AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782413020578
242 pages
Éditeur : Delcourt (20/03/2019)
4.11/5   88 notes
Résumé :
Ellie vient d'avoir vingt ans et n'a jamais eu de relation amoureuse... Raison pour laquelle tout bascule lorsque son ami Archimède lui demande de sortir avec lui. C'est le début d'une histoire d'amour pas très ordinaire mais aussi et surtout d'une grande introspection qui va pousser Elie à comprendre d'où lui vient cette dépression chronique qui lui colle à la peau. Creuser le passé d'une vie de famille compliquée pour qu'un jour, enfin, pour elle aussi, tout aille... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
4,11

sur 88 notes
5
10 avis
4
11 avis
3
2 avis
2
1 avis
1
0 avis

babounette
  03 avril 2019
Tout va bien de Charlie Genmore alias Anna Lkiss - Éditions Delcourt - lu en avril 2019 .
Mon tout premier roman graphique. Alors, ai-je aimé ?
Et bien, oui, mais pas un coup de coeur.
Les dessins sont très simples, dans des tons de bleus et de blanc, ce qui illustre bien l'ambiance du roman. Sur certaines pages il n'y a pas de texte, mais cela n'empêche nullement de comprendre rien qu'avec les dessins.
C'est l'histoire d'Ellie et d'Archimède. Ellie a 20 ans, elle n'a jamais été amoureuse, elle se pose plein de questions sur son corps, ses émotions, ses non-émotions, tout s'agite dans sa tête. Ellie se cherche. Ellie déprime depuis longtemps, elle pleure souvent et a des crises d'angoisse.
Avec sa famille, ce n'est pas le top non plus, Elle vit avec son père, son frère Léo et sa soeur Charlotte qui est trisomique. Sa mère vit seule, les parents sont divorcés.
Aux cours d'arts plastiques, Ellie fait la connaissance d'Archimède, un chouette garçon, très patient, affectueux, à l'écoute, il cherche à l'aider dans ses interrogations, Ellie ne se sent ni femme, ni homme, elle a une peur bleue des contacts physiques avec Archimède.
Cette histoire est une histoire vraie, la vie de Charlie Genmore, mais je ne vous dévoile pas la fin. A l'époque où se passait cette histoire Charlie ne savait pas encore qui il était vraiment.
J'ai mis 3 étoiles.




