AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782413020493
67 pages
Éditeur : Delcourt (06/03/2019)

Note moyenne : 4.13/5 (sur 78 notes)
Résumé :
« Un jour de printemps, des fleurs se sont mises à pousser sur la tête de grand frère. Au début, elles l'ont effrayé, et il ne savait pas quoi en faire. Nous sommes allés voir Mamie, qui connaît tout sur les fleurs. Mais des comme ça, elle n'en connaissait pas. Grand frère a alors demandé à Papa de les lui couper. Papa lui a dit : " Mais tu ne les as pas encore écoutées ! " Les fleurs ont alors commencé à lui parler... »
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (28) Voir plus Ajouter une critique
rabanne
  03 mai 2019
Un joli album jeunesse, tout emprunt de fraîcheur, de tendresse et de sagesse.
Un beau matin, grand frère se réveille en pleurs : deux tiges vertes, portant des fleurs, ont poussé de chaque côté de sa tête. Il n'a d'abord qu'une seule envie, c'est de s'en débarrasser au plus vite avant la rentrée des classes ! Jusqu'à ce qu'il touche ces fleurs, qu'il leur parle, qu'elles lui racontent le temps, les saisons...
Un conte moderne où se mêlent magie et poésie, qui parle de langage, de partage, de sensorialité, de tolérance et d'acceptation de soi.
Tombée également sous le charme du graphisme.
Je recommande. (pour tous les âges, dès 9 ans, et toutes les âmes "pures"...)
Commenter  J’apprécie          6237
Ileauxtresors
  10 mars 2020
Quand on est un enfant, on n'aspire souvent qu'à une chose : être normal. Alors imaginez qu'un beau matin, vous vous éveilliez et constatiez que vous êtes arbitrairement, mais néanmoins irrémédiablement différent. Et que cette particularité se révélait, aux yeux de tous ! Admettez que vous pourriez bien être alors tenté de dissimuler les choses, de changer pour vous efforcer d'entrer tant bien que mal dans un moule mal ajusté. Vous essayeriez sans doute de comprendre, d'élucider les raisons à l'origine de votre singularité. Avec ce qu'il faut d'amour et de soutien, vous finiriez peut-être finalement par apprivoiser cette différence, voire à apprendre à l'aimer…
C'est cette histoire universelle que j'ai perçue à travers l'aventure de Grand frère qui constate un beau matin que des fleurs ont poussé sur sa tête. Cette métamorphose et ses répercussions sont restituées du point de vue du petit frère qui pose sur son aîné un regard tendre où se mêlent la perplexité, l'inquiétude et une irréductible complicité que j'ai trouvé touchante.
Le dessin est plein de grâce : tout en rondeur, doux et expressif. Il en émane une onde de mélancolie, mais aussi beaucoup de poésie et quelque chose de très enfantin (quelques pages sont reproduites sur le lien ci-dessous).
Alors certes, la thématique de l'acceptation de soi et de ses différences est très classique en littérature jeunesse, mais vu le poids des conformismes et des attentes sociales qui persistent en ce 21ème siècle, n'ayons pas peur d'en faire trop ! Et la métaphore fonctionne très bien, surprend, bouscule, réconforte, émerveille.
Avec son format pas trop grand, ses bulles concises et une atmosphère douce comme une élucubration enfantine, cette BD a beaucoup d'arguments pour séduire les (très) jeunes lecteurs... particulièrement à ceux qui ont des fleurs dans les cheveux !
Lien : https://ileauxtresors.blog/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          243
Luria
  26 mars 2019
J'ai beaucoup aimé le dessin, tout doux, tout beau. Mon petit faune aussi, il s'est arrêté un moment à feuilleter l'ouvrage me demandant de lui donner, plus tard, quand il serait grand. J'ai envie d'en faire un fan-art de ce grand frère.
J'ai beaucoup aimé la poésie de l'histoire
Celle de cet enfant grandi qui, en guise de cornes de faunes, voit pousser un jour des branches fleuries à ses tempes.
J'y ai vu l'allégorie de l'entre deux. Quand on quitte l'enfance mais qu'on n'est pas encore adolescent. Quand tout bouillonne, bourgeonne sans encore pousser ou fleurir. Quand on appartient encore au royaume du petit âge et qu'on devine aussi que ça vient à son terme, parce qu'on devient plus grand.
Commenter  J’apprécie          120
sophronie
  22 octobre 2019
Cette bd est extrêmement délicate et aborde un sujet qui concerne ici un pré adolescent : la différence à un moment où il "se cherche".
Cette préoccupation se manifeste par la venue de pousses de fleurs dans sa chevelure. Ses parents, son frère, sa grand-mère même, acceptent cette situation avec tendresse et complicité.
On traverse les saisons et le garçon apprivoise ses fleurs et communique avec elles. ils les protègent aussi. Elles sont sans doute là pour le rassurer, l'aider à passer un cap.
Puis un jour, les fleurs à l'automne, disparaissent. Il en recueille des pétales et les plante. le lien est toujours là, puisqu'elles poussent, mais dans leurs pots. Mais le garçon a mûri et accepte cette nouvelle situation. En réalité, il s'accepte, lui.
Cette bande dessinée est narrée sur un mode onirique très réussi !
Les illustrations, aux tonalités chaleureuses servent à merveille cette histoire aux accents psychologiques.



Commenter  J’apprécie          90
cdicollegeguisthau
  27 octobre 2020
Le narrateur raconte comment des fleurs ont poussé sur la tête de son grand frère. A travers leur relation et la présence des parents on assiste aux questionnements que cela soulève ? le cacher ? le montrer ? Qu'est-ce que cela signifie ? Comment accepter le regard des autres sur cette originalité ?
Un album, bande-dessinée très tendre, douce, qui évoque la différence de manière plutôt apaisée. L'entourage est plutôt bienveillant et la curiosité naturelle fait place à un intérêt positif pour cette particularité. le livre ouvre aussi sur l'idée que peut-être faire disparaître ces fleurs serait comme gommer une partie de la personnalité de Grand Frère.
Le dessin répond à la douceur du propos et j'ai beaucoup aimé cette idée de fleurs qui poussent.
A lire, à lire, à lire
La professeuse documentaliste
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (6)
Ricochet   17 mai 2019
Beaucoup de poésie et de douceur se dégagent de cette bande dessinée qui offre à ses lecteurs une agréable bouffée d'oxygène 100% naturelle !
Lire la critique sur le site : Ricochet
Bedeo   09 mai 2019
Un petit souffle fantastique et poétique sur l’adolescence.
Lire la critique sur le site : Bedeo
BDGest   09 avril 2019
Les fleurs de grand frère constitue un album plein de charme qui devrait plaire au jeune public et apporter un moment de sérénité appréciable aux plus grands.
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   09 avril 2019
Quelle agréable surprise que ce petit album qui se découvre doucement, au gré de cette incroyable expérience que vit ce grand frère. Après tout, se réveiller un matin avec des fleurs dans les cheveux, qui lui poussent sur la tête, ça n'a rien de commun !
Lire la critique sur le site : Sceneario
ActuaBD   25 mars 2019
Un joli conte contemporain, éveil à la tolérance et l'ouverture au monde. Un premier album plutôt réussi et qui augure une carrière prometteuse !
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BoDoi   18 mars 2019
La tonalité fantastique se veut douce et poétique et, pour un premier album, la jeune Gaëlle Geniller s’en sort avec les honneurs, dans un style sobre et lumineux, aux frontières de l’illustration jeunesse et de l’animation. Un bonne entrée en matière pour débattre des différences et d’acceptation de soi avec les plus jeunes.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
YuyineYuyine   10 août 2019
J’ai peur de ce qu’on va dire. Sur mes fleurs.
Qu’est-ce que tu as peur qu’on te dise?
Je sais pas. J’ai peur qu’on me trouve bizarre et trop différent.
Hé, tu les aimes, tes fleurs?
Oui, je… Je crois que je commence à les apprécier…
Alors ne laisse personne te faire penser le contraire!
Commenter  J’apprécie          20
LuriaLuria   26 mars 2019
Moi aussi je les aime tes fleurs. Elles sont trop belles pour les couper.
Commenter  J’apprécie          50

Lire un extrait
Video de Gaëlle Geniller (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gaëlle Geniller
MY CIRCUS - Réalisation Gaëlle Geniller, Chloé Sutter, et Delphine Natale. Musique de Clémence Prayez Court-métrage/Projet de fin d'études réalisé 2016 au Lycée des Arts et Métiers (BTSAN, LAM, Luxembourg).
autres livres classés : fleursVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3811 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

.. ..