AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782258163348
Éditeur : Les Presses De La Cite (18/02/2021)
3.87/5   15 notes
Résumé :
Un ouvrage sur l'art d'écrire un roman policier. L'auteure donne des conseils pour transformer une simple idée, souvent fugace et plate, en un manuscrit de plusieurs centaines de pages. Elle analyse les étapes indispensables à l'écriture, en s'appuyant sur ses propres livres, des recherches à l'exploration des lieux, des prises de notes au premier jet en passant par la psychologie des personnages.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
3,87

sur 15 notes
5
5 avis
4
5 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
1 avis

Cath_perrin
  14 mars 2021
De l'idée au crime parfait est le deuxième livre d'Elizabeth George sur l'écriture
Écrit en 2006, Mes secrets d'écrivain s'appuyaient sur des extraits de différentes oeuvres de l'auteur pour illustrer des techniques. Ce nouvel ouvrage est un excellent complément, qui détaille la méthodologie employée pour écrire le Rouge du péché que je vous recommande de lire, ne serait-ce que parce que l'auteur révèle le nombre le nom du coupable.
Elizabeth George fait de longues recherches, se déplace en Angleterre, lieu où Thomas Lynley et Barbara Havers enquêtent, pour trouver des endroits qu'elle photographie. Elle vous montre ensuite comment elle utilise ses découvertes dans son livre.
Les personnages sont essentiels et elle vous propose une fiche à remplir. Plus intéressant, vous pourrez lire ses propres fiches des personnages du roman le Rouge du péché.
Concrets, les conseils peuvent être exploités pour n'importe quel roman. À vous de retenir, parmi les nombreuses techniques, celles qui vous plaisent pour améliorer votre écriture.

Lien : https://dequoilire.com/de-li..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
celine85
  07 mars 2021
Elizabeth George nous écrit ici une sorte de livre « mode d'emploi » pour expliquer sa méthode d'écriture Elle illustre ses propos en s'appuyant sur un de ses romans « le rouge du péché » (pas besoin de l'avoir lu avant mais si vous souhaitez le lire, faites le impérativement avant de commencer ce livre)
Il ne s'adresse pas uniquement aux écrivains en herbe. Il peut intéresser comme ça a été le cas pour moi les lecteurs de romans policiers qui souhaitent découvrir le processus d'écriture. Elle n'a pas la prétention de donner la recette miracle, elle souhaite juste partager sa méthode. Au futur auteur de trouver sa propre méthode en retenant les conseils qui l'intéressent et en mettant de coté les autres.
Ce livre a été une lecture très intéressante et enrichissante en tant que simple lectrice et je le conseille vivement aux écrivains en herbe de roman policier. Il donne de précieux conseils et montre tout le travail nécessaire autour (recherche sur les lieux, sur les personnages…) en créant des fiches, en prenant des photos, en effectuant des recherches techniques, en se posant pleins de questions sur l'utilité ou non de mettre tel ou tel élément,…. Il donne une vraie organisation, indispensable dans ce métier.
#Delidéeaucrimeparfaitmonatelierdécriture #NetGalleyFrance
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Bazart
  27 avril 2021

La grande romancière britannique Elizabeth George aime visiblement beaucoup à ses lecteurs ses conseils sur le processus créatif.
Écrit en 2006, Mes secrets d'écrivain s'appuyaient sur des extraits de différentes oeuvres de l'auteur pour illustrer des techniques d'écriture .
Ce nouvel ouvrage l'autre "queen Eliabeth "comme certains disent- est un excellent complément, qui évite la théorie un peu vide pour détailler la méthodologie employée pour écrire un de ses best sellers écrit en 2008" le Rouge du péché"
S'adressant aussi bien aux romanciers de polar en herbe qu'aux simples lecteurs amateurs qui souhaitent découvrir le processus d'écriture., la «reine Elizabeth», fait partager ses méthodes de travail avec générosité et rigueur, le plus important pour elle.
Cet ouvrage montre tout le travail nécessaire de préparation et de documentation nécessaire en prenant des photos, en effectuant des recherches techniques, en se posant pas mal de questionnements sur l'utilité ou non de mettre tel ou tel élément.La romancière propose aussi des exercices pratiques à ses "élèves," pas à pas pour répondre aux différentes questions que peut se poser un apprénti écrivain: comment créer des personnagescrédibles ougencer une scène déterminante dans la narration?
Bref une lecture plus qu'enrichissante pour les écrivains qui rêvent de percer dans le polar !
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
thomassandorf
  07 mars 2021
Comment s'y prend un auteur à succès pour concevoir, construire et écrire ses romans ? Elizabeth George nous livre sa méthode personnelle dans un essai très didactique.
D'abord qui est Elizabeth George ?
Américaine de 70 ans, diplômée en psychologie, passée de l'enseignement à l'écriture, éditée depuis 1988 après deux romans refusés par les éditeurs, à ce jour auteur d'une trentaine de livres policiers, nouvelles et essais, sa parole peut être considérée comme crédible.
Points particuliers : amatrice d'enquêtes policières, situe ses intrigues dans l'Angleterre contemporaine, véritable bête de travail, exigeante, emploie chaque crime comme révélateur de la nature humaine, enseigne l'écriture créative dans diverses universités américaines.
Son approche, développée au fil de ses expériences, est extrêmement rigoureuse. Elle pourrait même paraître aride, mécanique et très éloignée de l'idée usuelle d'un processus créatif.
Pas de panique, Elizabeth George nous explique avec clarté et humilité sa manière de procéder. le premier bénéficiaire de sa méthode, c'est elle-même ! Réconcilier les deux hémisphères gauche et droite du cerveau pourrait être une gageure. Alors elle se livre à une duperie psychologique visant à calmer son angoisse de la page blanche et à éviter les impasses narratives. Avec de l'idée au crime parfait, elle dévoile ses bonnes pratiques.
En illustrant chaque étape par des extraits de son ouvrage, le rouge du péché, Elizabeth George met de la chair autour des os et permet de bien saisir l'intérêt de la démarche. Pour impliquer un peu plus le lecteur dans sa démarche, elle propose des exercices thématiques.
Ô muses, où êtes-vous donc parties ? Auriez-vous abandonné notre époque ? L'artiste échevelé, la plume en quête d'inspiration, saoulé par la tempête ou tourmenté par l'alcool et la drogue, ce mythe-là est irrévocablement rangé au placard. Signe des temps, d'une culture contemporaine condamnée à l'efficacité ?
Oui, les temps changent ; l'écriture se professionnalise. À partir du moment où l'intention est d'être lu et publié, loin d'être le produit d'une énergie créatrice, l'écriture est bel et bien un métier ; si on admet qu'elle n'est pas qu'un simple amusement et si l'auteur désire atteindre au final un véritable épanouissement, il faut bien admettre au départ ses contraintes, ses règles et sa routine.
S'agirait-il d'un simple guide de recettes ? Elizabeth George évite cet écueil et rappelle souvent qu'il n'y a pas de méthode universelle et surtout pas la sienne. Si trois piliers majeurs constituent la base pour l'écrivain : un minimum de technique, la lecture et un travail rigoureux, le reste est histoire de préférence personnelle. Si bien que de l'idée au crime parfait propose plutôt une boite à outils où chacun peut piocher selon ses préférences.
Alors quelle est cette méthode ?
D'abord un travail de recherche qui servira de charpente au roman : lieux, thématique, personnages (le seul commandé par le genre policier qui concerne Elizabeth George étant… l'assassin !).
La réalisation de fiches détaillées permet de faire émerger les éléments utiles au récit. Elles forment un canevas pour l'auteur omniscient qui pourra toutefois reprendre sa liberté si nécessaire au moment de l'écriture. Elles fournissent également la charpente nécessaire pour dresser des personnages solides, les tensions nécessaires, recourir à tous les sens pour rendre perceptibles l'environnement où évoluent les personnages.
Le déroulement de l'histoire survient seulement à ce moment… avec au terme de ces étapes préliminaires le début du roman qu'il faudra soigneusement déterminer.
L'approche va en entonnoir jusqu'à chaque scène où sont précisés les décors, les personnages présents, les aspects dramatiques et les conflits, tableau synoptique à l'appui.
Puis enfin, ENFIN vient le temps de l'écriture… puis celui des relectures. L'aide d'une personne de confiance permettra de repérer les faiblesses du roman, de tester quelques idées, lever ses doutes. Encore une lecture et puis hop ! direction l'éditeur.
Ma première crainte avant d'ouvrir ce livre était de trouver ici des platitudes ou bouts de ficelles éculés, un mauvais produit marketing d'un auteur réputé mais dont les best sellers encombrent les librairies et les presses de gare, s'empoussièrent dans nos bibliothèques puis sont vendus d'occasion au mètre linéaire à des bouquinistes. Vous voyez, un de ceux comme L'affaire du triple meurtre, L'inspecteur Pinchbottle à la rescousse ou La mort porte des jarretelles jaunes, parodies imaginées par un Raymond Chandler étrillant en 1950 dans son essai Simple comme le crime ces mauvais policiers livrés à la chaine (déjà !). Mais avec de l'idée au crime parfait, Elizabeth George a une autre ambition, et c'est tant mieux !
Intéressant tant pour le lecteur qui en apprend plus sur le travail de création que pour l'auteur qui souhaite améliorer sa technique.
T. Sandorf
Merci à #Netgalley et aux Presses de la Cité pour cette lecture de #Delidéeaucrimeparfaitmonatelierdécriture
Lien : https://thomassandorf.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
AlbertYakou
  10 avril 2021
Emprunté chez une amie par curiosité, je n'ai pas trouvé ce bouquin bien intéressant. Il se présente comme un manuel pour apprendre à écrire un roman en général et un policier en particulier.
C'est même une sorte de guide pratique avec des exercices en fin de chapitre pour appliquer l'enseignement de la maîtresse. J'ai trouvé cela très enfantin.
Le premier chapitre concerne les repérages des lieux de l'action du roman si vous la situez dans un endroit qui existe vraiment. On marche, on observe et on prend des photos. Quel bon conseil, non ? Et si on ne peut pas aller sur le terrain (trop loin ou trop cher ou pas la disponibilité), on peut regarder les lieux avec Google Earth. Quel autre bon conseil, non ?
Je vous passe quelques chapitres, pas plus instructifs, jusqu'à celui où on pense que ça va peut-être décoller, celui des points de vue. Après un rappel du point de vue externe, du point de vue omniscient, etc, on passe à l'exemple (les exemples sont tous tirés d'un de ses romans) sensé illustrer l'affaire. Linley serait le personnage point de vue. On lit l'extrait (toujours assez long les extraits, ça remplit de la page...) et là, paf, on s'aperçoit que par moment la mère de Linley est aussi personnage point de vue. Bref, l'exemple est mal choisi. Pourtant, elle avait tout son roman pour bien le choisir.
Après cela, j'ai commencé à tourner les pages plus vite et à les parcourir d'un oeil distrait. Elle parle beaucoup d'elle (ça m'a toujours agacé quand les autres parlent trop d'eux même), indiquant qu'elle se prend pour une grande écrivaine. Ce n'est pas ce que les extraits révèlent, car, globalement, c'est assez pauvrement écrit (peut-être la traduction est-elle faible ?).
Au final, j'apprends que c'est son deuxième du même genre où elle révélerait ses secrets, la dame... J'en conclus que le premier a dû bien se vendre et qu'il y a là un bon filon qui attire et attrape tous ceux qui rêvent de se faire publier un jour (et on sait qu'ils sont nombreux).
En somme, c'est une tromperie mercantile, pour moi, ce bouquin.
Je vais de ce pas le rendre à mon amie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
LaTribuneDeGeneve   11 mars 2021
L’auteure américaine Elizabeth George, trente romans policiers à son actif, publie «De l’idée au crime parfait».
Lire la critique sur le site : LaTribuneDeGeneve
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Cath_perrinCath_perrin   14 mars 2021
Le second élément de l’analyse qui construit ma compréhension du personnage est sa tendance psychopathologique, ou ce que j’appelle sa démarche pathologique. Il peut s’agir d’un comportement anormal, d’un conflit intérieur, d’un état mental instable, d’une anomalie corporelle volontaire, d’un symptôme psychosomatique, d’une réaction inhabituelle, mais révélatrice, d’une croyance erronée. C’est une caractéristique de chaque individu, tenue généralement (mais pas toujours) à l’abri du regard du public, masquée par l’image de projeter. La démarche pathologique se déclenche dans les moments d’anxiété, de stress, de peur, quand un esprit préoccupé n’arrive pas à trouver la sérénité, ou dans des situations où le besoin vital du personnage ne peut pas être assouvi et où l’angoisse qui en résulte doit être calmée par un comportement temporaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
BazartBazart   25 avril 2021
On peut trouver toutes sortes de conseils et de recommandations relatifs à l’écriture d’un roman. Mais aucun ne sera utile si l’auteur en herbe manque de rigueur. La rigueur, c’est la capacité à retarder la gratification. C’est faire ce que vous devez en premier, et ce que vous voulez en second. Tous ceux qui ont réussi le savent.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Elizabeth George (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Elizabeth George
Commandez les coups de coeur de nos libraires sur filigranes.be !
Les livres dans l'ordre : "Le Jeu du Chuchoteur" de Donato Carrisi, Éditions Calmann-Lévy - suite de "Le Chuchoteur " en Livre de Poche "À cache-cache" de M. J. Arlidge, Éditions Les escales - suite de "Oxygène" aux Éditions 10/18 poche "Victime 2117" de Jussi Adler-Olsen, Éditions Albin Michel "L'épidémie" de Åsa Ericsdotter, Éditions Actes Sud "Le Secret ottoman" de Raymond Khoury, Éditions Presses de la Cité "Fermer les yeux" de Antoine Renand, Éditions Robert Laffont - connu pour "L'Empathie" maintenant en poche aux Éditions Pocket "Au soleil redouté" de Michel Bussi, Éditions Presses de la Cité "La punition qu'elle mérite" de Elizabeth George, Éditions Pocket "La Mauvaise herbe" de Agustin Martinez, Éditions Actes Sud
+ Lire la suite
autres livres classés : atelier d'écritureVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Elizabeth George, ses polars, ses personnages récurrents...

Elizabeth George est née et vit...

en Ecosse
en Angleterre
en Irlande
aux Etats-Unis
aux Pays-Bas

12 questions
101 lecteurs ont répondu
Thème : Elizabeth GeorgeCréer un quiz sur ce livre

.. ..