+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10710
marina53
  08 décembre 2019
Ellie est une jeune étudiante aux Beaux-Arts. Elle habite Paris, avec son père, son grand-frère, Léo, un brin incontrôlable et caractériel, et sa petite soeur, Charlotte, atteinte de trisomie, ses parents étant séparés. À 20 ans, la jeune femme n'a jamais eu de petit ami. Ce ne sont pourtant pas les occasions qui lui ont manqué. Une situation qui l'inquiète, qui la fait douter et qui lui fait se demander si elle est tout à fait "normale" d'autant qu'elle se sent terriblement seule. Un soir, alors qu'elle est couchée, elle reçoit un texto d'Archimède, un camarade de classe, lui demandant si elle ne voudrait pas sortir avec lui. Étonnée et après une réponse un brin idiote, elle accepte. Son amie Holly est ravie pour elle. Mais cette situation va la chambouler. En effet, Ellie souffre de dépression chronique depuis des années, vit de hauts et de bas, a des crises d'angoisse et ne supporte pas le moindre contact physique. Aux côtés d'Archimède, la jeune femme va peu à peu se dévoiler et apprendre à se connaître...
Ellie, c'est Anna Lkiss alias Charlie Genmor, né fille et aujourd'hui garçon non-binaire. Avec ce tout premier roman graphique, Charlie Genmor s'inspire de sa propre vie et se livre tout en douceur et émotion. Elle cherche à comprendre pourquoi le contact physique, que ce soit avec son nouveau petit ami, ou avec sa soeur, lui est insupportable. D'où lui vient ce traumatisme ? Et pourquoi ne ressent-elle que si peu les choses ? Elle décrit, notamment grâce à Archimède, la découverte du contact intime mais aussi les émotions intenses qui vont la submerger et les crises d'angoisse que cela va provoquer. Plongeant au fond d'elle-même, Ellie va se découvrir et mettre des mots sur ce qui lui pèse. Touchant, émouvant, ce roman graphique fait montre d'une grande justesse et d'une rare sensibilité. Un témoignage pudique, une tendre histoire d'amour et une belle leçon d'acceptation de soi et de son passé avec qui, immanquablement, l'on doit vivre. Graphiquement, à l'instar de cette magnifique couverture, l'on plonge avec délice dans cette ambiance bleutée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          560
Bazart
  13 mai 2019
Comme dans la chanson éponyme d'Oreslan, le "Tout va bien "affiché en titre de la Bande dessinée de Charlie Gennor, jeune auteur de BD nantais, est plutôt à prendre de façon ironique : car Ellie, la jeune fille de vingt ans qui est l'héröine de ce récit d'apprentissage, n'a pas l'air d'aller si bien que cela au début de l'histoire que le lecteur est invité à découvrir.
D'abord, sa vie familiale n'est pas des plus roses ; entourée d' un frère aîné caractériel et violent; une petite soeur en situation de handicap et des parents séparés qui ne la comprennent pas forcément.
Par ailleurs, sentimentale parlant, Ellie déplore fortement le fait qu'à 20 ans, elle ne se soit encore jamais lancée dans une aventure amoureuse , et se pose énormément de questions lorsqu'un de ses amis de faculté, Archimède lui demande de sortir avec lui.
Plutôt que de répondre favorablement à cette demande sans hésiter, Ellie est dans l'évitement, accepte de coucher avec lui , mais n'éprouve pas vraiment de désir pour lui ni du reste pour quiconque, et cette valse hésitation forme les pages de ce beau récit initiatique profondément autobiographique.
Tout va bien" est en effet un récit autobiographique ce qui veut dire qu' Ellie, jeune fille de vingt ans est Charlie , garçon non binaire transgenre de 30 ans, et que cette métamorphose ne sera révélée qu'à la toute fin de cet émouvant roman graphique.
Lorsqu'il a commencé ce récit autobiographique, Charlie était encore une fille, et pas encore un auteur de genre masculin car n'avait pas encore conscience, qu'il était une personne transgenre,même si comme on le voit dans la BD, il sentait fortement un trouble identitaire manifeste et voyait bien qu'il (elle) ne ressentait pas comme les autres.
Beau récit sur la différence, sur la résilience et sur la nécessité de crever l'abcès et de dialoguer pour aller mieux, "Tout va bien" , porté par un univers visuel tout de bleu ( couleur souvent associée à la soif de vérité) traite avec une bonne dose d'humour et de sensibilité des questions souvent taboos autour de la sexualité, du déterminisme de genre et de féminisme.
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
XanderOne
  27 mars 2019
Ce roman graphique est une magnifique découverte que j'espère pouvoir partager avec le maximum de monde. Cette oeuvre, qui parle de l'acceptation de soi,ne se limite pas à une simple exploration de la recherche du bonheur. « Tout va bien » est également une magnifique ode à la liberté ! La liberté d'être qui l'on est, qui l'on veut devenir… La liberté de penser à sa manière et de vivre tel qu'on le souhaite… Bref, la liberté d'être heureux et surtout de l'être à sa façon. L'histoire en elle-même est très intéressante, immensément touchante et très bien construite. Mais c'est dans les petits détails ainsi que dans la liberté de ton de l'auteure que se situe toute la force de ce titre.
Les graphismes sont simples, assez minimalistes. La colorisation est uniquement faite en nuances de bleus. On ne s'attarde pas vraiment sur le trait de l'auteure, mais plutôt sur le message qu'il fait passer. La simplicité des planches ne les empêches d'ailleurs pas de transmettre une montagne d'émotions au lecteur. Il y a aussi l'évolution des personnages qui est très visible malgré ce choix d'un dessin plutôt sobre. On les voit évoluer, vieillir, tomber dans des spirales douloureuses ou rayonner de joie. J'ai vraiment été très surprise qu'une telle profondeur puisse se retrouver dans des dessins aussi simples, mais ce fut un étonnement très agréable.
Je pense que « Tout va bien » se destine à être lu par un très large public. Ce récit pourra raisonner différemment en chacun de nous selon nos propres expériences passées et selon notre ressenti personnel. Ici, l'auteure à voulu partager son expérience pour aider ceux qui se sentiraient perdus ou anormaux à comprendre que la clef du bonheur ne réside pas dans l'urgence de se glisser dans un moule trop étroit pour eux.
Même si certains passages de cette bande dessinée sont assez durs, l'ambiance générale, et surtout la charmante happy end, fond de ce roman graphique un bel hymne à l'espoir. Que vous traversiez actuellement des moments difficiles, une dépression, une crise identitaire ou que vous ayez simplement envi d'ouvrir un peu votre esprit à une manière de voir les choses qui ne vous est peut-être pas encore connue, « Tout va bien » est une lecture que vous appréciez coup sur. Et même si « tout ne pas toujours bien » prenez le pari de l'espoir pour pouvoir vous aussi clamer haut et fort que « Tout va bien » !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          234
elea2020
  14 mars 2021
A 20 ans, Ellie prend une décision risquée parce qu'elle n'en peut plus de ne pas ressembler aux autres, elle ne se comprend pas : elle sortira avec le premier garçon qui le lui demande. C'est donc ce qui arrive avec Archimède, un camarade de classe qu'elle apprécie. Lors de leurs premiers rendez-vous, ils discutent en éclatant des bulles de papier bulle, ou encore il lui donne des objets rouillés pour sa collection, et cuisine pour elle.
Les débuts sont toutefois difficiles, car Ellie est très réticente aux contacts physiques, et fait régulièrement des crises d'angoisse. Heureusement, Archimède est compréhensif et l'aime comme elle est. Il ne l'oblige jamais à rien, et respecte ce rapport complexe qu'elle a avec son corps. le temps passant, Ellie se rend compte qu'elle est tout simplement bien avec lui, qu'ils peuvent parler de tout, se confier sans se sentir jugés, comme elle est avec ses amis.
Il y aura encore des doutes et des rechutes, tous deux ayant leurs problèmes, Ellie avec sa "dépression chronique" et Archimède avec ses problèmes de sommeil et sa tendance à s'isoler quand ça ne va pas, mais dans la progression de leur couple, ils sauront grandir et se remettre en question.
J'ai apprécié cette bande dessinée, que j'ai trouvé un peu verbeuse malgré tout, mais qui se lit très facilement. Les planches jouent sur le bleu, nous présentant les états d'esprit et les émotions intérieures d'une jeune fille qui se débat dans une famille malheureuse, ses deux parents s'étant séparés, avec une soeur, Charlotte, trisomique, et un frère, Léo, qui se mure et devient violent avec l'adolescence. Comme son père, Ellie doit lutter contre sa tendance à faire semblant, à camoufler son mal-être, et retirer son masque pour aller mieux.
A travers la relation amoureuse de deux jeunes gens qui ne sont qu'eux-mêmes, l'auteur fait passer des messages de respect et de tolérance, énonçant le consentement comme un impératif catégorique, et déployant au passage, à travers les personnages secondaires, comme Holly, la meilleure amie et confidente d'Ellie, diverses possibilités amoureuses, et une catégorie encore méconnue du spectre LGBT, l'asexualité. Ellie n'est pas asexuelle, elle a juste besoin de temps, et si elle l'avait été, Archimède l'aurait aimée comme elle était.
C'est un récit en images qui ne tombe jamais dans la facilité, le trait est épuré et juste, la mise en images imaginative et dynamique. C'est une belle réussite, qui peut faire du bien, parce que c'est un discours qu'on a encore besoin d'entendre, qui n'est pas acquis, bien qu'on en parle davantage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190


critiques presse (5)
BoDoi   01 juillet 2019
Tout va bien est un récit sensible qui aborde sans tabou ni pathos les errements émotionnels d’une jeune fille de 20 ans à travers les épreuves que lui réservent ses liens aux autres...
Lire la critique sur le site : BoDoi
ActuaBD   20 juin 2019
Joli récit d'apprentissage féministe.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Bedeo   22 mai 2019
Un brillant plaidoyer contre la malbouffe et l’industrie agro-alimentaire. A déguster sans modération.
Lire la critique sur le site : Bedeo
Bedeo   22 mai 2019
Plutôt extraordinaire dans son approche mais faisant appel à sentiments et des situations très ordinaires, Tout va bien veut toucher, comprendre et apprendre. Un roman graphique personnel et courageux, qui fait avancer à grand pas les perceptions.
Lire la critique sur le site : Bedeo
Sceneario   15 avril 2019
Le mal-être de la période du passage de l'adolescence à l'âge adulte est un cap parfois difficile à franchir. Avec douceur et tendresse, avec patience et compréhension, Charlie Genmor (alias Anna Lkiss) nous entraîne dans cette expérience très personnelle que vivent ses deux héros.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
LucilliusLucillius   22 octobre 2020
Quand j'avais 16 ans, je trouvais le sexe angoissant parce que j'avais l'impression que c'était une sorte d'équilibre dur à trouver. Fallait pas trop coucher sinon tu étais une salope, et en même temps, si tu faisais pas assez de sexe, tu étais une coincée...
Commenter  J’apprécie          50
blandine5674blandine5674   29 avril 2021
- Je pense qu’on doit faire des efforts toutes les deux, une relation, même amicale, ça se construit et se définit à deux, pas vrai ?
Commenter  J’apprécie          90
armand7000armand7000   16 mars 2021
Bref je pense que si, à l'époque je l'avais vraiment fait juste pour cocher la case "perdre sa virginité" ca se serait probablement pas super bien passé. J'ai bien fait d'avoir attendu le bon moment. De me sentir prête. Je crois que ce qui me fais le plus de bien c'est d'avoir l'impression que ce n'est pas une étape dans ma vie... juste du sexe quoi !
Commenter  J’apprécie          20
LuriaLuria   01 avril 2019
Grâce à toi j'ai le sentiment que j'ai autant le droit d'être heureuse que malheureuse. Tu m'as forcée à sortir de mon cimetière d'éléphants.
Commenter  J’apprécie          40
unbouquinetuncafeunbouquinetuncafe   27 décembre 2020
J'ai souvent le sentiment que ce que je ressens n'est pas légitime.
Commenter  J’apprécie          60

Lire un extrait
autres livres classés : autobiographieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

tout va b1

Quelle est la couleur principale présente dans la BD ?

bleu
noir & blanc
bleu clair
bleu foncé

5 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Tout va bien de Charlie GenmorCréer un quiz sur ce livre

.. ..