AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782843231957
80 pages
Éditeur : Editions Assouline (01/02/2000)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Source d'inspiration des artistes d'estampes qui déclineront à satiété la courbe délicate d'une épaule, la rondeur d'un sein ou la délicatesse d'une nuque. Elle incarne avant tout la "femme" idéale, courtisane intelligente et cultivée, musicienne, peintre, poétesse et danseuse à la fois. Les Occidents préfèreront célébrer en elle le mythe de la femme-enfant, à mi-chemin entre l'épouse et la poupée.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Unhomosapiens
  12 septembre 2020
Très beau livre sur le Japon à travers le monde des geishas. Après une brève mais très instructive introduction, Bérénice Geoffroy-Schneiter et les éditions Assouline, en quelques dizaines de pages, nous offrent un large éventail de reproductions d'estampes et de photos d'époque colorisées. On est alors plongé dans ce japon fin-de-siècle que l'on retrouve dans les récits de Nagai Kafu ou de Pierre Loti. Mais, attention, le texte introductif nous met en garde. Derrière les shogi et les paravents du quartier de Yoshiwara se cache bien souvent la misère et un esclavage sexuel que la culture artistique de ces dames peine à cacher. C'est le propos de l'auteure dans son introduction.
Concernant les reproductions, il y a de tout, par les plus grands artistes, de Utamaro à Harunobu. Des vues d'ensemble panoramiques ou des scènes de rues du Yoshiwara, aux moments plus intimistes de la geisha qui se prépare pour recevoir son client, parfois quelques shunga remarquablement explicites. Les photos sont peut-être les plus émouvantes et permettent de saisir dans un portrait figé, le désarroi et la tristesse de ces femmes, obligées de se soumettre aux moindres désirs de leur client. Tout cela est d'une qualité remarquable.
C'est un petit livre d'art à compulser en lisant par exemple quelques récits des écrivains de Meiji.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
UnhomosapiensUnhomosapiens   11 septembre 2020
Le "yoshiwara", véritable ville en réduction, n'apparaissait-il pas comme la soupape de liberté dans une société où tout mariage se devait d'être arrangé, où tout rang social d'être tenu ? Situé près du temple d'Asakusa, il demeura là près de trois siècles, anachronique, jusqu'à son interdiction, puis sa fermeture, en 1958.
Commenter  J’apprécie          50
UnhomosapiensUnhomosapiens   12 septembre 2020
Sous le pinceau de Utamaro, qu'elle soit humble prostituée ou orgueilleuse courtisane, la femme se métamorphose en créature mythique. Elle est cet "Éternel Féminin" adoré par les collectionneurs qui admireront à loisir, la rondeur dévoilée d'un sein ou d'une épaule, la ligne si fine et si fragile d'une nuque palpitante de vie.
Commenter  J’apprécie          30
UnhomosapiensUnhomosapiens   12 septembre 2020
Si les geishas font désormais claquer leurs lourdes "geta" sur l'asphalte des grandes villes, elles n'en demeurent pas moins de pathétiques fantômes écartelés entre passé nostalgique et modernisme à tout crin.
Commenter  J’apprécie          50
UnhomosapiensUnhomosapiens   11 septembre 2020
L'une des raisons pour lesquelles on interdisait à un samouraï de pénétrer dans une maison de plaisirs avec son sabre n'était-elle pas tout simplement d'eviter qu'une courtisane ne se saisisse de l'arme pour mettre fin à ses jours ?
Commenter  J’apprécie          20
UnhomosapiensUnhomosapiens   11 septembre 2020
Les courtisanes ne cristalisaient-elles pas, à leur manière, tous les fantasmes attachés au pays du Soleil-Levant ? Mélange subtil de tradition et de modernité, d'érotisme diffus ou de sauvage pornographie, l'histoire de leur représentation en dit plus sur l'évolution de la societe japonaise que tout long discours de sociologue ou d'historien.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : geishasVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Prénoms de grands peintres : trouvez leurs noms ! (3)

Je suis né à Paris en 1848. Chef de file de l'Ecole de Pont-Aven, inspirateur du mouvement nabi, j'ai vécu de nombreuses années en Polynésie où je suis décédé en 1903. Je suis Paul...

Gauguin
Cézanne
Signac

12 questions
642 lecteurs ont répondu
Thèmes : peinture , peintre , art , Peintres paysagistes , Peintres français , peinture moderne , peinture espagnole , Impressionnistes , culture générale , peinture belge , peinture romantique , peinture américaineCréer un quiz sur ce livre