AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9791093552774
108 pages
Éditeur : éditions de la Rémanence (10/12/2018)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
J’ai quarante-et-un ans. Ce livre, je le ressens alors qu’il se termine, constitue un trait d’union entre les deux pratiques d’écriture qui sont aujourd’hui les miennes. Écrire sur les autres, écrire sur soi, écrire, tout court. Mes écrivains, ceux que je lis, que j’ai lus, m’ont, malgré eux, mené à moi, à ce je auquel, quoi qu’on en dise, on revient toujours. Ils me font advenir dans ce texte, sinon comme un écrivain, du moins comme un je qui écrit. Qui s’écrit.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Aurelivres57
  11 juillet 2019
Arnaud Genon est enseignant-chercheur et auteur de plusieurs essais consacrés au genre autobiographique. Dans « Mes écrivains », sa seconde autofiction, il revient sur les rencontres d'auteurs, les livres qui ont marqué sa vie. Sur des mots qui l'ont touché, qui lui évoquent sa propre histoire, qui symbolisent des étapes de son existence.
Il explique que « La littérature a joué dans ma vie, comme pour beaucoup, je crois, un rôle capital. Je l'ai découverte alors que le monde s'effondrait sous mes pieds, peu avant la mort de ma mère. J'avais onze ans. Les livres sont ensuite devenus des compagnons, des amis. ». Un rapport aux livres très personnel donc. C'est pourquoi chaque chapitre de ce livre est associé à une oeuvre qui l'a marqué comme pour « se raconter » lui. En quelque sorte, une autobiographie romancée, une autofiction par les livres.
Il y évoque sa passion pour Rousseau et du « vif attachement » envers sa professeure de littérature à l'Université, qui deviendra sa Mme de Warens en l'initiant aux Confessions.
L'une des grandes étapes de sa vie de lecteur, la découverte de Jacquou le Croquant. Un livre offert par sa mère alors malade, et dont le parallèle avec l'histoire du héros fut troublante : la mère de Jacquou est aussi souffrante…Ce roman a été un déclic, lui a permis de comprendre qu'il ne serait jamais seul, que la littérature serait là pour l'aider car son histoire était déjà écrite dans les livres.
Durant 12 chapitres, Arnaud Genon est lecteur, alors que le 13ème chapitre marque la transition en devenant écrivain à son tour. Ce livre est le lien entre « Ecrire sur les autres, écrire sur soi, écrire, tout court ». Grâce à « ses écrivains », il a pris conscience de son envie d'écrire, d'exposer son propre « je » sans s'identifier à celui des livres.
Cet ouvrage me parle tellement : en tant que lectrice, blogueuse littéraire, je suis en effet amenée à écrire sur les autres. Mais au fil de mes lectures, je ressens de plus en plus l'envie de prendre la plume à mon tour. Ecrire non plus sur des mots mais avec mes mots. Ecrire ce qui vient du fond de mon être et plus seulement en décortiquant les oeuvres d'auteurs.

Lien : https://aurelivres57.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Proprose_Magazine
  02 avril 2019
[...] Mes écrivains. Une histoire très intime de la littérature ou pourquoi j'ai commencé à écrire se présente bel et bien comme « une autofiction, c'est-à-dire une autobiographie consciente de son impossibilité : je ne suis jamais que la fiction de mes souvenirs, de ma mémoire » (105), lit-on quelque part dans une des pages du péritexte. [...] Grâce à ce recueil de récits d'une centaine de pages, Arnaud Genon nous montre à quel point notre rapport au livre est complexe et sa fréquentation, lourde de conséquences [...]
Lien : https://proprosemagazine.wor..
Commenter  J’apprécie          00


autres livres classés : autobiographie romancéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1009 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre