AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782877041805
168 pages
Éditeur : Editions Unes (19/05/2017)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Il m'arrive de rêver être un grand tissu, une étoffe qui recouvrirait tout, dont je serais un peu la matière, écoulement, silence retenus, matière qui, enfin, ne compte plus avec la mémoire et pourtant montre la splendeur muette de ce qui a disparu.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
mpsoriano
  09 octobre 2018
Elle s'appelait Ghislaine Amon de son vrai nom, elle était peintre et poéte, et les photos d'elle nous rappellent quelque chose de la beauté sombre et lumineuse de portraits d'Albertine Sarrazin ou de Barbara. Elle était une artiste exigeante, amoureuse et torturée, et ce journal intégral nous la ramène 33 ans après sa mort alors que ces toiles continuent a être montrées, un journal qui nous la dévoile dans toute sa noirceur naturelle et son incroyable exigence d'artiste.
(lire la suite)
Lien : https://letrianglemasque.blo..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
coco4649coco4649   31 mai 2017
ON NE DEVRAIT JAMAIS ARRÊTER D’ÉCRIRE, CE QUI EST POÉSIE SURTOUT…


On ne devrait jamais s’arrêter d’écrire, ce qui est poésie surtout. On perd
l’habitude, le souffle, le ton, on perd même sa compréhension faite de tant
d’amabilité, et bêtement l’arrêt nous rend ignorant de ce qui juste avant nous était encore nécessaire. Ainsi on sort de la grâce. Peut-être est-ce ce qui m’est arrivé à force d’avoir peur de mal faire, de mal dire. Je me crois maintenant en un point de non-retour. Il faut que je retrouve ma force antérieure mais comment ? Il faut que je retrouve une certaine innocence, cette poésie attachée et venue des sentiments simples, accepter cette montée de la nostalgie, cette montée que la plupart du temps nous ne pouvons laisser venir et que nous occultons.

Édition établie par Jean-Louis Giovannoni et Nicolas Marquet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
874 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre