette nature , sa saveur , ces brins de liberté ou ces grains d'authenticité dans un monde que l'homme transforme de plus en plus à son image .
Côté scénario , Cora et Darlene se partagent la narration . L'une , nous partage ses sentiments les plus intimes , écartelée entre son frère et ses soeurs , témoigne de cette cavale effrénée , entre exaltation et doute , entre l'adrénaline du jeu et le manque d'amour . L'autre nous fait vivre les affres de l'attente , de l'angoisse et nous embarque dans ses souvenirs , ceux d'une famille unie , de ces odeurs , de ces gestes disparus , qui lui rappelle ses moments de connivence avec son frère et sa soeur, maintenant loin d'elle et qui lui manque cruellement .
Se reverront-elles un jour ? Seront-elles toujours les mêmes après cette expérience traumatisante ? Rien n'est moins sûr.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
EmiC
  02 mars 2021
Oklahoma, la famille McCloud est dévastée. Et pour cause une tornade de niveau 5 a frappé la ville de Mercy et donc leur maison envolée à tout jamais avec leur père et leurs animaux dont les corps n'ont jamais été retrouvés. La fratrie est désormais orpheline. Darlene, l'ainée, va tout faire pour ses soeurs et son frère et notamment Cora qui a 9 ans. Ils s'installent dans le camping communal et c'est décidé Darlene ne partira pas à l'université où elle avait pourtant été sélectionnée préférant s'occuper de sa famille. Jusqu'à la dispute avec Tucker qui fera tout vaciller. Il disparaîtra des mois jusqu'à l'explosion de l'usine Jolly Cosmectics où de nombreux animaux retrouveront la liberté et l'enlèvement fatidique de sa petite soeur Cora avec qui il partira en roadtrip, en échappée criminelle du moins pour certaines actions.
La famille a perdu tous ses animaux lors de la tornade, et cela a profondément marqué Tucker qui de plus voulait aller sauver son père en pleine tornade à l'extérieur, empêché en cela par Darlène qui lui bloqua la porte de l'abri anti-tornade. Tucker est ce qu'on appelle un animaliste, il n'hésite pas à s'engager pour eux et on le verra est prêt à tout même si cela doit détruire sa petite soeur. Il le répète l'homme détruit tout et il ne laissera personne lui barrer le chemin vers la libération animale. En cela c'est un personnage intègre pour lequel j'ai pu ressentir parfois de l'empathie. En revanche, Cora n'a rien à faire à son âge à ses côtés et c'est là que ça pèche pour lui. Elle n'est pas consentante si ce n'est qu'elle prend son frère pour son dieu et est prête à tout pour lui faire plaisir. Darlène, elle, souhaite plus que tout retrouver sa petite soeur car elle la sait sous mauvaise influence. Leur soeur Jane est en retrait dans ce livre, petit bémol car je trouve qu'elle est absente, comme un fantôme par rapport aux autres personnages.
L'écriture est juste magnifique et l'alternance du point de vue de Darlene et de Cora parfait ! Aucun personnage n'est ici bafoué et le lecteur est libre de se faire son propre jugement selon ses valeurs.
Quel roman ! Un coup de coeur 2021 assurément !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
blandine5674blandine5674   23 juin 2021
C’était peut-être ça que son père avait essayé de lui dire. Dans son franc-parler habituel, il lui rappelait que le changement était inévitable et irrépressible. Que de petites vagues pouvaient en créer de plus grosses, et de ne pas craindre l’avenir car chaque instant est suivi d’un autre, parfois merveilleux, parfois terrible, que tout cela était toujours imprévisible, des composants essentiels à la complexité d’un monde vaste et magnifique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
JIEMDEJIEMDE   21 février 2021
La moitié du règne animal aurait disparu dans quelques décennies. Ces faits étaient irréfutables, aucun débat au sein de la communauté scientifique. Le schéma était clair. Le taux d'extinction normal pour un écosystème stable était d'une à cinq espèces par an. Le taux d'extinction actuel était mille fois supérieur. Des dizaines d'espèces s'éteignaient chaque jour.
Commenter  J’apprécie          130
AifelleAifelle   17 février 2021
On vécût comme des nomades pendant deux semaines. Nous allions d'un bâtiment à l'autre - la poste, la mairie, le salon d'un inconnu. Nous dormions par terre, entourés de gens qui avaient été nos voisins, frigorifiés, sans oreillers, emmitouflés dans des sacs de couchage qui n'étaient pas les nôtres. Nous manquions toujours de nourriture, si bien que nous survivions grâce aux snacks des distributeurs automatiques et aux jus de fruits en brique. Il n'y avait pas de douche. Le chaos ne me posait pas trop de problème - cela aurait pu ressembler à du camping en classe verte - mais l'attente m'en posait. J'avais un problème et j'étais impuissante. Mon problème, c'est que ma famille se comportait comme les survivants dans un film de zombies. Jane dormait constamment. Darlène avait l'air d'avoir reçu la baffe de sa vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
RomansNoirsEtPlusRomansNoirsEtPlus   13 février 2021
C’était peut être ça , la vie après la mort : on décède sans le savoir et on se transforme en fantôme que seul votre frère peut voir. Peut être que je le hantais , reliée à lui , incapable de le quitter , même à présent. Peut-être que j’allais passer le restant de l’éternité sur cette colline ensoleillée, gardant un œil sur ces animaux lointains, les vivants.
Commenter  J’apprécie          70
JIEMDEJIEMDE   21 février 2021
La captivité fait des trucs bizarres à ton cerveau. Dans la nature, l'ennui est un concept inconnu, mais il est assez courant dans les zoos. Et chez les humains aussi, bien sûr.
Commenter  J’apprécie          120

Videos de Abby Geni (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Abby Geni
Abby Geni
autres livres classés : ÉcoterrorismeVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2188 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..